La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Les activités sociothérapeutiques en psychiatrie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Les activités sociothérapeutiques en psychiatrie."— Transcription de la présentation:

1 1 Les activités sociothérapeutiques en psychiatrie.

2 2 PLAN Pré-requis Pré-requis Objectif Objectif Introduction Introduction Définitions Définitions Législation Législation Lieux et Structures Lieux et Structures Les activités sociothérapeutiques : rôle propre Les activités sociothérapeutiques : rôle propre Les activités psychothérapeutiques : rôle prescrit Les activités psychothérapeutiques : rôle prescrit Expériences Expériences Conclusion Conclusion Bibliographie Bibliographie

3 3 Pré-requis Psychoses: Psychoses: Névroses: Névroses: Modalités dhospitalisations en psychiatrie: Modalités dhospitalisations en psychiatrie: La sectorisation en psychiatrie: La sectorisation en psychiatrie:

4 4 OBJECTIF Comprendre que les activités socio- thérapeutiques sinscrivent dans le projet de soin individuel ou de groupe Comprendre que les activités socio- thérapeutiques sinscrivent dans le projet de soin individuel ou de groupe

5 5 Introduction En psychiatrie, les activités sociothérapeutiques font partie intégrante de la pratique infirmière En psychiatrie, les activités sociothérapeutiques font partie intégrante de la pratique infirmière Ces activités sont des soins à part entière nécessitant des techniques particulières. Elles sont régies par des règles et déterminées par objectifs et font partie du projet thérapeutique individualisé. Ces activités sont des soins à part entière nécessitant des techniques particulières. Elles sont régies par des règles et déterminées par objectifs et font partie du projet thérapeutique individualisé.

6 6 Définitions Activité : le fait deffectuer volontairement des mouvements de participer. Activité : le fait deffectuer volontairement des mouvements de participer. Thérapeutique ou thérapie : partie de la médecine qui soccupe des moyens propres à guérir ou à soulager les malades Thérapeutique ou thérapie : partie de la médecine qui soccupe des moyens propres à guérir ou à soulager les malades Psychothérapie : suggestion appliquée méthodiquement au traitement des maladies. Psychothérapie : suggestion appliquée méthodiquement au traitement des maladies.

7 7 Activités thérapeutiques Définition : Définition : Activités proposées aux personnes soignées dans le cadre dune hospitalisation à temps complet, en hôpital de jour, en centre daccueil thérapeutique à temps partiel, en centre médico- psychologique voire en ambulatoire. Activités proposées aux personnes soignées dans le cadre dune hospitalisation à temps complet, en hôpital de jour, en centre daccueil thérapeutique à temps partiel, en centre médico- psychologique voire en ambulatoire. Ces activités sinscrivent dans les projets de service et sont programmées dans un lieu prévu pour elles à lextérieur ou intérieur des structures. Le nombre de participants dépend du projet du groupe et parfois du support. Ces activités sinscrivent dans les projets de service et sont programmées dans un lieu prévu pour elles à lextérieur ou intérieur des structures. Le nombre de participants dépend du projet du groupe et parfois du support.

8 8 En pratique : En pratique : La médiation en psychiatrie La médiation en psychiatrie En psychiatrie tous les soins donnés au patient font appel à des « supports », que lon appelle des médiateurs. En psychiatrie tous les soins donnés au patient font appel à des « supports », que lon appelle des médiateurs. Lobjet de médiation est un intermédiaire entre le patient et le soignant, cest un prétexte à la rencontre et à la communication. Lobjet de médiation est un intermédiaire entre le patient et le soignant, cest un prétexte à la rencontre et à la communication.

9 9 Les activités sociothérapeutiques : Les activités sociothérapeutiques : visent lamélioration, le développement ou la restauration des capacités relationnelles ou sociales du patient par exemple des ateliers liés à la vie quotidienne : cuisine, lecture, écriture, journal, visite du quartier. visent lamélioration, le développement ou la restauration des capacités relationnelles ou sociales du patient par exemple des ateliers liés à la vie quotidienne : cuisine, lecture, écriture, journal, visite du quartier. Ces groupes travaillent aussi sur limage et lestime de soi du participant. Ces groupes travaillent aussi sur limage et lestime de soi du participant.

