La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quest-ce que linsomnie aiguë ? Caractéristiques générales : 1,2 –Apparition soudaine –Courte durée (pas plus de 3 mois) Le patient peut connaître : –Difficultés.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quest-ce que linsomnie aiguë ? Caractéristiques générales : 1,2 –Apparition soudaine –Courte durée (pas plus de 3 mois) Le patient peut connaître : –Difficultés."— Transcription de la présentation:

1 Quest-ce que linsomnie aiguë ? Caractéristiques générales : 1,2 –Apparition soudaine –Courte durée (pas plus de 3 mois) Le patient peut connaître : –Difficultés à sendormir –Sommeil fragmenté –Éveils nocturnes dune durée accrue –Sommeil de courte durée –Sommeil de qualité médiocre 1.American Academy of Sleep Medicine. ICSD-2 – International Classification of Sleep Disorders, 2 e éd: Diagnostic and coding manual Alberta Medical Association. Toward Optimized Practice (TOP) Adult Insomnia: Diagnosis to Management Clinical Practice Guidelines

2 Pourquoi le traitement de linsomnie est-il important ? La prise en charge appropriée pendant la phase initiale peut prévenir son évolution Les épisodes récurrents non traités peuvent favoriser le développement dune insomnie plus chronique et réfractaire Développement potentiel dune insomnie psychophysiologique (conditionnée) ; se résorbe plus difficilement 1 Lien bidirectionnel entre linsomnie et la dépression 2 1.Drake CL, Roth T. Sleep Med Clin. 2006;1: Staner L. Sleep Med Rev. 2010;14:35-46.

3 Principes clés dans lévaluation dun problème dinsomnie : les « 3 P » Facteurs prédisposants Facteurs précipitants Facteurs perpétuants

4 Facteurs prédisposant à linsomnie –.–. Facteurs de risque statiques Caractéristiques de la personnalité Facteurs de risque modifiables Âge Sexe Prédisposition génétique Prédisposition à lanxiété Tendance à se faire du souci Pensée circulaire Hyperexcitation généralisée Les stresseurs de la vie quotidienne Mauvaise hygiène de sommeil Le travail à horaires rotatifs Comorbidités médicales (p. ex. douleur chronique) Comorbidités psychiatriques (p. ex. anxiété, dépression)

5 Facteurs précipitant linsomnie Le facteur le plus commun est la détresse émotionnelle -Deuil -Difficultés relationnelles -Perte dun emploi -Charge financière accrue -Stresseurs particuliers (examens scolaires, projets professionnels, etc.) Changements au niveau de la médication (type, dosage) Survenue dun trouble médical ou psychiatrique, ou dun autre trouble du sommeil primaire

6 Facteurs perpétuant linsomnie Interaction complexe entre les facteurs comportementaux, émotionnels et cognitifs Les problèmes comportementaux sont souvent les plus faciles à gérer Les éléments cognitifs et émotionnels peuvent nécessiter des thérapies et techniques spécialisées

7 Stratégies de prise en charge Principaux objectifs –Améliorer la qualité et la durée du sommeil –Améliorer les altérations du fonctionnement diurne liées à linsomnie Évaluation clinique du traitement toutes les quelques semaines et/ou mensuellement jusquà ce que le problème dinsomnie se soit résorbé ou semble être stable Un suivi tous les 6 mois pour prévenir une rechute 1 Si un traitement unique est inefficace, essayez dautres thérapies ou des thérapies combinées 2, ou réévaluer la présence de problèmes comorbides 1.Schutte-Rodin S et coll. J Clin Sleep Med. 2008;4(5): Zavesicka L et coll. Neuro Endocrinol Lett. 2008;29(6):

8 Agenda du sommeil Une première étape importante pour identifier la stratégie thérapeutique la plus efficace Fait intervenir le patient dans le processus de prise en charge Fournit au médecin des données sur la sévérité, la régularité des horaires de sommeil et les facteurs aggravants On demande au patient de remplir quotidiennement lagenda pendant 1 à 2 semaines Revue des données inscrites dans lagenda lors de la prochaine visite

9 Comment surmonter les réactions comportementales compensatrices mal adaptées Facteurs perpétuant linsomnieFacteurs allégeant linsomnie Se coucher plus tôt et passer plus de temps au lit Réduire le temps passé au lit pour une durée totale de sommeil idéale Se lever plus tard les jours où lon ne travaille pas/ne va pas à lécole Se lever à des heures régulières, même les fins de semaine et les jours de congés Sieste diurneÉviter les siestes Consommation accrue de caféine pendant la journée Réduire la consommation de caféine, ne consommer aucun produit à base de caféine après midi Consommation accrue dalcool le soirÉviter lalcool Diminution des activités socialesManger à des heures régulières Activités physiques réduites en raison de la fatigue diurne Améliorer sa condition physique en pratiquant des activités physiques régulièrement

