La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Gestion des risques liés à leau lors de louverture dun nouveau bâtiment Hôpital dinstruction des armées Bégin Pialleport Thierry, Moreau Nathalie, Arroja.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Gestion des risques liés à leau lors de louverture dun nouveau bâtiment Hôpital dinstruction des armées Bégin Pialleport Thierry, Moreau Nathalie, Arroja."— Transcription de la présentation:

1 Gestion des risques liés à leau lors de louverture dun nouveau bâtiment Hôpital dinstruction des armées Bégin Pialleport Thierry, Moreau Nathalie, Arroja Marie-Agnès, Mérens Audrey.

2 Contexte Début des travaux 2008 Début des travaux 2008 Risques air + eau à maîtriser Risques air + eau à maîtriser Risque eau chaude = légionelles Risque eau froide = biofilm Challenges pour leau Challenges pour leau Les services Les services Médico-techniques : Stérilisation, Bloc opératoire, Pharmacie, Unité de préparation alimentaire, Laboratoires, Endoscopie, Médico-techniques : Stérilisation, Bloc opératoire, Pharmacie, Unité de préparation alimentaire, Laboratoires, Endoscopie, Cliniques : Centre de consultation centralisée, Maternité, Cardiologie, Maladies Infectieuses et Tropicales Cliniques : Centre de consultation centralisée, Maternité, Cardiologie, Maladies Infectieuses et Tropicales Ne pas contaminer un réseau neuf + Eviter la stagnation deau Période critique = entre la mise en eau et lutilisation à plein régime du bâtiment

3 Organisation et surveillance Pilote = cellule coordinatrice des travaux = « Bégin rénové » Pilote = cellule coordinatrice des travaux = « Bégin rénové » Implication de lEOHH : Implication de lEOHH : Suivre chaque étape de la mise en eau en lien avec tous les intervenants Suivre chaque étape de la mise en eau en lien avec tous les intervenants

4 Etude préalable 6 étages 6 étages Réseau deau en cuivre non chloré (4) Réseau deau en cuivre non chloré (4) Production dECS : échangeurs à plaques Production dECS : échangeurs à plaques Listing complet des points deau du bâtiment Listing complet des points deau du bâtiment Identification des points à risque Identification des points à risque Validation externe complète Validation externe complète

5 Etapes suivies par le constructeur Qualité de leau dalimentation Qualité de leau dalimentation Potabilité D1 + P. aeruginosa avant raccordement au réseau neuf Potabilité D1 + P. aeruginosa avant raccordement au réseau neuf Premier remplissage (toussaint) Premier remplissage (toussaint) Evacuation des corps étrangers, vérification de létanchéité, équilibrage Evacuation des corps étrangers, vérification de létanchéité, équilibrage Désinfection chimique (peroxyde dhydrogène) Désinfection chimique (peroxyde dhydrogène) Rinçage des réseaux (chaud + froid) par de leau chlorée (3mg/L) Rinçage des réseaux (chaud + froid) par de leau chlorée (3mg/L) Analyses 1 semaine après la désinfection et le rinçage: Analyses 1 semaine après la désinfection et le rinçage: Eau froide : 5 D1 + P. aeruginosa au point dusage (cuisines…)Eau froide : 5 D1 + P. aeruginosa au point dusage (cuisines…) Eau chaude : 2 points sur la production, 4 points dusage (légionelle)Eau chaude : 2 points sur la production, 4 points dusage (légionelle) Mise en service partielle : 17 décembre 2010 Mise en service partielle : 17 décembre 2010 Déménagements progressifs : mars 2011 Déménagements progressifs : mars 2011

6 Mise en service suivie par lEOHH Mise en service suivie par lEOHH Purges (sur les 963 points deau, dont 112 douches) Purges (sur les 963 points deau, dont 112 douches) 2 / semaine jusquà lutilisation complète du réseau, pendant 4 mois 2 / semaine jusquà lutilisation complète du réseau, pendant 4 mois IDEXIDEX EOHH : bloc opératoireEOHH : bloc opératoire 2 / semaine pendant 1 mois supplémentaire (cadres de santé). 2 / semaine pendant 1 mois supplémentaire (cadres de santé). Puis suivi des purges des points peu ou pas utilisés Puis suivi des purges des points peu ou pas utilisés Surveillance de la température : objectif > à 50°C retour de boucle et points dusage Surveillance de la température : objectif > à 50°C retour de boucle et points dusage Retour de boucle : 1 fois par jour (GTB), Retour de boucle : 1 fois par jour (GTB), Points dusage à risque ou défavorisés (n=46) : 2 fois par semaine Points dusage à risque ou défavorisés (n=46) : 2 fois par semaine Outils de surveillance Outils de surveillance Fiches de suivi de purge et de température + GTB Fiches de suivi de purge et de température + GTB Informatisation sur le carnet sanitaire Informatisation sur le carnet sanitaire Phases de déménagement 21/12/2010 – 07/03/2011

