Le rôle du chef de projet est d'assurer une utilisation optimale des ressources qui lui sont données afin de respecter les coût et délais.">

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chiffrage et planification dun projet HEI - Septembre 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chiffrage et planification dun projet HEI - Septembre 2009."— Transcription de la présentation:

1 Chiffrage et planification dun projet HEI - Septembre 2009

2 n Introduction - Rappel n Cycle de vie n Estimation des coûts n Planification Chiffrage et planification dun projet

3 Introduction - Rappel n L'Afitep-Afnor (X ) définit le projet comme : " une démarche spécifique qui permet de structurer méthodiquement et progressivement une réalité à venir...: un projet est défini et mis en œuvre pour répondre au besoin d'un client (...) et implique un objectif et des besoins à entreprendre avec des ressources données". --> Le rôle du chef de projet est d'assurer une utilisation optimale des ressources qui lui sont données afin de respecter les coût et délais.

4 Cycle de vie : Le modèle en «V» Expression des besoins Spécifications Conception DéveloppementTests unitaires Tests dintégration Recette Exploitation

5 n Introduction - Rappel n Cycle de vie n Estimation des coûts n Planification Chiffrage et planification dun projet

6 Types destimation et marges derreur

7 Démarche logique de lestimateur Base de données à jour Ecart entre résultat et estimation Estimation du coût Résultats de la coûtenance Source : CEGOS Estimation projet Enrichissement de la BdD Analyse des résultats du projet Réalisation, Coûtenance

8 Rôle de lestimateur Assimiler létendue du projet, son périmètre.., Chercher linformation là où elle se trouve, Donner une idée sur le coût du projet à chaque instant, Constituer une base de données fiable et la faire vivre, Rester en contact avec les réalités du terrain, Analyser continuellement les écarts de coûts, Chiffrer les différentes solutions à un problème donné… Assimiler létendue du projet, son périmètre.., Chercher linformation là où elle se trouve, Donner une idée sur le coût du projet à chaque instant, Constituer une base de données fiable et la faire vivre, Rester en contact avec les réalités du terrain, Analyser continuellement les écarts de coûts, Chiffrer les différentes solutions à un problème donné…

9 Habitudes … à éviter Sur estimer, Sous estimer, Faire trop précis, Confondre objectif et estimation, Sobstiner à tout estimer, Se baser seulement sur des charges, Rester mono-source, Compter excessivement sur sa mémoire…

10 Estimation des coûts

11 Les sources de lestimation ESTIMATION Fichier fournisseurs Expérience de l'estimateur Analyses des commandes passées Maîtrise des coûts Banques de données Données externes Données internes Consultation fournisseurs

12 Estimation des coûts Processus général dEstimation 1- Organiser 2- Estimer 3- Pondérer 4- Finaliser Définition des objectifs Découpage du produit Découpage du cycle dingénierie Etablissement liste des tâches Estimation selon méthodes Comparaison Prise en compte environnement Intégration dans existant Risques de perturbation Choix estimation parmi plusieurs scénarios éventuels « On ne sait estimer que ce que lon a identifié » « Estimer, cest se poser des questions »

13 Estimation des coûts n Estimation à différents niveaux n Méthodes destimation n Ex: Méthode des points fonctionnels

14 Estimation des coûts n Estimation à différents niveaux n Méthodes destimation n Ex: Méthode des points fonctionnels

15 Estimation à différents niveaux n Au niveau projet u Estimation de la charge du projet complet, de létude préalable à la mise en œuvre u Mesure en mois / homme u Objectifs F Déterminer le budget du projet F Déterminer les efforts nécessaires F Estimer la rentabilité de linvestissement F Evaluer la durée du projet

16 Estimation à différents niveaux n Au niveau de létape u Estimation de la charge dune étape spécifique u Mesure en mois / homme ou semaine / homme u Objectifs F Ajuster le découpage : Si la charge de létape est importante il est préférable de la découper en deux sous-projets qui pourraient être livrés à des dates différentes F Sous-traiter : Fournisseur et client font chacun une estimation F Prévoir des ressources pour planifier laffectation dintervenants (internes ou externes) sur le projet.

17 Estimation à différents niveaux n Au niveau de la phase u Estimation de la charge dune phase spécifique (on peut prévoir plusieurs phases dans une étape) u Mesure en semaine / homme ou jour / homme u Objectifs F Etablir une planification précise F Etablir un calendrier de livraison des différents résultats intermédiaires F Prévoir et effectuer un suivi du projet ou sous-projet pour surveiller les écarts F Prévoir laffectation des ressources

18 Estimation à différents niveaux n Au niveau de la tâche u Estimation de la charge de chacune des tâches qui font généralement lobjet dune affectation individuelle F Ex : Tâches de létape Spécification fonctionnelles, Spécification de la fonctionnalité « Commande de fournitures »,... u Mesure en jour / homme u Objectifs F Etablir une planification au niveau le plus fin qui est indispensable pour le suivi du travail en équipe.

