La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Syndrome Métabolique Dr Ph. QUINSON. Le syndrome métabolique ou la preuve quObélix nétait pas si « bien portant ». Le syndrome métabolique est un concept.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Syndrome Métabolique Dr Ph. QUINSON. Le syndrome métabolique ou la preuve quObélix nétait pas si « bien portant ». Le syndrome métabolique est un concept."— Transcription de la présentation:

1 Syndrome Métabolique Dr Ph. QUINSON

2 Le syndrome métabolique ou la preuve quObélix nétait pas si « bien portant ». Le syndrome métabolique est un concept clinique, né de la mise en évidence danomalies métaboliques interconnectées chez un même individu présentant le plus souvent une obésité abdominale.

3 Les facteurs de risque CV Hypercholestérolémie, Diabète, HTA, Tabagisme, Hérédité, Surpoids (obésité abdominale) …et près de 300 autres FRCV recensés !

4 Principales anomalies métaboliques et FRCV agrégés entre-eux dans le syndrome métabolique Obésité viscérale Insulino-résistance, hyperinsulinisme, Diabète de type 2 Hypertriglycéridémie Baisse des HDL, augmentation du rapport apoA/apoB Augmentation des VLDL Hyperlipidémie post-prandiale HTA systolique et diastolique Augmentation du fibrinogène Augmentation de la CRP Augmentation de la viscosité sanguine Dysfonction endothéliale Microalbuminurie

5 Physiopathologie du syndrome métabolique Activation du tissu adipeux Environnement sédentarité et consommation excessive Génétique variation des gènes codant la satiété Epi-génétique Alimentation stable et régime fœtal Activation des voies de linflammationProduction dacides gras non estérifiés Insulino-résistance Hypertriglycéridémie Baisse des HDL Activation sympathique (HTA) ATHEROME (et dysfonction endothéliale)

6 Syndrome métabolique Problèmes de définition NCEP-ATP III (au moins trois critères) IDF (TT et au moins 2 critères) Facteur de risqueSeuil diagnostique Obésité (TT) Homme> 102 cm> 94 cm Femme> 88 cm> 80 cm Triglycérides 1,5 g/L HDL-cholestérol Homme< 0,4 g/L Femme < 0,5 g/L Pression artérielle 130 / 85 mmHg Glycémie à jeun 1,10 g/L 1,0 g/L

7 Prévalence du syndrome métabolique (Projet MONICA) HommesFemmes TémoinsSynd. Mét.TémoinsSynd. Mét. N (%)1308 (75,3)429 (24,7)1383 (81,2)321 (18,8) Âge 35 – – – 65 85,4 74,9 70,0 14,6 25,1 30,0 93,2 82,1 74,0 6,8 17,9 26,0 Centres Lille Strasbourg Toulouse 74,1 73,4 82,8 25,9 26,6 17,1 79,9 82,5 88,2 20,1 17,5 11,8 A. physique Nulle Légère Élevée 69,7 74,5 84,2 30,3 25,5 15,8 77,1 82,9 92,9 22,9 17,1 7,1

8 « Complications » du syndrome métabolique Les maladies cardio-vasculaires Diabète de type 2 Le syndrome des ovaires polykystiques La stéato-hépatite non alcoolique Les « complications » de chaque facteur du syndrome (obésité)

9 Syndrome métabolique Prédicteur de la morbi-mortalité Lakka et al JAMA 2002 ; 288 :

10 Risque CV (décès CV ou IDM non fatal) en fonction du nombre de facteur de risque (étude Woscops) Sattar et al. Circulation 2003;108 :

11 Risque dapparition dun diabète en fonction du nombre de facteur de risque (étude Woscops) Sattar et al. Circulation 2003;108 :

12 Syndrome métabolique et risque de diabète de type 2 Méta-analyse de 4 études de cohorte Ford et al. Diabetes Care 2005 ; 28 :

13 Le syndrome métabolique a-t-il un avantage pour la prédiction du risque ? NON. Il nest pas meilleur que ses constituants individuels. Il est moins performant que les classiques équations de risque.

14 Obésité abdominale

15 Lobésité dans létude INTERHEART Facteur de risque Risque relatif % des infarctus attribuables (ajusté sur lâge et le sexe) MondeEurope de louest Diabète2,3712,315 HTA1,9123,421,9 Tabagisme2,8736,429,3 ApoA/ApoB3,2554,144,6 Obésité abdo.1,6233,763,4 Yusuf et al., Lancet 2004; 364 :

16 Syndrome métabolique Cible thérapeutique ? Daprès Jean-Pierre Desprès et al. BMJ 2001;322 :

17 IEC et AAII Glitazones (Peroxisomes proliferator activated receptors) ? Orlistat (Xenical°) ? Rimonabant (bloqueur des récepteurs endocannabinoïdes) ? Adiponectine ? Syndrome métabolique Médicaments spécifiques ?

18 Le syndrome métabolique est-il utile ? Peut-être. Hypothèse de recherche fondamentale (insulino-résistance et/ou obésité viscérale). Conséquences cliniques (prévention et traitement).

19 Conclusion Situation validée de risque cardio-vasculaire. Situation validée de risque de diabète. Valeur prédictive imprécise. « Outil » dutilisation simple. Substratum physiopathologique à définir. Traitement spécifique en attente. Problème de santé publique.

20 Etre « bien portant » est un état précaire qui ne présage rien de bon ! Daprès le Docteur Xavier Bichat


Télécharger ppt "Syndrome Métabolique Dr Ph. QUINSON. Le syndrome métabolique ou la preuve quObélix nétait pas si « bien portant ». Le syndrome métabolique est un concept."

Présentations similaires


Annonces Google