La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Évaluation externe du RSCD 2011-2012 R ÉSULTATS, CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DE L ' ÉVALUATION Présentation à lAG de Slangerup (Danemark) 17 avril 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Évaluation externe du RSCD 2011-2012 R ÉSULTATS, CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DE L ' ÉVALUATION Présentation à lAG de Slangerup (Danemark) 17 avril 2013."— Transcription de la présentation:

1 Évaluation externe du RSCD R ÉSULTATS, CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DE L ' ÉVALUATION Présentation à lAG de Slangerup (Danemark) 17 avril 2013

2 Table des matières Caractéristiques de l'évaluation Objectifs, contexte et champ d'application de l'évaluation Approche et méthodologie de lévaluation Résultats : réalisations clés du RSCD ( ) Développement du réseau Réalisations internes Réalisations externes Conclusions et enseignements tirés Recommandations Évaluation externe du RSCD 2

3 I. C ARACTÉRISTIQUES DE L ÉVALUATION

4 Objet et champ d'application de l'évaluation Évaluation externe du RSCD 4 Objet de l'évaluation : Projet du RSCD , financé par l'UE Si nécessaire : prise en compte des évolutions du réseau depuis 2006 En mettant l'accent sur le fonctionnement du réseau comme modalité de travail choisie pour la coopération syndicale au développement

5 Objectifs de l'évaluation Évaluation externe du RSCD 5 Démontrer dans quelle mesure le RSCD a été capable de créer une valeur ajoutée spécifique et a le potentiel de poursuivre sur cette voie à l'avenir ; Justifier l'utilisation des ressources vis-à-vis des organisations membres du RSCD, de la CSI, des donateurs et du grand public ; Tirer les enseignements des activités, de l'approche et des résultats obtenus par le RSCD => amélioration de la performance future du réseau (en particulier en ce qui concerne le prochain projet qui débutera en avril 2013).

6 Méthodologie de l'évaluation (1) Évaluation externe du RSCD 6 Phase de lancement (novembre – décembre) : Contacts et discussions initiaux avec le secrétariat du RSCD Participation (en tant qu'observateur) à l'Assemblée générale à Paris (novembre 2012) Phase de mise en œuvre (janvier – mars) : Analyse documentaire Enquête électronique, envoyée à 245 membres Interviews avec des partenaires internes et externes Présentation des résultats intermédiaires au GFD (janvier 2013) Phase de synthèse (mars – avril) Analyse et triangulation des résultats Rapport d'évaluation Version provisoire => transmise au GFD (25 mars) Présentation à l'AG Rapport d'évaluation final

7 Méthodologie de l'évaluation (2) Évaluation externe du RSCD 7 Mesures visant à garantir l'utilisation de l'évaluation : Sommaire en anglais, français, espagnol Publication en tant que «Document sur le développement» sur le site Web du RSCD Défis méthodologiques: Nature du RSCD en tant que réseau international Faible taux de réponse à l'enquête (8,6%) => les résultats obtenus pourraient être ne pas représentatifs pour le réseau

8 II. R ÉSULTATS : RÉALISATIONS CLÉS DU RSCD ( )

9 Évaluation externe du RSCD 9 Réalisations internes Réalisations externes Développement du réseau Trois catégories de réalisations associées

10 Développement du réseau (1/5) Large consensus sur la pertinence et l'importance des objectifs du réseau Objectifs largement connus et compris par les membres (au moins par ceux qui sont impliqués dans le réseau de manière modérée à forte) Correspond aux attentes des membres vis-à-vis du réseau Défis : comment gérer la complexité des intérêts et des attentes des membres lorsque le réseau se diversifiera Bon niveau de confiance : (a) dans le travail du secrétariat et des groupes de travail ; (b) entre les membres du réseau mutuellement Évaluation externe du RSCD 10

11 Développement du réseau (2/5) Les membres ont des possibilités de participer à la prise de décision et aux activités => sentiment d'appropriation du réseau Défis : Participation non équilibrée des membres : chose courante dans les réseaux, mais il faut veiller à ce que le réseau ne devienne pas un «club d'insiders» Sous-représentation du Sud et des FSI Participation du Sud : a augmenté, mais il reste beaucoup à faire Participation des FSI : demande de clarification de la relation entre les FSI et la CSI/le RSCD Évaluation externe du RSCD 11

12 Développement du réseau (3/5) Évaluation externe du RSCD 12 Structure du réseau : Secrétariat : Fortement apprécié par les membres ; personnel compétent Risques : être trop autonome ; être trop axé sur le travail externe de plaidoyer (au détriment du renforcement du réseau interne et de la participation des membres) GFD: na pas encore totalement embrassé son rôle de structure de gouvernance, malgré les tentatives d'amélioration Assemblées générales : Moment décisif pour le réseau Ordres du jour surchargés => peu de temps pour létablissement de relations, les échanges et la constitution de réseaux Groupes de travail : Produits fortement appréciées par les membres du réseau. Faible nombre de participants actifs (en particulier le GT sur lefficacité du développement)

