La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Urgences Abdominales Décision Opératoire et. 2 Stratégies Décisionnelles Dans la 1ère semaine Prévention ± TTT sepsis Dans la 1ère minute Évaluation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Urgences Abdominales Décision Opératoire et. 2 Stratégies Décisionnelles Dans la 1ère semaine Prévention ± TTT sepsis Dans la 1ère minute Évaluation."— Transcription de la présentation:

1 1 Urgences Abdominales Décision Opératoire et

2 2 Stratégies Décisionnelles Dans la 1ère semaine Prévention ± TTT sepsis Dans la 1ère minute Évaluation de la situation Réanimation Dans la 1ère heure Examen clinique, US, Laparotomie en extrême urgence Dans les 24 heures Observation ± Laparotomie ± Ex. complémentaires

3 3 Ordonner le chaos Hiérarchisation des Hypothèses Identification"ABCDE Identification"ABCDE" Problème/s Gravité Actions non spécifiques Traitement, Monitoring Examens Évaluation dirigée Traitement et/ou investigations et/ou orientation spécifique Génération d Hypothèses Confirmation, Justification des Hypothèses Rétrécissement du champ " hypothèses" Compl. d anamnèse Ex. clinique Ex. par acliniques Réponses aux actions non spécifiques

4 4 Attention ! Toute lésion abdominale méconnue est une cause potentielle de mort ! u Examen particulièrement difficile – OH, drogues – lésions cérébrales et moelle épinière – côtes, rachis, bassin u Sous estimation de la situation - 43% des patients suspects dune lésion clinique - bégnine ont à la coeliotomie une lésion classée AIS = 3

5 5

6 6 AnatomieAnatomie

7 7

8 8 AnatomieAnatomie

9 9 AnatomieAnatomie

10 10

11 11 Organes le plus souvent lésés ? u véhicule vitesse/cinétique point d impact état après u patient position éjection dispositifs de sécurité Trauma par contusion

12 12 Organes le plus souvent lésés ? u arme type distance nombre de coups u autres Plaie pénétrante

13 13 Actions selon concept ATLS Examen primaire ~ 2min u A: voies aériennes, O2, minerve u B: ventilation u C : circulation u D : déficience neurologique +/- Trauma Team Examen secondaire ~ 5 min ou examen tête aux pieds

14 14 Actions : Examen Abdominal Clinique (ex secondaire) Actions : Examen Abdominal Clinique (ex secondaire) u Inspection – itérative ! – tourner en bloc le patient ! u Auscultation u Percussion u Palpation abdominale u Palpation du bassin u Exploration des plaies par un chirurgien expérimenté

15 15 Actions : Examen Abdominal Clinique (ex. secondaire) Actions : Examen Abdominal Clinique (ex. secondaire) u Lésion glutéale u Lésion urétrale hématome scrotal, sang au méat, prostate ascensionnée u Lésion vaginale u Lésion anale sang au doigtier = lésion colique ou grêle dans le traumatisme pénétrant

16 16 Actions : dans les 30 min. u Laboratoire : groupe sanguin, Hb, Ht, GB, plaquettes, Fct coag. électrolytes, urée, amylase, lipase, tests hépatiques u Commande de sang : u Imagerie : Rx thorax, C.cervical de profil, bassin, US u Sonde nasogastrique u Sonde urinaire

17 17 Actions : dans les 30 min. Prévenir lhypothermie !!! 100% de mortalité si T o > 32

18 18 Actions : TTT chirurgical, quand ? Dans un traumatisme abdominal fermé si : Hémodynamique instable + hémopéritoine = indication à une laparotomie en Urgence 0

19 19 Lésions du Diaphragme u Diagnostic difficile u Lésions associées : rupture aortique, lésion hépatique, splénique, fracture pelvienne, u Sonde nasogastrique ! u Drain thoracique u Urgence de type 1 ( à faire dans les 6 heures) u Laparotomie par coeliotomie médiane

20 20 Lésions du foie et VBEH Foie u Anatomie : organe suspendu u Ex clinique peu performant : US dans le box Réa u Classification : en 6 stades (CT-Scan) u Foie : 70 – 90% des lésions peuvent être traitées conservativement pour les stades 1 et 2 VBEH u Causes : plaies perforantes u Bile : initialement peu irritative

21 21 Lésions spléniques u Anatomie : organe suspendu u US : toujours voir le pôle supérieur de la rate u TTT conservateur : 83% des cas u Rupture en 2 temps ! u Vaccins

22 22 Lésions : estomac et intestin grêle Estomac u Plaie perforante : lésions de lestomac fréquentes u Plaie par contusion : lésion de lestomac rares, plus fréquentes chez lenfant Intestin grêle u Lésions par compression (ceinture de sécurité, explosion) u Présence de phosphatase alcaline dans la cavité péritonéale u Lésions du mésentère

23 23 Lésions : duodénum et pancréas Diagnostic : u Suspicion en fonction de la cinétique de laccident u Par imagerie dans les 24heures u Au delà de 24h; clinique u Rarement lésion isolée u Mortalité globale de 18 – 20%

24 24 Lésions : colon et rectum Colon u Plaie pénétrante u A opérer dans les 6 heures u AB pré-opératoire Rectum u 2/3 sont extra péritonéales u Accès chir difficile en raison de lanatomie du bassin u 80% : arme à feu

25 25 Lésions : mais encore Reins Bassin Vasculaires

26 26

27 27

28 28 TTT des traumatismes fermés u HD instable avec hémopéritoine à l US u HD stable avec suspicion de lésion grêle ou colique u Péritonite u Rupture diaphragmatique u Rupture vésicale intra- péritonéale u Fractures du pancréas LaparotomieTraitement conservateur u Lésions spléniques isolées u Lésions hépatiques HD stable u Hématome du mésentère, duodénal, hémopéritoine u Lésion rénale

29 29 TTT des plaies pénétrantes u HD instable u Hémopéritoine à l US u Eviscération ou effraction péritonéale u Sang rectal Laparotomie Traitement conservateur u Plaies de la paroi abdominale sans effraction péritonéale

30 30 ConclusionsConclusions u Toute lésion méconnue est une cause potentielle de mort u Traumatisme fermé + HD instable + hémopéritoine = indication à laparotomie dans


Télécharger ppt "1 Urgences Abdominales Décision Opératoire et. 2 Stratégies Décisionnelles Dans la 1ère semaine Prévention ± TTT sepsis Dans la 1ère minute Évaluation."

Présentations similaires


Annonces Google