La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Baraqueville le 15 octobre 2009 Dr alain MARRE service de cancérologie- CH -RODEZ.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Baraqueville le 15 octobre 2009 Dr alain MARRE service de cancérologie- CH -RODEZ."— Transcription de la présentation:

1 Baraqueville le 15 octobre 2009 Dr alain MARRE service de cancérologie- CH -RODEZ

2 n épidémiologie –facteurs de risque n Lannonce en cancérologie n La prise en charge de lentourage n Les délais de prise en charge n Les thérapies nouvelles

3 épidémiologie

4

5 Facteurs de risque

6

7

8

9

10

11

12 L ANNONCE en CANCEROLOGIE expérience du service de radiothérapie Claudine DELMAS § Michèle BROS IDE coordinatrice des soins

13 « Le cancer est quelque chose que le médecin na pas envie de dire à un malade qui na pas envie de lentendre. »

14 Le processus dannonce n Mesure 40 du plan cancer n Prise en charge du patient et de la famille n QUALITE de la prise en charge n CONTINUITE des soins n Obéit à certaines recommandations+++

15 La consultation en cancérologie 1- organisation : n Plages dédiées de 45 minutes : (temps) n Réparties sur la semaine :(disponibilité) n Dossier « complet »: (qualité des infos) n Planification selon lurgence estimée (délai) n Présence dune IDE de coordination des soins (continuité )

16 La consultation en cancérologie 3-lattitude - lécoute - le ton : n Patient bien installé (bureau spacieux et bien éclairé) n face à face - regard direct n écoute -mise en confiance n disponibilité n dialogue vrai - mots simples n respect de l expression des émotions

17 La consultation en cancérologie 5- la formulation -les échanges : n Énoncé clair de la maladie n explication du cas en termes usuels n vérification de la compréhension n précisions des contraintes et effets secondaires n prise en compte de la vie « sociale » n 2ième avis possible n délai de réflexion 2ième consultation

18 La consultation en cancérologie 2-annonce : n Le diagnostic est donné au patient n …immédiatement suivi dun projet thérapeutique (intérêt dune info en amont) - explication sur la technique avec document - Information des effets indésirables attendus et de leur prise en charge et des séquelles à distance

19 La consultation en cancérologie 7- la présence dun tiers : n Présence et soutien d un tiers n « le patient écoute mais n entend pas ou peu » n Dialogue »vrai » avec le malade ( pas de discussion isolant le patient )

20 La consultation en cancérologie 6- les documents – linformation: n Pas de formulation subjectives : »gentil cancer » - »petite chimiothérapie » n relais assistante médicale et/ou IDE n décision pluridisciplinaire (RCP) n carnet de route et PPS n documents spécifiques sur le traitement n contacts utiles n Proposer un 2ième avis

21 La consultation en cancérologie …….. ce qu il faut éviter : n L annonce au téléphone, dans un couloir n le temps trop court n la méconnaissance du dossier n le langage « médical » n la précipitation - absence de réflexion

22 La consultation en cancérologie …… « quelques trucs » n Avoir TOUT le dossier avant la consultation (RCP ) n rester toujours POSITIF et mettre en CONFIANCE n EXPLIQUER et donner des DOCUMENTS clairs et simples n proposer un 2ième avis n prévoir un consultation différée

23 En fin de consultation n Double de la RCP n Un PPS est rédigé n Double de la lettre de cs n Livret de conseils n Consultation différée avec IDE pour évaluer et mettre en place les soins de support

24 CS d ANNONCE –objectifs de l assistante de coordination des soins n Identifier le niveau de compréhension du patient n Écouter les interrogations et les doutes du patient n Rechercher les implications de la maladie sur le mode vie du patient n reformuler les conditions du déroulement du traitement (lieu-horaires –effets secondaires) n Repérer la qualité de l entourage familial programme personnalisé de soins (PPS) assurer un suivi personnalisé avec le domicile

25 CS d annonce – rôle de l assistante de consultation n Assister à la consultation médicale d «annonce n Programmer les différents rendez-vous n Faire visiter les installations n Informer au niveau de la chimiothérapie : site ?rythme des cures? Effets secondaires et leur traitement (perruque )? n « faire »une 2ième CS à distance pour s assurer du niveau de compréhension n Suivre le patient sous radiothérapie n Faire le lien entre les différentes unités n Faire le lien entre les différents acteurs ( IDE ; médecins; manipulateurs ; assistante sociale ; psychologue n Répondre au téléphone

26 Organisation « pratique » en radiothérapie : n Plages dédiées ( 45 minutes minimum) n Réparties sur la semaine n Avec Ide de cs n Et: - accès direct avec psychologue - Diététicienne ( 2 demi-journéessemaine) - Esthéticienne : 1 demi journée/semine - Assistante sociale : 2 demi journées semaine - Équipe douleur ( disponible dans le ch ), - Divers…(plaie/cicatrisation; Kiné..)

27 La consultation en cancérologie : « la Science fait de nous des DIEUX avant que nous méritions dêtre des HOMMES » j.Rostand

28 DELAI de prise en charge : n De fortes recommandations n Éviter un délai trop long entre lannonce « simple » et la prise en charge n Coordonner les soins ++++pour éviter de trop longs délais entre les traitements ( même institution; organisation ;suivi des dossiers ; place du médecin généraliste..)

29 DELAI : « rôle de chacun » n Médecin référent n Le cancérologue référent n Plages dédiées de cs ++++ n Ide de coordination des soins++++ n Un seul site de prise en charge si possible

30 Lentourage : comment faire? n Les enfants n La famille n Les soins de support

31 Les traitements classiques : n La chirurgie n La radiothérapie n La chimiothérapie

32 « Cibles » sur la tumeur :

33 Les thérapeutiques nouvelles

34 Thérapie ciblée n Associée à la chimiothérapie standard n Nombreuses indications : - poumon : AVASTIN°,TARCEVA° - sein : HERCEPTIN° AVASTIN°TYVERB° ; - rein : SUTENT°AVASTIN° - Colon :AVASTIN° ERBITUX° - GIST: GLYVEC° - ………………. n Augmentation des taux de réponses et augmentation de la survie des patients n Toxicité propre


Télécharger ppt "Baraqueville le 15 octobre 2009 Dr alain MARRE service de cancérologie- CH -RODEZ."

Présentations similaires


Annonces Google