10 10 Législation Décret du 29 juillet 2004 relatif aux parties 4 et 5 du code de la santé publique : Décret du 29 juillet 2004 relatif aux parties 4 et 5 du code de la santé publique : Article R : Dans le cadre de son rôle propre, linfirmier ou linfirmière accomplit les actes ou dispense les soins suivants visant à identifier les risques et à assurer le confort et la sécurité de la personne et de son environnement et comprenant son information et celle de son entourage : Article R : Dans le cadre de son rôle propre, linfirmier ou linfirmière accomplit les actes ou dispense les soins suivants visant à identifier les risques et à assurer le confort et la sécurité de la personne et de son environnement et comprenant son information et celle de son entourage : Aliéna 41° Aide et soutien psychologique ; Aliéna 41° Aide et soutien psychologique ; Aliéna 42° Observation et surveillance des troubles du comportement. Aliéna 42° Observation et surveillance des troubles du comportement. Article R : Dans le domaine de la santé mentale, outre les actes et soins mentionnés à larticle R , linfirmier ou linfirmière accomplit les actes et soins suivants : Article R : Dans le domaine de la santé mentale, outre les actes et soins mentionnés à larticle R , linfirmier ou linfirmière accomplit les actes et soins suivants : Alinéa 2 : « activités à visée socio thérapeutique individuelle ou de groupe ». Alinéa 2 : « activités à visée socio thérapeutique individuelle ou de groupe ».

11 11 Article R : Linfirmier ou linfirmière est habilité à pratiquer les actes suivants soit en application dune prescription médicale qui, sauf urgence, est écrite, qualitative et quantitative, datée et signée, soit en application dun protocole écrit, qualitatif et quantitatif, préalablement établi, daté et signé par un médecin : Article R : Linfirmier ou linfirmière est habilité à pratiquer les actes suivants soit en application dune prescription médicale qui, sauf urgence, est écrite, qualitative et quantitative, datée et signée, soit en application dun protocole écrit, qualitatif et quantitatif, préalablement établi, daté et signé par un médecin : Alinéa 43° Mise en œuvre des engagements thérapeutiques qui associent le médecin, linfirmier ou linfirmière et le patient, et des protocoles disolement. Alinéa 43° Mise en œuvre des engagements thérapeutiques qui associent le médecin, linfirmier ou linfirmière et le patient, et des protocoles disolement.

12 12 Compétences selon le référentiel dactivités DHOS DGS V15BIS DU 10 Avril 2007 Compétences selon le référentiel dactivités DHOS DGS V15BIS DU 10 Avril Soins de confort et bien être : 2 Soins de confort et bien être : Réalisation de soins visant le bien-être et le soulagement de la souffrance physique et psychologique Réalisation de soins visant le bien-être et le soulagement de la souffrance physique et psychologique Aide à la relaxation Aide à la relaxation Valorisation de limage corporelle, de lestime de soi et des ressources de la personne Valorisation de limage corporelle, de lestime de soi et des ressources de la personne Réalisation dactivités occupationnelles et/ou de médiation Réalisation dactivités occupationnelles et/ou de médiation Activités visant à lanimation ou à loccupation de la personne en lien avec son âge et son autonomie Activités visant à lanimation ou à loccupation de la personne en lien avec son âge et son autonomie Activités visant à maintenir le lien social Activités visant à maintenir le lien social

13 13 5 Soins et activités à visée préventive, Diagnostique, thérapeutique : 5 Soins et activités à visée préventive, Diagnostique, thérapeutique : Réalisation de soins visant à la santé psychologique ou mentale Réalisation de soins visant à la santé psychologique ou mentale Activités à visée thérapeutique ou psychothérapeutique Activités à visée thérapeutique ou psychothérapeutique Activités à visée sociothérapeutique Activités à visée sociothérapeutique Contrôle et suivi des engagements thérapeutiques, des contrats et des objectifs de soins Contrôle et suivi des engagements thérapeutiques, des contrats et des objectifs de soins 6 Coordination et organisation des activités et des soins 6 Coordination et organisation des activités et des soins Organisation de soins et dactivités Organisation de soins et dactivités

