La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE TABAC Introduction Action du tabac sur lorganisme Les différentes pathologies liées au tabac Les traitements dans le sevrage tabagique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE TABAC Introduction Action du tabac sur lorganisme Les différentes pathologies liées au tabac Les traitements dans le sevrage tabagique."— Transcription de la présentation:

1 LE TABAC Introduction Action du tabac sur lorganisme Les différentes pathologies liées au tabac Les traitements dans le sevrage tabagique

2 Une cigarette se compose de différentes substances : - Le monoxyde de carbone, gaz invisible et inodore, libéré par la combustion de la cigarette. Il prend la place de lO2 ds le sg, et très toxique pour les artères. Ce gaz est responsable dintoxication en présence dun chauffage au gaz mal réglé. Cest également ce mm gaz qui séchappe du pot déchappemt des voitures. - La nicotine : cest elle qui est responsable de la dépendance au tabac. Elle atteint le cerveau en 7 s - Plusieurs centaines de types de goudrons et autres toxiques se trouvent dans la fumée de cigarette. - Plusieurs centaines dirritants toxiques pr les bronches car ils les empêchent dévacuer les impuretés correctemt. - ammoniac, coumarine et glycérol st ajoutés au tabac pr daugmenter la dépendance à la nicotine modifier le goût de la fumée. - Du génol et du menthol pr masquer la sensation d irritation que provoque la fumée. INTRODUCTION

3 Nous allons dans un 1er temps évoquer: - les effets de ces différentes substances sur notre organisme, puis nous aborderons: - les pathologies principales que cela engendre. Enfin nous évoquerons: - les traitements utilisés au cours du sevrage tabagique.

4 ACTION DU TABAC SUR LORGANISME

5 La fonction cardio-vasculaire: Le cœur: Premier organe à souffrir du tabagisme, 80% des victimes dinfarctus du myocarde sont âgées de moins de 45 ans et sont fumeurs Les constituants du tabac agissent principalement sur la fonction cardio- vasculaire, la fonction respiratoire, la fonction digestive, la dépendance La fonction respiratoire Bronchite occasionnelle ou chronique, risque de cancer du poumon, diminution de la résistance à l'exercice physique et essoufflement rapide. La fonction digestive La nicotine agit sur le système nerveux central et augmente la sécretion des acides gastriques. La dépendance psychique, dont le renforcement sera positif : détente, psycho-stimulation, baisse de l'anxiété. physique, dont le renforcement sera négatif : état de manque.

6 Comment le tabac met-t-il le cœur en danger ?? Le tabac favorise: - la survenue de spasmes des artères (rétrécissement brutal) - la formation de thrombus - lapparition de tble du rythme cardiaque. A long terme: - le tabac abîme les artères dautant plus s il y a dautre facteurs de risque ( cholestérol, hypertension artérielle, diabète). 1 er facteur de risque pour: - les artériopathies oblitérantes des membres inférieurs pouvant aller jusquà lamputation - les maladies coronariennes et - les infarctus du myocarde, majoré avec le cholestérol, lHTA, le diabète.

7 PATHOLOGIES ASSOCIEES AU TABAGISME

8 Si le lien entre tabac et cancer est bien connu, en revanche les risques de maladies cardio-vasculaires associées au tabagisme sont svt ignorés ou minimisés. Pourtant le tabac constitue bel et bien l'un des + important facteurs de risques cardiaques. 5 millions de DC prématurés en 2000 dans le monde et 2 fois + de morts par accidents cardio-vasculaires que par cancer du poumon. Les infarctus du myocarde principales complications liées au tabagisme. Les accidents cardio-vasculaires cérébraux,l'artérite des MI, les anévrismes et lHTA st liés en partie à la fumée du tabac.

9 Le tabac détériore les parois internes des artères, il est responsable de la diminution du bon cholestérol (hdl) et de l'augmentation du mauvais (ldl) provoquant la formation de plaques d'athénome. Les artères s'en trouvent rétrécies ce qui limite le passage du sg et donc de lO2 dans les organes. On constate également la formation de caillots ( thrombose ) entrainant une obstruction des artères. De + le T altère les capacités de dilatation des vaisseaux ce qui peut provoquer des spasmes artériels et donc l'interruption brutale de la circulation sanguine. Ces mécanismes sont déterminants dans la survenue des accidents vasculaires graves (infarctus du myocarde, occlusions artérielles aigues au niveau des artères des jambes et AVC).

