La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

©1 ORGANISER LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE HARCELEMENT DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Programme dinformation et daction pour mobiliser les personnels,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "©1 ORGANISER LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE HARCELEMENT DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Programme dinformation et daction pour mobiliser les personnels,"— Transcription de la présentation:

1 ©1 ORGANISER LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE HARCELEMENT DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Programme dinformation et daction pour mobiliser les personnels, les élèves, les familles et réduire localement les phénomènes de violence entre élèves.

2 Ce diaporama est la propriété de lAFPSSU Nous le mettons à votre disposition mais nous vous remercions de toujours en indiquer la source Il a été réalisé par Jean Luc COUSQUER, vice Président de lAFPSSU, Professeur de philosophie, Inspecteur Pédagogique Régional honoraire, Directeur territorial ©2

3 UNE POLITIQUE MINISTERIELLE Le ministère de lÉducation nationale a fait de la prévention et de la lutte contre le harcèlement entre élèves lune de ses priorités. Un plan de prévention et de lutte contre le harcèlement à lÉcole a été mis en place, il a pour objectif de prévenir et stopper des situations trop souvent ignorées ou minimisées de violences quotidiennes entre élèves. Le harcèlement doit être connu et combattu par tous, sous toutes ses formes. ©3

4 Une violence quotidienne insupportable ©4

5 QUEST-CE QUE LE HARCÈLEMENT EN MILIEU SCOLAIRE ? Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique commise avec lintention de nuire. Ces actes de violence sont le fait dun ou de plusieurs élèves à lencontre dune victime qui ne peut se défendre. Elle survient en milieu scolaire et peut se prolonger en dehors notamment via les réseaux sociaux. ©5

6 Le plan de prévention et de lutte contre le harcèlement en milieu scolaire Il s'agit de reconnaitre et de traiter des situations trop souvent ignorées ou minimisées Le plan d'actions repose sur quatre axes : 1- connaître et faire reconnaître le harcèlement 2- faire de la prévention du harcèlement laffaire de tous 3- organiser létablissement pour traiter les cas de harcèlement 4- former les acteurs éducatifs ©6

7 1- connaître et faire reconnaître le harcèlement ©7 Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique commise avec lintention de nuire. Il se caractérise par l'usage répété de la violence physique, de moqueries et autres humiliations entre élèves. Le cyber-harcèlement est le fait dutiliser les nouvelles technologies dinformation et de communication pour humilier ou intimider un autre élève, de manière répétée dans le temps. Le harcèlement à lEcole peut avoir un impact important sur la construction de lidentité personnelle. Ses conséquences peuvent être lourdes : perte d'estime de soi, décrochage scolaire, désocialisation, anxiété, dépression, somatisation, conduites suicidaires. Le harcèlement est un fait de micro violence, à linsu des adultes, dont la logique peut induire des violences plus grandes, agressions physiques, sexuelles, intimidations, racket.

8 1-connaître et faire reconnaître le harcèlement Les faits divers quotidiens exemple parmi beaucoup dautres ou la prise en compte du harcèlement est souvent en fait le traitement préventif dune violence potentielle plus grave « Vers 8 h 15, la victime a chuté de cinq ou six mètres, alors quelle se trouvait au deuxième étage, en basculant dune balustrade extérieure dun bâtiment un peu à lécart où bon nombre denseignants stationnent leur véhicule. Cet élève en seconde comptabilité, souffrant de multiples fractures notamment au nez, au bassin ou encore aux jambes, a pu être entendu hier après-midi. Après avoir gardé le silence, "il a indiqué quil aurait été poussé par quelquun", indique-t-on à linspection dacadémie. Du coup, cest la brigade criminelle de la sûreté départementale, qui a été chargée de lenquête par le parquet. Pour autant, si lon écarte a priori la thèse de la chute accidentelle - la balustrade est située à une hauteur telle quil faut lenjamber - une autre possibilité circule avec insistance dans le lycée. Celle de la volonté de la victime de mettre fin à ses jours. Fragile psychologiquement, suivi pour cela à lextérieur du lycée, il était en grande difficulté relationnelle depuis la rentrée, dans cet établissement nouveau pour lui. "On a parlé avec lui ya deux jours et il était pas bien dans sa peau", témoigne une grappe délèves croisée hier, à la sortie des cours. "Il nest pas tombé tout seul ! Il avait des problèmes familiaux, il restait souvent seul, il était exclu du groupe, affirme un lycéen. Il faut vraiment être désespéré pour faire ça..." Un autre est encore plus catégorique : "Cétait la tête de turc des autres, le souffre- douleur." ©8

