La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Les Classifications et Nomenclatures médicales F. KOHLER.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Les Classifications et Nomenclatures médicales F. KOHLER."— Transcription de la présentation:

1 1 Les Classifications et Nomenclatures médicales F. KOHLER

2 2 Diagnostics et Actes ? La famille de classification CIM 10 La nomenclature générale des actes professionnels Le catalogue des actes médicaux français : CdAM La classification commune des actes des professionnel de santé et la classification commune des actes médicaux : CCAM Le catalogue des actes rééducation, de réadaptation : CdARR Classifications et Indicateurs de capacité fonctionnelle

3 3 La famille de classification de l'OMS Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé connexe (CIM 10) Classification de spécialités –CIM AO : odonto-stomatologie en cours de publication –CIM O : oncologie (multiaxiale Topographie-code C00 à C80 et Morphologie) –CIM P : psychiatrie CIM Médecine générale Appui informationnel aux soins de santé primaires Déficiences, Incapacités et désavantages Actes médicaux (1978) Nomenclature internationales des maladies NIM –Un seul non pour une maladie –Spécifique, non ambigu, descriptif, fondé sur la cause –Liste de synonymes jointe à chaque définition –Travail en cours

4 4 Historique de la CIM 10 W. Farr (1839) –First annual report. London, Registrar General of England and Wales ‡ "Les avantages d'une nomenclature statistique uniforme, même imparfaite, sont si évidents qu'il est surprenant qu'aucune attention n'ait été accordée à sa mise en vigueur dans les tables mortuaires. En de nombreuses circonstances, chaque maladie a été désignée par trois ou quatre termes, et chaque terme a été appliqué à de nombreuses maladies différentes : des noms vagues et impropres ont été employés, ou bien des complications ont été enregistrées à la place des maladies primitives. Dans ce domaine de la recherche, la nomenclature est d'une importance aussi grande que les poids et mesures dans les sciences physiques, et elle doit être établie sans délai."

5 5 Historique de la CIM 10 ==> proposition en 1855 d'une nomenclature divisée en 5 groupes –maladies épidémiques, –maladies constitutionnelles (générales), –maladies locales selon leur localisation anatomique –maladies du développement –maladies conséquences directes d'un traumatisme

6 6 Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé connexe (CIM 10) Historique –1893 Jaques Bertillon. Nomenclature internationale des causes de décès –Élargissement progressif du domaine au-delà des maladies et des traumatismes –CIM 9 : 1975 –CIM 10 travaux préparatoires débutés en septembre 1983

7 7 Présentation de la CIM 10 –CIM 10 Mise en application 1/1/1993 version anglaise et 1/1/94 version française –3 volumes ‡ Volume 1 : Table analytique –Classification elle même –Classification de la morphologie des tumeurs (anapath) –Listes pour les mises en tableaux –Définitions, règlement ‡ Volume 2 : Mode d'utilisation –Indications et instructions pour l'utilisation du volume 1 –Historique de la classification ‡ Volume 3 : Index alphabétique –Index des chapitres I à XIX et XXI –Index des causes de mortalité et de morbidité (Chapitre XX) –Index des médicaments et produits chimiques –Enrichissement nationaux (France : extension PERNNS)

8 8 CIM 10 : Volume 1 – Analytique Mono-axiale : –système (maladies cardio-vasculaires) –étiologie (maladies infectieuses, tumeurs) 21 Chapitres : –19 chapitres pour coder la pathologie –Plus : ‡ 1 chapitre : Causes externes de morbidité et de mortalité ‡ 1 chapitre : Facteurs influant sur l'état de santé et motif de recours aux service de santé 1 classification supplémentaire : M "Morphologie" des tumeurs

9 9 CIM 10 : Volume 1 – Analytique Double code : Code (étiologique) * (manifestation) Adoption d'un code alphanumérique –1 lettre 3 Chiffres –Lettre U réservée à des adjonctions, modifications, classifications provisoires Présentation –Titre du chapitre avec limite des codes –Comprend (inclusion) –A l'exclusion de –Liste des groupes –Puis sous titre des groupes et limites des codes –Rubrique à 3 caractères –Subdivisions