7 Analyses deau chaude sanitaire Plan déchantillonnage Plan déchantillonnage Retour de boucles Retour de boucles Points dusage : représentatifs et à risque Points dusage : représentatifs et à risque Prélèvements effectués en présence de lEOHH et IDEX Prélèvements effectués en présence de lEOHH et IDEX Laboratoire accrédité COFRAC Laboratoire accrédité COFRAC Légionelles tous les 15 jours Légionelles tous les 15 jours Légionelles, 83 analyses Légionelles, 83 analyses 1 seul point à 400 UFC/L 1 seul point à 400 UFC/L Legionella non pneumophila non retrouvées ultérieurement Legionella non pneumophila non retrouvées ultérieurement

8 Eau froide Plan déchantillonage Plan déchantillonage Eaux destinées à la consommation humaine Eaux destinées à la consommation humaine Potabilité D1 + Pseudomonas: au point dusage (restauration) + 1 analyse D2 Potabilité D1 + Pseudomonas: au point dusage (restauration) + 1 analyse D2 Eaux pour soins standards (EPSS) Eaux pour soins standards (EPSS) Auges chirurgicales, points de lavage des mains (friction chirurgicale), alimentation de LDE, nettoyage des DM Auges chirurgicales, points de lavage des mains (friction chirurgicale), alimentation de LDE, nettoyage des DM Analyse initiale du constructeur : restauration FT22°C;37°C > normes Analyse initiale du constructeur : restauration FT22°C;37°C > normes Confirmé par les analyses du plan de surveillance de lEOHH Confirmé par les analyses du plan de surveillance de lEOHH Pseudomonas aeruginosa + FT22°C;37°C élevée (restauration) Pseudomonas aeruginosa + FT22°C;37°C élevée (restauration) Températures élevées (24,4°C) non mesurées par le chantier Températures élevées (24,4°C) non mesurées par le chantier Choc thermique sur le réseau cuisine : sans succès. Choc thermique sur le réseau cuisine : sans succès. Changement des 3 périphériques neufs contaminés à P. aeruginosa. Changement des 3 périphériques neufs contaminés à P. aeruginosa.

9 Investigation La température de leau froide : La température de leau froide : Les tuyaux dalimentation du réseau cuisine situés à proximité dun local technique subissaient un réchauffement. Les tuyaux dalimentation du réseau cuisine situés à proximité dun local technique subissaient un réchauffement. Ils ont été isolés par calorifugeage. Ils ont été isolés par calorifugeage. Les températures deau froide sont descendues à 12°C. Les températures deau froide sont descendues à 12°C. Les analyses (9) se sont améliorées (FT 37°C ; 22°C ) mais pas normalisées malgré les actions de purge. Les analyses (9) se sont améliorées (FT 37°C ; 22°C ) mais pas normalisées malgré les actions de purge. Seule lutilisation « à plein régime » des points deau a permis une normalisation des analyses. Seule lutilisation « à plein régime » des points deau a permis une normalisation des analyses.

10 Fonctionnement à plein régime du bâtiment : mars 2011 Purges maintenues sur les points peu ou pas utilisés Purges maintenues sur les points peu ou pas utilisés Inoccupation des pièces destinées à la toilette des patients pendant 2 jours Inoccupation des pièces destinées à la toilette des patients pendant 2 jours Surveillance des températures des points dusage à risque Surveillance des températures des points dusage à risque 2 fois par semaine pendant 6 mois 2 fois par semaine pendant 6 mois Puis rythme réglementaire de 1 fois/semaine Puis rythme réglementaire de 1 fois/semaine Légionelles Légionelles Campagne annuelle réalisée 1 mois après la fin du déménagement (absence de Legionella) Campagne annuelle réalisée 1 mois après la fin du déménagement (absence de Legionella) Campagne à 1 an : < 250 UFC/L Campagne à 1 an : < 250 UFC/L Boisson, EPSS, EBM : diminution de la flore totale. Boisson, EPSS, EBM : diminution de la flore totale.

11 Conclusion Pour lEOHH Surcharge importante de travail : Surcharge importante de travail : Vérification / réalisation des purges Vérification / réalisation des purges Organisation des prélèvements Organisation des prélèvements Et de stress : Et de stress : Adaptation aux retards de chantier Adaptation aux retards de chantier Ce nest quune goutte deau ! Ce nest quune goutte deau ! Maîtrise du risque aspergillaire, Maîtrise du risque aspergillaire, Qualification des blocs opératoires / stérilisation Qualification des blocs opératoires / stérilisation Réorganisation du circuit des déchets, du bio nettoyage en fin de chantier … Réorganisation du circuit des déchets, du bio nettoyage en fin de chantier … Avantage majeur de cette expérience : Avantage majeur de cette expérience : Accès dans les services facilité (connaissance approfondie du nouveau bâtiment) Accès dans les services facilité (connaissance approfondie du nouveau bâtiment) Reconnaissance accrue par les personnels en interne et par les sociétés prestataires Reconnaissance accrue par les personnels en interne et par les sociétés prestataires Prise en charge multi- disciplinaire Communication Constructeur Futur administrateur Implication direction Patience Endurance Succès de la mise en eau =

12 Et cest parti pour la rénovation des bâtiments Nord Est et Ouest !


Télécharger ppt "Gestion des risques liés à leau lors de louverture dun nouveau bâtiment Hôpital dinstruction des armées Bégin Pialleport Thierry, Moreau Nathalie, Arroja."

Présentations similaires


Annonces Google