14 14 Décret no du 14 mars 1986 relatif à la lutte contre les maladies mentales et à l'organisation de la sectorisation psychiatrique Décret no du 14 mars 1986 relatif à la lutte contre les maladies mentales et à l'organisation de la sectorisation psychiatrique TITRE III : organisation technique du service public de lutte contre les maladies mentales et sectorisation psychiatrique TITRE III : organisation technique du service public de lutte contre les maladies mentales et sectorisation psychiatrique Art Chaque établissement assurant le service public hospitalier auquel sont rattachés un ou plusieurs secteurs psychiatriques est responsable de la lutte contre les maladies mentales dans ce ou ces secteurs. Art Chaque établissement assurant le service public hospitalier auquel sont rattachés un ou plusieurs secteurs psychiatriques est responsable de la lutte contre les maladies mentales dans ce ou ces secteurs. Art La prévention, le diagnostic et les soins prévus à l'article L. 326 du code de la santé publique et à l'article 4 ter de la loi du 31 décembre 1970 modifiée sont assurés notamment : Art La prévention, le diagnostic et les soins prévus à l'article L. 326 du code de la santé publique et à l'article 4 ter de la loi du 31 décembre 1970 modifiée sont assurés notamment : I° Dans des services spécialisés comportant ou non des possibilités d'hébergement total, ou d'hébergement de jour ou de nuit I° Dans des services spécialisés comportant ou non des possibilités d'hébergement total, ou d'hébergement de jour ou de nuit 2° A la résidence des patients 2° A la résidence des patients 3° Dans les établissements sanitaires, sociaux ou médico-sociaux où résident les patients, 3° Dans les établissements sanitaires, sociaux ou médico-sociaux où résident les patients, 4° Par des séjours thérapeutiques temporaires 4° Par des séjours thérapeutiques temporaires 5° Par des actions d'information auprès de la population et des professionnels concernés. 5° Par des actions d'information auprès de la population et des professionnels concernés. Un arrêté des ministres chargés de la santé et de la sécurité sociale fixe la liste de ces équipements et services. Un arrêté des ministres chargés de la santé et de la sécurité sociale fixe la liste de ces équipements et services.

15 15 Lieux et structures CMP CMP HOPITAUX DE JOUR HOPITAUX DE JOUR CJPAA Centre de jour pour psychoses autistiques adultes CJPAA Centre de jour pour psychoses autistiques adultes CATTP Centre dactivité thérapeutique à temps partiel : CATTP Centre dactivité thérapeutique à temps partiel : Missions soutien à lautonomie Missions soutien à lautonomie Atelier Thérapeutique Atelier Thérapeutique Aide à la réinsertion par des actes de soutien et thérapie de groupe Aide à la réinsertion par des actes de soutien et thérapie de groupe Ateliers thérapeutiques (lieux de jour à temps partiel) : art thérapie Ateliers thérapeutiques (lieux de jour à temps partiel) : art thérapie Résidence thérapeutique Maurice Parienté Résidence thérapeutique Maurice Parienté Soins psychothérapeutiques individuels et de groupes Soins psychothérapeutiques individuels et de groupes Ateliers à visée thérapeutique : Ateliers à visée thérapeutique : De création artistique De création artistique Technique (bois, fer, peinture, travaux ménagers et cuisine, jardin) Technique (bois, fer, peinture, travaux ménagers et cuisine, jardin) Activités avec les différents partenaires médicaux, sociaux et administratifs Activités avec les différents partenaires médicaux, sociaux et administratifs PETAL PETAL TILLEULS TILLEULS CAP BANNIER, LE COLOMBIER, MUSICOTHERAPIE « EXPRESSION 45 » (associations) CAP BANNIER, LE COLOMBIER, MUSICOTHERAPIE « EXPRESSION 45 » (associations)

16 16 Activités socio-thérapeutiques: relevant du rôle propre

17 17 A partir des centres dintérêt du patient, le soignant va utiliser diverses pratiques comme support de la relation dans une perspective thérapeutique. A partir des centres dintérêt du patient, le soignant va utiliser diverses pratiques comme support de la relation dans une perspective thérapeutique. Le soignant propose une médiation pour Le soignant propose une médiation pour - créer ou restaurer un lieu - créer ou restaurer un lieu - soutenir, améliorer les compétences du patient sur les plans: - social - soutenir, améliorer les compétences du patient sur les plans: - social - cognitif - cognitif - corporel - corporel

