La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

I.S.I.S. Machiavelli – Capponi Firenze Francesca Tortelli Le corpus Séminaire régional de formation EsaBac TOSCANE Florence – 14 novembre 2011 Francesca.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "I.S.I.S. Machiavelli – Capponi Firenze Francesca Tortelli Le corpus Séminaire régional de formation EsaBac TOSCANE Florence – 14 novembre 2011 Francesca."— Transcription de la présentation:

1 I.S.I.S. Machiavelli – Capponi Firenze Francesca Tortelli Le corpus Séminaire régional de formation EsaBac TOSCANE Florence – 14 novembre 2011 Francesca Tortelli Le corpus Séminaire régional de formation EsaBac TOSCANE Florence – 14 novembre 2011

2 CONCEVOIR UN CORPUS DEFINITION

3 FINALITES Développer un même thème Susciter une réflexion, un questionnement Faire comprendre la logique du groupement Développer un même thème Susciter une réflexion, un questionnement Faire comprendre la logique du groupement

4 METHODOLOGIE 1. Choisir un thème 2. Etablir une thématique (les axes que lon veut étudier) Elle peut porter sur : – deux notions opposées – lévolution du thème – les composantes dun même thème 3. Formuler un titre transversal qui présente la thématique et qui aide les élèves à construire leur plan 4. Choisir les documents 1. Choisir un thème 2. Etablir une thématique (les axes que lon veut étudier) Elle peut porter sur : – deux notions opposées – lévolution du thème – les composantes dun même thème 3. Formuler un titre transversal qui présente la thématique et qui aide les élèves à construire leur plan 4. Choisir les documents

5 CRITERES POUR CHOISIR LES DOCUMENTS Ils doivent : présenter clairement le thème commun être en relation avec les deux axes de la thématique illustrer, à lintérieur des deux axes, des aspects différents pour la plupart, appartenir aux programmes officiels appartenir le plus possible à des auteurs différents à des époques différentes à des mouvements différents à des genres différents être adaptés au niveau des élèves Ils doivent : présenter clairement le thème commun être en relation avec les deux axes de la thématique illustrer, à lintérieur des deux axes, des aspects différents pour la plupart, appartenir aux programmes officiels appartenir le plus possible à des auteurs différents à des époques différentes à des mouvements différents à des genres différents être adaptés au niveau des élèves

6 PRESENTATION Titre et problématique Textes français en ordre chronologique avec paratexte Texte italien avec traduction en français avec paratexte Document iconographique avec paratexte Titre et problématique Textes français en ordre chronologique avec paratexte Texte italien avec traduction en français avec paratexte Document iconographique avec paratexte

7 REDIGER UN ESSAI BREF Texte de 3 colonnes (600 mots environ) qui étudie le thème en répondant à la problématique posée, structuré en trois parties : introduction développement en 2\3 paragraphes conclusion Texte de 3 colonnes (600 mots environ) qui étudie le thème en répondant à la problématique posée, structuré en trois parties : introduction développement en 2\3 paragraphes conclusion DEFINITION

8 AVANT DE COMMENCER A ECRIRE Lire la problématique et la reformuler afin de se lapproprier Lire les documents (et le paratexte) en les liant à la question Extraire lidée-force de chaque texte Construire (au brouillon) un plan en 2\3 colonnes en partant des idées et en mettant en évidence convergences et divergences entre les textes Lire la problématique et la reformuler afin de se lapproprier Lire les documents (et le paratexte) en les liant à la question Extraire lidée-force de chaque texte Construire (au brouillon) un plan en 2\3 colonnes en partant des idées et en mettant en évidence convergences et divergences entre les textes

9 EXEMPLE DE PLAN SUR LA VILLE VISION NÉGATIVE DE LA VILLE Lieu de solitude Texte : Verlaine Lieu du vice Texte : Baudelaire Lieu de … Texte : VISION POSITIVE DE LA VILLE Lieu de linattendu Texte : Breton Lieu de linspiration poétique Texte : Baudelaire Lieu de…. Texte…. VISION NÉGATIVE DE LA VILLE Lieu de solitude Texte : Verlaine Lieu du vice Texte : Baudelaire Lieu de … Texte : VISION POSITIVE DE LA VILLE Lieu de linattendu Texte : Breton Lieu de linspiration poétique Texte : Baudelaire Lieu de…. Texte….