19 Spécifications à différents niveaux Niveau projet Niveau étape Niveau phase Niveau tâche

20 Estimation des coûts n Estimation à différents niveaux n Méthodes destimation n Ex: Méthode des points fonctionnels

21 Estimation des coûts Estimation analytique II s'agit de faire l'estimation de chacune des tâches, puis d'en cumuler la charge. Le principal avantage de cette méthode est la possibilité de déléguer les estimations. Le principal inconvénient de la méthodes est qu'elle demande un effort d'estimation important Estimation globale II s'agit de faire une estimation globale du projet pour ensuite la répartir sur les différentes étapes. Pour l'estimation globale, la précision n'est pas toujours satisfaisante. METHODES dESTIMATION dUN PROJET

22 Estimation des coûts Estimation par analogie Cette méthode consiste à faire une estimation par comparaison avec des projets similaires déjà réalisés. Elle est décomposée en deux étapes: ~ choisir quelques projets similaires. ~ déterminer les différences entre le projet à évaluer et les projets de référence. La précision obtenue avec cette méthode est grande. Estimation par jugement d'expert Méthode consistant à demander à plusieurs experts leur estimation (mise en commun, retour dexpérience). Av: Délégation de l'estimation & très grande précision. METHODES dESTIMATION dUN PROJET

23 Estimation des coûts Estimation avec des Tâches tampons Pas à proprement parlé une méthode d'estimation mais plutôt une manière d'absorber les imprécisions. Elle consiste à insérer des tampons dans le planning de manière à compenser les imprécisions de l'estimation. METHODES dESTIMATION dUN PROJET TAMPONDURÉE ESTIMÉE DURÉE TOTALE

24 Estimation des coûts Estimation avec une tâche pilote Cette méthode consiste à faire réaliser une partie de l'activité puis d'extrapoler la charge totale. Elle se décompose selon le plan suivant: Estimation par la Méthode de calcul dit Béta Durée probable = (Doptimiste + Dpessimiste + 4 * DProbable) / 6 METHODES dESTIMATION dUN PROJET 90%10% DURÉE TOTALE Point de contrôle

25 Estimation des coûts Méthode basée sur les répartitions proportionnelles (1/2) n Utilisée au niveau des étapes n Sappuie sur des découpages en phase & temporel 3 utilisations possibles: 1) Après estimation de charge globale dun projet, on cherche à la répartir par phase 2) Après estimation dune étape, on veut en déduire la charge des autres étapes 3) En cours de projet, après avoir observé le temps passé, on veut en déduire les phases suivantes METHODES dESTIMATION dUN PROJET

26 Estimation des coûts Méthode basée sur les répartitions proportionnelles (2/2) On retient généralement la répartition suivante: METHODES dESTIMATION dUN PROJET EtapeRatio Etude préalable10% du total du projet (hors mise en œuvre) Etude détaillée20 à 30% du total du projet Etude technique5 à 15% de la charge de réalisation Réalisation2 fois la charge détude détaillée Mise en œuvre30 à 40% de la charge de réalisation

27 Estimation des coûts Méthode destimation: les modèles économétriques (Exemple: la méthode des points fonctionnels) n Modèles basés sur une formule mathématique qui donne une évaluation de la charge et souvent de la durée dun projet n Basés sur une unité de mesure/unité dœuvre élémentaire (nombre dinstructions, nombre dobjets…) et des coefficients pondérateurs (difficulté, complexité, nouveauté…) associés à chaque unité Avantages: n Objectivité, calibrage possible sur expérience de lentreprise Inconvénients: n Modèles statiques, estimations souvent moyennes, inapproprié dans le cas de nouveaux processus (pas de référence) METHODES dESTIMATION dUN PROJET

28 Estimation des coûts Méthode destimation par abaques Méthode destimation couplant les méthodes des points fonctionnels et de répartition proportionnelle : n En fonction des différents éléments à réaliser, détermination dun niveau de complexité (simple, moyen, complexe) pour chacun n Puis affectation à lélément dune charge, fonction de la capitalisation dun ancien projet n Estimation de la charge de la phase de réalisation par la méthode de répartition proportionnelle n Déduction par calcul des charges des autres phases du projet (conception, recette/validation…) METHODES dESTIMATION dUN PROJET

