La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine CONSEIL MINIMAL et AIDE AU SEVRAGE TABAGIQUE Dr H é la Abdennebi – Dr Nathalie Wirth.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine CONSEIL MINIMAL et AIDE AU SEVRAGE TABAGIQUE Dr H é la Abdennebi – Dr Nathalie Wirth."— Transcription de la présentation:

1 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine CONSEIL MINIMAL et AIDE AU SEVRAGE TABAGIQUE Dr H é la Abdennebi – Dr Nathalie Wirth

2 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine LE TABAC : 1 ère cause de mortalité évitable Les principales causes de mortalité évitable (nb de décès par an en France) en 1998

3 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine décès /an en France = 1 Boeing 747 perdu corps et biens/jour. 1 décès toutes les 10 secondes dû au tabac dans le monde = 20 Boeing 747 perdus corps et biens/jour. Perte d'espérance de vie 7 minutes / cigarettes. En moyenne, un fumeur vit 8 ans de moins quun non-fumeur 1 fumeur sur 2 meurt prématurément des suites de ses habitudes tabagiques % des cancers du poumons chez les non-fumeurs sont dus au tabagisme passif. 90% des cancers du poumons sont dus au tabac. MORTS DUES au TABAC en FRANCE

4 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine MORTS ATTRIBUÉES au tabac en France en 1999 Cancer du poumon Maladies cardiovasculaires Autres maladies Autres cancers Cancer bouche, pharynx, larynx et æsophage Maladies appareil respiratoire Daprès C. Hill et al, BEH n°15 ; 2003

5 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine LE POIDS DES ANNÉES Le risque lié au tabac est : èProportionnel à la quantité èProportionnel avec un facteur multiplicatif à la durée Dautres facteurs interviennent: façon de fumer, cigarettes légères, réduction sans compensation…

6 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine

7 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine EFFETS sur les capacités respiratoires Courbes théoriques représentant la variation du VEMS en fonction de lâge chez les non-fumeurs et les fumeurs (courbe de Fletcher). Fletcher C, Peto R. The natural history of chronic airflow obstruction. Br Med J Jun 25;1(6077):

8 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine

9 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine LA FUMÉE DE CIGARETTE courant principal ou primaire courant latéral ou secondaire courant tertiaire Combustion incomplète : concentrations supérieures de la majorité des substances toxiques : COX 2,5 GoudronsX 2 NicotineX 3 (caractéristiques proches pour les cigarettes dites « légères ») tabagisme passif

10 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine

11 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine Comportement (habitudes) Sensations positives Renforcement négatif Renforcement positif Sensations de manque Le tabagisme est un comportement entretenu et amplifié par une dépendance pharmacologique (nicotine) « Jamais la connaissance dun risque ne suffit à modifier un comportement ». G. Lagrue Le TABAGISME est un COMPORTEMENT

12 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine Le tabagisme est un comportement entretenu et amplifié par une dépendance pharmacologique (nicotine) « Jamais la connaissance dun risque ne suffit à modifier un comportement ». G. Lagrue Le TABAGISME est un COMPORTEMENT

13 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine DÉPENDANCE à la NICOTINE (1) = une triple dépendance 1 - Dépendance comportementale 2 - Dépendance psychique 3 - Dépendance physique

14 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine DÉPENDANCE TABAGIQUE (2) Dépendance comportementale Convivialité / Pression sociale / Poids des habitudes Dépendance Psychologique Moteur du comportement Liée aux propriétés psycho-actives de la nicotine Plaisir / Détente / Stimulation intellectuelle Action anxiolytique / anti-dépressive / anorexigène Désir irrépressible de renouveler la prise de la substance = Renforcement positif

15 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine DÉPENDANCE TABAGIQUE (3) Dépendance physique Vient renforcer le besoin de fumer pour éviter les symptôme de manque = Renforcement négatif

16 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine LA NICOTINE Addiction à la nicotine Sevrage nicotinique (au moins 4 de ces signes) besoin impérieux de nicotine irritabilité, frustration, agressivité anxiété difficultés de concentration agitation impatience insomnie diminution de la fréquence cardiaque augmentation de lappétit et/ou prise de poids

17 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine Schéma de lévolution naturelle du tabagisme (Cycle de Prochaska et Di Clemente)

18 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine Schéma de lévolution naturelle du tabagisme (Cycle de Prochaska et Di Clemente)

19 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine ENTRETIEN DE MOTIVATION (1) La technique est appropriée pour les fumeurs hésitants. Lambivalence et lincertitude sont des éléments importants de la prise de décision. La décision doit être basée sur un processus de pondération des arguments positifs et négatifs. La technique de lentretien de motivation implique de peser les éléments pour et contre la poursuite du tabagisme. Lentretien de motivation permet au patient dexprimer ses problèmes et ses craintes (problème de santé, symptômes de sevrage, prise de poids, stress).

