La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA METHODE DE BLOUNT DANS LE TRAITEMENT DES FRACTURES SUPRACONDYLIENNES EN EXTENSION TYPE IV DE RIGAULT ET LAGRANGE CHEZ LENFANT. À PROPOS DE 67 CAS Diouf.A.B,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA METHODE DE BLOUNT DANS LE TRAITEMENT DES FRACTURES SUPRACONDYLIENNES EN EXTENSION TYPE IV DE RIGAULT ET LAGRANGE CHEZ LENFANT. À PROPOS DE 67 CAS Diouf.A.B,"— Transcription de la présentation:

1 LA METHODE DE BLOUNT DANS LE TRAITEMENT DES FRACTURES SUPRACONDYLIENNES EN EXTENSION TYPE IV DE RIGAULT ET LAGRANGE CHEZ LENFANT. À PROPOS DE 67 CAS Diouf.A.B, Niane M.M, Kinkpé C.V.A,A.D.Sané S.I.L Sèye HALD ­ CHOM

2 INTRODUCTION « Fracture – test » Difficulté : irréductibilité, instabilité, complications vasculo-nerveuses… Faible croissance ne corrige que partiellement un cal vicieux. Syndrome de Volkmann +++

3 INTRODUCTION 55 % à 75 % des fractures du coude 4 % de l ensemble des fractures de lenfant Types non ou peu déplacés les indications thérapeutiques bien codifiées. Types déplacés demeurent au centre dune controverse

4 HISTOIRE « collar and cuff » Astley Cooper (1826) Robert Jones (1921) Reginald Watson-Jones (1952) Blount (1955): fractures in children Sir Reginald WATSON- JONES 1902–1972 Robert JONES 1857–1933 Sir Astley Paston COOPER 1768–1841 Walter Putnam BLOUNT 1900–1992

5 JUSTIFICATION Complications traitement chirurgical lésions nerveuses Infections raideur déplacements secondaires, cubitus varus seconde intervention pour lablation du matériel coût +++ Extension de la méthode Blount / type IV de la classification de Rigault et Lagrange Evaluation des résultats radiographiques et fonctionnelles.

6 P ATIENTS Etude prospective continue de Décembre 2005 à août 2007 Inclus: Enfants âgés de 3 à 15 ans, traitée exclusivement par la méthode de Blount. Exclu: + de 3 semaines et perdus de vue. 67 enfants, 49 garçons et 18 filles, âgés en moyenne de 6,2 ans [3 -14]. 1 coude flottant Durée dhospitalisation moyenne de 72,4 heures [ ]. Recul moyen de 478 jours [ ].

7 MÉTHODE Management pré-opératoire Surélévation / tuméfaction ou intervention retardée Anti-inflammatoire, glaçage Explication de la méthode aux parents

8 TECHNIQUE DE REDUCTION ET CONTENTION

9 RADIOLOGIE Débrouillage Profil contention en place Incidence de Jones contention en place α = β =

10 E VALUATION FONCTIONNELLE Critères de la SOFCOT de 1969 Très bonBonMoyenMauvais Défaut de mobilité Coude Normal < 10°> 20°> 50° Déviation daxe < 10°Entre 10 et 20° > 20°

11 RÉSULTATS Délai moyen de consultation était de 30 heures [1-240] Délai dintervention était en moyenne de 46 heures [1 heure et 14 jours] 50 coudes surélevés (74,6 %) Complications 3 reprises contention (4,5%) 1 cas de myosite ossifiante du brachial 3 cas de cubitus varus (4,5 %) avec un angle de Baumann de 85°

12 RÉSULTATS Radiographiques En post-opératoire immédiat: 75,45° ± 5,346° A la consolidation:75,88° ± 5,811° Au recul: 78,55° ± 3,111° 54 très bons résultats (80,6 %) et 13 bons résultats (19,4 %) / SOFCOT Tous les parents très satisfaits sauf 2 moyennement satisfaits. Différence significative: P = 0, < 0,05

13 D ISCUSSION Grand déplacement + tuméfaction importante du coude compression vasculaire. Manipulation abusive et consultation retardée (rebouteux) TUMEFACTION Son utilisation / types IV était proscrite à cause des risques de complications ischémiques: syndrome de Volkmann. Basée / intégrité du périoste postérieur et du triceps / bonne stabilité en flexion. Clavert J. M. et al. Rev. Chir. Orthop.1984 Blount W. P. Fractures in children. Baltimore.1954

14 D ISCUSSION Clavert la tuméfaction constitue une contre indication. Surélevation pré-opératoire au Jersey tubulaire + autres moyens anti-inflammaitoire sont bénéfiques sur la fonte de lœdème et autorisent ainsi la méthode

15 D ISCUSSION Lagrange et Rigault (1962) / Périoste postérieur rompu dans 50% des cas ??? Brochage systèmatique injustifié dans 61% des cas / Hadlow Notre série / Aucune conversion chirurgicale Le coude flottant traité par la méthode de Blount avec excellent résultat clinique et radiographique Contrairement à Templeton et Williamson

16 Walter Putnam BLOUNT 1900–1992


Télécharger ppt "LA METHODE DE BLOUNT DANS LE TRAITEMENT DES FRACTURES SUPRACONDYLIENNES EN EXTENSION TYPE IV DE RIGAULT ET LAGRANGE CHEZ LENFANT. À PROPOS DE 67 CAS Diouf.A.B,"

Présentations similaires


Annonces Google