La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 STRATEGIE DECHANTILLONNAGE POUR LA DETERMINATION DES CONCENTRATIONS EN FIBRES DAMIANTE EN SUSPENSION DANS LAIR SELON LA NORME NF EN ISO 16000-7 ET SON.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 STRATEGIE DECHANTILLONNAGE POUR LA DETERMINATION DES CONCENTRATIONS EN FIBRES DAMIANTE EN SUSPENSION DANS LAIR SELON LA NORME NF EN ISO 16000-7 ET SON."— Transcription de la présentation:

1 1 STRATEGIE DECHANTILLONNAGE POUR LA DETERMINATION DES CONCENTRATIONS EN FIBRES DAMIANTE EN SUSPENSION DANS LAIR SELON LA NORME NF EN ISO ET SON GUIDE DAPPLICATION GAX46-033

2 2 Stratégie échantillonnage Surveillance des chantiers de désamiantage: Les concentrations en fibre damiante avant/pendant/après travaux La pollution environnementale/de fuite Lexposition des travailleurs

3 3 Stratégie échantillonnage : Résultat: fruit Dun échantillonnage + analyses

4 Pas de technique pour surveiller de manière continue avec fiabilité la concentration en fibres dans lair nécessité déchantillonner lair Concentrations en fibres par volume: fruit dun échantillonnage + analyses Si échantillonnage inadéquate, les résultat danalyses auront un intérêt limité Importance dune stratégie Article R code du travail: « La stratégie de prélèvement est établie par l'employeur, après avis du médecin du travail, du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou, à défaut, des délégués du personnel, ainsi que du laboratoire accrédité pour le prélèvement. » 4 Stratégie échantillonnage

5 Stratégie efficace: 4 étapes. Objectif Collecte dinformations Plan de prélèvements Réalisation de ces prélèvements 5 Stratégie échantillonnage

6 Objectif précis: Mesurer une exposition professionnelle? Mesurer une fuite? Mesurer lefficacité dun nettoyage? … 6 Stratégie échantillonnage

7 Collecte dinformations: À partir de lanalyse de risques effectué par lemployeur (plan de retrait). Identifier: la configuration de la zone et les moyens de protection collective: confinement, extraction, etc… les risques dexposition: En fonction du couple technique-matériau prévoir ordre de grandeur de la concentration en amiante attendue (objet campagne DGT-SYRTA fibres OMS, fines et courtes) 7 Stratégie échantillonnage

8 Plan de prélèvement. choisir: Le moment La fréquence Le nombre de prélèvements Lemplacement La méthode de prélèvement La durée de prélèvement 8 Stratégie échantillonnage

9 Insuffisance de pratiques actuelles: Mauvaise application des normes Des documents en vigueur actuellement incomplets ou inadaptés Normes Afnor NFX de Juin 1996 X de Mars 2002 Programme 144/02 du Cofrac de 1999 Guide de prévention ED815 de lINRS (OPPBTP, ministère travail) de 2007: tableau de contrôles sur les MCA friables seulement 9 Stratégie échantillonnage

10 10 Stratégie échantillonnage Insuffisance de pratiques actuelles Moment inopportun -Prélèvement en sas avant/après sortie du sas personnel/matériel -Analyse de libératoire alors quil y a encore des déchets/du matériel dans la zone

11 11 Stratégie échantillonnage Insuffisance de pratiques actuelles Méthode inadéquate -MOCP ne permet pas de distinguer les fibres damiante des autres types de fibres et de compter les fibres fines

12 12 Stratégie échantillonnage Insuffisance de pratiques actuelles Durée de prélèvement inadaptée -Durée de prélèvement MOCP en zone trop longue alors quempoussièrement important. Résultat non lisible -Prélèvement Met-Air de durée trop faible pour avoir un résultat précis Résultat à C < 15 f/L de Chrysotile à comparer à 5 f/L

13 13 Stratégie échantillonnage Insuffisance de pratiques actuelles Emplacement/Nombre déchantillonneurs insuffisant Variabilité de la circulation dair dans certaines zones ne peut être appréciée avec 1 ou 2 prélèvements. SURFACE DE LA ZONE (m 2 )NOMBRE DE PRELEVEMENTS < à à à

14 14 Stratégie échantillonnage Nouveaux textes: Normes Afnor NF EN ISO Sep 2007 Guide dapplication GA X Août 2008 Document Cofrac: LAB GTA 95 remplacera programme 144 Nouvelle édition Ed815 : Nouvelle réglementation référence à ces normes

