La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Laboratoire d'InfoRmatique en Image et Systèmes d'information LIRIS FRE 2672 CNRS/INSA de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1/Université Lumière Lyon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Laboratoire d'InfoRmatique en Image et Systèmes d'information LIRIS FRE 2672 CNRS/INSA de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1/Université Lumière Lyon."— Transcription de la présentation:

1 Laboratoire d'InfoRmatique en Image et Systèmes d'information LIRIS FRE 2672 CNRS/INSA de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1/Université Lumière Lyon 2/Ecole Centrale de Lyon Université Claude Bernard Lyon 1, bâtiment Nautibus 43, boulevard du 11 novembre 1918 F Villeurbanne cedex FRE 2672 Projet OSCAR, Région Rhône-Alpes - WP4-5 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin 2004 Assistance à la réutilisation dexpérience dans un contexte collectif Arnaud Stuber Encadrement: Salima Hassas, Alain Mille (Dir.) Partenariat: Bruno Trebucq (PCO Technologies)

2 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Plan Le projet OSCAR : contexte et problématique Problématique de thèse Approche Contribution Application cible Travail réalisé Conclusion

3 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Objectif Industriel Déploiement massif de la simulation numérique : Simuler davantage de situations du produit Simuler plus tôt dans la conception Impliquer les projeteurs Gérer la complémentarité simulation numérique/essais physiques Conception Simulation Essais temps Simulation Conception Simulation Essais Simulation

4 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Problématique du projet OSCAR Beaucoup dacteurs, de modèles et de résultats garantir lefficacité, capitaliser la connaissance Processus hautement dynamique Nombreux outils en constante évolution Acteurs de culture et de niveau différents favoriser la coopération Formation des non-spécialistes, standardisation

5 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin PCO Technologies (Lyon, Grenoble) Adapter Développer Intégrer : mettre en place et faciliter la mise en œuvre des outils de collaboration efficace dans lentreprise / cycle de vie produit. Accompagner : faciliter les échanges et la réutilisation des connaissances issues de lexpérience (dans le cadre dun projet de conception par exemple) Eduquer Communiquer Anticiper Analyser Orienter : sur la base des retours dexpériences issus de lanalyse des utilisations des outils de collaboration.

6 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Références PCO Schneider-Electric : « Nous tirons de ce partenariat fort une bonne réponse à nos besoins d'application et de liaison entre applications, ainsi qu'une aide fondamentale, pour nous, à la définition du besoin et à sa spécification » Jean-Philippe Neel Airbus Industrie : « Dans le cadre des travaux Airbus Concurrent Engineering, Airbus France s'appuie sur l'expertise de la société PCO Technologies depuis 1997 tant pour la partie Système d'Information ingénierie du produit avion que les développements de solutions logicielles fondées sur la technologie PDM Windchill » Réné Gandou

7 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Système Problématique de thèse Partage et Echange dExpérience individuelle dans un contexte collectif, puis co-construction (émergente) dexpérience collective, en vue de lassistance à la réalisation de tâche collaborative Acteur i Rôle j E E E Agent alter ego ( agents système ) 1.Cas de lindividu (par rapport au collectif) 2.Cas du collectif (à plus long terme) Rôle k E E

8 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Paradigmes considérés RàPC non structuré (RàPE) à partir du modèle MUSETTE (Modelling USEs ans Tasks for Tracing Experience)MUSETTE Partage et Echange dExpérience individuelle dans un contexte collectif, puis co-construction (émergente) dexpérience collective, en vue de lassistance à la réalisation de tâche collaborative Systèmes Multi-Agents Paradigme démergence de langage

9 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Cycle du RàPE Episode cible adapté ADAPTER Episode cible Episodes Source RETROUVER REVISER Episode cible révisé Modèles Utilisation Signature de Tâche Traces Episode cible ELABORER Trace en cours

10 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Systèmes Multi-Agents SMA hybride (agents humains et agents facilitateurs logiciels) Environnement partagé: Portail, Documents… processus Objectif commun + Agents humains Agents logiciels

11 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Verrous Dans le cadre du modèle MUSETTE,MUSETTE Verrous aux niveaux: Opérationnel: mise en œuvre des traces (segmentation, manipulation) langage formel Conceptuel: représentation du sens pour effectuer des opérations de raisonnement en vue dune assistance émergence de langage

12 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Contribution Proposition: utilisation dun Modèle dInterprétation (à base de langage) dans le modèle MUSETTE.MUSETTE Manipulation par les agents alter ego. 1. Langage formel (syntaxe, statique): Construction dune trace primitive, guidée par les fonctionnalités de lapplication cible (grammaire formelle)grammaire formelle 2. Emergence/évolution de langage (sémantique) (sur la base des travaux de L. Steels) : Jeux de langage (discrimination, nommage) Jeux de langage Langage de requête pour linterrogation des bases de traces

13 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Trace primitive en cours, marquée par Grammaire Formelle Modèle dInterprétation Modèle dInterprétation = ensemble de symboles, reconnus de manière ascendante Trace primitive en cours Reconnaissance de symboles Assemblage de symboles Phrase= Signature de tâche= Sens de lassistance Identification du sens α β γ δ ε Tâche A αβ γδε 13>> Langage émergent (symboles)

14 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Fonctionnement dun agent alter ego Elab. Retr. Adapt. Rev. Enreg Elab. Mise en commun des Symboles entre les agents alter ego Identification de Signatures de tâche (candidates) à laide du Modèle dinterprétation :