18 18 I. Maintien et reconstruction des compétences sociales Ex: ateliers cuisine, jeux, jardinage découverte du patrimoine… Ex: ateliers cuisine, jeux, jardinage découverte du patrimoine… Population ciblée: problème dadaptation, apragmatisme, repli sur soi, inhibitions, pertes dinitiatives… Population ciblée: problème dadaptation, apragmatisme, repli sur soi, inhibitions, pertes dinitiatives… Objectifs: - stimulation de la pensée du sujet, organisation, prévision, concentration. Objectifs: - stimulation de la pensée du sujet, organisation, prévision, concentration. - resocialisation du sujet. - resocialisation du sujet.

19 19 Le patient est face à des situations réelles. Le patient est face à des situations réelles. Lidée est de linciter à construire sa relation à lautre grâce à un support concret. Lidée est de linciter à construire sa relation à lautre grâce à un support concret.

20 20 II. Maintien de développement des capacités cognitives Ex: ateliers mémoire, jeux, lecture, écriture Ex: ateliers mémoire, jeux, lecture, écriture Population ciblée: troubles des fonctions cognitives dus à la pathologie, aux traitements. Population ciblée: troubles des fonctions cognitives dus à la pathologie, aux traitements. Objectifs:- mobilisations des capacités cognitives des patients dans le but de les préserver ou de les développer. Objectifs:- mobilisations des capacités cognitives des patients dans le but de les préserver ou de les développer.

21 21 Ces activités mettent en jeu: Ces activités mettent en jeu: - la perception - la perception - la mémoire - la mémoire - lattention - lattention - la concentration - la concentration - la volonté. - la volonté.

22 22 III. Mobilisation corporelle. Ex: gymnastique, piscine, balnéothérapie. Ex: gymnastique, piscine, balnéothérapie. Population ciblée: syndrome de morcellement (schizophrénie), perte de lestime de soi, psychoses… Population ciblée: syndrome de morcellement (schizophrénie), perte de lestime de soi, psychoses… Objectifs: corriger les capacités fonctionnelles et les expressions du corps, renforcer la confiance en soi, accès au plaisir du corps, réappropriation du corps. Objectifs: corriger les capacités fonctionnelles et les expressions du corps, renforcer la confiance en soi, accès au plaisir du corps, réappropriation du corps.

23 23 Activités psychothérapeutiques: relevant du rôle prescrit

24 24 Lintention soignante est dagir sur le fonctionnement psychique du patient. Lintention soignante est dagir sur le fonctionnement psychique du patient.

25 25 I. Développement de la créativité Ex: peinture, dessin, musicothérapie, théâtre. Ex: peinture, dessin, musicothérapie, théâtre. Objectifs: utiliser dautres modes dexpression que le langage. Permettre le rétablissement dune image de soi positive à travers une production personnelle. Prendre plaisir dans une perspective apaisante. Objectifs: utiliser dautres modes dexpression que le langage. Permettre le rétablissement dune image de soi positive à travers une production personnelle. Prendre plaisir dans une perspective apaisante.

26 26 II. Activités centrées sur la parole Ex: ateliers chansons, groupe dexpression. Ex: ateliers chansons, groupe dexpression. Le but est dabord de catalyser les affects des participants, puis de permettre lexpression de lexploitation de ces affects Le but est dabord de catalyser les affects des participants, puis de permettre lexpression de lexploitation de ces affects

27 27 Expériences

28 28 Le Snoezelen

29 29 Le Snoezelen consiste en la proposition dexpériences sensorielles variées dans une atmosphère de confiance et de détente. Le Snoezelen consiste en la proposition dexpériences sensorielles variées dans une atmosphère de confiance et de détente. Ces expériences sensorielles ont pour fonction de stimuler les sens primaires, sans quils soit nécessaire de produire une activité intellectuelle. Ces expériences sensorielles ont pour fonction de stimuler les sens primaires, sans quils soit nécessaire de produire une activité intellectuelle.