15 15 Réglementation Repérage et Chantiers NF EN ISO et Guide dapplication GAX définition des objectifs Matériaux concernés QuestionsObjectifs de mesuresMéthodes de mesures Conditions de prélèvements Tous les matériaux contenant de lamiante Quelle est la concentration de fibres en suspension dans l'air du compartiment du sas de décontamination des déchets où s'effectue le doublement de l'ensachage ? Déterminer la concentration en fibres en suspension dans l'air du compartiment du sas de décontamination des déchets afin de s'assurer que : les opérateurs respectent les procédures de sortie des déchets de la zone contaminée ; la ventilation du sas «déchets» est efficace afin d'éviter le transfert de fibres de la zone de travail vers l'extérieur. MOCP XP X Méthode : pendant les phases de sortie des déchets et des matériels, dans le compartiment sortie du sas matériel. Durée : durée d'une phase de sortie de déchets. Fréquence : selon l'analyse de risques, des techniques ; au minimum une mesure tous les 2 jours.

16 16 Stratégie échantillonnage Moment plus opportun Matériaux concernés QuestionsObjectifs de mesuresMéthodes de mesures Conditions de prélèvements Tous les matériaux contenant de lamiante Quelle est la concentration de fibres en suspension dans l'air du compartiment du sas de décontamination des déchets où s'effectue le doublement de l'ensachage ? Déterminer la concentration en fibres en suspension dans l'air du compartiment du sas de décontamination des déchets afin de s'assurer que : les opérateurs respectent les procédures de sortie des déchets de la zone contaminée ; la ventilation du sas «déchets» est efficace afin d'éviter le transfert de fibres de la zone de travail vers l'extérieur. MOCP XP X Méthode : pendant les phases de sortie des déchets et des matériels, dans le compartiment sortie du sas matériel. Durée : durée d'une phase de sortie de déchets. Fréquence : selon l'analyse de risques, des techniques ; au minimum une mesure tous les 2 jours.

17 17 Stratégie échantillonnage Fréquence pertinente Matériaux concernés QuestionsObjectifs de mesuresMéthodes de mesures Conditions de prélèvements Tous les matériaux contenant de lamiante Quelle est la concentration de fibres en suspension dans l'air du compartiment du sas de décontamination des déchets où s'effectue le doublement de l'ensachage ? Déterminer la concentration en fibres en suspension dans l'air du compartiment du sas de décontamination des déchets afin de s'assurer que : les opérateurs respectent les procédures de sortie des déchets de la zone contaminée ; la ventilation du sas «déchets» est efficace afin d'éviter le transfert de fibres de la zone de travail vers l'extérieur. MOCP XP X Méthode : pendant les phases de sortie des déchets et des matériels, dans le compartiment sortie du sas matériel. Durée : durée d'une phase de sortie de déchets. Fréquence : selon l'analyse de risques, des techniques; au minimum une mesure tous les 2 jours.

18 18 Stratégie échantillonnage Emplacement adéquate Matériaux concernés QuestionsObjectifs de mesuresMéthodes de mesures Conditions de prélèvements Tous les matériaux contenant de lamiante Quelle est la concentration de fibres en suspension dans l'air du compartiment du sas de décontamination des déchets où s'effectue le doublement de l'ensachage ? Déterminer la concentration en fibres en suspension dans l'air du compartiment du sas de décontamination des déchets afin de s'assurer que : les opérateurs respectent les procédures de sortie des déchets de la zone contaminée ; la ventilation du sas «déchets» est efficace afin d'éviter le transfert de fibres de la zone de travail vers l'extérieur. MOCP XP X Méthode : pendant les phases de sortie des déchets et des matériels, dans le compartiment sortie du sas matériel. Durée : durée d'une phase de sortie de déchets. Fréquence : selon l'analyse de risques, des techniques ; au minimum une mesure tous les 2 jours.

19 19 Stratégie échantillonnage Méthode adéquate Matériaux concernés QuestionsObjectifs de mesuresMéthodes de mesures Conditions de prélèvements Tous les matériaux contenant de lamiante Quelle est la concentration de fibres en suspension dans l'air du compartiment du sas de décontamination des déchets où s'effectue le doublement de l'ensachage ? Déterminer la concentration en fibres en suspension dans l'air du compartiment du sas de décontamination des déchets afin de s'assurer que : les opérateurs respectent les procédures de sortie des déchets de la zone contaminée ; la ventilation du sas «déchets» est efficace afin d'éviter le transfert de fibres de la zone de travail vers l'extérieur. MOCP XP X Méthode : pendant les phases de sortie des déchets et des matériels, dans le compartiment sortie du sas matériel. Durée : durée d'une phase de sortie de déchets. Fréquence : selon l'analyse de risques, des techniques ; au minimum une mesure tous les 2 jours.