15 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Fonctionnement dun agent alter ego Elab. Retr. Adapt. Rev. Enreg Retr. Adapt Les Signatures de tâche reconnues servent à interroger : - la base de trace individuelle - les bases de traces des autres agents alter ego Les épisodes antérieurs sont classés selon leur similarité avec lépisode cible (pour chaque Signature de tâche) : Les épisodes sources sont mis dans le contexte de la tâche en cours : #1 #2 #1 #2 #1 #2

16 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Fonctionnement dun agent alter ego Elab. Retr. Adapt. Rev. Enreg Retr. Rev. Elab. Lors de la demande daide par lutilisateur, soit: la trace en cours nest pas suffisante pour sélectionner des Signatures de tâche aide impossible, continuer manipulation Elab. Une Signature de tâche proposée est acceptée Rev. La Signature de tâche proposée nest pas acceptée. Soit : - lutilisateur choisi une autre Signature de tâche modification du Modèle dInterprétation Retr. - aucune Signature de tâche satisfaisante nexiste aide impossible Elab.

17 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Fonctionnement dun agent alter ego Lutilisateur interagit avec les épisodes proposés, il procède à leur révision. Lagent alter ego prend en compte ces interactions pour faire évoluer localement son Modèle dInterprétation (niveau inférieur). Lutilisateur accepte un épisode antérieur révisé. Enregistrement de la trace en cours, validation de linterprétation ( Jeux de langage)… Elab. Retr. Adapt. Rev. Enreg Rev. Enreg

18 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Avantages de cette approche Approche symbolique : permet de parler de concepts, qui nont pas été définis a priori Adaptation et apprentissage au fil des utilisations Assistance personnalisée Mise en commun des expériences individuelles Support dune activité de Gestion des Connaissances, sous la forme de gestion des Signature de tâche

19 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Application cible Portail commun à tous les acteurs Manipulation de documents décrivant les étapes effectuées dans le cadre de lactivité collective Actions (pouvant être imbriquées, entrelacées) Edition Consultation Annotation Notification – pour travail collaboratif - Application initiale : MemSim (PCO Technologies) suite de SimManager (Schneider Electric) Application actuelle : SPIRAL (Université Lyon1)

20 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Travail effectué Définition dun modèle générique pour la description des activités coopératives (travail mené avec PCO Technologies) Suite du développement de MemSim Prototypage de traces pour des scenarii de coopération Spécification du Modèle dInterprétation Publications (1 internationale, 4 nationales, avec comités de lecture)

21 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Fin du travail de thèse Finaliser la spécification des jeux de langage et des opérateurs pour exprimer une signature… Développement dun prototype dassistant – Encadrement dun stagiaire : développement dune interface graphique pour linteraction avec les traces proposées. Expérimentation (à venir): portail SPIRAL pour la construction collaborative de modules denseignement Rédaction du mémoire de thèse Poursuite du travail : projet régional ISOCELE

22 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Merci…

23 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Lots 4-5 : Aide contextuelle à la collaboration des concepteurs et des ingénieurs de calcul : partage et réutilisation de lexpérience La gestion de projet de conception intègre de multiples métiers qui co- opèrent à des stades de plus en plus précoces (simulation) Au delà des procédures de collaboration prescrites, nous nous intéressons aux procédures implicites, tacites constituant « lexpérience » Ces connaissances non explicites sont « tracées » dans les interactions des acteurs pendant le projet Les traces sont la source dinspiration pour fournir les contextes de réutilisation (signatures de tâches) Une expérience « collective » peut alors émerger de lassociation des expériences individuelles (mémoire implicite du projet)

24 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Modèle MUSETTE 8<< 11<< 12<<

25 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Modèle dinterprétation Grammaire formelle Règles de production Trace ::= Episode + Episode ::= Action + Action ::= Sequence ini – SSequence + - Sequence fin SSequence ::= Alternative | [Alternative]* - Sequence interm – [Alternative]* Alternative ::= Sequence | Sequence + Alternative | Action Sequence ::= T.E | T.E.Sequence Sequence ini ::= T ini_start.Sequence.T ini_stop.E Sequence fin ::= T fin_start.Sequence.T fin_stop.E Sequence interm ::= T interm_start.Sequence.T interm_stop.E Opérateurs : + (commutatif) / - (non commutatif) /. (non commutatif) Symboles terminaux : T, E, T x (T contenant le marqueur dopération x) <<

26 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Jeu de discrimination << But: Evolution du répertoire de concepts dun agent alter ego Dans le cadre dune perception partielle de la réalité (par exemple, un certain type de séquence): 1.Choix dun objet perçu comme Sujet 2.Recherche dune distinction du Sujet parmi les autres objets perçus Principes fondamentaux: renforcement/selectionnisme (utilité) stochasticité (exploration des discriminations possibles) mais pas dauto-organisation

27 Bilan Région Rhône-Alpes – 2 juin Jeu de nommage << But: Evolution des répertoires Symbole-Sens Hypothèses : mécanisme de catégorisation, lexiques Symboles-Sens propres aux agents Mécanisme : 1. Le Speaker choisi un sens (besoin..), et cherche le symbole le plus adéquat dans son lexique. Transmission du symbole au Hearer 2. Le Hearer cherche à reconnaître le sens selon son propre lexique. Il agit alors en se basant sur cette compréhension Succès: Compatibilité de linterprétation entre Speaker et Hearer. Principes fondamentaux: renforcement/selectionnisme (utilité) stochasticité (exploration des discriminations possibles) auto-organisation (boucle positive utilisation/succès)


Télécharger ppt "Laboratoire d'InfoRmatique en Image et Systèmes d'information LIRIS FRE 2672 CNRS/INSA de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1/Université Lumière Lyon."

Présentations similaires


Annonces Google