20 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine

21 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine BUTS : AMENER LE SUJET à parler de sa vision du problème, à demander une information, à prendre des décisions, à explorer et résoudre son ambivalence. ENTRETIEN DE MOTIVATION (2)

22 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine lambivalence: présence simultanée de 2 attitudes opposées (conflit intérieur) Perception des avantages et des inconvénients à continuer de fumer à arrêter de fumer lattribution du succès le lieu de contrôle (health locus control) l efficacité personnelle la confiance en ses capacités à réussir l anticipation des résultats linfluence de lenvironnement la publicité lenvironnement social, culturel Les COMPOSANTES de la MOTIVATION (3)

23 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine État décisionnel (influences extérieures. Contrôle personnel) Évaluation du statut tabagique Évaluation de la motivation motivation positive ou négative maturité de la motivation Évaluation de la dépendance (test de Fagerström) Mesure du monoxyde de carbone dans lair expiré Évaluation des habitudes tabagiques (test de Horn) Évaluation des difficultés psychologiques (HAD) Évaluation des autres addictions (alcool…) DIMENSIONS MESURABLES du COMPORTEMENT TABAGIQUE

24 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine POURQUOI ÉVALUER la DÉPENDANCE et les HABITUDES TABAGIQUES Indication thérapeutique en fonction de la dépendance Prise en charge globale de la dépendance physique, psychique et comportementale Adaptation des traitements substitutifs nicotiniques

25 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine POURQUOI ÉVALUER des DIFFICULTÉS PSYCHOLOGIQUES Le sevrage tabagique peut être responsable de lapparition dun Sd dépressif Les fumeurs avec ATCD de dépression ont plus de risque de présenter un Sd dépressif Implications thérapeutiques: Si état dépressif majeur: prise en charge préalable au sevrage Si ATCD de dépression: vigilance +++ Si tb anxio-dépressif en cours de sevrage: prise en charge efficace

26 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine Dispositif transdermique Ad 21 mg/24 h : 28 ou 7 de 30 cm 2 (22) Dispositif transdermique Ad 14 mg/24 h : 28 ou 7 de 20 cm 2 (15) Dispositif transdermique Ad 7 mg/24 h : 28 ou 7 de 10 cm 2 (7) Dispositif transdermique Ad 15 mg/16 h : 7 de 30 cm 2 Dispositif transdermique Ad 10 mg/16 h : 7 de 20 cm 2 Dispositif transdermique Ad 5 mg/16 h : 7 de 10 cm 2 Inhaleur cartouches de 10 mg Gommes à mâcher : sans sucre, menthol, orange… Microtab cp sublingual Comprimés à sucer SUBSTITUTS NICOTINIQUES (1)

27 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine Substituts nicotiniques oraux En complément des patchs et à la demande en cas denvie forte Bien préciser au patient : la nicotine doit être absorbée au niveau de la bouche SUBSTITUTS NICOTINIQUES (2)

28 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine SUBSTITUTS NICOTINIQUES (3)

29 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine Varénicline CHAMPIX Agoniste sélectif partiel des récepteurs nicotiniques de type apha 4 bêta 2 Soulage les effets de manque tout en inhibant les effets renforçants de la nicotine 2ème intention (après échec dun ttt nicotinique) TTT de 12 semaines (0.5 mg puis 0.5 mg x 2 puis 1 mg x 2 Arrêt complet dans les 14 jours. Possibilité de prescrire un ttt complémentaire de 12 semaines si arrêt obtenu. Vigilance quant au risque de Sd dépressif

30 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine ZYBAN LP (Bupropion) Cp de 150 mg Indication: adulte ( > 18 ans) dépendant à la nicotine Posologie : 150 mg par jour pdt 6 jours puis 300 mg par jour en 2 prises espacées de 8 heures, à partir du 7ème jour Contre-indications : ATCD ou risques de convulsions (sevrage alcool,BZD…) Troubles bipolaires, tumeur du SNC. Effets secondaires : Céphalées, tremblements, troubles de la concentration, dépression…

31 BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine Est-ce que vous fumez ? Donnez un document Est-ce que vous voulez arrêter ? 5 % darrêt à 1 an Non Oui CONSEIL MINIMAL


Télécharger ppt "BPCBPC G.R.S.P. de Lorraine CONSEIL MINIMAL et AIDE AU SEVRAGE TABAGIQUE Dr H é la Abdennebi – Dr Nathalie Wirth."

Présentations similaires


Annonces Google