La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

11 février 20111 La construction dune culture informationnelle du collège à luniversité Isabelle Fructus Journée départementale des professeurs documentalistes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "11 février 20111 La construction dune culture informationnelle du collège à luniversité Isabelle Fructus Journée départementale des professeurs documentalistes."— Transcription de la présentation:

1 11 février La construction dune culture informationnelle du collège à luniversité Isabelle Fructus Journée départementale des professeurs documentalistes CDDP Vaucluse / Rectorat Aix-Marseille / Points Vaucluse 11 février 2011

2 2 Pré-supposés à interroger… Culture informationnelle Culture de linformation / culture informationnelle Maîtrise de linformation Information literacy Nécessité dune formation Qui se construit une culture de linformation ? Selon quelles modalités ? Nécessité dun personnel qualifié Liaison secondaire – supérieur : points dappui, freins Le modèle traditionnel : une élévation progressive vers les savoirs universitaires

3 11 février Les publics De l « élève » (relation au maître) à l « étudiant » (qui étudie, autonomie) Une « personne » dans un ensemble : 400, 1200, élèves/étudiants Dune évaluation continue, avec 2 évaluations couperet, à une évaluation tributaire de la semestrialisation De prescriptions fortes (objectifs très définis) à une souplesse dans lorganisation du travail qui reste pour une large part caché (variable selon les disciplines)

4 11 février Cadre institutionnel Dun cadrage national à un cadrage au niveau de létablissement Les textes officiels Socle commun LMD B2i / C2i Définition des missions Les textes institutionnels incitatifs Rapport Durpaire-Renoult Rapport Fourgous Des modalités floues

5 11 février Les outils Du CDI à la BU (SCD) : la taille, le volume des collections, les moyens financiers et humains Des exemples : Le catalogue : catalogue commun, mutualisation du travail, organisme coordonnateur (ABES) Les accès : libre, emprunts, accès distants… Les ressources électroniques : investissements financiers, mobilisation importante des personnels, lutte papier/électronique

6 11 février Les personnels Les professeurs certifiés en documentation Les personnels de bibliothèque Les professeurs « chargés de classe » Les « aides » 2 filières distinctes : enseignement / bibliothèque formation initiale : ENSSIB / université formation continue : Urfist - ENSSIB - Médiat - Médiadix / Scéren - Institution scolaire - [IUFM] Des constantes : Diversité des parcours professionnels Nombre réputé insuffisant par rapport à la tâche Le travail en collaboration proposé comme modèle

7 11 février Les contenus Les compétences informationnelles nombreux produits et outils de référence Les savoirs informationnels réflexion au niveau secondaire : Médiadoc, wiki réflexion universitaire : ERTé Lille glossaires, formadoct (supérieur)formadoct Dans les faits, beaucoup dapprentissages procéduraux Les étapes de la recherche documentaire structurent encore largement les formations Un programme ? Non, des programmes

8 11 février Secondaire Supérieur Les compétences informationnelles La méthodologie de la recherche documentaire lutilisation doutils et lapprentissage de procédures Les savoirs scolaires en information-documentation en question : décliner les savoirs savants décliner les savoirs professionnels partir de la pratique des élèves Les compétences informationnelles La méthodologie de la recherche documentaire lutilisation doutils et l apprentissage de procédures Les savoirs en information- documentation peu identifiés en tant que tels : glossaires vocabulaire documentaire

9 11 février Un exemple pour lenseignement secondaire : Repères... Repères pour la mise en œuvre d un parcours de formation à la culture de linformation Modestie du titre : cadrage, pratique Parcours : un cheminement vers une progression, une promenade dirigée Formation : pour construire cette culture, il faut être formé Culture de linformation : programme le plus ambitieux qui soit Évaluation de la portée : Un texte institutionnel, incitatif, explicatif Léquivalent des accompagnements de programmes

10 11 février Repères… Genèse Rapport Fourgous : la société numérique Surmonter la fracture numérique Pour cela, le seul usage de lordinateur ne suffit pas Le monde enseignant est ignorant de cette culture Créer pour chaque élève un « parcours » Impliquer les professeurs documentalistes La DGESCO : Décliner les axes prioritaires donnés par l institution la société numérique le socle commun Constitution du groupe Professeurs documentalistes Universitaires Inspection EVS Inspection générale Autres : Clemi, CRDP