9 1-connaître et faire reconnaître le harcèlement Les caractéristiques du harcèlement en milieu scolaire La violence : cest un rapport de force et de domination entre un ou plusieurs élèves et une ou plusieurs victimes. La répétitivité : il sagit dagressions dont la répétition soumet et isole durablement la victime. Lintention de nuire : le but est de blesser, dintimider, de mettre en difficulté, et/ou de ridiculiser. Lisolement de la victime : la victime est souvent isolée, plus petite, faible physiquement, et dans lincapacité de se défendre. certaines caractéristiques individuelles sont prises pour prétexte et « justifient » la discrimination: Lapparence physique (poids, taille, couleur ou type de cheveux) Le sexe, lidentité de genre (garçon jugé trop efféminé, fille jugée trop masculine, sexisme) Un handicap (physique, psychique ou mental) Lappartenance à un groupe social ou culturel particulier Des centres dintérêts différents Le harcèlement revêt des aspects différents en fonction de lâge et du sexe. Les risques de harcèlement sont plus grands en fin décole primaire et au collège La situation scolaire: très bon élève ou très mauvais, intello ou bouffon… ©9

10 1-connaître et faire reconnaître le harcèlement le harcèlement: les signes La souffrance de la victime, visible parfois à certains signes: dépression, mutisme, absentéisme, baisse des résultats, décrochage Le silence contraint, le chantage porte sur la victime, les témoins, menacés de représailles La solitude imposée, couper la victime de son réseau, des adultes, lui faire intérioriser sa souffrance Les risques psychologiques, physiques, scolaires: se soustraire, se délivrer, se venger… Lenchainement des formes de violences : logique de risques en escalade Des circonstances « favorables »: lélève qui arrive en cours dannée, lélève « étrange/étranger »… ©10

11 1-connaître et faire reconnaître le harcèlement Un phénomène lourd QUELQUES CHIFFRES : (chiffres issus du rapport d'Eric Debardieux) 14% des élèves en France sont victimes de harcèlement verbal dont 8% dit « harcèlement sévère ». Le taux de victimes de harcèlement physique à l'école peut être estimé à 10% des élèves, compris entre 5% d'élèves victimes d'un harcèlement sévère à assez sévère et 5% d'élèves soumis à un harcèlement modéré. 25% des cas d'absentéisme des élèves s'expliqueraient par des troubles liés aux violences subies à l'école. ©11

12 1-connaître et faire reconnaître le harcèlement Lever le silence imposé, ne pas tolérer lintimidation, Interdire les abus, faire du respect des droits, la règle! ©12

13 1-connaître et faire reconnaître le harcèlement ©13

14 2- faire de la prévention du harcèlement laffaire de tous Faire du harcèlement une question publique Organiser l information, la présentation, lidentification des faits de harcèlement Prévenir, sans attendre que des situations se révèlent Repérer et disqualifier les logiques de discrimination: racisme, sexisme, stéréotypes, domination, violation des droits ©14

15 2- faire de la prévention du harcèlement laffaire de tous les causes et facteurs de discrimination et de harcèlement Ces comportements ont des formes diverses: propos calomnieux, insultes, agressions physiques, brimades, humiliations, ils sont caractérisés par la répétition, la graduation, la disproportion des forces, l intention de nuire. Ils prennent souvent prétexte de la mise en exergue intolérante de différences: physique, ethnique, comportementale, sociale, vestimentaire, scolaire… et ont une teneur sexiste, sexuelle, raciste, homophobe, discriminatoire. Ils ont tous pour conséquences une atteinte profonde à la dignité, à lestime de soi, à léquilibre psychologique et physique de la victime. Ils génèrent de la peur, voire de la terreur. Ils peuvent aussi accompagner ou précéder des actes de violences plus visibles comme intimidations, rackets, agressions… Les récents développements dans les technologies de la communication viennent compliquer le problème du harcèlement scolaire. Au moyen du cyberharcèlement, «cyberbullying », les enfants harceleurs peuvent poursuivre leurs méfaits hors des murs de l'école, anonymement ou pas.cyberharcèlement Ces attitudes sont intolérables, illégales, contraires au droit et aux valeurs de lécole, elles doivent donc ne pas y être admises. ©15

16 2- faire de la prévention du harcèlement laffaire de tous PRENDRE LA MESURE DE LINACCEPTABLE! APPRENDRE A VIVRE, A RESPECTER LA VIE, LES AUTRES, SOI ! ©16

