La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Grandes fonctions IFSI de Dunkerque et Saint Omer Licence 1Cours de Physiologie appliquée Pr Denis Theunynck 2009/2010 Grandes fonctions Sang et éléments.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Grandes fonctions IFSI de Dunkerque et Saint Omer Licence 1Cours de Physiologie appliquée Pr Denis Theunynck 2009/2010 Grandes fonctions Sang et éléments."— Transcription de la présentation:

1 Grandes fonctions IFSI de Dunkerque et Saint Omer Licence 1Cours de Physiologie appliquée Pr Denis Theunynck 2009/2010 Grandes fonctions Sang et éléments figurés

2 1 Généralités, compartiment liquide et éléments figurés Volume sanguin total: 7% du poids du corps env ml 100 ml/kg chez le nouveau né augmente (jusquà 1500 ml) chez la parturiente décroit après un décubitus prolongé Se répartit différemment en augmentant de 500 à 1500 ml à leffort

3

4

5 Composition quantitative Elements figurés, ou éléments « cellulaires », essentiellement les globules rouges, représente 45% du VST. Ils restent intra vasculaires Volulme plamatique; eau, electrolytes, protéines, lipides, sucres, etc. Représentent 55% du VST Sont à lorigine des échanges avec le milieu extérieur, le Secteur interticiel et intra cellulaire Régulation de la volémie:voir cours de R.AZAR

6

7 Les différentes lignées Des éléments figurés du sang

8 Tissu Lymphoide

9 Les globules rouges sont élaborés dans la moelle osseuse, elle-même située dans la plupart des os (vertèbres, côtes, sternum, calvaria, extrémités des os longs).moelle osseusevertèbressternum La fabrication d'hématies par la moelle osseuse est appelée érythropoïèse. érythropoïèse L'érythropoïèse est régulée par différents facteurs de croissance. Chez l'homme, leur durée de vie atteint 120 jours et près de 1 % des globules rouges sont remplacés quotidiennement[[

10 2 les globules rouges, description et rappel du rôle, les groupes sanguins Le GR (erythrocyte): Diamètre : 8µm. Hématocrite : 47% chez l'homme (± 7%) ; 42% chez la femme (±5%). Nombre moyen de globules rouges : 4,6 à 6,2 T/L chez l'homme et de 4,2 à 5,4 T/L chez la femme. Taux globulaire moyen d'hémoglobine (TGMH = Hémoglobine par Globule rouge) : de 28 à 34 pg. Volume globulaire moyen (VGM = Hématocrite au nombre de GR) : environ 90 fl. Concentration corpusculaire hémoglobinique (CCH = Hémoglobine par hématocrite) : environ 35%

11 Groupes « sanguins » ou groupes érythrocytaires Les antigènes A et B

12 Groupes « sanguins » ou groupes érythrocytaires: Les antigènes Rhésus: constitués de 5 facteurs; D/C,c/E,e. La présence de D définit le sujet « rhésus positif »; il existe 16% env. de sujet « - » Les autres principaux groupes: Sans oublier Scianna, Sid, Colton, Dombrock, Xg, Auberger, Yt, Li, Diego

13 Application des groupes sanguins: les anticorps sont des Immunoglobulines capables de se lier spécifiquement avec les antigènes. Immuns, ils sont synthétisés en réponse à une stimulation antigénique, ils sont dits irréguliers en transfusion (2nd à un contact) Naturels, ils constituent la « carte didentité »de lindividu. Les anticorps des sujets A, B, O sont « naturels et réguliers »

14 Polynucléaires Neutrophiles (PMN) Les neutrophiles constituent de 50 à 70% des leucocytes (granulocytes et agranulocytes ensemble): 3 à 6 X 103/cc de sang. Le diamètre du neutrophile atteint 10 à 12µm. A cause de son noyau multilobé, 2 à 5 lobes reliés par de minces filets nucléaires, il peut donner l'impression d'être multinucléé car les minces filets ne sont pas toujours visibles. La chromatine grossière et condensée occupe une position périphérique, en bordure de la membrane nucléaire; Les granules neutrophiles renferment un bactéricide et l'enzyme phosphatase alcaline. Les granules azurophiles représentent des lysosomes qui contiennent au moins 6 enzymes hydrolytiques. Les PMN ne séjournent que quelques heures dans la circulation sanguine et pénètrent dans le tissu conjonctif lâche, où ils entrent en jeu dans le processus d'inflammation aiguë; ils s'attaquent particulièrement aux bactéries. 3 Rôle des différents types de globules blancs: les lignées granulocytaires

15 Monocytes Les monocytes constituent de 2 à 8% des leucocytes : 200 à 600/cc de sang. Avec un diamètre de 12 à 18µm, c'est le leucocyte le plus gros. Le monocyte est le précurseur immédiat du macrophage.Ainsi, les cellules de cette lignée portent le nom de monocytes dans la circulation sanguine et de macrophages dans le tissu conjonctif.

