La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réflexions sur la sexualité humaine l La sexualité entre nature et culture l Approche historique l Sexualité enjeu social l Le champ social structurant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réflexions sur la sexualité humaine l La sexualité entre nature et culture l Approche historique l Sexualité enjeu social l Le champ social structurant."— Transcription de la présentation:

1 Réflexions sur la sexualité humaine l La sexualité entre nature et culture l Approche historique l Sexualité enjeu social l Le champ social structurant la sexualité l Le champ psychoaffectif structurant la sexualité

2 La sexualité entre nature et culture l Composante de l épanouissement personnel l Fondement de la personnalité l Sexualité : mode de reproduction, génitalité, « ce qui nous sépare et ce qui nous unit » l Érotisme : la dimension humaine, valeur morale, entre désire et plaisir l Nature : grande complexité/invariants, profonde dimension culturelle l Culture : spécificité et diversité, les rites et codes, masculin/féminin, le langage, expression de son désire, de ses besoins, de ses sentiments, accéder à la liberté de se vivre pleinement

3 Approche historique de la sexualité en occident l Les années 60 et la révolution sexuelle : déculpabilisation du plaisir, fin de la censure, acceptation de l homosexualité l 1959 : Pinkus et la contraception l 1967 : la loi Neuwirt accès à la contraception l 1975 : la loi Weil : IVG l 1970/80 utopies permissives « il est interdit d interdire » l Réapprendre la fonction structurante de l interdit, d essence culturelle : prohibition de l inceste, du viol, de la violence aux enfants l Le crime sexuel : altérité est niée, oubliée ou violentée

4 La sexualité un enjeu social l Apprentissage sexuel passe par l apprentissage de la culture l Rien n est interdit si il y a accord entre les partenaires l Sexualité n est pas qu un rapport entre les sexes, mais une transmission symbolique des rapports humains : amour l La loi symbolique dans la construction de l identité / imaginaire l Intégrer en soi l ordre symbolique du monde : les identités sexuelles, de génération, les liens sociaux l Intérioriser l inceste : l ordre familial entre génération, quitter la dépendance aux parents d origine ou symbolique pour faire alliance avec d autres : refuser définitivement les pulsions fusionnelles (réel et symbolique)

5 La sexualité un enjeu social l L interdit de lanthropophagie/société animales, apprentissage du goût et du dégoût, passer de la pulsion orale à celle d une capacité à ne pas manger le corps de lautre l L interdit du meurtre : socialiser les pulsions meurtrières, le corps de l autre n est jamais notre propriété (vie amoureuse, conjugale ou filiale) l Des « re-pères » et des re-mères » pour aller des dépendances subies aux dépendances choisies : développement d une capacité d altérité affective et sexuelle l « Comment rester soi-même tout en étant similaire mais distinct en même temps de l autre et des autres ?» l « ce qui donne sens à l existence c est la symbolique et non pas le réel »

6 La sexualité un enjeu social l Les 3 Concepts de la famille : le groupe familiale, le noyau familiale, le système de parenté l La famille traditionnelle ou élargie : au nom de la tradition, le masculin domine le féminin, la sexualité est fonction de la reproduction, la femme « sacrée »/l homme « des besoins naturels », les enfants sous l autorité de la femme l La famille « nucléaire » : parents et descendants seuls, égalité entre les sexes, régulation des naissances, autorité partagée, femmes indépendantes, mixité, repli sur la mère, liberté d expression l La famille « monoparentale »: 1 parent et enfants (femmes célibataires actives et libérées, parents célibataires statut social valorisant, femmes divorcée ou séparées), recherche du tiers symbolique pour séparer enfant de la mère l Les familles « recomposées » et « homoparentale » : ressituer la place de chacun/modèle parental et filiale

7 Sexualité et champ psychoaffectif l Caractérise la dimension humaine de la sexualité « âme, sciences et émotionnelle » l Désire, plaisir, identité, rôle F/M, l Contexte sociétal, culturel et temporel donnée l Stade orale : carrefour aéro-digestif, organe des sens, pulsion d incorporation, auto-érotique, le sevrage y met fin = haine l Stade anale : conserver les objets à l intérieure l Stade phallique : plaisir de la miction et de la rétention, masturbation, différence des sexes et castration, fantasme de la scène primitive l Le complexe d Oedipe : prohibition de l inceste, l amour oedipien doublement entravé (intérieure/renoncement à l autre) et (extérieure/peur de la castration)

8 Sexualité et champ psychoaffectif l Période de latence aconflictuelle l Période pubertaire : irruption dans le corps... l Le temps de ladolescence : temps de passage, image de soi nouvelle, perte de l enfance, perte d un rapport à soi, angoisse, et peur, rôle des rites initiatiques, l Rôle des parents: désarroi, l enfant leur échappe, rivalité, réactivation de l Œdipe, deuil de l enfantement l Le risque d être adulte : construire son rapport à son propre corps La redécouverte de soi : narcissisme, construire son image Le désir d enfant: capacité à avoir un enfant + promesse de réparation/érection et éjaculation pour l homme La complétude des sexes : la fusion, la passion amoureuse La découverte de l autre : force constructrice et séparatrice


Télécharger ppt "Réflexions sur la sexualité humaine l La sexualité entre nature et culture l Approche historique l Sexualité enjeu social l Le champ social structurant."

Présentations similaires


Annonces Google