10 10 CIM 10 : Volume 1 – Analytique Conventions de lecture –(...) présence ou absence ne modifie pas le codage : ‡ Infection grippale (aigüe) des voies respiratoires (supérieures) –: ou } termes incomplets en eux-même, caractère obligatoire de ce qui suit (ou de ce qui précéde { ) ‡ D04.5Carcinome in situ de la peau du tronc Marge Peau Peau (du) :. périanale. sein A l'exclusion de : anus SAI (D01.3) peau des organes génitaux (D07.-) –[... ] synonyme du terme précédent : ‡ K50.0 Maladie de Crohn [entérite régionale] –ET en fait ET/OU => Logique formelle = OU –* Code manifestation *; Code étiologie –Code.- remplace dernier caractère d'un code (jocker). se reporter à la catégorie pour 4ème caract.ére adapté – SAI sans autre indication = non précisé – NCA non classé ailleurs

11 11 CIM 10 : Volume 1 – Analytique Les 21 chapitres –1 : certaines maladies infectieuses et parasitaires (A00-B99) –2 : Tumeurs (C00-D48) –3 : Maladies du sang et des organes hématopïétique et certains troubles immunitaires (D50-D89) –4 : Maladies endocriniennes, nutritionnelles et métaboliques (E00-E90) –5 : Troubles mentaux et du comportement (F00-F99) –6 : Maladies du système nerveux (G00-G99) –7 : Maladies de l'oeil et de ses annexes (H00-H59) –8 : Maladies de l'oreille et de l'apophyse mastoide (H60-H95) –9 : Maladies de l'appareil circulatoire (I00-I99) –10 : Maladies de l'appareil respiratoire (J00-J99) –11 : Maladies de l'appareil digestif (K00-K93) –12 : Maladies de la peau et du tissu cellulaire sous-cutané (L00-L99) –13 : Maladies du système ostéo-articulaire, des muscles et du tissu conjonctif (M00-M99) –14 : Maladies de l'appareil génito-urinaire (N00-N99) –15 : Grossesses, accouchement et puerpéralité (Ooo-O99) –16 : Certaines affections dont l'origine se situe dans la prériode périnatale (P00-P96) –17 : Malformations congénitales et anomalies chromosomiques (Q00-Q99) –18 : Symptômes, signes et résultats anormaux d'examens cliniques et de laboratoire, non classés ailleurs (R00- R99) –19 : Lésions traumatiques, empoisonnements et certaines autres conséquences de causes externes (S00-T98) –20 : Causes externes de morbidité et de mortalité (V01-Y98) –21 : Facteurs influant sur l'état de santé et motif de recours aux service de santé

12 12 CIM 10 : Volume 1 – Analytique Une classification hiérarchique CIM 10 Chapitre 1 (Bornes des codes) Chapitre 21 Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie n 3 caractères 1 lettre 2 chiffres Notion de groupe (Bornes des codes) Extensions OMS PERNNS

13 13 CIM 10 Code alpha-numérique le plus souvent à 4 caractères Mais :Extensions CIM à 5 Extensions PERNNS à 5 ou 6

14 14 CIM 10 : Volume 1 – Analytique CHAPITRE II Tumeurs (C00-D48) GroupesC50Sein (blocs)C60-C63Organes génitaux de l'homme C64-C68Voies urinaires Catégories –C64Tumeur maligne du rein, à l'exception du bassinet C65Tumeur maligne du bassinet C66Tumeur maligne de l'uretère C67Tumeur maligne de la vessie ‡ Sous-Catégories –C67.0Trigone de la vessie C67.1Dôme de la vessie C67.2Paroi latérale de la vessie

15 15 Exemple Titre et bornes du chapitre Contexte : exclusions / inclusions avec bornes des groupes

16 16 Exemple Double codage (dague astérisque) Classification

17 17 CIM 10 PMSI et extensions –Toujours utiliser les extensions CIM ou PERNNS –Eviter les codes imprécis (-.9)

18 18 Chapitre 20 : Cause externes de morbidité et de mortalité –Rubrique utilisée en association avec les rubriques des autres chapitres. –Ce ne sont pas des diagnostic ou des symptômes => Jamais en diagnostic principal....

19 19 Exemple Mme X, passagère d'un autobus est blessé lors d'un accident entre le bus et une mobylette, présente à l'entrée à l'hôpital une fracture ouverte de la malléole externe ( S82.6.1) Occupant d'un autobus blessé dans un accident de transport (V70-V79) A l'exclusion de: minibus (V40-V49) Les subdivisions suivantes à quatre caractères s'appliquent aux catégories V70-V78:.0 Conducteur blessé dans un accident en dehors de la circulation.1 Passager blessé dans un accident en dehors de la circulation.2 Personne à l'extérieur du véhicule blessée dans un accident en dehors de la circulation.3 Occupant, sans précision, d'un autobus, blessé dans un accident en dehors de la circulation.4 Personne blessée en montant ou en descendant du véhicule.5 Conducteur blessé dans un accident de la circulation.6 Passager blessé dans un accident de la circulation.7 Personne à l'extérieur du véhicule blessée dans un accident de la circulation.9 Occupant, sans précision, d'un autobus, blessé dans un accident de la circulation V70 Occupant d'un autobus blessé dans une collision avec un piéton ou un animal A l'exclusion de: collision avec un véhicule à traction animale ou un animal monté (V76.-) V71 Occupant d'un autobus blessé dans une collision avec un cycle V72 Occupant d'un autobus blessé dans une coilision avec un véhicule à moteur à deux ou trois roues V73 Occupant d'un autobus blessé dans une collision avec une automobile ou une camionnette Fermée.1 ouverte