11 11 février Repères… Cadrage DGESCO Culture de linformation = culture générale Compétences : réussite / construction de connaissances Perspective de lenseignement supérieur (métier détudiant) Objectif général : autonomie Cadre : Socle commun, intégration dans les disciplines (interdisciplinarité) Pour le professeur documentaliste : éléments de réflexion / 2 axes : information (recherche) / réponses structurées Public - cible : équipes éducatives, réponse aux besoins des professeurs documentalistes en ce quils travaillent en collaboration avec les professeurs « chargés de classe » et les CPE Mots clés : Progression, cohérence, complémentarité des disciplines, dispositifs, équilibre papier-numérique

12 11 février Repères… Cadrage Inspection générale EVS Cadrage international : UNESCO : programmes interdisciplinaires, information literacy comme compétence dans lusage de linformation IFLA : maîtrise de linformation Europe : Compétences clés, dont compétence numérique Cadrage historique en SI Otlet / Lafontaine : culture du peuple, formation de TOUS les citoyens, Partage des valeurs du savoir Constat Manque de cohérence Absence duniversalité Nécessité dun « parcours »

13 11 février Repères… Cadrage scientifique Simonot/Boubée Objectif : pratiques, activités et savoirs Compétences transversales ? non, compétence spécifiques : cognitives (raisonnement, analyse, évaluation, synthèse), sociales, communicationnelles Objets et compétences : démarche de recherche, poids de la prescription, dimension temporelle, stratégie de recherche (sérendipité, navigation, cueillette, équation de recherche, chaînage, veille) Rouet Lecture documentaire Lecture fonctionnelle : activité finalisée exploitation du document : localiser, évaluer Habiletés Nécessité : parcours, progressivité, apprentissage

14 11 février Repères… Une ou des cibles ? Le socle Capacités, attitudes La mise en œuvre Collaboration : un mode d action à privilégier Doc : responsabilité particulière Sassure que tous les élèves maîtrisent les compétences informationnelles (comme futurs citoyens, professionnels et pour permettre la formation tout au long de la vie) Organise le parcours Évalue les acquis Aide au travail autonome (créativité, initiative) Collabore Dans un rapport de subordination à la mission de formation : accueil, bibliothéconomie Bibliographie Conforme pour partie aux textes de cadrage Colloque international ERTé, 8 e congrès de la FADBEN, Médiadoc : cités, mais il est difficile den voir la trace dans les textes de cadrage

15 11 février Repères… 10 fiches thématiques Besoins dinformation Recherche dinformation Évaluation de linformation Organisation des connaissances Bases de données documentaires Sources organisées du savoir Centres de documentation et bibliothèques Médias dactualité Moteurs de recherche Utilisation éthique de linformation

16 11 février Repères… Structure des fiches Introduction : définition où apparaissent de manière plus ou moins explicite des concepts, des savoirs et des compétences liens avec le socle commun (capacités et attitudes) Relations aux enseignement et aux dispositifs : lien avec les programmes Objectifs Sous forme de compétences Savoirs « cachés » : une compétence existe pourtant en relation avec des savoirs Exemples daction : 3 niveaux : collège (2 niveaux), lycée (1 niveau) un catalogue progressif

17 11 février Un exemple… en filigrane... La culture de linformation comme synonyme de linformation literacy Idées transversales : progressivité : exemples dactions cohérence : socle commun, validation scientifique et professionnelle équilibre papier-numérique dans lensemble des fiches Une cible : léquipe pédagogique et éducative Des acteurs : les enseignants de discipline, « chargés de classe » Un moteur : le professeur documentaliste

18 11 février Repères… Ce qui ny est pas… Les modalités de lévaluation Les capacités et attitudes citées sont difficilement évaluables Pas de rubrique évaluation dans les fiches elles-mêmes La référence explicite à des savoirs dans le domaine de linformation Pas de référence explicite Pas dinterdiction explicite Présence cachée des savoirs La répartition exacte des responsabilités dans la formation Qui fait quoi dans chacune des actions proposées ?

