La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Contexte indépendance. Avant lindépendance? LAOF 4,7 millions de km², 15 million dhab en 1945 (1,5 million au Niger). 50% du territoire est désertique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Contexte indépendance. Avant lindépendance? LAOF 4,7 millions de km², 15 million dhab en 1945 (1,5 million au Niger). 50% du territoire est désertique."— Transcription de la présentation:

1 Contexte indépendance

2 Avant lindépendance? LAOF 4,7 millions de km², 15 million dhab en 1945 (1,5 million au Niger). 50% du territoire est désertique ou sub-désertique. Nord coupé du Moyen-Orient Sud coupé de la mer par les colonies anglaises et le Libéria Inutilité du port de Dakar: « …si la situation de Dakar sur lAtlantique lui crée une fortune pour le transit, elle lécarte des centres vitaux dAOF. » (Richard-Mollard, « La Vie économique de lAOF », 1948). Port dAbidjan ouvert seulement en (NB: Abidjan draine aujourdhui 70% des échanges extérieurs de lancienne AOF: il est le premier port dAfrique de lOuest, et le deuxième dAfrique après Durban). Populations régies par des coutumes non-capitalistes, voire anti-capitalistes pour les plus critiques: « Le Peul et le bétail. Une « manie pastorale » et non un élevage font du cheptel des écus dHarpagon: un fruit sec. On détournera plus facilement un bras du Niger quon ne fera dun Peul un engraisseur du corn belt ou un maquignon. » (Richard-Mollard). Déficiences du capitalisme français (mercantilisme colonial et étroitesse du marché impérial, manque dorganismes de recherche et de formation appliquée). LIFAN date de 1939.

3 Développement de la classe moderne Société coloniale primitive (militaires et traitants) Cuisiniers, boys Population

4 …suite: commis, évolués Société coloniale (militaires, fonctionnaires, commerçants) Société semi-coloniale (commis, instituteurs, auxiliaires de bureau, médecins et vétérinaires africains, etc.) Population

5 …fin: « les intellectuels » Elites modernes (cadres, etc.) Peuple (masses, etc.)

6 Idéologie des « modernes » Nationalisme africain: lEurope oppressive opposée à lAfrique tutélaire. (African Personality, Muntu, Négritude – avec des origines dans le rastafarisme chez les anglophones et dans lhumanisme colonial chez les francophones). Boubou Hama est un représentant nigérien de ce mouvement indépendance et unité africaine. « Républicanisme »: égalité de droits citoyens avec les métropolitains (chez les Francophones) évolution au sein de lempire.

7 Nouvelle idéologie coloniale Les libéralisations surveillées Zone franc (décembre 1945): à lorigine plus fort que le franc français dévalué de limmédiat après-guerre (1 FCFA=1.70 FF). But: faciliter les échanges avec la France. Autres réévaluations compensatrices jusquà la création du nouveau franc (1960): 1 FCFA=0.02 FF (1 FF=50 FCFA). Union française (Constitution de la IVème République, 1946). Le Niger devient un TOM représenté à lAN française. PPN/RDA et partis dits administratifs. Indigénat aboli. (Au Niger on se plaint de sa survivance ici et là jusque dans les années 50). Création du Fonds dinvestissement pour le développement économique et social (FIDES) le 30 avril Sinspire du Develoment and Welfare Act for Colonies de la GB (1945): Au Niger: 65% pour les infrastructures (en ville, surtout Niamey), 19% pour la production et 16% pour les équipements sociaux. Débours parcimonieux menant pourtant aux critiques du cartiérisme: « Le Corrèze avant le Zambèze. » 1956: Loi-Cadre Deferre: création de conseils de gouvernement dans les TOM (autonomie interne). Fin de la logique fédérative de lAOF. Le gouverneur français garde la haute main sur la politique financière, le programme scolaire, les émissions radiophoniques et les forces de défense et de sécurité. Il a un droit de véto sur les décisions du conseil de gouvernement (élu à travers le suffrage universel). 1958: Communauté française émergeant du passage à la Vème République en France. Transition vers lindépendance. Référendum gaullien comme butoir.

8 Conséquences pour le Niger de ce double mouvement Au plan politique: PPN-RDA (mai 1946): Talaka (lutte contre les survivances de lindigénat et autres formes doppression) Proto-nationalisme (hostilité à lencontre des Dahoméens et Togolais) Modernisme (mise en valeur/développement) Traditionalisme (« valeurs africaines ») Contre: « Partis administratifs » 1951: Scission aile Diori (et Boubou Hama), modérée et aile Djibo Bakary, radicale, à propos de la désaffiliation du PPN du PCF. Trois voies vers lindépendance: radicalement nationaliste, modérément nationaliste, néo-colonialiste Au plan économique: Faible impact du FIDES. Le Niger toujours parent pauvre.

9 Aboutissement: une indépendance ambiguë ou insuffisante Le PPN-RDA et ses contradictions: Nationaliste prônant la coopération avec la France Moderniste mais prônant des fondements traditionnels Politiquement modéré mais acculé (?) à la monopolisation de lautorité Cependant: déterminé à développer le Niger comme solution finale à toutes ces contradictions. Donnée: territoire enclavé en zone sahélo-saharienne. Défis: 2 millions dhabitants sur 1,2 million de km², 2% de taux de scolarisation, infrastructures routières inexistantes (sans parler des autres), pas dindustries, pas de classe daffaire moderne. Atouts: fleuve et dallols (Ouest); plaines alluviales (Est); zone pastorale et nappe phréatique abondante (Nord); position intéressante en cas dintégration africaine.


Télécharger ppt "Contexte indépendance. Avant lindépendance? LAOF 4,7 millions de km², 15 million dhab en 1945 (1,5 million au Niger). 50% du territoire est désertique."

Présentations similaires


Annonces Google