13 Développement du réseau (4/5) Présence de mécanismes de communication et de partage dinformations de bonne qualité Site Web du RSCD, bulletin d'information, répertoire de projets, documents de position et notes d'information, etc. Fortement apprécié : permet de se tenir au courant de ce qui se passe dans le réseau et des évolutions de lagenda international pour le développement Le bulletin d'information et les notes d'information de la CSI sont notamment considérés comme extrêmement utiles Lacunes : Liste d'adresses non mise à jour Faible participation des membres au réseau, essentiellement due à des contraintes de temps Évaluation externe du RSCD 13

14 Développement du réseau (5/5) Principale contrainte : faible institutionnalisation au sein de la CSI + faible soutien politique au réseau Le RSCD est considéré comme un projet, non comme une partie intrinsèque du travail de la CSI Mauvaise compréhension : (1) de la coopération au développement ; (2) du rôle et de la valeur ajoutée du RSCD Conséquences : Incidence sur la légitimité et la durabilité du réseau Opportunités ratées (p. ex. en termes de plaidoyer) Nécessaire : Reconnaissance politique du RSCD Décision politique de soutenir le développement institutionnel ultérieur du RSCD Mais : un certain degré d'indépendance est nécessaire vu le caractère de réseau du RSCD Évaluation externe du RSCD 14

15 Réalisations internes (1/2) Compréhension renforcée concernant la coopération au développement et les pratiques, entre autres à travers les «Principes et directives syndicaux» : meilleur positionnement au sein de la communauté des OSC meilleure articulation de l'identité propre Les syndicats s'ouvrent, dans une certaine mesure, aux questions de coopération au développement, mais les niveaux d'inclusion et d'appropriation de la coopération au développement restent, somme toute, plutôt faibles Évaluation externe du RSCD 15

16 Réalisations internes (2/2) Amélioration de la coordination et de la cohérence de la coopération syndicale au développement Avant le RSCD : beaucoup d'inefficacité, de duplication des efforts, de concurrence La création du RSCD a comblé un vide énorme Des défis importants demeurent, notamment dans le Sud : la coopération dans les pays du Sud et la coopération Sud-Sud restent faibles Augmentation de la capacité et de lefficacité des syndicats pour la coopération au développement à travers des activités «techniques» TUDEP (Profil syndical de lefficacité du développement) note dorientation sur le suivi (monitoring) et l'évaluation (en cours) mais ici aussi, l'utilisation réelle au sein des organisations reste un défi Évaluation externe du RSCD 16

17 Réalisations externes (1/2) Contribution significative aux positions communes des syndicats en matière de développement et de coopération au développement Jusqu'ici, il est relativement facile de définir ces positions communes Défi pour l'avenir : la question de la représentation – manière d'organiser la consultation interne (le secrétariat prend principalement l'initiative – pas d'approche ascendante pour transmettre les soucis des membres) Augmentation de la visibilité et de la reconnaissance des syndicaux en tant qu'acteurs du développement de leur propre droit participation constante et compétente aux plateformes des OSC clés (débat sur lefficacité du développement, Dialogue structuré de lUE) en tant que facteur principal visibilité et reconnaissance accrues au niveau régional : pas clair ici également, futur défi lié à la représentation Évaluation externe du RSCD 17

18 Réalisations externes (2/2) Amélioration des contributions des syndicats dans les débats et politiques sur le développement: étroitement liées aux réalisations antérieures (visibilité et reconnaissance) plusieurs expériences réussies au niveau national (l'étendue des changements à ce niveau n'est pas claire) Ces contributions «doivent» avoir eu une «certaine influence» sur les résultats des débats sur le développement - incorporation des préoccupations caractéristiques des syndicats (travail décent, etc.) Mais : Le RSCD fait plutôt preuve de réactivité que de proactivité Daucuns considèrent que les documents de haute qualité utilisés dans les débats ne sont pas suffisamment complétés par une stratégie de campagne globale Amélioration de la constitution de réseaux et de la coopération Les syndicats occupent désormais une position importante dans nombre de plateformes dOSC (avec un effet positif sur la représentation et la légitimité de ces plateformes). Évaluation externe du RSCD 18

19 III. C ONCLUSIONS ET ENSEIGNEMENTS TIRÉS

20 Conclusions (1/2) Évaluation externe du RSCD 20 Le RSCD est parvenu à se constituer en tant que réseau relativement stable, inclusif, représentatif er légitime Au cours de son mandat, le RSCD sest clairement attaché à améliorer lefficacité de la coopération syndicale et à assurer la prise en compte des perspectives syndicales dans les débats politiques sur le développement Certains signes indiquent que le travail du RSCD dans ces domaines sest révélé efficace dans une mesure importante Le RSCD a la possibilité de développer davantage lénorme potentiel de participation des syndicats dans la coopération au développement et, plus généralement, de prôner un développement plus égalitaire, démocratique et durable