10 LA REDACTION Un paragraphe en trois étapes avec éventuellement trois alinéas : Présentation du corpus Présentation et reformulation de la problématique Annonce du plan Erreurs à éviter : ne pas analyser le contenu des documents mais simplement les citer ne pas développer les axes mais les annoncer seulement Un paragraphe en trois étapes avec éventuellement trois alinéas : Présentation du corpus Présentation et reformulation de la problématique Annonce du plan Erreurs à éviter : ne pas analyser le contenu des documents mais simplement les citer ne pas développer les axes mais les annoncer seulement Introduction Introduction Introduction Introduction

11 Développement Les paragraphes développent le plan annoncé selon une démonstration qui va : – du plus simple au plus complexe – du plus évident au plus subtil – du plus connu au plus surprenant Chaque paragraphe développe un axe de lecture : - en évoquant au moins 2 documents - en les confrontant en relation à la réflexion menée Chaque paragraphe est lié au suivant par une transition Erreurs à éviter : ne pas étudier les documents les uns après les autres ne pas partir du texte mais de lidée pour éviter la paraphrase Les paragraphes développent le plan annoncé selon une démonstration qui va : – du plus simple au plus complexe – du plus évident au plus subtil – du plus connu au plus surprenant Chaque paragraphe développe un axe de lecture : - en évoquant au moins 2 documents - en les confrontant en relation à la réflexion menée Chaque paragraphe est lié au suivant par une transition Erreurs à éviter : ne pas étudier les documents les uns après les autres ne pas partir du texte mais de lidée pour éviter la paraphrase

12 En deux étapes : On résume en répondant à la problématique On élargit la réflexion sur dautres perspectives en relation avec le thème En deux étapes : On résume en répondant à la problématique On élargit la réflexion sur dautres perspectives en relation avec le thème Conclusion

13 EVALUATION Ce quon attend : Une bonne compréhension des documents. Une utilisation de tous les documents. La problématisation de la thématique. Un devoir structuré. La correction de la langue (orthographe, morphologie, syntaxe, conjugaison, ponctuation). Ce quon pénalise : Les contresens. Lomission de documents. La paraphrase systématique. Une expression déficiente. Un devoir qui se contenterait de résumer les textes. Lexpression dune subjectivité non argumentée. Ce quon valorise : La clarté de lénonciation. Un vocabulaire riche et varié. Ce quon attend : Une bonne compréhension des documents. Une utilisation de tous les documents. La problématisation de la thématique. Un devoir structuré. La correction de la langue (orthographe, morphologie, syntaxe, conjugaison, ponctuation). Ce quon pénalise : Les contresens. Lomission de documents. La paraphrase systématique. Une expression déficiente. Un devoir qui se contenterait de résumer les textes. Lexpression dune subjectivité non argumentée. Ce quon valorise : La clarté de lénonciation. Un vocabulaire riche et varié.

