La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La formation universitaire à lenseignement professionnel Richard Gagnon, Université Laval 2 e journée pédagogique nationale en formation professionnelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La formation universitaire à lenseignement professionnel Richard Gagnon, Université Laval 2 e journée pédagogique nationale en formation professionnelle."— Transcription de la présentation:

1 La formation universitaire à lenseignement professionnel Richard Gagnon, Université Laval 2 e journée pédagogique nationale en formation professionnelle 5 novembre 2010, Victoriaville

2 Comme un poisson dans… lair Former à lenseignement professionnel à luniversité (psychopédagogie, didactique, fondements, organisation scolaire…): – une solution (pour le MELS): certificat de 30 crédits ( ) baccalauréat de 120 crédits (depuis 2003) – un problème (pour plusieurs): conciliation travail-famille-étude (dordre pratique) pertinence dune telle formation (dordre culturel et identitaire) CPIQ, Victoriaville, 5 novembre 20102

3 Conditions et contexte de la formation à lenseignement Une formation disciplinaire antérieure (métier, technique ou formation universitaire pertinente) Expérience en milieu de travail Formation universitaire à lenseignement presque toujours à temps partiel Enseignants en exercice pour plusieurs Perspective et conditions demplois souvent défavorables CPIQ, Victoriaville, 5 novembre 20103

4 Symptômes du problème Taux dabandon élevé Confiance mitigée dans linstitution universitaire (enseignements et intervenants) Implication faible dans les études Impact limité de la formation dans la pratique enseignante CPIQ, Victoriaville, 5 novembre 20104

5 En quête dune explication Passons outre limmense difficulté de la conciliation travail-famille-étude (responsable dune partie des symptômes) Considérons la pertinence de la formation du point de vue: – des origines et des objets des métiers et des techniques – de la culture de formation dominante dans ces métiers et techniques CPIQ, Victoriaville, 5 novembre 20105

6 Des origines et des objets différents CPIQ, Victoriaville, 5 novembre Tradition Humains Technoscience Choses Ébéniste Maçon Cuisinier Technicien en radiologie Opticiens dordonnance Éducateur spécialisé Aide-infirmier Vendeur Coiffeur Usineur Électromécanicien Technicien de laboratoire Pompier Routier Sage-femme Policier

7 Culture de formation dominante Métiers traditionnels – Savoirs largement empiriques – Formation par compagnonnage (réplication) Imitation du maître (faire comme lui, devenir comme lui, cest-à-dire partager ses méthodes et ses valeurs) Expérience (en milieu de travail): répertoire de cas Approche pédagogique sous-jacente: largement béhavioriste (directe, communauté de pratique) Valeurs sous-jacentes: le « cœur » (admiration) et le « corps » (geste, objet) Métiers techniques – Savoirs largement technoscientifiques – Formation conceptuelle et appliquée Relations de cause à effet Expérimentation: application raisonnée de concepts et principes Approche pédagogique sous-jacente: hypothético-déductive (indirecte, atelier- laboratoire) Valeurs sous-jacentes: la « tête » (explication) et le résultat (application) CPIQ, Victoriaville, 5 novembre 20107

8 Des méthodes de travail différentes CPIQ, Victoriaville, 5 novembre Situation de départ concrète Opération Situation darrivée concrète Situation de départ conceptualisée Situation darrivée conceptualisée Comparaison diagnostique AbstractionRésolution formelle Vérification de congruence Reconnaissance Données dexpérience Solution à lidentique Reconnaissance TRADITIONTRADITION TECHNOSCIENCETECHNOSCIENCE

9 Transposition en milieu scolaire La tradition se traduit dans une pédagogie de limitation: démonstration du maître et pratique supervisée des élèves en atelier, « juxtaposées » à des cours théoriques en classe, très souvent sans liens véritables proches avec les enseignements en atelier. (Le contexte traditionnel nexiste plus, remplacé quil est par le contexte scolaire.) Lapproche technoscientifique se traduit par un enseignement des concepts et principes sous-jacents en classe et par une application raisonnée de ceux-ci dans des exercices théoriques et pratiques jugés pertinents, réalisés en classe, en laboratoire ou en atelier. (Le contexte scolaire convient à ce type dapproche pédagogique.) CPIQ, Victoriaville, 5 novembre 20109

10 Formation universitaire Lesprit règne en maître. La formation intellectuelle des étudiantes et étudiants est largement privilégiée. Valeurs dominantes: compréhension, conceptualisation, pratique réflexive, objectivité, autonomie intellectuelle, sens critique… Le modèle à acquérir, et à suivre, est mental (conceptuel). Le modèle humain na de valeur que sil est traduit en concepts et principes objectifs qui guident laction, cest-à-dire désincarné, inhumain. Valeurs combattues: imitation de lautre (à la limite du plagiat); reproduction (à la limite de la sottise). ? ? Tradition Université Technoscience CPIQ, Victoriaville, 5 novembre

11 Hypothèses Aux (futurs) enseignants dun métier qui dérive de la tradition, luniversité renvoie une image négative de leurs valeurs professionnelles dorigine, de leur approche privilégiée de la formation et indirectement deux-mêmes, contribuant au décrochage effectif de leurs études universitaires en enseignement (évitement de leffort, centration sur le diplôme, abandon….). Aux (futurs) enseignants des métiers à caractère technoscientifique, luniversité renvoie une image qui les conforte dans leur identité personnelle et professionnelle et dans leur approche de la formation, favorisant la persévérance de ces derniers dans leurs études universitaires en enseignement et la réussite de celles-ci. CPIQ, Victoriaville, 5 novembre

12 Question daller plus loin Quen pensez-vous personnellement? Comment avez-vous vécu votre formation à lenseignement? Un même programme de formation peut-il convenir à lenseignement des métiers traditionnels et à lenseignement des métiers techniques? À quoi ressemblerait un tel programme? Comment les centres de formation à professionnelle peuvent- ils contribuer à la réussite de leur personnel en formation à lenseignement? CPIQ, Victoriaville, 5 novembre

13 Merci de votre attention! CPIQ, Victoriaville, 5 novembre


Télécharger ppt "La formation universitaire à lenseignement professionnel Richard Gagnon, Université Laval 2 e journée pédagogique nationale en formation professionnelle."

Présentations similaires


Annonces Google