30 30 Doù vient le Snoezelen? De hollande, puis développe en Angleterre. Le développement est très récent en France (4 ans environ). De hollande, puis développe en Angleterre. Le développement est très récent en France (4 ans environ). Snoezelen vient de la contraction de «snuffelen» signifiant renifler et «doezelen» voulant dire somnoler, suggérant ainsi une sensation de longueur imprécise, un bien être, une activité vécue dans un espace éclairé dune lumière tamisé avec musique douce, où lon essai de créer une ambiance agréable. On y fait appel aux 5 sens. Snoezelen vient de la contraction de «snuffelen» signifiant renifler et «doezelen» voulant dire somnoler, suggérant ainsi une sensation de longueur imprécise, un bien être, une activité vécue dans un espace éclairé dune lumière tamisé avec musique douce, où lon essai de créer une ambiance agréable. On y fait appel aux 5 sens.

31 31 Pour qui? Le concept Snoezelen fournit une aide au traitement de pathologies ou de maladies telles que: Le concept Snoezelen fournit une aide au traitement de pathologies ou de maladies telles que: Le poly-handicap Le poly-handicap La déficience intellectuelle La déficience intellectuelle La trisomie La trisomie Les troubles du comportement Les troubles du comportement La maladie dAlzheimer La maladie dAlzheimer La démence La démence Lautisme Lautisme La déficience visuelle orale ou auditive. La déficience visuelle orale ou auditive.

32 32 Que propose le Snoezelen? Snoezelen propose de créer des environnement spécifiques où seront proposées des stimulations sensorielles. Ces espaces peuvent être classés en trois catégories suivant le développement mental et moteur du patient : Snoezelen propose de créer des environnement spécifiques où seront proposées des stimulations sensorielles. Ces espaces peuvent être classés en trois catégories suivant le développement mental et moteur du patient : Salle de relaxation Salle de relaxation Salle de découvertes Salle de découvertes Salle interactive. Salle interactive.

33 33 Dans les salles blanches, on baignera dans un atmosphère relaxante, musique douce, jeu de lumières, matelas à air, à eau, colonnes à bulles… Dans les salles blanches, on baignera dans un atmosphère relaxante, musique douce, jeu de lumières, matelas à air, à eau, colonnes à bulles… Ces salles blanches sont un composant essentiel de Snoezelen. Ces salles blanches sont un composant essentiel de Snoezelen. Les salles daventure permettent, aux personnes ayant des capacités motrices, de se déplacer, monter, descendre, rouler, ramper, se cacher… Les salles daventure permettent, aux personnes ayant des capacités motrices, de se déplacer, monter, descendre, rouler, ramper, se cacher…

34 34 Les stimulations olfactives sont proposées à partir de boites à odeur, de diffuseur darômes, dhuiles de massage. Les stimulations olfactives sont proposées à partir de boites à odeur, de diffuseur darômes, dhuiles de massage. Les stimulations tactiles sont proposées par des objets ayant différents revêtements, avec des matelas de différentes densités, pulsations dair chaud, dair froid, pulvérisations humides… Les stimulations tactiles sont proposées par des objets ayant différents revêtements, avec des matelas de différentes densités, pulsations dair chaud, dair froid, pulvérisations humides…

35 35 Snoezelen, est-ce une thérapie? Lessence de lapproche Snoezelen est de permettre au patient de vivre à son rythme, dexercer ses choix, cette approche ne fixe pas dobjectifs à attendre ni de délais, ce qui la fait définir par les Hollandais comme une approche de loisir. Lessence de lapproche Snoezelen est de permettre au patient de vivre à son rythme, dexercer ses choix, cette approche ne fixe pas dobjectifs à attendre ni de délais, ce qui la fait définir par les Hollandais comme une approche de loisir.

36 36 Caractéristiques dune salle Snoezelen Une salle Snoezelen doit être: Une salle Snoezelen doit être: - accessible aux utilisateurs - accessible aux utilisateurs - appréciée par le soignant et le patient - appréciée par le soignant et le patient - aussi simple que possible - aussi simple que possible - facile à entretenir - facile à entretenir - facile à modifier - facile à modifier - sans danger - sans danger