20 20 Stratégie échantillonnage Durée de prélèvement adaptée Matériaux concernés QuestionsObjectifs de mesuresMéthodes de mesures Conditions de prélèvements Tous les matériaux contenant de lamiante Quelle est la concentration de fibres en suspension dans l'air du compartiment du sas de décontamination des déchets où s'effectue le doublement de l'ensachage ? Déterminer la concentration en fibres en suspension dans l'air du compartiment du sas de décontamination des déchets afin de s'assurer que : les opérateurs respectent les procédures de sortie des déchets de la zone contaminée ; la ventilation du sas «déchets» est efficace afin d'éviter le transfert de fibres de la zone de travail vers l'extérieur. MOCP XP X Méthode : pendant les phases de sortie des déchets et des matériels, dans le compartiment sortie du sas matériel. Durée : durée d'une phase de sortie de déchets. Fréquence : selon l'analyse de risques, des techniques ; au minimum une mesure tous les 2 jours.

21 21 Stratégie échantillonnage Matériaux concernés QuestionsObjectifs de mesuresMéthodes de mesures Conditions de prélèvements Flocages Calorifugeages Faux-plafond La concentration de fibres d'amiante en suspension dans l'air est-elle suffisamment réduite pour permettre l'abandon des précautions de sécurité (arrêt des extracteurs, démantèlement du confinement, …) ? Déterminer si la concentration en fibres d'amiante en suspension dans l'air de la zone traitée a été réduite à une valeur acceptable pour permettre le retrait des moyens de protection collective et le démantèlement du confinement. Cette mesure est communément appelée «restitution 1» ou «libératoire». META NF X Méthode : nettoyage complet et évacuation du matériel du chantier en zone faits depuis au moins 12 h. Le prélèvement devra être effectué dans la zone confinée, après enlèvement de toutes les peaux de polyane non nécessaires à lisolement de la zone par rapport à lextérieur, en atmosphère sèche, et extracteur d'air en marche.Les zones traitées ne doivent pas avoir été recouvertes de fixateur. Durée : 24 h minimum. Volume : de lordre de 10 m3. Fréquence : à l'issue des travaux de chacune des zones. Autres matériaux La concentration de fibres d'amiante en suspension dans l'air est-elle suffisamment réduite pour permettre l'abandon des précautions de sécurité (arrêt des extracteurs, démantèlement du confinement, …) ? Déterminer si la concentration en fibres d'amiante en suspension dans l'air de la zone traitée a été réduite à une valeur acceptable pour permettre le retrait des moyens de protection collective META NF X Méthode : respect des méthodes ci- dessus, le cas échéant simulation de loccupation suivant la nature du =chantier du matériau et du renouvellement dair. Durée : environ 24 h. Volume : de lordre de 10 m3. Fréquence : à l'issue des travaux de chacune des zones.

22 22 Stratégie échantillonnage Nombre déchantillonneurs / Emplacement Avant/Après Travaux détermination du nombre de pièces unitaires ; détermination du nombre de prélèvements ; choix des lieux de prélèvements.

23 23 Stratégie échantillonnage détermination du nombre de pièces unitaires ; Les mesures sont réalisées en fonction des zones homogènes. - n RU désigne le nombre de pièces unitaires; - A est la surface de la zone homogène, en mètres carrés (m2).

24 24 Stratégie échantillonnage Nombre minimal de prélèvements requis pour l'évaluation de grands bâtiments Nombre de pièces unitaires soumises à évaluation N Nombre minimal d'échantillons requis 1 à 22 3 à 43 5 à 64 7 à 85 9 à à à à 209

25 25 Stratégie échantillonnage Emplacements des prélèvements Les emplacements doivent être choisis en sassurant que les mesurages représentent fidèlement la zone homogène désignée. Les emplacements représentant un risque dexposition élevé doivent être préférés. Les critères à prendre en compte sont : présence de personnes et durée de présence ; mouvements dair ; chocs et vibration.

26 26 Stratégie échantillonnage Exemple

27 27 Stratégie échantillonnage Exemple

28 28 Stratégie échantillonnage Conclusion: -Changements importants en perspective, notamment en matière de nombre de prélèvements -Changements nécessaires pour une meilleure surveillance -Application efficace que si une concertation renforcé entre différents acteurs: maître dœuvres/laboratoires, etc…


Télécharger ppt "1 STRATEGIE DECHANTILLONNAGE POUR LA DETERMINATION DES CONCENTRATIONS EN FIBRES DAMIANTE EN SUSPENSION DANS LAIR SELON LA NORME NF EN ISO 16000-7 ET SON."

Présentations similaires


Annonces Google