19 11 février Repères… des atouts Cohérence avec les textes officiels Une cohérence obligée Un gage pour la mise en œuvre Des objectifs dapprentissage limités une ambition « raisonnable » conforme aux moyens réels Un outil de communication avec les enseignants « chargés de classe » Textes scientifiques Fiches très concrètes Une reconnaissance institutionnelle de la formation Une liberté dans lorganisation : un ensemble peu prescriptif dans les modalités Une extension possible à lenseignement en licence par lapproche « compétences »

20 11 février Repères… des limites Cohérence avec les textes officiels document daté, une légitimité limitée dans le temps rôle du professeur documentaliste en retrait par rapport à la circulaire de 1986 Des objectifs dapprentissage très limités Aspect cognitifs peu pris en compte Pas de référence à des savoirs documentaires Cet outil de communication avec les enseignants « chargés de classe » sera-t-il suffisant dans un contexte peu favorable ? Une reconnaissance institutionnelle de la formation à … lusage de l information Une trop grande liberté dans lorganisation Absence dévaluation explicite

21 11 février Repères… conclusion Pour léquipe pédagogique et éducative des connaissances en information - documentation pour les professeurs de discipline Pour le professeur documentaliste, des apports limités : panorama dactivités idée de progression dans les apprentissages un appui sur 10 thématiques Pour la liaison enseignement secondaire - enseignement supérieur Non obligatoire, ne constitue pas un véritable socle Compétences comme points dancrages Une erreur à ne pas commettre : Considérer ce texte comme une circulaire de mission des professeurs documentalistes ou même un élément dune circulaire de mission

22 11 février Modalités de formation Les dispositifs transversaux restent les dispositifs les plus porteurs quel que soit le niveau Collaboration / non collaboration : une situation paradoxale (supérieur : modules parfois isolés cf visites, peu de retour des enseignants de discipline) La médiation documentaire : une notion qui réapparaît au travers des « learning centres »

23 11 février Éléments de comparaison 2 nd degréSupérieur Objectifs de formation Rendre lélève autonome dans tout travail lié à la recherche documentaire Former un citoyen : développer lesprit critique Rendre létudiant autonome dans son « métier détudiant » : recherches bibliographiques, méthodologie, évaluation Contenus denseignement Les compétences Les savoirs scolaires Les compétences Méthode Collaboration Approche pédagogique B2iC2i Dispositifs transversauxInsertion dans une discipline Cours magistral Progressivité Pas de suivi Contraintes institutionnelles Textes officiels : circulaire/circulairesTexte officiel : LMD 1 doc pour 700 à 900 élèves, parfois plus… 1 responsable (PRCE, bibliothécaire, conservateur) et des tuteurs. Plusieurs milliers détudiants Intégration dans les cursus

24 11 février Convergences Compétences Progressivité des apprentissages : Licence = basique, kit de survie Master = outils spécialisés Doctorat = problématiques de la publication (bibliographie, identité numérique…) Recherche de formalisation Professionnel de la documentation : un moteur Gestion de lhétérogénéité Évaluation

25 11 février Divergences ? La place des savoirs Les contenus et les modalités La spécialisation des enseignements, de plus en plus prégnante au fil des études

26 11 février Quel profil pour le formateur ? Actuellement, pas de contrainte institutionnelle très précise Savoir organiser, créer pour une situation particulière Un haut niveau de responsabilité Le lieu ressource est toujours présent : Le connaître permet de proposer des formations concrètes Responsable du lieu, gestionnaire du lieu, pas forcément ? En tout cas, connaissance du lieu, des ressources, des accès : une richesse, un domaine dexpertise reconnu Importance du travail en réseau(x), dont le réseau... humain ! Rattachement aux sciences de linformation


Télécharger ppt "11 février 20111 La construction dune culture informationnelle du collège à luniversité Isabelle Fructus Journée départementale des professeurs documentalistes."

Présentations similaires


Annonces Google