La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier B: Q ualification des produits Points à traiter: Spécificités du produit, potentiels en termes de qualité liée à lorigine Etapes clefs de la qualification.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier B: Q ualification des produits Points à traiter: Spécificités du produit, potentiels en termes de qualité liée à lorigine Etapes clefs de la qualification."— Transcription de la présentation:

1 Atelier B: Q ualification des produits Points à traiter: Spécificités du produit, potentiels en termes de qualité liée à lorigine Etapes clefs de la qualification Organisation des acteurs de la filière et du territoire, autour de quels objectifs Elaboration du cahier des charges, avec qui, autour de quelles ressources Lien aux institutions et appui externe: liens aux acteurs publics, du développement, recherche... Problèmes rencontrés et solutions Besoins identifiés en termes dappui

2 Spécificités du produit, potentiels Importance de la question Variété végétale /race animale dans la construction de la spécificité / produit standard (Gabsi, race sicilo-sarde, …) Conditions de production : altitude Lien avec les plantes ou cultures environnantes : cultures associées étagées pour la grenade, proximité forêt pour olive Liban) Opérations clés itinéraires techniques tout le long de la filière: pas dactivateur de maturité, pas de traitement phytosanitaire,degré de maturité à la récolte, pression huile dolive, conservation huile Qualité spécifique différente de qualité supérieure commerciale (huile de Nyons)

3 Etapes clefs de la qualification Etudes préalables : caractérisation analytique du produit, enquêtes sur les pratiques de production et de transformation, études scientifiques pour trouver indicateurs du lien au terroir Construction de la démarche collective –intérêt et demande des producteurs- Rôle des institutions extérieures dans le démarrage (recherche, administrations, collectivités territoriales, ONGs…) Choix du signe AOC ou IGP, marque collective … Construction sur toute la filière : choix des Variétés, extraction, trituration, conservation avec identification dopérations clés (pressage huile olive) Etiquetage

4 Organisation des acteurs de la filière et du territoire, objectifs De nombreuses formes organisationnelles selon les cas et les pays Le rôle des interprofessions (GIP Tunisie) Des organisations favorisées par des actions collectives dans dautres domaines (gestion de leau) Une implication des acteurs par la création de comités : comité technique, comité juridique, comité de contrôle interne Construction dun processus participatif avec dautres acteurs : recherche, consommateurs, collectivités territoriales, organismes dappui Difficultés de laction collective avec de grands nombres : Liban producteurs regroupés en 13 coopératives

5 Elaboration du cahier des charges Description du produit, des caractéristiques, des méthodes dobtention, du contrôle interne, de la zone délaboration (production- transformation) Attention au flou de la description – Il faut des critères controlables et précis Homogénéisation des pratiques : jusquoù ?

6 Lien aux institutions et appui externe Les projets présentés ont bénéficié dun appui externe -GIP et appui expertise lié à projet (Tunisie) -Collectivités (DPA, province, recherche, administrations de terrain) (Maroc) - Ministère économie et ONG étrangères Jury national et régional de dégustation Rôle des concours cadre juridique préalable

7 Problèmes rencontrés et solutions Questions de dénomination qui peuvent poser problème avec dautres pays : Fromage le sicilien et Rigoutta de Beja, Deglet Nour Retard législation : reconnaissance par marché, utilisation dautres outils Innovation matériel pour meilleurs qualité, Maasra pilote formation et qualification des producteurs : analyse sensorielle pour contrôle interne Commercialisation ? Pas de client qui paie plus : rôle des concours Inventaire des IG potentielles au niveau national Menace : usurpation sur le nom Difficultés homogénéisation pratiques tkn avec prod – Ne pas faire des démarches pour des produits qui nen valent pas la peine Différenciation des marchés : pas les mêmes critères localement et europe à partir même olive de départ – sur quoi investir ? Peu dinvestissements sur la question des marchés et des attentes des consommateurs

8 Besoins identifiés en termes dappui Rencontres avec des expériences européennes établies (type parrainages ORIGIN)


Télécharger ppt "Atelier B: Q ualification des produits Points à traiter: Spécificités du produit, potentiels en termes de qualité liée à lorigine Etapes clefs de la qualification."

Présentations similaires


Annonces Google