20 20 Chapitre 21 : Facteurs influant sur l'état de santé et motifs de recours aux services de santé (Z00-Z99) –Contacts avec service de santé pour examens divers (Z00-Z13) ‡ exemple : Z00.6 Examen de comparaison et de contrôle dans le cadre d'un programme de recherche clinique –Risques lié à des maladies transmissibles (Z20-Z29) ‡ exemple : Z20.6 Sujet en contact avec et exposé au virus de l'immuno déficience humaine [VIH] –Motifs liés à la reproduction (Z30-Z39) ‡ exemple : Z30.0 Conseils et avis généraux concernant la contraception –Recours pour actes médicaux et soins spécifiques (Z40-Z54) ‡ exemple : Z41.2 circoncision rituelle –Santé menacée par conditions socio-économiques et psycho-sociales (Z55- Z65) ‡ exemple : Z59.5 Pauvreté extrême –Autres motifs de recours aux serv. de santé (Z70-Z76) ‡ exemple : Z71.1 Sujet inquiet de son état de santé (sans diagnostic) "Bien portant inquiet" –Antécédents personnels et familiaux et de certaines affections (Z80-Z99) ‡ exemple : Z85.0 Antécédents personnel de tumeur malignes des organes digestifs

21 21 Classification supplémentaire : Morphologie des tumeurs Anatopathologie –complète le code Tumeur topographique –6 caractères –M801 - M804: Tumeurs épithéliales –5ème chiffre = comportement des tumeurs /0 Tumeur épithéliale bénigne /1 Indéterminé si malin ou bénin /2 Carcinome in situ /3 Malin siège primitif /6 Malin siège métastatique /9 Malin incertain si primitif ou métastatique –Exemple : ‡ M8361 /1 Tumeur juxta-glomérulaire (D41.0) –Attention à ne pas confondre avec les codes en M de la classification principale (maladies du système ostéo-articulaire) –Classification qui n'est pas employée dans le cadre des Résumés d'Unité Médicale

22 22 Mise en tableau Liste pour la mise en tableau en vue de statistique de morbidité et de mortalité Statistiques descriptives de mortalité et de morbidité

23 23 CIM 10 : Volume 3 Index alphabétique –Indentation des termes Fracture - suite - fémur S col (intracapsulaire) (sous-capitale) (transversale) S épiphyse inférieure S72.4 –Vocabulaire courant ‡ Folie (voir aussi démences ) F99 –Table des tumeur MaligneMaligneIn situBénigne Evol. imprévis. primitivesecond. ou inconnue Tumeur - broncheC34.9C78.0D02.2 D14.3 D38.1

24 24 CIM 10 : Volume 3 –Table des médicaments et produits chimiques CodeCauseAutoIntentionAu cours Chapaccident.intox.indéterm.usage XIXthérapeut. AcebutololT44.7X43X63 Y13Y51.7

25 25 Principe du codage Toujours utiliser les volumes alphabétique et analytique Ne pas interpréter Toujours vérifier dans l'analytique Toujours lire "Exclusion" et "Inclusion" Connaître les bornes de codes des chapitres Formation au codage

26 26 Utilisation de la CIM 10 Statistiques internationales et nationales de mortalité et de morbidité –Certificat de décès –Maladies à déclaration obligatoire –Bilan dactivité des établissements de santé Programme de médicalisation des systèmes dinformation (PMSI) –Court séjour : RUM et RSS –SSR : RHS –Psychiatrie : RIS

27 27 La description des actes La nomenclature générale des actes professionnels (NGAP) Le catalogue des actes médicaux (CdAM) La classification commune des actes des professionnels de santé (CCPAS) Le catalogue des actes de rééducation réadaptation (CdARR)