17 2- faire de la prévention du harcèlement laffaire de tous Organiser létablissement pour combattre le harcèlement ©17 Le conseil pédagogique établit un programme dinformation et de sensibilisation Le Comite dEducation à la Sante et à la Citoyenneté propose des ressources et organise des actions ciblées Les élèves le personnel de direction les familles

18 « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui: ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi. » article 4 de la Déclaration des droits de lhomme et du citoyen ©18

19 2- faire de la prévention du harcèlement laffaire de tous des outils Déclencher le débat: films, net, etc… ©19

20 2- faire de la prévention du harcèlement laffaire de tous des outils QUIZZ élèves Question 1/6 Thibaut se fait appeler « gros porc » depuis 3 mois... Ça le fait rigoler, je crois... C'est pas très sympa pour lui, mais c'est pas vraiment du harcèlement... Ça ne me fait pas rire, c'est insultant et ça peut lui faire du mal. Question 2/6 Le racket à l'école... C'est leur problème, je ne m'en mêle pas. Se taire c'est laisser faire ! Il faut en parler. Ça arrive souvent, mais je ne sais pas quoi faire. ©20

21 2- faire de la prévention du harcèlement laffaire de tous des outils Médiation par les pairs La médiation des conflits par les élèves est une réponse efficace aux petites violences quotidiennes et aux incivilités. Elle fait intervenir des élèves extérieurs aux litiges, formés pour trouver une solution. Jeu de rôle où les rôles sont inversés. Inventer une situation dintimidation et distribuer les rôles à quelques enfants (3-5 ) de façon que chacun joue un rôle différent de celui quil joue habituellement. Accorder ensuite un moment pour que chacun décrive son expérience. Enfin, discuter avec toute la classe du point de vue de chacun. Discussion de groupe autour de certains aspects de lintimidation, en particulier à propos de ce que la victime ressent et de ce quon peut faire individuellement pour changer la situation. Définir lintimidation. Identifier les ressources daide dans lécole, le quartier, la région et sur Internet. Réseau d'information pour la réussite éducative - Centre pour le transfert et la réussite éducative du Québec (CTREQ_RIRE) : ©21

22 2- faire de la prévention du harcèlement laffaire de tous Les droits et les devoirs sont lobjet denseignement, au titre des disciplines, à titre spécifique, dans le cadre de la vie scolaire: les valeurs, la morale Liberté, dopinion, dexpression, du choix de lorientation sexuelle Egalité, des sexes, des chances, des individus sans condition restrictive Fraternité par lorganisation de la solidarité Droit, à la santé, à la sécurité, à léducation Devoir, de porter assistance à personne en danger, de respecter autrui Droits et devoirs généraux et spécifiques en fonction notamment de l'âge (mineur et/ou majeur), des fonctions de service public…. ©22

23 ©23 3- organiser létablissement pour traiter les cas de harcèlement Que mettre en place pour prévenir les faits de harcèlement? -Principes: -Les Personnels de Direction sont les acteurs essentiels -Dans létablissement tout personnel est concerné, responsable dés lors quil est informé -Les CPE sont référents de ce type de phénomènes de violence -Les personnels sociaux et de santé ont un rôle spécifique du fait des aspects et des conséquences que prennent ces faits -Les délégués des élèves peuvent jouer un rôle décisif -Le Comité dEducation à la Santé et le Citoyenneté, pivot dans létablissement -EMS, lInspection Vie Scolaire comme conseils et accompagnement

24 3- organiser létablissement pour traiter les cas de harcèlement Le traitement de linformation sur les faits de harcèlement est la première mesure de prévention Lever le secret qui pèse sur ces faits cest permettre à la victime de sortir de lisolement et au harceleur de limpunité Prendre toutes les dispositions pour repérer, informer, signaler, traiter, établir un sentiment de sécurité Les logiques de violence commencent souvent par des harcèlements discrets, graduels Le harcèlement se poursuit par le racket, différentes formes dabus, y compris sexuel, linstauration de relations de non droit (oppression/soumission) Les effets de seuil: quand le sort fait à la victime lui devient insupportable, il y a un risque réel de violences graves, parfois fatales contre soi -suicides - et/ou contre les auteurs (massacres) Le harcèlement est donc une entrée privilégiée pour lutter contre les diverses formes de violences et de souffrances ©24