10 Coronarite : infarctus du myocarde Le T est responsable d'un grand nbre de morts par infarctus qui st svt des morts prématurés. Lartère coronaire se bouche provoquant alors une ischémie du territoire myocardique, et au delà de 4 h, la mort des cellules musculaires du cœur. Chez la femme, le risque est multiplié par 34 chez la fumeuse prenant des contraceptifs. Accident Vasculaire Cérébral Un fumeur voit son risque de subir un AVC multiplié par 3. Ici, la pathologie se définit par l'occlusion d'une artère cérébrale ou à destination cérébrale ( carotides ou artères vertébrales ). Le cerveau est donc privé dO2 ce qui entraine un « infarctus cérébral ». Tout ceci déclenché par un athérome obstructif ou un caillot.

11 Artérite des membres inférieurs C'est l'occlusion des artères irriguant les MI, svt provoqué par l'athérosclérose. Le T est responsable en France de 90 % des artérites survenant avant l'âge de 65 ans. L'évolution se déroule en 3 degrés d'aggravation : 1) des crampes et des douleurs à la marche 2) une douleur survenant en position couchée 3) une gangrène conduisant à l'amputation La meilleure prévention et la meilleur traitement sont, dans cette pathologie l'arrêt du tabac

12 LHyper-tension Artérielle Le T est la cause majeur dHTA du sujet jeune. Il accroit le risq dHTA résistante au ttt et dHTA par athérome de l'artère rénale. La cigarette déclenche une poussée « paroxystique » (qui survient par crise ) dHTA, phénomène constant et reproductible. Le fait de fumer entraine l' de la TA pdt 20 à 40 min. une TA à 14/9 mmHg va passer à 15/10 mmHg Ainsi un fumeur de 20 à 30 cigarettes/ jours va voir sa TA augmenter pdt plusieurs h de la journée, uniquement à cause de la cigarette.

13 De façon générale La nicotine stimule les ganglions parasympathiques et entraine de façon fugace une bradycardie, une hypotension puis une tachycardie, une HTA ainsi qu'une sécrétion de catécholamines (adrénaline, dopamine, noradrénaline). Sy associe une vasoconstriction ac augmentation de la consommation du myocarde en O2 et une hypoxie favorisant les tbles du rythme et les ischémies myocardiques. Mais le tabac peut aussi provoquer d'autres pathologies telles que: - les K bronchiques, de la vessie et du col de l'utérus, - les ulcères de l'estomac - l'impuissance chez l'homme et baisse de fécondité chez la femme

14

15 TRAITEMENTS DU SEVRAGE TABAGIQUE

16 PREPARER A LARRET

17 La phase de ttt du tabagisme vient après une période de maturation qui à conduit le fumeur à : - Pdre la décision darrêter de fumer - Fixer la date - Décider que cet arrêt une fois obtenu, soit définitif - Arrêter de fumer Laide au sevrage dépendra tout dabord à la dépendance en nicotine Dans tous les cas, il faudra respecter quelques règles : - Demander larrêt brutal du tabac - Pas de sevrage en phase dépressive - Avoir ladhésion du fumeur - Avoir si possible laide (ou au moins la tolérance de lentourage)

18 Le choix des substituts (dermiques ou oraux) est fonction du profil du fumeur, de ses besoins, de sa personnalité. On peut même parler de «traitement à la carte». Fumeur très dépendant à la nicotine timbres-patchs, forme amenant la + gde qtt de nicotine. En cas de forte dépendance, mieux vaut sadresser à un professionnel de la santé, car gérer une telle situation peut devenir compliqué : détermination de la dose de départ, suivi des résultats, adaptations... Parfois associations de différentes formes de substituts pr arriver au dosage suffisant, efficace, et cela dès le début du sevrage. Le schéma + confortable: timbres-patchs + substituts par VO (gommes, comprimés, pastilles ou inhaleur). But : multiplier les chances de réussite à larrêt du tabac. Elles peuvent être multipliées par 2 ou 3 avec les substituts nicotiniques, avec un ttt qui diminue lenvie de fumer : le bupropion.