28 28 La NGAP Objectif : Tarification –Repérer les actes réalisés par les médecins, chirurgiens dentistes, sages femmes et auxiliaires médicaux pour leur attribuer une notation en lettre clé –La valeur de chaque lettre clé est fixée lors de la négociation de la convention Commission de la nomenclature –Etat : Ministère de la santé –Assurance maladie –Profession : syndicats médicaux

29 29 Les Lettres clé Exemples Coefficients : nombre indiquant la valeur relative de chaque acte

30 30 NGAP Règles de cotation exemple –Acte global et acte isolé (Coef. < 15) –Cotation d'un second acte dans un délai de 20 ou 10 jours –Intervention d'un second médecin dans le délai de 20 ou 10 jours –Actes multiples au cours de la même séance –exemple K20 et K10 dans le même temps noté K20 + K10/2 –Actes en plusieurs temps –

31 31 NGAP : Exemple Verrues vulgaires (autres que plantaires, unguéales ou planes) (uniques ou multiples). Destruction par méthode chirurgicale avec entente préalable au-delà de 25 verrues à détruire: 1 verrue K8 2 a 4 verrues K10 par verrue supplémentaire, supplément de 1,5 (détruite au cours de la même séance au-dessus de 4 verrues). ÉLECTRO-RADIOLOGIE Indicatif: RLettre-clé Z RADIODIAGNOSTIC Lettre-clé: Z A) DISPOSITIONS GÉNÉRALES: VOIR lle PARTIE B) EXAMENS UTILISANT DES APPAREILLAGES SPÉCIAUX a) Artériographie: angiocardiographie Z90 artériographie carotidienne, cérébrale, vertébrale Z100 artériographie abdominale, globale ou sélective, thoracique Z90

32 32 NGAP Utilisation dans le PMSI : Valorisation des lettres clé en points ISA

33 33 Le CdAM 7 champs ALPHA (AL) Interventions chirurgicales et 1997 actes médicaux de diagnostic et de traitement. BETA (BE) Anesthésiologie.1995 OMEGA (OM) Réanimation.1995 GAMMA(GA) Imagerie.1995 MU (MU) Radiothérapie.2000 RHO (RH) Morphologie.1985 TO(TO) Biologie.1985

34 34 Le CdAM Pour chaque acte CodeLibelléICRLettre A 624Ventriculographie droite 40Y par cathétérisme - poumon et médiastin n ICR = Indice de coût relatif = IAM + IAS + ICRM n Y = Joue un rôle dans le classement du séjour dans un GHM

35 35 CCAPS Classification commune des actes des professionnels de santé –Refonte de la NGAP –Harmonisation NGAP/CDAM –Un seul outil de codage pour les diverses finalités : description, groupage, tarification Travail en cours seule la partie concernant les actes techniques (non intellectuels) des médecins et dentiste est disponible : La Classification Commune des Actes Médicaux.

36 36 Plan général de la CCAM Principes

37 37 Codes descriptifs de lacte codes supplémentaires code de lacte 2 code activité 3 code extension documentaire 4 code phase de traitement 5 et 6 Modificateurs 7 Association non prévue 8 Remboursement exceptionnel Codage, tarification et PMSI Codage des actes

38 38 Le système de codification : un code semi-structuré de 7 caractères calé sur la structuration des libellés AA AA NNN action Accès et/ou technique topographie compteur Evacuation de collection de la cavité pleurale, par thoracotomie sans résection costale : GGJA002

39 39 Catalogue des actes de rééducation réadaptation :CdARR activités de rééducation-réadaptation (CdARR – BO N° 97/6 bis) Les actes sont classés dans 12 catégories –Un acte appartient à une et une seule activité Structure du catalogue : code, libellé et définition Utilisation : PMSI champs SSR dans le recueil des activités de rééducation, réadaptation : –Chaque acteur recueille pour chaque patient les actes quil réalise. –Chaque semaine, par patient, il fait le cumul des temps des actes quil a réalisé dans chacune des 12 activités

40 40 Invalidité et incapacité Invalidité –État d'une personne atteinte d'une incapacité de travail partielle ou totale de caractère durable –Concept le plus ancien –Notion essentiellement administrative –Déterminer les droits à l'obtention de rentes ou pension –Définir des catégories de personnes hébergées –Confond ce qui a trait aux lésions avec leurs conséquences –Insuffisance pour décrire les processus de réadaptation et réinsertion