21 Conclusions (2/2) Évaluation externe du RSCD 21 Défis : Durabilité du réseau : pas encore garantie La question de la «durabilité» na pas encore réellement fait débat au sein du réseau Principaux défis : Dépendance vis-à-vis des dons extérieurs Le RSCD a une position mal définie au sein de la CSI Haut niveau de dépendance vis-à-vis des personnes Représentation et légitimité Pourraient faire l'objet d'un examen de plus en plus minutieux de la part des partenaires externes et internes

22 Enseignements tirés Évaluation externe du RSCD 22 Le développement d'un réseau efficace : Est un processus complexe Exige du temps, des ressources, ainsi que des compétences et une orientation stratégiques Il est possible de combiner la poursuite dobjectifs internes et externes Il est possible d'obtenir des effets synergiques Mais : nécessite un équilibre permanent entre les deux types dobjectifs Facteur clé (jusqu'ici) du succès et de la reconnaissance = la qualité et la cohérence des contributions des représentants du réseau (plutôt que le fait qu'ils représentent des organisations de masse puissantes)

23 IV. R ECOMMANDATIONS

24 Recommandations (1/4) Évaluation externe du RSCD 24 1.Poursuivre + étendre stratégiquement + (dans certains cas) rediriger les initiatives existantes => maintenir lélan acquis et préserver les réalisations du passé 1.Augmenter le nombre de membres du Sud, y compris : Mesures pour faire entendre la voix du Sud de manière plus constante Mécanismes pour que les préoccupations et les priorités du Sud soient plus systématiquement présentes dans l'agenda du plaidoyer 2.Aborder la question de la représentation et de la légitimité plus systématiquement : Accentuer la participation du Sud Optimiser les mécanismes de consultation et de représentation internes Examiner les possibilités daccroître la participation des FSI

25 Recommandations (2/4) Évaluation externe du RSCD 25 4.Soutenir, à travers le RSCD, lengagement dynamique et le rôle de leadership des syndicats dans les forums et les plateformes des OSC : Continuer à sengager sur des questions découlant de la dynamique internationale, mais en devenant un peu plus proactif Sengager de manière plus constante dans le travail au niveau national (via les membres) Analyse critique et relevé des questions et des forums sur lesquels le RSCD doit se concentrer. Et dès lors : Élargir les cibles institutionnelles (en dehors de lUE et du processus post-Busan) Mettre laccent sur les questions liées au plaidoyer qui sont proches de la nature même du RSCD en tant que réseau syndical 5.Accorder proportionnellement plus d'attention au renforcement des capacités internes Y compris : soutenir les membres pour rationnaliser et/ou diffuser les outils et approches au sein de leurs organisations, partenariats et projets.

26 Recommandations (3/4) Évaluation externe du RSCD 26 6.Concevoir une stratégie globale de durabilité, qui aborde : La durabilité organisationnelle : Consolidation accrue du réseau Attention particulière à la dépendance excessive actuelle vis-à-vis des personnes La durabilité institutionnelle : clarification de la position vis-à-vis et au sein de la CSI La durabilité financière : concevoir une stratégie pour devenir progressivement moins dépendant vis-à-vis du financement extérieur 7.Mettre au point une approche et une stratégie de campagne, pour mieux tirer parti du potentiel des membres dans le domaine du plaidoyer 8.Ouvrir le débat sur la nature et les intérêts spécifiques des syndicats au sein du groupe élargi des OSC

27 Recommandations (4/4) Évaluation externe du RSCD 27 9.Consolider et développer davantage le réseau au niveau interne : Optimiser et diversifier les mécanismes de consultation et de participation Utiliser les Assemblées générales comme un moyen dengager plus activement les membres Renforcer le GFD Être plus formel dans la gestion de laffiliation Établir une liste d'adresses mise à jour Continuer à utiliser des notes dinformation brèves pour diffuser les messages importants Accorder plus dattention à la capitalisation interne des expériences Discuter de la manière de poursuivre le travail de surveillance et d'évaluation 10.Accroître les ressources du réseau (y compris : extension du secrétariat)

28 South Research CVBA - VSO Leuvensestraat 5/2 B Kessel - Lo Belgique T +32 (0) F +32 (0) BE RPR Leuven


Télécharger ppt "Évaluation externe du RSCD 2011-2012 R ÉSULTATS, CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DE L ' ÉVALUATION Présentation à lAG de Slangerup (Danemark) 17 avril 2013."

Présentations similaires


Annonces Google