25 protéger Tout élève doit savoir quil est protégé et connaitre les personnes, les lieux ressources, les divers recours à sa disposition dans létablissement! Pour arrêter, il faut en parler à ? Un adulte de létablissement, un parent, des potes, la police NET ECOUTE NUMÉRO STOP HARCÈLEMENT fil santé jeunes / ©24

26 3- organiser létablissement pour traiter les cas de harcèlement Créer un climat hostile au harcèlement Dabord briser la loi du silence. Plus de 20 % des élèves harcelés reconnaissent, en effet, ne jamais en parler. Il est essentiel que la parole de la victime puisse s'exprimer auprès d'un interlocuteur, quel qu'il soit. La commission éducative, ou la cellule qui en émane, est la preuve tangible que lécoute est possible. Développer la réceptivité de tous les acteurs de l'école, le plus précocement possible: mettre en cohérence la mise en œuvre des programmes dédiés au vivre ensemble, aux droits et aux devoirs, à linstruction civique, à la réalité de la vie et des rapports au sein de létablissement. La création dans létablissement dun climat réellement favorable à lécoute et au traitement des harcèlements sera aidé par la mise en débat de cette question avec les délégués des élèves et les élus lycéens. ©26

27 3- organiser létablissement pour traiter les cas de harcèlement CESC Missions contribuer à l'éducation à la citoyenneté,'éducation à la citoyenneté préparer le plan de prévention de la violence,prévention de la violence, proposer des actions pour aider les parents en difficultés et lutter contre l'exclusion,lutter contre l'exclusion, définir un programme d'éducation à la santé et à la sexualité et de prévention des conduites addictives.éducation à la santé et à la sexualitéprévention des conduites addictives Composition personnels d'éducation, sociaux et de santé de l'établissement, représentants des personnels enseignants, représentants des parents, représentants des élèves, représentants de la commune et de la collectivité de rattachement. Représentants des personnels enseignants, des parents et des élèves sont désignés par le chef d'établissement sur proposition des membres du conseil d'administration appartenant à leurs catégories respectives. Présidence Le CESC est présidé par le chef d'établissement. Protection du milieu scolaire - Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) (Circulaire n° du 30 novembre 2006)Protection du milieu scolaire - Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) ©27

28 3- organiser létablissement pour traiter les cas de harcèlement La commission éducative Elle se substitue à la commission de vie scolaire avec un renforcement de son rôle. Il appartient au conseil d'administration d'en arrêter, au préalable, la composition. Les modalités de fonctionnement sont fixées par le règlement intérieur de l'établissement. Elle participe notamment à la recherche d'une réponse éducative personnalisée s'agissant des élèves dont le comportement est inadapté aux règles de vie dans l'établissement. Elle assure, par ailleurs, le suivi de l'application non seulement des mesures de prévention et d'accompagnement mais également des mesures de responsabilisation. ©28

29 3- organiser létablissement pour traiter les cas de harcèlement Application du règlement intérieur Décret n° du 24 juin art. 6 Décret n° du 24 juin art. 6 Le règlement intérieur rappellera les règles de civilité et de comportement. Un modèle de charte sera annexé à la circulaire relative au règlement intérieur. Par ailleurs, le règlement intérieur pourra apporter des précisions concernant les notions de violences verbales, d'actes graves. La mesure de responsabilisation consiste à participer, en dehors des heures d'enseignement, à des activités de solidarité, culturelles ou de formation à des fins éducatives. Lorsqu'elle consiste en particulier en l'exécution d'une tâche, celle-ci doit respecter la dignité de l'élève, ne pas l'exposer à un danger pour sa santé et demeurer en adéquation avec son âge et ses capacités. Elle peut être exécutée au sein de l'établissement, d'une association, d'une collectivité territoriale, d'un groupement rassemblant des personnes publiques ou d'une administration de l'Etat. Un arrêté ministériel fixe les clauses types de la convention qui doit nécessairement être conclue entre l'établissement et la structure susceptible d'accueillir des élèves dans le cadre de mesures de responsabilisation. ©29

