La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Syndrome de Kelly Paterson Dr. CHAïF Pr. BAïOD Syndrome de Plummer Vinson Treizième Séminaire Atelier National de Formation en Hépato gastroentérologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Syndrome de Kelly Paterson Dr. CHAïF Pr. BAïOD Syndrome de Plummer Vinson Treizième Séminaire Atelier National de Formation en Hépato gastroentérologie."— Transcription de la présentation:

1 Syndrome de Kelly Paterson Dr. CHAïF Pr. BAïOD Syndrome de Plummer Vinson Treizième Séminaire Atelier National de Formation en Hépato gastroentérologie. Alger: 19Mai 2010

2 Aussi appelé : Syndrome de Kelly Paterson Syndrome de Paterson Brown Kelly Syndrome de Waldenström-Kjellberg Dysphagie sidéropénique

3 Définition Se défini par la triade classique: Dysphagie cervicale, Anémie ferriprive, Membrane (s) œsophage cervical

4 Intérêt: Pathologie très rare de nos jours. Des données exactes de lépidémiologie du Sd ne sont pas disponibles. Identifie un groupe de patients à risque accru de cancer (bouche-pharynx-œsophage /estomac)

5 Historique Décrit pour la 1 ère fois par Henry Plummer* à Chicago en 1912 A report of ninety-one case s. Un rapport de quatre-vingt onze cas l'art Journal of the American Medical Association, Chicago, 1912, 58: Journal de l'American Medical Association, Chicago, 1912, 58: cas de spasme does sup sans sténose anatomique Puis par Porter Paisley Vinson à Philadelphie en 1919 chirurgien américain à la Clinique Mayo, he published: A case of cardiospasm with dilatation and angulation of the esophagus A publié un autre cas avec angulation de loesophage Donald Ross Paterson et Adam Brown Kelly publièrent séparément sur le sujet en 1919 à Londres published: A clinical type of dysphagia. Il a travaillé à Cardiff et publiés: un type clinique de la dysphagie. The Journal of Laryngology, Rhinology and Otology, London, 1919, 24: Il a publié: spasme à l'entrée de l'œsophage. Le Journal de laryngologie, rhinologie et d'otologie, Londres, 1919, 34: Les 2 ont décrit pour la 1 ère fois les signes cliniques caractéristiques du Sd A été connu depuis le 20 ème siècle

6 Épidémiologie Fréquence: Ce Sd semble très rare La fréquence exacte dans la population reste indéterminée Le pic de fréquence se situe en Europe du nord, notamment en zone rurale suédoise. Race, sexe, age: Cest lapanage de la femme (08/10 des malades sont des femmes) Le terrain de prédilection est la femme caucasienne entre 40-70ans Mais ce Sd a été retrouvé chez des enfants et des adolescents Turk J Pediatr Jul-Aug;51(4):384-6.Plummer-Vinson syndrome in a 15- year-old boy. Dinler GDinler G Plummer-Vinson Syndrome: Treatment & Medication Author: Louis-Michel Wong Kee Song, MD, Assistant Professor, Department of Medicine, Division of Gastroenterology and Hepatology, Mayo CliniContributor Information and Disclosures Updated: Apr 16,2008

7 une série de 1000 mdes consécutifs qui ont subi un examen cinéradiographique du hypopharynx et de loes cervical membrane ont été retrouvé ds 5.5% 6 avaient une dysphag i e PVS N=0 PVS GOTTFRID Novacek 2006 Orphanet journal of rare diseases Biomed;ojrd.com/content 1/1/36 Medical University of Vienna, Department of Internal Medicine IV, Division of Gastroenterology and Hepatology, Waehringer Guertel. - Wynder EL, Hultberg S, Jacobsson F, Bross IJ: Environmental factors in cancer of the upper alimentary tract. A Swedish study with special reference to Plummer-Vinson (Paterson-Kelly) syndrome. Cancer 1957, 10: Nosher JL, Campbel WL, Seaman WB: The clinical significance of cervical esophageal and hypopharyngeal webs. Radiology 1975,