19 LES TECHNIQUES

20 Les produits de substitution nicotinique Les patchs à la nicotine Libère progressivement la nicotine, sur une période de 16 à 24 heures, avantage apport de nicotine régulier et mesurable. Ensuite, en réduisant progressivement la dose, le fumeur va être sevré en douceur Les patchs de 16h et 24h existent en trois dosages : un fort, un moyen et un faible. Les pastilles et comprimés Ces formes sont particulièrement indiquées chez les porteurs de prothèses dentaires ou chez les personnes ayant des troubles de l'articulé dentaire car elles sont moins irritantes.

21 Linhaleur Un embout buccal en plastique et une cartouche contenant de la nicotine (léquivalent de 4 mg de nicotine apportée par une gomme à mâcher). En tirant sur lembout buccal, lutilisateur de linhaleur fait cheminer la nicotine, via les petits vaisseaux de la bouche puis les artères, jusquaux récepteurs nicotiniques du cerveau. Il peut être très utile, en début de sevrage, pour ceux qui ont du mal à se débarrasser de la gestuelle. Les gommes à mâcher: Prescription de la moitié de gomme par rapport au nombre de cigarettes fumées. Les gommes sont tamponnées avec du bicarbonate pour faciliter le passage de la nicotine à travers la muqueuse buccale.

22 Des médicaments daide au sevrage Le Bupropion : diminuer lenvie - N'apporte pas de nicotine - Action sur des substances cérébrales (noradrénaline, dopamine, etc.), Suppression des symptôme de manque et denvie de fumer - Son efficacité variable en fonction des individus - Bien toléré mais peut avoir des E2 gênants (anxiété, insomnie) conduisant parfois à larrêt du ttt, - PM normalement de 2 mois.

23 La varenicline Molécule qui bloque les récepteurs cérébraux de la nicotine, empêchant l'envie de fumer d'apparaître. - Disponible uniquement sur ordonnance, pour une durée de 3 à 6 mois - CI: la grossesse. -Effet indésirable: nausées, qui restent, la plupart du temps, légères à modérées - Dose est augmentée progressivement sur une semaine, l'arrêt du tabac étant obtenu au cours de la 2ème semaine de ttt. - Efficace sur le manque physique de nicotine, mais n'empêche pas la nécessité d'une prise en charge globale.

24 Les thérapies comportementales et cognitives Les entretiens motivationnels - Aident le patient à mûrir sa décision darrêt du tabac, à trouver ses propres arguments et à faire un bilan en confrontant les avantages le sevrages et les inconvénients du sevrage. Techniques danalyse du comportement Le patient note chq cigarette fumée et les circonstances liées : - heure de la prise de cigarette, - cotation du besoin et de lenvie qui lont amené à fumer, - description de la situation, de ses pensées, de ses émotions... Cela permet de déterminer quelle cigarette pourrait être supprimer + facilement.

25 Autres ttt Hypnose, Homéopathie, Mésothérapie, Acupuncture... Méthodes qui, contrairement à celles présentées ci-dessus, nont pas fait la preuve de leur efficacité... L'effet placebo est au coeur de la démarche. Pour les personnes motivées, cest une bonne aide de démarrage Ces techniques peuvent être cumulées avec des substituts nicotiniques, les médicaments ou encore les thérapies comportementales et cognitives.

26 La lutte contre le tabagisme est une priorité de santé publique: - Stratégie nationale de lutte contre le tabac 2003/2007 (toujours dactualité), - Prise en charge et prévention des addictions(plan 2007/2011). Au CHRO il existe des consultations de sevrage tabagique afin daccompagner les gens qui désirent arrêter de fumer. Au niveau national, la fédération française de cardiologie est une association de cardiologues bénévoles reconnue dutilité publique. Elle joue un rôle majeure dans la prévention des maladies cardiovasculaires grâce aux dons du public. CONCLUSION


Télécharger ppt "LE TABAC Introduction Action du tabac sur lorganisme Les différentes pathologies liées au tabac Les traitements dans le sevrage tabagique."

Présentations similaires


Annonces Google