16 Eosinophiles (PME) Les éosinophiles constituent de 1 à 4% des leucocytes: /cc de sang, Le diamètre de l'éosinophile atteint 12 à 17µm. Son noyau bilobé contient une chromatine périphérique moins condensée et moins colorée que celle du neutrophile. Son cytoplasme est bourré de gros granules réfractaires rouges ou orangés, riches en peroxydases et autres enzymes; ce sont des lysosomes. Des petits granules contiennent de l'arylsulfatase et de la phosphatase acide. Abondants dans le tissu conjonctif de l'intestin, des poumons, de la peau et des parties génitales externes, les éosinophiles participent aux réactions d'allergie et phagocytent les complexes antigènes- anticorps libres.

17 Basophiles (PMB) Les basophiles constituent 0.5% des leucocytes: 40/cc de sang. La taille du basophile est la même que celle du neutrophile (10-12µm) mais son taux nucléoplasmique est plus élevé. Le noyau, bilobé ou segmenté et de forme irrégulière, se colore moins intensément que celui des autres granulocytes. De gros (0.5µm) granules cytoplasmiques bleu foncé, renfermant de l'héparine, l'obscurcissent souvent. De plus, les basophiles contiennent environ la moitié de l'histamine détectée dans le sang. Ils s'accumulent aux sites d'inflammation et interviennent dans les réactions d'allergie

18 Agranulocytes : On en distingue principalement : Les Lymphocyte: grand (10-16µ, 10%) et les petits (7-9µ, 90%). Ils synthétisent et libèrent les anticorps. Ils contrôlent aussi l'activité des macrophages et synthétisent de l'interféron. Les macrophages (tissulaires) et les plaquettes

19 Notions succinctes sur la réponse immunitaire et les mécanismes de lutte contre linfection

20

21

22

23

24 Hématies3 à 3.5Million/mm3 Leucocytes total4000 à 10000Milliers par mm3 Dont polynucléaires neutro 40 à 80Pour cent leucocytes éosino 0 à 4Pour cent leucocytes baso 0 à 2Pour cent leucocytes dont lymphocytes20 à 50Pour cent leucocytes dont monocytes4 à 12Pour cent leucocytes Plaquettes150 à 450Milliers par mm3 Taux hémoglobine12 à 17Grammes pour 100 ml Quelques unités et zones de normalité (Laboratoire, CH Dunkerque) de la NFS

25 Hématies3 à 3.5Million/mm3 Leucocytes total4000 à 10000Milliers par mm3 Dont polynucléaires neutro40 à 80Pour cent leucocytes éosino0 à 4Pour cent leucocytes baso0 à 2Pour cent leucocytes dont lymphocytes20 à 50Pour cent leucocytes dont monocytes4 à 12Pour cent leucocytes Plaquettes150 à 450Milliers par mm3 Taux hémoglobine12 à 17Grammes pour 100 ml

26 Les Plaquettes Les plaquettes sont de petits fragments cytoplasmiques détachés de très grosses cellules de la moelle osseuse, les mégacaryocytes. Leur nombre varie entre 250 et 350x103/cc de sang. Les plaquettes, isolées en suspension dans le plasma, s'agrègent quand stimulées et adhèrent à la paroi interne d'un vaisseau endommagé pour en endiguer l'hémorragie. 4 Plaquettes et hémostase

27 Vasoconstriction Agrégation Adhésion

28

29 Activation plaquettaire: L'endothélium lésé ne joue plus son rôle physiologique anti-hémostase.endothélium Adhésion des plaquettes au sous-endothélium grâce à un récepteur membranaire (la protéine GPIb) par lintermédiaire du facteur Willebrand (synthétisé, présent dans les plaquettes et cell. Endothéliales). Ce phénomène est très rapide et provoque lactivation des plaquettes.facteur Willebrand Les plaquettes activées changent de forme et libèrent des substances ayant une action agrégante : ADP, adrénaline, noradrénaline, thromboxane A2.ADP Ces éléments vont provoquer lagrégation plaquettaire par lintermédiaire des molécules de fibrinogène (ou facteur I, glycoprotéine hépatique), en présence de calcium,fibrinogène calcium Lamas formé par ces plaquettes fusionnées est appelé le clou plaquettaire ou clou hémostatique ou encore thrombus blanc

30

31 Lister les facteurs de coagulation (ceux qui portent un « numéro »): 1.Fibrinogéne 2.Prothrombine 3.Thromboplastine tissulaire 4.Ca ionisé et facteur plaquettaire anti héparine 5.Proaccélérine 6.Accélérine 7.Proconvertine 8.FAHA 9.FAHB 10.Stuart 11.PTA 12.Hageman 13.Facteur stabilisant de la fibrine

32

33

34 II,V,VII,IK hépat. Vit. K dept

35 Notions succintes sur les outils dexploration de la coagulation: 1.Coagulation primaire temps de quick, évalue le taux de prothrombine Temps de thrombine (se fat peu) Mesure du taux de f. Willebrandt 2.Coagulation globale Temps de saignement (fiabilité faible, difficile à bien réaliser) Temps de Howell (se fait peu) Thrombo élastogramme (revient avec des machines « lit du malade » 3.Approcha analytique TCK, étudie la thromboplastinoformation endogéne Temps de Quick, TP, INR, étudie (vit. K dépendants)


Télécharger ppt "Grandes fonctions IFSI de Dunkerque et Saint Omer Licence 1Cours de Physiologie appliquée Pr Denis Theunynck 2009/2010 Grandes fonctions Sang et éléments."

Présentations similaires


Annonces Google