La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. 2. Lentreprise de transformation Éléments de compétence : Enregistrer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. 2. Lentreprise de transformation Éléments de compétence : Enregistrer."— Transcription de la présentation:

1 1 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. 2. Lentreprise de transformation Éléments de compétence : Enregistrer les opérations dune entreprise de transformation Produire létat du coût de fabrication dune entreprise de transformation Produire les états financiers dune entreprise de transformation Calculer et appliquer les taux dimputation des frais généraux de fabrication 2

2 2 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. La plupart des entreprises commerciales achètent des produits dans le but de les revendre avec profit. Elles sont agents, grossistes ou détaillants, selon la position quelles occupent entre le fabricant et le consommateur. Elles achètent et entreposent des produits finis ou des marchandises destinés à la vente. Dans l'état des résultats, le coût des marchandises vendues illustre la gestion des stocks. L'entreprise de transformation transforme la matière première pour en faire un produit qui sera vendu aux consommateurs ou, encore, qui entrera dans la fabrication d'un autre produit. Dans l'état des résultats, le coût des produits vendus n'indique pas d'achats de produits mais plutôt le coût de fabrication des produits destinés à la vente. Lentreprise commercialeLentreprise de transformation 2.1Lentreprise de transformation

3 3 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Lentreprise commerciale Lentreprise de transformation 2.2La présentation du coût des marchandises vendues et du coût des produits vendus à létat des résultats

4 4 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Le coût de fabrication, ou coût de revient, regroupe trois éléments : –la matière première (bois, tissu ou autre matériau) ; –la main-d'œuvre directe (ouvriers spécialisés : ébénistes, machinistes, etc.) ; –les frais généraux de fabrication (coûts liés à l'exploitation de l'usine). 2.3Les composantes du coût de fabrication

5 5 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. La détermination du coût des matières premières utilisées comprend les éléments suivants, qui sont semblables à ceux vus dans le premier chapitre relativement aux entreprises commerciales La matière première

6 6 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Le stock de produits en cours comprend les coûts de production ou de transformation (matières premières, main-d'œuvre directe et frais généraux de fabrication) débités à des articles ou à des services non terminés au moment de la préparation des états financiers Les stocks de produits en cours

7 7 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. 2.4Les états financiers des entreprises de transformation

8 8 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance Létat du coût de fabrication

9 9 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Ce qui le distingue de létat des résultats dune entreprise commerciale tel quon la vu dans le chapitre 1, cest que le terme achats est remplacé par coût des produits fabriqués, et que le coût des marchandises vendues est remplacé par le coût des produits fabriqués. De plus, on ny trouve pas les comptes suivants : –rendus et rabais sur achats ; –escompte sur achats ; –transport à lachat (fret à lachat). Ces éléments sont maintenant présentés dans létat du coût de fabrication Létat des résultats

10 10 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Un exemple détat des résultats dune entreprise de transformation

11 11 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Pour ce qui est de létat des bénéfices non répartis, il ny a aucune différence par rapport à celui préparé pour une entreprise commerciale, étudié dans le chapitre Létat des bénéfices non répartis

12 12 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. La seule différence entre le bilan dune entreprise commerciale et celui dune entreprise de transformation est que ce dernier présente, dans lactif à court terme, les trois éléments de stock dont nous avons parlé précédemment : –le stock de matières premières ; –le stock de produits en cours ; –le stock de produits finis Le bilan

13 13 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Un exemple dun bilan dune entreprise de transformation

14 14 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Le cheminement des coûts est intimement lié au processus de transformation de linventaire de matières premières en produits finis. Deux systèmes dinventaire peuvent être utilisés : –le système dinventaire périodique ; –le système dinventaire permanent. 2.5Le cheminement des coûts de lentreprise de transformation

15 15 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Les achats à crédit de matières premières –Le 15 janvier 20X2, Dufour achète à crédit des feuilles de métal de Fonderies du Lac. Lentreprise reçoit la facture n° 5182 au montant de $. Les conditions de crédit sont les suivantes : 1/10, n/30. FOB : point de départ Les matières premières utilisées

16 16 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Les frais de transport des matières premières –Le 17 janvier, il y a émission du chèque n° 6347 au montant de 850 $ en paiement, sur réception de la facture de Transport Hercule, du transport de la marchandise achetée le 15 janvier Les matières premières utilisées (suite)