29 Estimation des coûts n Estimation à différents niveaux n Méthodes destimation n Ex: Méthode des points fonctionnels

30 Méthode des points fonctionnels n Définition u Estimation à partir dune description externe du futur système, de ses fonctions F Cinq types dunité dœuvre F Trois degrés de complexité u A chaque type et à chaque degré est affecté un nombre de points, fonction de son degré de complexité u La méthode permet de calculer le poids du projet en points de fonction

31 Méthode des points fonctionnels n Les unités dœuvre u Relatives aux données F Groupe logique de données internes (GDI) F Groupe logique de données externes (GDE) u Relatives aux traitements F Entrées (ENT) F Sorties (SOR) F Interrogations (INT)

32 Les unités dœuvre n Le GDI (1/2) u Définition F Un GDI est un groupe de données que lutilisateur perçoit comme logiquement liées. Il est créé et est mis à jour à lintérieur du domaine détude F Un GDI contient des Données Elémentaires (DE) F Un GDI se décompose en Sous-ensemble Logique de Données (SDL)

33 Les unités dœuvre n Le GDI (2/2) u Evaluation de la complexité u Calcul du nombre de points de fonctions

34 Les unités dœuvre n Le GDE (1/2) u Définition F Un GDE est un groupe de données existant en dehors du domaine détude que lutilisateur perçoit comme logiquement liées. Le domaine détude ne fait que linterroger. Il est créé et est mis à jour par un autre domaine F Comme le GDI, le GDE contient des DE et des SDL

35 Les unités dœuvre n Le GDE (2/2) u Evaluation de la complexité u Calcul du nombre de points de fonctions

36 Les unités dœuvre n LENT (1/2) u Définition F Une ENT est une fonction élémentaire, significative pour lutilisateur, qui permet dintroduire des données dans le domaine F Ex : Mise à jour de la fiche client (écran de saisie) F Une ENT possède des champs, ou Donnée Elémentaire (DE). F Une ENT fait appel à un ou plusieurs GDR (Groupe de Donnée Référencé = GDI + GDE)

37 Les unités dœuvre n LENT (2/2) u Evaluation de la complexité u Calcul du nombre de points de fonctions

38 Les unités dœuvre n La SOR (1/2) u Définition F Une SOR est une fonction élémentaire, significative pour lutilisateur, qui envoie des données vers lextérieur du domaine et qui neffectue aucune mise à jour à lintérieur du domaine. Les données sont des données lues ou calculées à partir dautres données. F Ex : Tableau de bord de lactivité de lentreprise F Une SOR possède des DE et fait appel à des GDR.

39 Les unités dœuvre n La SOR (2/2) u Evaluation de la complexité u Calcul du nombre de points de fonctions

40 Les unités dœuvre n LINT (1/2) u Définition F Une INT est une fonction élémentaire, qui a pour résultat lextraction de données ni calculées, ni dérivées. F Ex : Afficher linformation sur un employé F Une INT possède des DE et fait appel à des GDR.

41 Les unités dœuvre n LINT (2/2) u Evaluation de la complexité u Calcul du nombre de points de fonctions

42 Les unités dœuvre n Calcul du nombre de points de fonction brut

43 Les unités dœuvre Définition des unités doeuvre –GDI –GDE –ENT –SOR –INT Evaluation de la complexité Calcul du nombre de points de fonctions de lunité doeuvre Calcul du nombre de points de fonction brut

44 Méthode des points fonctionnels n Ajustement du nombre de points de fonctions u Lobjectif est ici dajuster le nombre de points de fonctions brut en fonction des spécificités du projet : u Le projet a des caractéristiques propres. u Chacune de ces caractéristiques va influer plus ou moins fortement sur la complexité du projet u La somme de ces influences va permettre de calculer le facteur dajustement à appliquer au nombre de points de fonctions brut.

45 Méthode des points fonctionnels n Ajustement du nombre de points de fonctions u Les 14 caractéristiques dun projet sont : F 1. Communication des données F 2. Système distribué F 3. Performance F 4. Intensité dutilisation de la configuration matérielle F 5. Taux de transaction F 6. Saisie interactive F 7. Convivialité F 8. Mise à jour en temps réel des GDI F 9. Complexité des traitements F 10. Réutilisation du code de lapplication F 11. Facilité dinstallation F 12. Facilité dexploitation F 13. Portabilité de lapplication F 14. Facilité dadaptation

46 Méthode des points fonctionnels n Ajustement du nombre de points de fonctions u Pour chacune de ces caractéristiques va être déterminé un Degré dInfluence (DI), noté entre 0 et 5 u La somme de ces DI donne le Degré dInfluence Total (DIT) u Le Facteur dAjustement (FA) vaut : FA = ( DIT / 100 ). u Le nombre de Points de Fonctions Ajusté (PFA) vaut : PFA = PFB * FA