41 41 Invalidité et incapacité Incapacité : –1)État d'une personne qui, à la suite d'un accident ou d'une maladie, a perdu la plénitude de ses possibilités professionnelles pour des raisons physiques ou mentales. –2) Inaptitude à jouir d'un droit ou à l'exercer soi-même. ‡ Indépendant du diagnostic et de la pathologie ‡ Quantifiable => ° degrés de sévérité fonctionnelle => ° densités de soins ‡ Approche individuelle ou collective Les échelles : –Activités de la Vie Quotidienne (A.D.L. Katz) –Activités Instrumentales de la Vie Quotidienne (I.A.D.L. Lawton) –MIF

42 42 ADL Activities of Daily Living - KATZ (1963) –I) Toilette –II) Habillage –III) Utilisation des W.C. –IV) Déplacements –V) Continence –VI) Alimentation

43 43 Activités Instrumentales de la Vie Quotidienne Instrumental Activities of Daily Living - LAWTON (1969) –Utiliser le téléphone –Faire les courses –Préparer les repas –Entretenir la maison –Faire la lessive –Utiliser les moyens de transports –Prendre ses médicaments –Tenir son budget

44 44 GERONTE Géronte - ISIS –Visualisation d'une échelle d'autonomie (LEROUX ) –Importance des Soins, Intensité des Soins (1982) –Personne âgée uniquement –Évaluation de la performance individuelle la plus exhaustive possible) –Correspondance avec les interventions effectuées (Interventions Sanitaires, Interventions Sociales) –Améliorer la communication et le suivi individuel –Hôpital, Institution, Domicile –MAIS "un même individu n'a pas en règle général le même GERONTE dans des milieux différents..."

45 45 Typologie des aides au codage Recherche de mots dans les libellés Parcours darbre et hypertexte Systèmes documentaires Systèmes multiaxiaux Réseaux sémantiques

46 46 Recherche de mots dans les libellés Principe –Recherche dun texte littéral dans un libellé Application –Codage dans le cadre dun catalogue simple Limites –Le libellé doit comporter lensemble de linformation utile ‡ Pas de tolérance orthographique ‡ Pas de possibilité de prendre en compte différentes expressions dun même concept ‡ Pas de possibilité de prendre en compte des inclusions ou exclusions

47 47 Exemple des limites Comment coder un protéinurie orthostatique avec anomalies glomérulaires mineures ? –Recherche Protéinurie orthostatique –Réponse N39.2 Protéinurie orthostatique, sans précision Impossibilité de trouver –N06- Protéinurie isolée avec lésions morphologiques précisée et le 5ième caractère.0 Conclusions –Intérêt limité dans le cadre de la CIM et du CDAM –CIM 10 et CDAM sur internet (faculté de médecine de Nancy )

48 48 Parcours darbre et hypertexte Principe –Organisation hiérarchique avec présentation à chaque niveau des sous niveaux –Possibilité détendre larbre à des liens pour constituer un réseau de type hypertexte Application –Consultation en ligne de la CIM ou du CDAM Limites –Nécessité de connaître les principes dorganisation des classification et catalogue utilisé –Pas de prise en compte des informations de lindex alphabétique pour la CIM Exemple –CIM 10 sur internet (faculté de médecine de Rennes )

49 49 Systèmes documentaires Principe –Chaque code est indexé à laide des mots dun thesaurus comprenant non seulement les concepts du libellé mais également ceux des inclusions et de lindex alphabétique –Dans le thesaurus possibilité de définir des synonymes (frères), des relations dappartenance (fils) –Possibilité suivant le langage dinterrogation de prendre en compte les exclusions Application –Toutes nomenclatures, classifications... –Documentation scientifique

50 50 Systèmes documentaires Limites –Liées à lindexation des codes par les analystes de la nomenclature ‡ Indexation manuelle / full texte –Liées au thesaurus employé et au relations existantes en son sein ‡ Thesaurus personnel / MESH –Liées au langage dinterrogation ‡ Interface en langage formel type ESAQuest / Interface en langage naturel –Exemple ‡ Aide au codage de SPI-EAO, DiAMMG, GIHM

51 51 Autres systèmes Systèmes multiaxiaux –SNOMED vers la CIM Réseau sémantique –UMLS MAOUSSCC

52 52 Conclusions Nomenclatures et classifications imposées dans le cadre réglementaire : –CIM 10, CdAM, CdARR, CCAM, NGAP, GERONTE Difficultés pour les nomenclatures et classifications imposées de : –Rendre compte des hyper_spécialités –Tenir compte des évolutions rapides des connaissances et techniques Si nécessaire privilégier les précisions dune système existant plutôt que de créer son propre système.


Télécharger ppt "1 Les Classifications et Nomenclatures médicales F. KOHLER."

Présentations similaires


Annonces Google