17 17 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Les rendus et rabais sur achats –Le 19 janvier 20X2, Dufour retourne de la marchandise défectueuse à son fournisseur, Fonderies du Lac, pour une valeur de 900 $ Les matières premières utilisées (suite)

18 18 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Les escomptes sur achats –Le 24 janvier 20X2, Dufour paie la facture du 15 janvier, diminuée du retour de marchandises et de l'escompte de 1 %, par un chèque (n° 6352) à l'ordre de Fonderies du Lacs. Le montant de l'escompte est de 146 $, soit ( $ – 900 $) 1 % Les matières premières utilisées (suite)

19 19 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Lutilisation des matières premières –Le 30 janvier 20X2, Dufour utilise 25 feuilles de métal d'une valeur totale de $ pour la fabrication de produits finis Les matières premières utilisées (suite)

20 20 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Les salaires versés pour le mois de janvier aux ouvriers qui travaillent directement à la fabrication des poêles à bois se chiffrent à $. Il faut noter que, dans la réalité, le salaire brut total nest pas versé intégralement aux employés, mais les déductions effectuées sur les paies des employés seront remises aux différents gouvernements et organismes, comme la caisse de retraite ou le syndicat des employés La main-doeuvre directe

21 21 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Le salaire versé au contremaître pour le mois de janvier est de $ Les frais généraux de fabrication

22 22 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Le transfert à lentrepôt des produits finis –Le 31 janvier, les produits en cours sont entièrement terminés et transférés à l'entrepôt des produits finis Les frais généraux de fabrication (suite)

23 23 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Il n'y a pas de différence entre l'enregistrement des comptes de résultats d'une entreprise de transformation et lenregistrement de ceux d'une entreprise commerciale. Voici un rappel des différentes écritures relatives aux ventes Les ventes, les rendus et rabais sur ventes et les escomptes sur ventes

24 24 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. La comptabilisation des frais de vente et d'administration ne diffère pas de celle des entreprises commerciales. Ces charges sont engagées dans le but de vendre des produits et des services, peu importe la méthode d'approvisionnement Les charges dexploitation

25 25 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Avec la méthode de l'inventaire périodique, comme on l'a mentionné précédemment, les comptes Stock de produits en cours et Stock de produits finis demeurent inchangés tout au long de l'exercice. Il n'y aura donc aucune écriture affectant ces comptes à part la régularisation des stocks de fin d'exercice. Avec la méthode de linventaire permanent, les régularisations des stocks ne sont pas nécessaires puisque tous les stocks sont ajustés tout au long de lexercice La régularisation des stocks

26 26 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Le stock de matières premières –Le compte Stock de matières premières de $ représente le stock du début de l'exercice. Il faut, premièrement, transférer ce stock au coût des produits fabriqués et, ensuite, inscrire le nouveau stock de matières premières à la fin au bilan. Celui-ci se chiffre à $ La régularisation des stocks (suite)

27 27 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Le stock de produits en cours –Comme dans le cas du stock de matières premières, il s'agit d'ajuster les comptes d'inventaire, sachant que le stock de produits en cours au début est de $ et que celui des produits en cours à la fin est de $ La régularisation des stocks (suite)

28 28 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Le stock de produits finis –Le stock de produits finis au début se chiffre à $ et celui à la fin, à $ La régularisation des stocks (suite)

29 29 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance Le calcul des unités fabriquées 2.6.2Le calcul du coût de revient unitaire 2.6Le calcul du coût des stocks de produits finis

30 30 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance Le calcul du stock de produits finis à la fin Computeck fabrique des ordinateurs. Déterminons le coût de revient des 325 unités en inventaire à la fin de l'exercice à laide d'informations tirées des registres de l'entreprise : –stock de produits finis au début, 200 unités ; –ventes de l'année : 3475 ordinateurs à $ chacun ; –coût des produits fabriqués : $ ; –stock de produits finis à la fin : 325 unités. 2.6Le calcul du coût des stocks de produits finis (suite)

31 31 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. La société par actions Canots Liberté fabrique des canots de rivière très appréciés pour leur rapport qualité- prix. L'entreprise vend ses canots à des boutiques spécialisées. Au cours de l'exercice terminé le 31 mai 20X4, elle a vendu 1550 canots au prix moyen de 750 $. Voici la balance de vérification avant les régularisations de stocks à la fin de l'exercice. 2.7Un exemple synthèse résolu

32 32 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance.