14 GRIGLIA DI VALUTAZIONE Griglia di valutazione del SAGGIO BREVE in quindicesimi COMPETENZE PUNTI ATTRIBUITI A. Comprensione dei documenti INDICATORI Capacità di comprendere il senso generale di ogni testo e del documento iconografico. Capacità di cogliere le caratteristiche dei testi proposti in funzione della problematica del corpus. B. Contenuto e organizzazione dellelaborato Capacità di esplicitare un' interpretazione sulla base di un uso pertinente delle conoscenze acquisite e in funzione della problematica del corpus Capacità di rispondere alla problematica con una riflessione personale e adeguatamente strutturata, secondo lorganizzazione di un plan facilmente riconoscibile (intoduction – dévéloppement en 2 ou 3 parties – conclusion) Capacità di collegare i testi del corpus alle altre conoscenze in campo letterario o in altri settori. C. Padronanza della lingua Capacità di esporre in forma coerente e corretta: il vocabolario è sufficientemente ampio da evitare ripetizioni frequenti, il grado di controllo grammaticale è tale che gli errori su strutture semplici è occasionale, luso adeguato dei connettivi permette di evidenziare chiaramente la relazione tra idee e fatti vi è padronanza dellortografia corrente con errori poco frequenti e un uso appropriato della punteggiatura. PUNTEGGIO TOTALE CRITERI DI VALUTAZIONE : Da 12 a 15 : si identifica pienamente con il descrittore Da 9 a 12 : è molto vicina al descrittore Da 6 a 9 : è ancora accettabile ma non si identifica pienamente con il descrittore Da 3 a 6 : si allontana progressivamente dal descrittore Da 0 a 3 : è inaccettabile Griglia di valutazione del SAGGIO BREVE in quindicesimi COMPETENZE PUNTI ATTRIBUITI A. Comprensione dei documenti INDICATORI Capacità di comprendere il senso generale di ogni testo e del documento iconografico. Capacità di cogliere le caratteristiche dei testi proposti in funzione della problematica del corpus. B. Contenuto e organizzazione dellelaborato Capacità di esplicitare un' interpretazione sulla base di un uso pertinente delle conoscenze acquisite e in funzione della problematica del corpus Capacità di rispondere alla problematica con una riflessione personale e adeguatamente strutturata, secondo lorganizzazione di un plan facilmente riconoscibile (intoduction – dévéloppement en 2 ou 3 parties – conclusion) Capacità di collegare i testi del corpus alle altre conoscenze in campo letterario o in altri settori. C. Padronanza della lingua Capacità di esporre in forma coerente e corretta: il vocabolario è sufficientemente ampio da evitare ripetizioni frequenti, il grado di controllo grammaticale è tale che gli errori su strutture semplici è occasionale, luso adeguato dei connettivi permette di evidenziare chiaramente la relazione tra idee e fatti vi è padronanza dellortografia corrente con errori poco frequenti e un uso appropriato della punteggiatura. PUNTEGGIO TOTALE CRITERI DI VALUTAZIONE : Da 12 a 15 : si identifica pienamente con il descrittore Da 9 a 12 : è molto vicina al descrittore Da 6 a 9 : è ancora accettabile ma non si identifica pienamente con il descrittore Da 3 a 6 : si allontana progressivamente dal descrittore Da 0 a 3 : è inaccettabile

15 PEDAGOGIE DU CORPUS Faire reformuler les problématiques Entraîner les élèves à chercher les idées-clé sur un texte Présenter un groupe de textes qui illustrent un seul axe du thème et faire chercher les sous-thèmes. Chasser lintrus Donner un groupe de textes et faire chercher la problématique aux élèves Faire des fiches thématiques dès quon commence la littérature Faire des tableaux plus techniques de confrontation des textes (figures de style, lexique, registre…) Pour la rédaction : commencer par intro/conclusion (donner des formules pour introduire et conclure) Donner des synonymes des verbes utiles pour analyser. Ex. montrer=mettre en relief, mettre en évidence, signaler, désigner…. Faire reformuler les problématiques Entraîner les élèves à chercher les idées-clé sur un texte Présenter un groupe de textes qui illustrent un seul axe du thème et faire chercher les sous-thèmes. Chasser lintrus Donner un groupe de textes et faire chercher la problématique aux élèves Faire des fiches thématiques dès quon commence la littérature Faire des tableaux plus techniques de confrontation des textes (figures de style, lexique, registre…) Pour la rédaction : commencer par intro/conclusion (donner des formules pour introduire et conclure) Donner des synonymes des verbes utiles pour analyser. Ex. montrer=mettre en relief, mettre en évidence, signaler, désigner….


Télécharger ppt "I.S.I.S. Machiavelli – Capponi Firenze Francesca Tortelli Le corpus Séminaire régional de formation EsaBac TOSCANE Florence – 14 novembre 2011 Francesca."

Présentations similaires


Annonces Google