8 Etiopathogénie

9 - Selon ELWOOD et col : la membrane nest pas pathogno -monique du SPV ( il a rapporté des cas de malades avec Membrane sans dysphagie et anémie). - ELWOOD P C, JACOBS A, PITMANN RG, ENTWISTE C C.Epidemiology of the Patterson KeIIy syndrome.Lancet, 1964 ; 2 : ROBERTO et coll. ont étudié la motricité de loesophage chez des patents atteints de cette affection et ont conclu à lexistence des troubles de motricité à type de diminution de lamplitude des contractions et des troubles de la propagation dont la déficience ferrique serait à lorigine. La formation de lanneau nest alors pas nécessaire à lapparition des troubles de la déglutition, elle jouerait un rôle daggravation dordremécanique. EKBERGO, NYLANDER G.Webs and web-like formation in the pharynx and cervical esophagus.Diagn imaging ; 52 : Selon Richard le SPV nest une conséquence inévitable de la carence martiale, d autres facteurs étiologiques tels que génétiques, immunologiques et envi - ronnementaux pourraient intervenir, expliquant ainsi la rareté du SPV en Afrique KHOSLASN. Cricoid webs : incidence and follow up study in Indian patient. Post Grad. Med. J 1984, 60 :

10 Carence martiale Chez malades prédisposé génétiquement réduction des enzymes oxydatives Fer dépendantes dégradation des muscles du pharynx atrophie de la muqueuse et le dvp des membranes Louis-Michel Wong Kee Song, MD, of Gastroenterology and Hepatology, Mayo CliniCApr 16,2008

11 Etiopathogénie Inconnue Le facteur le plus vraisemblablement impliqué est la carence martiale. Cette théorie nexplique pas la présence de ces membranes exclusivement dans la partie supérieure de lœsophage et la rareté du Sd dans des populations ou la carence martiale chronique est endémique(Afrique) D'autres facteurs :la malnutrition, une prédisposition génétique ou autoimmune (association avec maladie auto- immune(PR; path thyroïdienne, anémie pernicieuse, maladie cœliaque, Sd de Sjogren …)

12 Description clinique La dysphagie est généralement indolore et intermittente, limitée aux solides et associée parfois à une perte de poids. Les symptômes d'anémie (faiblesse, pâleur, fatigue, tachycardie) peuvent dominer le tableau clinique. D'autres signes sont la glossite, la chéilite angulaire et koïlonychie (doigts en forme de cuillère), atrophie de la langue. Une splénomégalie et une augmentation du volume de la thyroïde peuvent être observées.

13

14 koïlonychie

15 Diagnostic positif Dysphagie FNS: montre une anémie microcytaire hypochrome. La ferritine est basse. Frottis sanguin Bilan martial Le transit baryté (profil)œsophagien peut montrer le Web. Ce peut être nécessaire de renforcer avec vidéo fluoroscopie. Le transit baryté La radio cinéma de la déglutition

16 Occasionnellement des memb multiples peuvent etre observés

17 Endoscopie La membrane peut être facilement rompue ou inaperçue pendent le passage de lendoscope Se caractérise par lexistence de membranes œsophagienne comportant muqueuse et s/muqueuse, dune largeur de mm, placé le long du mur œsophagien antérieur sous forme dun croissant. À distinguer des anneaux œsophagiens(rings) qui sont concentriques, lisses et réguliers et dune épaisseur de 03-05mm, certains anneaux comportent de la musculeuse, dautre uniquement de la muqueuse et s/ muqueuse La biopsie peut être nécessaire si la malignité est suspectée cliniquement, rechercher des causes danémie ferriprive: une grande hernie diaphragmatique/angio ectasie, faire des BX du grêle (MC)

18 Anatomiquement la lésion réalise un anneau membraneux du 1/3 supérieur œsophagien au-dessous du muscle crico-pharyngien. Le siège est plus souvent postérieur. L aspect histologique est généralement une atrophie muqueuse avec un infiltrat inflammatoire polymorphe sous muqueux associé à une atrophie de la muscularis mucosae

19 Postcricoid web in a patient with Plummer- Vinson syndrome. Note the 2 small openings within the web at the 2- and 6- o'clock positions, representing a significantly compromised proximal esophageal lumen.