33 33 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Voici quelques informations qui vous permettront de régulariser les stocks et de rédiger les états financiers –La société utilise la méthode de l'épuisement successif pour tous ses inventaires. –La valeur du stock de matières premières à la fin est de $. –Le stock de produits en cours à la fin comprend les éléments du coût de fabrication suivants : matières premières, $ ; main-d'œuvre directe : 250 heures 14,50 $ ; frais généraux de fabrication : $. Le stock de produits finis au début était composé de 160 canots au coût de revient unitaire de 410 $. Il avait donc une valeur de $. il y a 190 canots terminés en inventaire le 31 mai 20X4. 2.7Un exemple synthèse résolu (suite)

34 34 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Travail à faire a)Régulariser les stocks de matières premières. b)Calculer le coût des produits en cours au 31 mai 20X4. c)Régulariser les stocks de produits en cours. d)Dresser l'état du coût de fabrication au 31 mai 20X4. e)Déterminer le coût des produits finis au 31 mai 20X4. f)Régulariser les stocks de produits finis. g)Dresser l'état des résultats, l'état des bénéfices non répartis et le bilan au 31 mai 20X4. 2.7Un exemple synthèse résolu (suite)

35 35 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. a)Régulariser les stocks de matières premières. b)Calculer le coût des produits en cours au 31 mai 20X La solution

36 36 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. c)Régulariser les stocks de produits en cours La solution (suite)

37 37 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. d)Dresser l'état du coût de fabrication au 31 mai 20X La solution (suite)

38 38 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. e)Déterminer le coût des produits finis au 31 mai 20X La solution (suite)

39 39 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. f)Régulariser les stocks de produits finis La solution (suite)

40 40 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. g)Dresser l'état des résultats, l'état des bénéfices non répartis et le bilan au 31 mai 20X La solution (suite)

41 41 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance.

42 42 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance.

43 43 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Les frais généraux de fabrication fixes naugmentent pas ou ne diminuent pas en fonction du volume de production. Par exemple : –assurances de lusine ; –main-dœuvre indirecte. Les frais généraux de fabrication variables augmentent ou diminuent en fonction du volume de production. Par exemple : –fournitures de fabrication ; –matières indirectes. 2.8Limputation des frais généraux de fabrication

44 44 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Sigma inc. fabrique un seul produit, le X5466. Le coût unitaire des matières premières est de 16,25 $ et le coût unitaire de la main- dœuvre directe sélève à 19 $. En ce qui concerne les frais généraux, en voici le détail pour les quatre trimestres de 20X1. 2.8Limputation des frais généraux de fabrication (suite)

45 45 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Certains types de frais généraux de fabrication sont fixes, peu importe le niveau de production. Dautres peuvent varier dun trimestre à lautre. Cest le cas, notamment, des frais de chauffage de lusine. Il en résulte donc des frais généraux de fabrication unitaires qui varient de 9,52 $ à 13,19 $ pour le même produit durant lexercice. Pour éviter de telles fluctuations, on utilise une méthode par laquelle on répartit uniformément les frais généraux de fabrication durant lexercice. Cette méthode sappelle limputation des frais généraux de fabrication. 2.8Limputation des frais généraux de fabrication (suite)

46 46 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Le calcul du taux dimputation des frais généraux de fabrication se fait à laide des frais généraux de fabrication budgétés Le calcul du taux dimputation

47 47 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance La comptabilisation des frais généraux de fabrication imputés

48 48 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance La comptabilisation des frais généraux de fabrication imputés (suite)

49 49 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance La comptabilisation des frais généraux de fabrication imputés (suite)

50 50 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. Comme les frais généraux de fabrication imputés sont basés sur le budget de lentreprise, il en résulte habituellement un écart, à la fin de lexercice, entre les frais généraux de fabrication réels et les frais généraux de fabrication imputés. Cet écart est appelé la sur-imputation ou la sous- imputation La sous-imputation ou la sur-imputation

51 51 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. À la fin de lexercice, la sur-imputation ou la sous-imputation doit être éliminée. Ainsi, on corrige le coût des produits vendus. À la fin de lexercice, ou à la fin de chaque trimestre dans certaines entreprises, on enregistre une écriture de régularisation pour que le coût des produits vendus reflètent les coûts réels Le traitement comptable de la sous-imputation ou de la sur-imputation


Télécharger ppt "1 © gaëtan morin éditeur ltée, Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance. 2. Lentreprise de transformation Éléments de compétence : Enregistrer."

Présentations similaires


Annonces Google