La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

2011-2012. Le contexte de lUDAF dIndre et Loire En juin 2010, délivrance dune autorisation de création dun service mandataire judiciaire à la protection.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "2011-2012. Le contexte de lUDAF dIndre et Loire En juin 2010, délivrance dune autorisation de création dun service mandataire judiciaire à la protection."— Transcription de la présentation:

1

2 Le contexte de lUDAF dIndre et Loire En juin 2010, délivrance dune autorisation de création dun service mandataire judiciaire à la protection des majeurs et dun service délégué aux prestations familiales à lUDAF dIndre et Loire pour une durée de 15 ans. Cette habilitation concerne lexercice de mesures de protection et de mesures judiciaires daide à la gestion du budget familial.

3 Plan de lintervention 3 points: 1. la démarche 2. les biais et limites 3. les perspectives

4 La démarche Pourquoi maintenant ? Une opportunité à saisir En 2012, le projet associatif et le projet de service arrivent à échéance But : tirer profit des résultats de lévaluation interne et de la consultation des usagers pour leur révision

5 La démarche Le temps de la préparation : une étape essentielle sensibiliser et mobiliser les administrateurs et les salariés autour des enjeux sassurer de leur participation active créer une dynamique collective plurielle (implication des différents acteurs et composantes de lUDAF 37)

6 La démarche Janvier 2011 : conférence sur les enjeux de lévaluation pour les administrateurs et salariés Avril – mai 2011 : formation à lévaluation interne Juin – juillet 2011 : auto formation groupe projet Constitution dun comité de pilotage

7 La démarche La construction et le choix des outils : Le référentiel dévaluation UNAF-AFNOR a été le support de lévaluation interne à lUDAF dIndre et Loire.

8 Le référentiel dévaluation interne 4 parties 41 chapitres 296 critères ou indicateurs : La gouvernance associative Les usagers des services mandataires à la protection juridique des majeurs au cœur de lintervention et des projets Les usagers des services délégués aux prestations familiales au cœur de lintervention et des projets Lorganisation et la gestion des ressources humaines et financières

9 La mise en œuvre Le recueil des données (octobre-décembre 2011) : par groupes de travail en impliquant lensemble des salariés Cinq groupes: gouvernance associative : 20 personnes (10 administrateurs – 10 salariés) les usagers des services PJM : 30 à 40 personnes les usagers des services DPF : 30 à 40 personnes organisation et gestion des ressources : 30 personnes + groupe consultation des usagers ( 15 personnes)

10 Analyse et restitution Janvier à février 2012 La validation des résultats de lanalyse par le groupe dévaluateurs et le comité de pilotage Mars 2012 Restitution en réunion générale à lensemble des salariés et administrateurs : une présentation collective des résultats de lévaluation et de la consultation des usagers

11 Le rapport dévaluation Un document de référence Mis à disposition de lensemble des acteurs ayant participé à lexercice. Un résumé a été rédigé, à des fins de diffusion – interne ou externe (bilan dactivités) – mettant en exergue les points forts, les points faibles et les marges de progrès à investir.

12 Conclusion Une démarche mobilisatrice à entretenir Un diagnostic partagé pour des plans daction acceptés par tous La complémentarité avec la consultation des usagers, et lappropriation des recommandations de lANESM, indispensable pour mesurer les effets des pratiques professionnelles

13 Biais et limites Les résultats de cette première évaluation prennent en compte les biais et les limites inhérents à cette démarche. La confrontation d une démarche théorique avec lépreuve des faits : une analyse a posteriori Des éléments de preuves manquants et des constats à étayer La gestion du temps par les groupes de travail Les limites du référentiel Labsence de consultation des partenaires

14 Perspectives Lévaluation interne doit permettre de nourrir une démarche damélioration continue des pratiques, des activités et de la qualité des prestations ; en ce sens, elle doit être suivie par des décisions concrètes et des plans daction, permettant dengager les évolutions nécessaires. Une fois la démarche engagée, ces évolutions font lobjet dattentes de la part des salariés.

15 Perspectives Des projets à court terme Les échéances liées à la révision du projet associatif et du projet de service en 2012 permettront dy intégrer les résultats de lévaluation interne et de la consultation des usagers Observatoire sur la perception du rôle et des missions de lUDAF par nos partenaires

16 Perspectives En regardant plus loin La prise en compte des exigences de lévaluation externe Lengagement dans la démarche qualité ; sa formalisation à travers les Plans damélioration de la qualité La participation des usagers : des pratiques innovantes à mettre en œuvre

17 Conclusion Lévaluation interne, telle quelle a été développée à lUDAF dIndre et Loire, a permis une photographie des réponses aux interrogations suivantes : Quelle est la légitimité de lUDAF en tant quassociation pour répondre aux besoins et attentes du public concerné par les mesures? en tant quentité juridique par rapport à ses missions en lien avec ses valeurs Est-ce que sa gouvernance associative favorise le développement et la bonne marche des services ?

18 Conclusion Est-ce que les pratiques professionnelles des services MJPM et DPF de lUDAF sont respectueuses des droits des usagers, garantissent leur participation et la personnalisation de lintervention tout en assurant la protection des personnes et des biens ? Est-ce que les modes dorganisation et la gestion des ressources humaines et financières garantissent aux usagers la qualité de lintervention (personnel formé, complémentarité des tâches, formalisation des procédures, analyse des pratiques, management, respect des règles comptables et informatiques…) ? Elle a permis de se mettre en marche dans la dynamique suivante :

19 Décret n° du 3 novembre 2010 relatif au calendrier des évaluations et aux modalités de restitution des résultats des évaluations des établissements sociaux et médico-sociaux. Evaluation interne. Consultation des usagers 2011/ /2013. Mise à jour projet de service. Mise en place démarche damélioration continue de la qualité. Formulation « Projet dAmélioration de la Qualité » Tous les ans : compte-rendu de la démarche via le bilan dactivités 2015, Puis 2020 Et Renouvellement autorisation ème évaluation externe Restitution officielle évaluation interne Auditeur informatique Qualiticien Mise en œuvre, évaluation, mise à jour et restitution « PAQ » Participation des salariés (installation de groupes thématiques par unités) 1 ère évaluation externe


Télécharger ppt "2011-2012. Le contexte de lUDAF dIndre et Loire En juin 2010, délivrance dune autorisation de création dun service mandataire judiciaire à la protection."

Présentations similaires


Annonces Google