20 Upper esophageal web Usually very fragile

21 Diagnostic différentiel Toutes les autres causes de dysphagie: Kc de lœsophage Anneaux et diverticules Kc de lhypopharynx Tumeurs malignes+++ Tumeurs bénignes Troubles moteurs de lœsophage (achalasie+++) Sclérodermie Diabète, myopathie, maladie neuro musculaire……….

22

23

24 Diagnostique étiologique La cause du PVS est peu claire Mécanismes étiopathogéniques: manque de fer, s/alimentation, génétiques, auto- immuns…) Chercher la cause s/jacente danémie ferriprive(s/alimentation, hémorragies digestives, gynécologique, maladie cœliaque…)

25 ASSOCIATIONS POSSIBLES AVEC LE SPV Le SPV peut être accompagné de : – anémie pernicieuse – Pathologie thyroïdienne – Polyarthrite rhumatoïde – Maladie céliaque

26 La maladie cœliaque est une cause identifiée de la carence martiale et devrait être considérée comme facteur étiologique pour la dysphagie sideropeniquemaladie cœliaque

27 Traitement But: réduire la morbidité et empêcher les complications TRT martial : presque toujours par voie orale permet dans la majorité des cas de faire régresser la dysphagie avant même la normalisation biologique de l anémie malgré la persistance de la membrane. TRT étiologique: maladie cœliaque, ménorragies... Dilatation endoscopique, par bougies, ou par ballonnet est parfois nécessaire en cas de dysphagie persistante Parfois, plusieurs dilatations sont nécessaires ( dysphagie récurrente) Laser YAG rarement utilisé, mais efficace La chirurgie: rarement nécessaire, réservée en cas déchec de dilatation ou associé au diverticule de Zenker Éducation des malades : Insister sur le régime alimentaire

28

29

30 Évolution / pronostic L évolution à court terme est rapidement favorable sous traitement spécifique. Une récidive est possible en cas de nouvelle carence martiale A long terme lévolution est marquée par une augmentation du risque de cancer postcricoïdien qui fait du SPV un état précancéreux. Incertain, en raison du risque de cancérisation ce qui justifie une surveillance continue de ces malades par des contrôles endoscopiques périodiques la prévention Correction de la carence en fer si la malignité n'a pas encore eu lieu. Prévention de la carence en fer prévient la maladie. Éducation des malades : sur la modification diététique et des habitudes alimentaires et sur le risque du KC DENT TL, KUKORAS J S, BRUINE WICZ BR. Endoscopic screening and surveillance for gastro-intestinal malignancy.Surg Clin North Am 1989

31 Relation Syndrome de Plummer Vinson - Cancer

32 Malignant Tumors of the Mobile Tongue Author: Benoit J Gosselin, MD, FRCSC, Associate Professor of Surgery, Dartmouth Medical School; Director, Comprehensive Head and Neck Oncology Program, Norris Cotton Cancer Center; Staff Otolaryngologist, Division of Otolaryngology-Head and Neck Surgery, Dartmouth-Hitchcock Medical Center Contributor Information and Disclosures Updated: May 5, 2009 Plummer-Vinson syndrome, which includes iron deficiency, has been associated with an increased risk of cancer of the oral cavity. Increasing amounts of data suggest that vitamins A and C, along with the carotenoids, may be protective against epithelial cancers.