30 4-former les acteurs éducatifs la mise en œuvre du décret du 24 juin 2011 est loccasion de revisiter le projet de vie scolaire des établissements Le projet de Vie Scolaire: dans le cadre de la réforme des procédures et sanctions disciplinaires en établissement, faire des commissions éducatives linstance prioritaire de prévention et de traitement du harcèlement. valoriser les nouvelles sanctions dintérêt général (responsabilisation) pour sensibiliser, éduquer, responsabiliser les élèves harceleurs. Le CESC: inscrit dans le pilotage de l établissement scolaire comme pole de réflexion, dobservation et de proposition, il conçoit, met en œuvre et évalue un projet en matière déducation à la santé et la citoyenneté et de prévention de la violence. Il est intéressé au harcèlement sous toutes ses formes : moqueries, agressions, mesures dostracismes, de discriminations infligées de manière répétitive. La vie scolaire, on pourra: -utiliser les heures de vie de classe, ou la banalisation par le Professeur Principal dune heure pour aborder ce problème (en présence du CPE et dintervenants sociaux et médicaux, par exemple.) - mobiliser le CVL pour les lycées, la conférence des délégués en collége pour sensibiliser les élèves. - éclairer dans le cadre de léducation civique, éclairer les points forts de la vie dans létablissement, du respect du aux autres et à soi même, par les notions inscrites aux programmes. ©30

31 l'usage des réseaux sociaux par les jeunes de 8 à 17 ans. Sondage TNS-SOFRES effectué par téléphone en juin 2011, auprès d'un échantillon de 1200 enfants. pour l'UNAF, Action Innocence et la CNIL L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans La moitié des 8-17 ans connectés à un réseau social: 48% des 8-17 ans sont connectés à un réseau social et plébiscitent Facebook. les plus de 13 ans sont 79 % et les moins de 13 ans 18 % 59% des jeunes se connectent tous les jours (filles plus que les garçons) Une utilisation « naïve » du réseau : 92% donnent leur identité et 94% nont qu'un seul profil, 9% donnent leur vrai numéro de téléphone portable Ils ont en moyenne 210 amis (70 pour les élèves de primaire) Leurs activités principales sont : commenter les messages, les vidéos ou les photos de leurs amis 93%, activer le bouton « j'aime »91%, utiliser la messagerie instantanée 90%, publier des messages et des commentaires sur leur mur 87 % Lexposition aux contenus sensibles: 16% déposent des photos ou des vidéos de personnes sans demander leur autorisation 36% des jeunes connectés ont déjà été choqués par des contenus insultants, violents ou racistes, suite à ces propos choquants, 45 % n'ont rien fait, 37% en ont parlé à leur amis et seulement 11% à leurs parents. 9% publient des photos ou des vidéos ridiculisant leur entourage, 4% créent ou participent à un groupe qui critiquait quelquun. 25% ont déjà été victimes dinsultes ou de mensonges (les filles de plus de 13 ans sont 31 %) La maîtrise de la vie privée :31% ont déjà accepté pour ami quelqu'un qu'il n'avait jamais rencontré. 57 % des jeunes pensent que s'inscrire sur un réseau social présente des risques pour la vie privée 80 % déclarent savoir qui peut voir les informations qu'ils ont mis sur leur profil et 80% ont rendu leur profil accessible à leurs amis ou certains de leurs amis et 8% à tous les internautes ou tous les membres du réseau ©31

32 4-former les acteurs éducatifs Les ressources formation et information Références des textes harcelement.htmlhttp://www.education.gouv.fr/cid57417/la-lutte-contre- harcelement.html Téléchargez le guide "le harcèlement entre élèves : le reconnaître, le prévenir, le traiter« Téléchargez le guide "le harcèlement entre élèves : le reconnaître, le prévenir, le traiter« Téléchargez le guide pratique pour lutter contre le cyber- harcèlement entre élèves Téléchargez le guide pratique pour lutter contre le cyber- harcèlement entre élèves le-harcelement-a-l-ecole.htmlhttp://www.education.gouv.fr/cid55689/assises-nationales-sur- le-harcelement-a-l-ecole.html ©32

33 4-former les acteurs éducatifs Ressources REGARD SUR LINTERNATIONAL : SITE INTERNET DU PROGRAMME DE PRÉVENTION SANTÉ BERNOISE « AGIR ENSEMBLE POUR UNE VIE PLUS SAINE » Décembre 2008 Kit pédagogique utilisé dans les écoles suisses pour la mise en place de programmes de prévention ou de détection du harcèlement à lécole. Il est composé dun jeu de rôle et de supports dinformation aux élèves; Source : Fondation Santé Bernoise. DOSSIER : « LE VÉCU DES VICTIMES DE HARCÈLEMENT SCOLAIRE » DANS LA REVUE MÉDECINE THÉRAPEUTIQUE Avril 2005 Analyse de Marie-Claude Dewulf (présidente de lAssociation pour la prévention des phénomènes de harcèlement entre élèves) et Chantal Stilhart (médecin de santé scolaire) sur les conséquences psychopathologiques et relationnelles du harcèlement à lÉcole. Consulter en ligne le dossier « Le vécu des victimes de harcèlement scolaire » Source : MT Pédiatrie, vol. 8, n° 2. REGARD SUR LINTERNATIONAL : SITE INTERNET DE LASSOCIATION CANADIENNE DE SANTÉ PUBLIQUE (ACSP) Septembre 2004 Lassociation indépendante met en ligne une trousse dévaluation de lintimidation, du harcèlement entre enfants du même âge en milieu scolaire, afin de donner des pistes pour régler les conflits. Source : ACSP KiVa est le nom dun programme de lutte contre le harcèlement en milieu scolaire en Finlande. Mis au point à lUniversité de Turku, et fondé sur des recherches, il est financé par le Ministère de lÉducation et de la Culture. ©33

