La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quentend-on par maîtrise de la langue? Dans la vie courante, cest connaître assez du code dune langue pour se faire comprendre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quentend-on par maîtrise de la langue? Dans la vie courante, cest connaître assez du code dune langue pour se faire comprendre."— Transcription de la présentation:

1 Quentend-on par maîtrise de la langue? Dans la vie courante, cest connaître assez du code dune langue pour se faire comprendre.

2 On connaît tous le sens de lexpression: On demande une bonne maîtrise de langlais, oral et écrit.

3 Quen est-il à lécole? Jai dessiné un rond: lélève maîtrise le code linguistique mais pas le langage mathématique. *Jai tracer un cercle: certes, une faute dorthographe mais la notion mathématique est comprise.

4 MAITRISER LA LANGUE, à lécole, Cest manier la langue des différentes disciplines, différente parfois de la langue de tous les jours La hauteur dun triangle nest pas ce qui est en haut de la figure. On parle de lélevage des poussins et non de leur éducation… Et parfois même, la langue courante fait obstacle à lapprentissage: nous disons que la lune nous éclaire alors que ce nest pas une étoile. Mais la distinction naïve entre la lune et les étoiles ajoute encore à la confusion entre les notions scientifiques dastre qui réfléchit la lumière et dastre qui en émet.

5 MAITRISER LA LANGUE, à lécole, cest sen servir pour dire le monde de la façon la plus vraie possible en généralisant: La notion de désert est difficilement comprise par les élèves qui généralisent à partir du désert le plus proche: le Sahara; ils oublient donc les déserts polaires. En faisant des liens…

6 MAITRISER LA LANGUE, à lécole, cest sen servir pour penser Cest à dire trier de linformation. Cest à dire la reformuler Nominaliser, restructurer des phrases… Cest-à-dire la résumer, se lapproprier

7 MAITRISER LA LANGUE, à lécole, cest sen servir pour penser Contextualiser/décontextualiser Passer du particulier au général et inversement. Ainsi, je saurai comment organiser mon tas de pommes en utilisant les suites. Transférer Utiliser, dans une situation, des connaissances ou des compétences acquises dans une autre. Ainsi, je comprendrai mieux les enjeux dune certaine presse en rapprochant les articles des contes de fées avec prince charmant, par exemple…

8 Les confusions possibles Il y a donc deux sens à lexpression maîtrise de la langue, et on ne peut réduire le second sens au premier: 1. MAITRISER LE CODE cf 1ères diapos 2. MAITRISER LE LANGAGE DES DISCIPLINES ET EXPRIMER SON POINT DE VUE, SA PENSEE SUR LE MONDE

9 Les pistes de surface Faire de la grammaire et de lorthographe. Faire des phrases simples. Constituer des lexiques interdisciplinaires. Avoir une boîte à outils: Les connecteurs logiques par exemple (donc, parce que…).

10 Leurs limites 1. lorthographe et la grammaire sont indispensables mais ils ne sont pas suffisants parfois pour éclairer les élèves. une écrevisse, lécrevisse, un crustacé… Le travail sur le déterminant ne va pas aider lélève en difficulté à comprendre ce quattend le professeur de SVT 2. Faire des phrases simples Lironie est une figure de la pensée. Ce nest quau terme dune longue réflexion quil est possible de donner cette définition; on peut risquer le paradoxe: plus une phrase est simple, plus la pensée est dense!

11 Leurs limites (suite) Constituer des lexiques interdisciplinaires Pour lélève en difficulté, comparer les sens du mot fonction ou hypothèse dans les différentes disciplines risque dêtre un obstacle de plus; en revanche, la piste est très porteuses pour les enseignants….

12 Leurs limites, suite… Avoir des boîtes à outils: Germaine a son parapluie puisquil pleut! Il pleut puisque Germaine a son parapluie! Utiliser des connecteurs logiques ne peut être une aide « en soi ».Dans la phrase 1, la cause est objective alors que dans la phrase 2, lobservateur déduit quil pleut du spectacle de Germaine avec son parapluie.

13 Des aides de fond Faire dabord avec les élèves. Ne pas faire à la place des élèves: les faire écrire, leur faire rédiger des définitions, sexpliquer, rendre compte, développer, résumer, les faire même rédiger des antisèches…. Leur faire faire ces mêmes activités dans des oraux- longs- délaboration de la pensée. Les aider à mémoriser.

14 « Une antisèche officielle »

15 Une antisèche Un titre provocateur puisque loutil est demandé par le professeur. Mais une utilisation connue: des références à avoir sur soi. Un format:des notes, rapides et peu volumineuses. Des informations variées (notions, orthographe, aide à la mémorisation) et variables selon les élèves (à condition quils semparent de la proposition!).

16

17

18 conclusion Les difficultés des élèves viennent du grand écart entre lusage de la langue au quotidien:communiquer, affirmer, dire lici et le présent et celui de la langue à lécole: penser dans des univers de connaissances variés et exigeants. Les pistes daide ne peuvent être uniquement des aides de surface et de maîtrise du code.

19 Bibliographie et sitographie LA MAITRISE DE LA LANGUE AU COLLEGE, 1997, Francis Tourigny, Marceline Laparra, Daniel Bessonat, Monique Baudry. hélas définitivement indisponible! A trouver doccasion ou au fond de certains CDI Ce site donne des comptes rendus de pratiques pédagogiques utiles, comme des éléments de réflexion, en particulier le texte dune intervention dAnnie Portelette qui distingue clairement maîtrise de la langue et maîtrise des usages de la langue. Certains numéros des Cahiers Pédagogiques, en particulier, le numéro consacré à la mémoire (juillet 2009).


Télécharger ppt "Quentend-on par maîtrise de la langue? Dans la vie courante, cest connaître assez du code dune langue pour se faire comprendre."

Présentations similaires


Annonces Google