37 37

38 38

39 39

40 40 Pédopsychiatrie: les contes chez les enfants autistes

41 41 I. Définitions L'AUTISME : Désordre sévère de la communication, de la socialisation et du comportement qui dure toute la vie L'AUTISME : Désordre sévère de la communication, de la socialisation et du comportement qui dure toute la vie L'autisme est un trouble global et précoce du développement apparaissant avant l'âge de 3 ans. Il est identifiable à des signes du comportement plus ou moins présents selon les enfants tels que le désintérêt total à l'égard de l'entourage, le besoin impérieux de se repérer constamment dans l'espace, des gestes stéréotypés, des troubles du langage et l'inadaptation dans la communication : l'enfant ne parle pas ou émet un jargon qui à la mélodie du langage mais qui n'a aucune signification.... L'autisme est un trouble global et précoce du développement apparaissant avant l'âge de 3 ans. Il est identifiable à des signes du comportement plus ou moins présents selon les enfants tels que le désintérêt total à l'égard de l'entourage, le besoin impérieux de se repérer constamment dans l'espace, des gestes stéréotypés, des troubles du langage et l'inadaptation dans la communication : l'enfant ne parle pas ou émet un jargon qui à la mélodie du langage mais qui n'a aucune signification....

42 42 Il se caractérise par une anomalie du développement du système nerveux portant de façon prédominante sur les fonctions de communication et de socialisation. L'autisme est considéré comme un trouble du développement neuropsychologique par la communauté scientifique internationale (OMS 1993). Il se caractérise par une anomalie du développement du système nerveux portant de façon prédominante sur les fonctions de communication et de socialisation. L'autisme est considéré comme un trouble du développement neuropsychologique par la communauté scientifique internationale (OMS 1993).

43 43 Conte: récit de faits, daventures imaginaires destiné à distraire. Conte: récit de faits, daventures imaginaires destiné à distraire. Conte thérapeutique: cest une méthode employée en psychothérapie chez les enfants, pour éveiller la curiosité de lenfant attirer ses questions et susciter des associations pour but de stimuler la sensorialité et laffectivité. Conte thérapeutique: cest une méthode employée en psychothérapie chez les enfants, pour éveiller la curiosité de lenfant attirer ses questions et susciter des associations pour but de stimuler la sensorialité et laffectivité.

44 44 II. Service pédopsychiatrie Présentation dune structure (hôpital de jour) Présentation dune structure (hôpital de jour) Composition de léquipe soignante et médicale Composition de léquipe soignante et médicale Les différentes activités thérapeutiques Les différentes activités thérapeutiques

45 45 III. Les rôles thérapeutiques du conte chez lenfant : Le contenu : but didentification, de repérage, dassociation Le contenu : but didentification, de repérage, dassociation Le narratif : stimulation de la sensorialité, affectivité Le narratif : stimulation de la sensorialité, affectivité

46 46 IV. Exemple

47 47 Rencontre avec léquipe des Tilleuls

48 48 Rencontre avec léquipe de Maurice Parienté

49 49 Equithérapie

50 50 Témoignage de la mère dune autiste.

51 51 Conclusion Les activités sociothérapeutiques peuvent être un de nos objectifs de stage en psychiatrie. Les activités sociothérapeutiques peuvent être un de nos objectifs de stage en psychiatrie. Elles sont transférables dans le milieu général (gériatrie, pédiatrie…) Elles sont transférables dans le milieu général (gériatrie, pédiatrie…) Certaines formations sont accessibles au sein du CHD. Certaines formations sont accessibles au sein du CHD. Loccupationnel nest-il pas toujours thérapeutique? Loccupationnel nest-il pas toujours thérapeutique?

52 52 Bibliographie Le métier dinfirmier en santé mentale Jacky Merkling (éd. Seli Arslan). Le métier dinfirmier en santé mentale Jacky Merkling (éd. Seli Arslan). Soins psychiatrie n°248 janvier/ février 07 Soins psychiatrie n°248 janvier/ février 07 (éd Masson) (éd Masson) Centre de documentation du CMP enfant I02 Centre de documentation du CMP enfant I02 Dictionnaire Maloine de linfirmière (4 ème édition) Dictionnaire Maloine de linfirmière (4 ème édition) Dictionnaire infirmier de psychiatrie (éd Masson) Dictionnaire infirmier de psychiatrie (éd Masson)


Télécharger ppt "1 Les activités sociothérapeutiques en psychiatrie."

Présentations similaires


Annonces Google