33 Hypo pharyngeal Cancer Author: Harry Quon, MD, MS(CRM), Assistant Professor, Department of Otorhinolaryngology, Assistant Professor, Director of Head and Neck Radiation Oncology, Department of Radiation Oncology, University of Pennsylvania; Associate Director, Center for Head and Neck Cancer, Abramson Cancer Center, University of Pennsylvania Coauthor(s): David Goldenberg, MD, Associate Professor of Surgery, Director of Head and Neck Surgery, Department of Surgery, Division of Otolaryngology-Head and Neck Surgery, Penn State College of Medicine, Milton S Hershey Medical Center Contributor Information and Disclosures Updated: Jul 8, 2008 Sex US incidence indicates an approximate male-to-female ratio of 3:1. Women have a higher incidence of postcricoid cancers related to nutritional deficiencies (Plummer-Vinson syndrome) than men. The prognosis for women generally is better than that for men.Plummer-Vinson syndrome

34

35 Maladie coeliaque compliquée dun carcinome épidermoïde de loesophage : à propos dun cas Le lien intermédiaire entre la maladie coeliaque et le cancer du haut oesophage pourrait être le syndrome de Plummer-Vinson. Ce dernier est rarement associé à la maladie coeliaque et dégénère dans 10 % des cas syndrome de Plummer-Vinson associée à la maladie cœliaque et compliqué par le carcinome postcricoïdienne et le carcinome de la langue. Jessner WJessner W, Vogelsang H, Püspök A, Ferenci P, Gangl A, Novacek G, Bodisch A, Wenzl E. W Jessner, Vogelsang H, Püspök A, P Ferenci, Gangl A, G Novacek, Bodisch A, E Wenzl.Vogelsang HPüspök AFerenci PGangl ANovacek GBodisch AWenzl EW JessnerVogelsang HPüspök AP FerenciGangl AG NovacekBodisch AE Wenzl Comment on: Commentaires sur: Am J Gastroenterol.Am J Gastroenterol. Am J Gastroenterol Jul;94(7): juillet; 94 (7): 1991.Am J Gastroenterol.1999 Jul;94(7): juillet; 94 (7): Plummer-Vinson syndrome associated with celiac disease and complicated by postcricoid carcinomaand carcinoma of the tongue. Am J Gastroenterol 2003;98: Une étude épidémiologique faite sur le cancer de loesophage dénombre 23 cas sur 5827 endoscopies hautes dont 2 carcinomes du 1/3 supérieur et aucune relation avec le SPV na été évoquée.

36 P.V.S et KC dégénère dans 10 % des cas(4-15%) Le mécanisme de cette relation Syndrome de Plummer Vinson - Cancer nest pas connu, mais la carence martiale pourrait être à lorigine de dysplasies cellulaires. Une haute fréquence de Kc chez les femmes suédoises dans les année ) Une surveillance endoscopique annuelle est recommandée, mais aucune directive nest établie pour la surveillance de Kc chez les malades avec SPV

37 Nb mde 28 age Sexe 25 F 03 H Anémie ferriprive 08.2 N=28 Causes -Mdie coeliaq -Hg. Gyneco -Hg digestive TRT Trans Sg =02 Orale =26 Dilatation=20 Rupture lors du passage dend =01 Chirurgie =1 Microlaryngo chirurgie Pronostic En général bon avec disparition de dysphagie 02 cas: KC Oes 01 cas : Kc gastrique un an après le Dg de SPV Étude analytique des cas publiés récemment dans la littérature Auteur : Pr. G. Novacek (septembre 2006) Orphanet*.

38 Tunis Med May;85(5): [Plummer Vinson syndrome] Ben Gamra OBen Gamra O, Mbarek C, Mouna C, Zribi S, Zainine R, Hariga IMbarek CMouna CZribi SZainine RHariga I Service ORL & Chirurgie cervico-faciale de l'Hôpital Habib Thameur Tunis, Tunisie. BACKGROUND: Plummer Vinson syndrome is a rare affection which affects mainly white women. It is characterized by dysphagia, iron deficiency and the presence of superior esophageal web. AIM: The purpose of this study is to precise the epidemiological, clinical, paraclinical and therapeutical features of the affection. METHODS: We report 19 cases of Plummer Vinson syndrome collected over 15 years ( ). RESULTS: Dysphagia is the main symptom observed in 100% of the cases. 89.4% of the patients had anemia and 15 hyposideremy. All the patients were treated with iron supplementation and endoscopic treatment (dilatation and rupture of esophageal webs). Three patients necessitate multiple sessions of endoscopic dilatation and 15 had favourable evolution. The malignancy was observed in one case.