34 4-former les acteurs éducatifs Ressources contre le cyberharcelement CAMPAGNE DE LA FONDATION SUISSE POUR LA PROTECTION DE LENFANT « SURFER PRUDENT, CEST SURFER INTELLIGENT » Mars 2010 Cette campagne vise à transmettre les bons comportements à adopter face aux dangers du net. Le site propose un jeu pour les enfants ainsi que des conseils pour les parents. Source : La Fondation suisse pour la protection de lenfant et Action Innocence. La CNIL sensibilise également les jeunes aux bonnes pratiques sur Internet. Elle propose un espace dédié pour les parents et les enseignants pour les accompagner dans le développement d une éducation numérique.un espace dédié pour les parentsenseignants Approfondir Téléchargez l'étude sur l'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ansTéléchargez l'étude sur l'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans ©34

35 Apprentissage du respect – Fiche outil n°8 (quebec) Programme d'Elmer contre l'intimidation à l'école Apprentissage du respect – Fiche n°8 Les sept règles d'Elmer 1. Aie confiance en toi. Les brutes n'aiment pas les personnes qui n'ont pas peur. 2. Éloigne-toi, va chercher de l'aide ! 3. Si une brute t'intimide, dis-le à un ami, à un enseignant ou à un parent. 4. Montre-toi amical ; la violence n'est jamais une réaction acceptable. 5. Toujours rester dans des endroits sécuritaires bien connus. 6. Si tu vois une brute en train d'intimider une personne, dis-le à quelqu'un. 7. Toujours traiter les autres comme tu voudrais te faire traiter. Illustration de la règle n°1 ©35

36 CNIL 10 conseils de la CNIL pour rester net sur le web! Réfléchis avant de publier ! Sur Internet, tout le monde peut voir ce que tu mets en ligne : infos, photos, opinions... Ne dis pas tout ! Donne le minimum dinformations personnelles sur Internet. Ne communique ni tes opinions politiques, ni ta religion, ni ton numéro de téléphone… Attention aux photos! Ne publie pas de photos gênantes de tes amis ou de toi-même, car leur diffusion est incontrôlable. Sécurise tes comptes ! Paramètre toujours tes profils sur les réseaux sociaux afin de rester maître des informations que tu souhaites partager. Attention aux mots de passe ! Ne les communique à personne et choisis-les un peu compliqués : ni ta date de naissance ni ton surnom! Vérifie tes traces ! Tape régulièrement ton nom dans un moteur de recherche pour découvrir quelles informations te concernant circulent sur Internet. Respecte les autres ! Tu es responsable de ce que tu publies en ligne, alors modère tes propos sur les blogs, les forums... Ne fais pas aux autres ce que tu naimerais pas quils te fassent. Utilise un pseudonyme! Seuls tes amis et ta famille sauront quil sagit de toi. Fais le ménage après ton surf ! Si tu te connectes dun autre ordinateur que le tien, pense à te déconnecter de tes comptes Internet, sinon nimporte qui pourrait poster des contenus à ta place. Crée-toi plusieurs adresses ! Tu peux utiliser une boîte pour tes amis et une autre boîte pour les jeux et les réseaux sociaux. ©36

37 Cyrano de Bergerac « Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître A détruit l'harmonie ! Il en rougit, le traître ! » ©37

38 L Association Française Pour la promotion de la Santé Scolaire et Universitaire à votre service pour accompagner les équipes dans vos établissements ! ©38

39 informer/harcelement-en-ligne-pressions- psychologiques ©39


Télécharger ppt "©1 ORGANISER LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE HARCELEMENT DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Programme dinformation et daction pour mobiliser les personnels,"

Présentations similaires


Annonces Google