La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DÉTERMINANTS DE LA DÉPRESCRIPTION DES MÉDICAMENTS EN VILLE Etude préliminaire Dr Emilie BOISDIN, Pr Jean DOUCET, Olivia NICOL, Marion DUFOUR, Pauline SAVARY.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DÉTERMINANTS DE LA DÉPRESCRIPTION DES MÉDICAMENTS EN VILLE Etude préliminaire Dr Emilie BOISDIN, Pr Jean DOUCET, Olivia NICOL, Marion DUFOUR, Pauline SAVARY."— Transcription de la présentation:

1 DÉTERMINANTS DE LA DÉPRESCRIPTION DES MÉDICAMENTS EN VILLE Etude préliminaire Dr Emilie BOISDIN, Pr Jean DOUCET, Olivia NICOL, Marion DUFOUR, Pauline SAVARY Médecine Interne Gériatrie Thérapeutique CHU de Rouen OMEDIT de Haute-Normandie

2 La « déprescription » consiste à arrêter de façon intentionnelle la prescription dun médicament non nécessaire ou potentiellement dangereux pour un patient.

3 Madame C… Lucienne, 76 ans Janvier 2007 Crestor® 5 mg: ½ cp/j Préviscan® 20 mg: ½ cp/j(dernier INR < 2) Kardégic® 75 mg: 1 sachet le midi Triatec® 5 mg: 1 gél/jAmlor® 5 mg: 1 gél/j Tranxène® 10 mg: 1 cp le soir Doliprane® 500 mg: 2 cp matin, midi et soir pendant 1 mois Profenid® 100 mg: 1 suppositoire 2 fois /jour pendant 4 jours Lysopaïne® : 1 à 4cp/j pendant 4 jours Hélicidine® 10%: 2 cuil. à s. 3 fois /jour pdt 1 semaine Contexte: FA. Arthrose et céphalées « chroniques ». Observance médiocre. Poursuite du Kardégic car la malade le juge efficace sur les céphalées…

4 47 médecins généralistes (50 ans, cabinets de groupe). Enquête établie en 2 temps. - Quelle conception personnelle de la déprescription ? - Quels résultats pendant 3 jours ? DÉPRESCRIPTION: ENQUÊTE PROSPECTIVE (Octobre 2010)

5 Avantages (4) - Réduire les effets indésirables 7.9 / 10 - Recentrer sur les médicaments indispensables7.6 - Réduire le coût de la santé5.7 - Améliorer lobservance5.7 DÉPRESCRIPTION: QUELLE CONCEPTION PERSONNELLE ?

6 Avantages (4) - Réduire les effets indésirables 7.9 / 10 - Recentrer sur les médicaments indispensables7.6 - Réduire le coût de la santé5.7 - Améliorer lobservance5.7 Freins (6) - Risque de syndrome de sevrage5.4 - Réticence du patient4.6 - Obstacle déontologique4.0 - Manque de temps3.4 DÉPRESCRIPTION: QUELLE CONCEPTION PERSONNELLE ?

7 - Déprescription envisagée DE: 314 médicaments pts. - Déprescription réelle DR: 206 méd. (4.4 / médecin / 3 j). - Principales classes médicamenteuses: Psychiatrie27% des médicaments 33% succès Antalgiques12% 79% Neurologie11% 83% Cardio-Angio.10% 77% Métabolisme10% 73% DÉPRESCRIPTION: QUELS RÉSULTATS PENDANT 3 JOURS ?

8 - Motifs de déprescription (16): Indication absente ou disparue16% Excès de médicaments16% Effet indésirable13% Risque / bénéfice défavorable13% DÉPRESCRIPTION: QUELS RÉSULTATS PENDANT 3 JOURS ?

9 - Motifs de déprescription (16): Indication absente ou disparue16% Excès de médicaments16% Effet indésirable13% Risque / bénéfice défavorable13% - Causes déchec (8): Refus du patient44%+ entourage 5% Médecin non initiateur17% Choix de diminution posologique16% Crainte de rupture de confiance 6% … Manque de temps 4% DÉPRESCRIPTION: QUELS RÉSULTATS PENDANT 3 JOURS ?

10 - Âge du médecin: Corrélation + avec % DR / DE (p<0.001) - Activité du médecin: DE(p<0.01) % DR / DE(p<0.01) DÉPRESCRIPTION: QUELS RÉSULTATS PENDANT 3 JOURS ?

11 1) Médicaments à l'origine d'un effet indésirable 2) Médicaments potentiellement dangereux 3) Médicaments inappropriés… ou antagonistes 4) Indication thérapeutique disparue… ou relative 5) Médicaments d'efficacité non prouvée… ou non pris QUELS MÉDICAMENTS DÉPRESCRIRE ? avec méthode…

12 1) Médicaments à l'origine d'un effet indésirable QUELS MÉDICAMENTS DÉPRESCRIRE ?

13 2) Médicaments potentiellement dangereux = Risque majoré par le contexte pathologique ou la classe thérapeutique Déshydratation / fièvre : diurétiques, AINS … Insuffisance rénale : spironolactone, biguanide, AINS … Insuffisance cardiaque : AINS, - (décomp.)… Insuffisance respiratoire : benzodiazépines, opioïdes Maladie potentiellement hémorragique: AVK QUELS MÉDICAMENTS DÉPRESCRIRE ?

14 2) Médicaments potentiellement dangereux (suite) = Associations médicamenteuses à risque majoré Diurétiques ou IEC + AINS Associations danticholinergiques Alpha-bloquant uro-sélectif + antihypertenseur Benzodiazépine + « hypnotique » Antiagrégant plaquettaire + AVK QUELS MÉDICAMENTS DÉPRESCRIRE ?

15 3) Médicaments / traitements inappropriés… « Neuroleptiques cachés » : métoclopramide … BZD de demi-vie longue / métabolites actifs Neuroleptiques au long cours Patchs et hypersudation … ou associations antagonistes Anticholinestérasique + anticholinergique QUELS MÉDICAMENTS DÉPRESCRIRE ?

16 4) Médicaments dont lindication a disparu… Poursuite de lamiodarone et FA lente chronique … ou passe au 2° plan Hypocholestérolémiant et situation palliative QUELS MÉDICAMENTS DÉPRESCRIRE ?

17 5) Médicaments defficacité non prouvée… Anxiolytiques / hypnotiques au long cours, Vaso-actifs cérébraux, Veinotoniques, Vitamines (sauf D et B12)... … ou non pris QUELS MÉDICAMENTS DÉPRESCRIRE ?

18 Accompagnement du patient ++++ Attention au rebond ou au sevrage ! Ré-évaluer régulièrement la déprescription récidive des symptômes ? nouvelles priorités thérapeutiques ? COMMENT DÉPRESCRIRE ?


Télécharger ppt "DÉTERMINANTS DE LA DÉPRESCRIPTION DES MÉDICAMENTS EN VILLE Etude préliminaire Dr Emilie BOISDIN, Pr Jean DOUCET, Olivia NICOL, Marion DUFOUR, Pauline SAVARY."

Présentations similaires


Annonces Google