39 Conclusion Syndrome relativement rare Physiopathologie est mal connue et non univoque Dysphagie est le principal signe clinique révélateur Le dg est porté par lendoscopie ou le transit baryté œsophagien Lévolution est favorable sous traitement martial et par la rupture des membranes au cours de lendoscopie initiale ou par dilatation. La surveillance doit être régulière : le risque de rechutes et de dégénérescence.

40 Bibliographie Plummer-Vinson syndrome and dilation therapy:A report of two cases Turk J Gastroenterol 2005; 16 (4): Treatment of Plummer-Vinson syndrome with Savary-Gilliard dilatation Saudi Med J Apr;25(4): Plummer-Vinson syndrome in a 15-year-old boy Turk J Pediatr Jul-Aug;51(4): syndrome de Plummer-Vinson associée à la maladie cœliaque et compliqué par le carcinome postcricoïdienne et le carcinome de la langue. PMID: [PubMed - indexed for MEDLINE] PMID: Plummer-Vinson syndrome associated with celiac disease and complicated by postcricoid carcinoma and carcinoma of the tongueThe American Journal of Gastroenterology (2003) SYNDROME DE PLUMMER VINSON :A PROPOS DUN CAS Médecine d'Afrique Noire : 2000, 47 (4) Atypical celiac disease with IgA deficiency presenting as Plummer–Vinsonsyndrome: a case reportJapan Esophageal Society and Springer-Verlag2006 Sideropenic dysphagia Gastroenterology Dec; Patterson-Kelly Syndrome: observation of 4 cases treated by endoscopic dilatations and submitted to a 12 to 24 month follow-up SpringerLink Date Saturday, October 25, 2008 Squamous carcinoma of the hypopharynx in children in Sénégal: between disarray and enigma2009 Mar;73(3): Epub 2009 Jan 9. Gottfried Novacek, Plummer-Vinson syndrome Orphanet Journal of Rare Diseases 2006:OJRD.com The operation of upper esophageal web in Plummer–Vinson syndrome: a case report Auris Nasus Larynx 26 (1999) 495–500 Plummer-Vinson syndrome heralded by postcricoid carcinoma American Journal of Otolaryngology–Head and Neck Medicine and Surgery 28 (2007) 22– 24 Lymphangiomatous macroglossia causing upper airway obstruction and associated Plummer-Vinson syndrome Otolaryngol Head Neck Surg 2001;124: Dermatology and the EsophagusPlummer-Vinson syndrome (Patterson-Brown-Kelly syndrome)Plummer-Vinson syndrome (Patterson-Brown-Kelly syndrome) A possible link between iron deficiency and gastrointestinal carcinogenesis.Universidade Brasil. Plummer-Vinson Syndrome: Treatment & Medication ;Louis-Michel Wong Kee Song,Gastroenterology, Mayo Clinic 2008 Relations de Plummer-Vinson maladie à un cancer du tractus digestif supérieur en Suède. Cancer Res. Cancer Res Wong Kee Song L ; Plummer Vinson syndrome; eMedicine. (2008) Wong Kee Song L Syndrome de Plummer-Vinson ; whonamedit.com 2007 Syndrome de Plummer-Vinson

41


Télécharger ppt "Syndrome de Kelly Paterson Dr. CHAïF Pr. BAïOD Syndrome de Plummer Vinson Treizième Séminaire Atelier National de Formation en Hépato gastroentérologie."

Présentations similaires


Annonces Google