10 Benzodiazépines (BDZ) 1 Hypnotiques-sédatifs non benzodiazépiniques 1 Flurazépam Nitrazépam Témazépam Triazolam Zopiclone Zolpidem Notes éducatives Objectifs du traitement et attentes Innocuité et sécurité Effets indésirables potentiels et interactions médicamenteuses Autres modalités de traitement (thérapies cognitives et comportementales) Possibilité daugmenter les doses Insomnie de rebond Pharmacothérapie 1.Santé Canada. Somnifères autorisés au Canada

11 Risques liés aux médicaments couramment prescrits dans la prise en charge de linsomnie aiguë ComposéRaisons pour lesquelles la prudence est nécessaire Antidépresseurs : mirtazapine, fluvoxamine, agents tricycliques Absence relative de données dans les cas dinsomnie Le gain pondéral peut être problématique avec la mirtazapine AmitriptylineAbsence relative de données dans les cas dinsomnie Effets indésirables, p. ex., gain pondéral lié à la dose Les effets anticholinergiques peuvent être gênants Antihistaminiques : Chlorphéniramine Absence relative de données dans les cas dinsomnie Risque excessif de sédation diurne, daltération de la fonction psychomotrice et deffets anticholinergiques Antipsychotiques Traditionnels ou de première génération (chlorpromazine, méthotrimeprazine, loxapine) Atypiques ou de deuxième génération (rispéridone, olanzapine, quétiapine) Absence relative de données dans les cas dinsomnie Risque inacceptable deffets anticholinergiques et toxicité neurologique Absence relative de données dans les cas dinsomnie Coût inacceptable et risque de toxicité métabolique (p. ex., hypercholestérolémie, hyperglycémie, gain pondéral), de comportements psychotiques Benzodiazépines Longue durée daction (diazépam, clonazépam, flurazépam, lorazépam, nitrazépam, alprazolam) Durée daction intermédiaire (oxazépam) Durée daction ultra courte (triazolam) Risque excessif de sédation diurne et daltération de la fonction psychomotrice (le lorazépam a une longue demi-vie, mais une courte durée daction en raison de sa redistribution rapide dans les tissus) Absorption très lente : T max ~180 min Risque inacceptable de perturbations de la mémoire, dinsomnie de rebond et danxiété de rebond

12 Thérapies à court terme : Options de première et de deuxième lignes efficaces et sûres Première ligne : 10 mgT max ~30+ minutes (1,4 heure) T 12 ~2 à 3 heures (Gamme de 1,6- 6,7 heures) Zopiclone5 mg, 7,5 mgT max ~30+ minutes (< 2 heures) T 12 ~4 à 6 heures Témazépam15 mg, 30 mgZolpidem Deuxième ligne : Trazodone*50 à 100 mgT max ~ 60+ minutes (retardé avec la consommation daliments – T max jusquà 2,5 heures) T 12 ~ 8 à 10 heures *Cest un niveau de preuve modéré et le taux dutilisation actuel de ce médicament appuie son usage comme médicament de deuxième ligne

13 Produits « naturels » et en vente libre utilisés comme aides au sommeil Produits « naturels » L-tryptophan500 à 2000 mg (la dose la plus courante est 1000 mg) Les données à lappui de son efficacité sont variables et insuffisantes Peut être demandé par les patients qui recherchent un agent de source « naturelle » Mélatonine0,3 à 6 mgIl existe certaines données à lappui de la mélatonine à libération prolongée Valériane400 à 1000 mgCertaines similitudes (bien que non identique) avec les benzodiazépines en termes de mécanisme daction Produits en vente libre Diphenhydramine25 à 50 mgPossibilité deffets secondaires anticholinergiques graves (en particulier chez le sujet âgé) Somnolence diurne résiduelle Baisse des fonctions cognitives Bouche sèche Vision trouble Constipation Rétention urinaire Ces produits ne sont pas conçus pour un usage à long terme et une tolérance aux effets sédatifs se développe probablement rapidement (~3 jours) Le dimenhydrinate nest pas approuvé au Canada comme aide au sommeil Dimenhydrinate25 à 50 mg Doxylamine25 à 50 mg


Télécharger ppt "Quest-ce que linsomnie aiguë ? Caractéristiques générales : 1,2 –Apparition soudaine –Courte durée (pas plus de 3 mois) Le patient peut connaître : –Difficultés."

Présentations similaires


Annonces Google