La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Usage de la toxine botulique dans les vessies hyperactives non neurologiques chez l'enfant P. LEON, A. BINET, C. JOLLY, M.L. POLI-MEROL Service de chirurgie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Usage de la toxine botulique dans les vessies hyperactives non neurologiques chez l'enfant P. LEON, A. BINET, C. JOLLY, M.L. POLI-MEROL Service de chirurgie."— Transcription de la présentation:

1 Usage de la toxine botulique dans les vessies hyperactives non neurologiques chez l'enfant P. LEON, A. BINET, C. JOLLY, M.L. POLI-MEROL Service de chirurgie pédiatrique de l'hôpital américain, CHU Reims, France

2 Matériel et Méthode 9 enfants (5-4) de 2005 à 2011 Age moyen : 12,7 ans Hyperactivité vésicale et détrusorienne prouvée idiopathique Echec des traitements habituels IRM médullaire normale Reflux vésico-rénal exclus ( cystoscopie, cystographie) I njection de Dysport® : sous AG, sites, Dose injectée selon le poids de lenfant (8US/Kg) BUD : Pré-opératoire, Post-opératoire (6 semaines), A distance (1 an)

3 Résultats Moy Troubles diurnes nycturie nbr/sem nbr/sem Compliance CNI 100% satisfaction Disparition HAV après 1 injection pour 7 patients Disparition HAV après 2 injections ( à 1 an dintervalle) pour 2 patients CV améliorée Pas de rétention durine Avant TBA après TBA avant TBA après TBA

4 Bibliographe Notre étude Quelle dose de TBA utiliser ? Réduire au maximum les rétentions. Dans notre pratique : ½ dose de celle utilisée pour les vessie neurologique Absence dévaluation de la dose optimale quelques soit son indication, dose non établie en pop pédiatrique Pas d'AMM Sélection précise des patients Avantage : controle rapide de la situation après 1 injection Élargir l'indication de la TBA ? Effet reversible ? Dans notre pratique, effet durable de la TB, éventuellement repotentialisée par une seconde injection Problèmes rencontrés dans cette étude : Diversité des symptomes hétérogénes Facteurs psychologiques associés Efficacité chez l'enfant : % : 2 publications ( Mc Dowell, et Lahdes Vasama) TBA vs Placebo dans les vessies non neurologique : Augmentation de 50% de la continence vs 12,5% – Sahai et al., 2007 ; Kajkumar et al Etude prospective non randomisée incluant vessie neurologique et non neurologique. Augmentation de la continence, amélioration des symptome clinique et du BUD. Aucune différence entre vessie neurologique et non neurologique – Popart et al/ 2004, Popart et al 2005 Efficacité reconnue de la TBA chez ladulte Peyrata et Ragnib Efficacité de la TBA dans les vessies hyperactives non neurologique chez l'enfant. TBA mise au repos de la vessie, aide a passer un cap ( equilibre retrouvé) La TBA est une option thérapeutique envisageable dans la prise en charge des vessies hyperactives neurologiques résistantes aux traitements de premières intentions chez l'enfant.

5


Télécharger ppt "Usage de la toxine botulique dans les vessies hyperactives non neurologiques chez l'enfant P. LEON, A. BINET, C. JOLLY, M.L. POLI-MEROL Service de chirurgie."

Présentations similaires


Annonces Google