47 Méthode des points fonctionnels n Estimation du projet u Pour estimer le projet, il faut convertir les PFA en jour/homme u En fin détude préalable F 1 PFA = 2 jours/homme pour un petit projet 3 jours/homme pour un projet de taille moyenne 4 jours/homme pour un grand projet u En fin détude détaillée F 1 PFA = 1 à 2 jours/homme selon la taille du projet

48 Méthode des points fonctionnels Calcul du nombre de points de fonction brut Ajustement du nombre de points de fonctions Evaluation du projet

49 n Introduction - Rappel n Cycle de vie n Estimation des coûts n Planification Chiffrage et planification dun projet

50 Planification n Définitions n Le PERT n Le GANTT

51 Planification n Définitions n Le PERT n Le GANTT

52 Définitions n Tâche : u Série dactivités caractérisées par un début, une fin, des éléments dentrée et des éléments de sortie (les livrables)

53 Définitions n Charge : u Représente une quantité de travail nécessaire, indépendamment du nombre de personnes qui vont effectivement réaliser cette tâche u Sexprime en temps * ressource u Exemple : 10 jours * homme F = 1 homme pendant 10 jours F = 2 hommes pendant 5 jours F = 10 hommes pendant 1 jour

54 Définitions n Ressource : u Moyen (humain, matériel ou financier) nécessaire au bon déroulement dune tâche.

55 Définitions n Chemin critique : u Succession de tâches enclenchées entre elles sans marge depuis le démarrage jusquà la fin du projet. u Tout retard sur une des tâches du chemin critique compromet le délai final du projet.

56 Définitions Tâche Charge Ressource Chemin critique

57 Planification n Définitions n Le PERT n Le GANTT n Exercice

58 Le PERT n Objectifs u Réduire les délais au maximum u Etablir la solution la plus économique u Respecter les délais dans les conditions les plus économiques et les plus sûres u Assurer le plein emploi des moyens disponibles u Comparer les différentes solutions techniques de réalisation dun projet pour choisir la mieux adaptée.

59 Le PERT n Résultats u Le PERT fait apparaître : F Lembauche des tâches F Le délai des tâches F Le chemin critique F Les coordinations dévénements u Il ne fait pas apparaître F Léchelle des temps F Les charges

60 Le PERT n Structure du réseau (1 / 2) u Un diagramme PERT est constitué dune suite de graphes « potentiel-tâche» Durée Identification du nœud Date au plus tôt Date au plus tard

61 Le PERT n Structure du réseau (2 / 2) Début Fin A 0 2 B B 2 5 E 7 3 T0 = 0 Tf = 10

62 Le PERT n Le chemin critique u Chemin pour lequel tout retard dans une tâche implique un retard dans la livraison du projet Début Fin A 0 2 B C 2 5 E 7 3 T0 = 0 Tf = 10

63 Le PERT n Calcul des marges u Marge : Plage de temps maximum dans laquelle peut se déplacer une tâche sans modifier la date de terminaison du projet.

64 Le PERT n Exercice On désire planifier un projet comprenant 13 tâches : TâcheDuréeAntécédentsSuivants A2DEBUTB,F B2AG C6DEBUTG D1 E,H E2DG F8AK,M G3B,C,EI,J H10DK,M I7G J11GL K3F,H,IL L8J,KFIN M10F,H,IFIN

65 Le PERT n Exercice u Tracer le diagramme PERT u Calculer les dates au plus tôt et les dates au plus tard u Tracer le chemin critique u Pour chaque tâche, déterminer les marges TÂCH E DEBUTDUREEFINMARGE Au + tôt Au + tardAu + tôt Au + tardTotale A2

66 Le PERT Objectifs Résultats Structure du réseau Chemin critique Marge

67 Planification n Définitions n Le PERT n Le GANTT n Exercice

68 Le GANTT n Objectifs u Le diagramme de GANTT permet de F planifier le projet F suivre son avancement. u Il permet datteindre les objectifs initialement fixés

69 Le GANTT n Préalable u Déterminer et structurer la liste des tâches à réaliser pour mener à bien le projet u Estimer les durées et les ressources (= charges) u Réaliser le réseau logique (= enchaînement des tâches) Remarque : Ces éléments sont définis via le PERT !

70 Le GANTT n Mise en place

71 Le GANTT Objectifs Préalable Mise en place

72 Planification Définitions Le PERT Le GANTT

73 Merci de votre attention Chiffrage et planification dun projet


Télécharger ppt "Chiffrage et planification dun projet HEI - Septembre 2009."

Présentations similaires


Annonces Google