La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AE 01/2005 1. 2 Le contrôle de lasthme Cest lélément central du raisonnement Définition : Le contrôle de l asthme appr é cie l activit é de la maladie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AE 01/2005 1. 2 Le contrôle de lasthme Cest lélément central du raisonnement Définition : Le contrôle de l asthme appr é cie l activit é de la maladie."— Transcription de la présentation:

1 AE 01/2005 1

2 2 Le contrôle de lasthme Cest lélément central du raisonnement Définition : Le contrôle de l asthme appr é cie l activit é de la maladie sur quelques semaines (1 semaine à 3 mois). Il est é valu é sur les é v é nements respiratoires cliniques et fonctionnels, et sur leur retentissement. Cest lélément central du raisonnement Définition : Le contrôle de l asthme appr é cie l activit é de la maladie sur quelques semaines (1 semaine à 3 mois). Il est é valu é sur les é v é nements respiratoires cliniques et fonctionnels, et sur leur retentissement.

3 AE 01/ Critères de contrôle Le contrôle peut être class é en trois niveaux : Inacceptable Acceptable Optimal Le contrôle peut être class é en trois niveaux : Inacceptable Acceptable Optimal

4 AE 01/ Contrôle inacceptable D é fini par la non satisfaction d un ou de plusieurs crit è res de contrôle. Il n é cessite une adaptation de la prise en charge. D é fini par la non satisfaction d un ou de plusieurs crit è res de contrôle. Il n é cessite une adaptation de la prise en charge.

5 AE 01/ Contrôle acceptable C est le minimum devant être recherch é chez tous les patients. tous Il est atteint lorsque tous les crit è res sont satisfaits. C est le minimum devant être recherch é chez tous les patients. tous Il est atteint lorsque tous les crit è res sont satisfaits.

6 AE 01/ Contrôle optimal « le meilleur ». Il correspond : soit à l absence ou à la normalit é de tous les crit è res de contrôle, soit à l obtention pour le patient du meilleur compromis entre le degr é de contrôle, l acceptation du traitement et la survenue é ventuelle d effets secondaires. « le meilleur ». Il correspond : soit à l absence ou à la normalit é de tous les crit è res de contrôle, soit à l obtention pour le patient du meilleur compromis entre le degr é de contrôle, l acceptation du traitement et la survenue é ventuelle d effets secondaires.

7 AE 01/ Param è tres d é finissant le contrôle acceptable de l asthme Valeur ou fr é quence moyenne sur la p é riode d é valuation du contrôle (1 semaine à 3 mois) Symptômes diurnes< 4 jours/semaine Symptômes nocturnes< 1 nuit/semaine Activit é physique Normale Exacerbations L é g è res, peu fr é quentes Absent é isme professionnel ou scolaire Aucun Utilisation de bêta 2 mim é tiques d action rapide < 4 doses /semaine VEMS ou DEP > 85 % de la meilleure valeur personnelle Variation nycth é m é rale du DEP (optionnel) < 15 %

8 AE 01/ Quels examens complémentaires dans le suivi ? DEP ? EFR ? Radios ? Biologie ? DEP ? EFR ? Radios ? Biologie ?

9 AE 01/ LE DEP Sa mesure est recommand é e lors des consultations de suivi. Il peut être utilis é dans le cadre de l é ducation th é rapeutique pour aider le patient à é valuer son asthme et comprendre sa maladie Il n est pas d é montr é que le suivi syst é matique de tous les patients avec automesure du DEP à domicile am é liore le contrôle de la maladie. Sa mesure est recommand é e lors des consultations de suivi. Il peut être utilis é dans le cadre de l é ducation th é rapeutique pour aider le patient à é valuer son asthme et comprendre sa maladie Il n est pas d é montr é que le suivi syst é matique de tous les patients avec automesure du DEP à domicile am é liore le contrôle de la maladie.

10 AE 01/ LES EFR Spirométrie Épreuves dhyperréactivité bronchique Gaz du sang Spirométrie Épreuves dhyperréactivité bronchique Gaz du sang

11 AE 01/ EFR (1) : la spirométrie VEMS et CV suffisent dans la majorit é des cas à l appr é ciation du retentissement fonctionnel de l asthme. Ces variables seront mesur é es avant et apr è s bronchodilatateurs d action rapide et de courte dur é e. VEMS et CV suffisent dans la majorit é des cas à l appr é ciation du retentissement fonctionnel de l asthme. Ces variables seront mesur é es avant et apr è s bronchodilatateurs d action rapide et de courte dur é e.

12 AE 01/ EFR (2) : l hyperr é activit é bronchique Il n est pas recommand é d utiliser syst é matiquement la mesure de l hyperr é activit é bronchique pour ajuster le traitement et particuli è rement la posologie de la corticoth é rapie inhal é e. Bien qu ayant montr é son int é rêt dans ce cadre ( é tude de niveau 2), le suivi de cette mesure n est pas r é alisable en pratique quotidienne en dehors des centres sp é cialis é s. Il n est pas recommand é d utiliser syst é matiquement la mesure de l hyperr é activit é bronchique pour ajuster le traitement et particuli è rement la posologie de la corticoth é rapie inhal é e. Bien qu ayant montr é son int é rêt dans ce cadre ( é tude de niveau 2), le suivi de cette mesure n est pas r é alisable en pratique quotidienne en dehors des centres sp é cialis é s.

13 AE 01/ EFR (3) : Gaz du sang Les gaz du sang sont indiqu é s dans l asthme aigu grave. Ils n ont pas d indication dans le suivi en dehors d une insuffisance respiratoire chronique. Les gaz du sang sont indiqu é s dans l asthme aigu grave. Ils n ont pas d indication dans le suivi en dehors d une insuffisance respiratoire chronique.

14 AE 01/ Radio Il n est pas recommand é de r é aliser syst é matiquement une radiographie thoracique dans le suivi des asthmatiques (hors diagnostic initial). Elle est indiqu é e lors des exacerbations graves, en cas de difficult é à contrôler durablement la maladie ou en cas de suspicion de complications Il n est pas recommand é de r é aliser syst é matiquement une radiographie thoracique dans le suivi des asthmatiques (hors diagnostic initial). Elle est indiqu é e lors des exacerbations graves, en cas de difficult é à contrôler durablement la maladie ou en cas de suspicion de complications

15 AE 01/ Examens biologiques Aucun !

16 AE 01/ Adaptation de la stratégie thérapeutique au cours du suivi adapter le traitement en fonction de 2 é l é ments principaux : -le degr é de contrôle de l asthme, -le traitement de fond en cours. adapter le traitement en fonction de 2 é l é ments principaux : -le degr é de contrôle de l asthme, -le traitement de fond en cours.

17 AE 01/ Cas 1: contrôle acceptable ou optimal de lasthme Rechercher le traitement minimal efficace Durée de paliers thérapeutiques : 3 mois La diminution des doses de corticoth é rapie inhal é e peut se faire par paliers de %. Rechercher le traitement minimal efficace Durée de paliers thérapeutiques : 3 mois La diminution des doses de corticoth é rapie inhal é e peut se faire par paliers de %.

18 AE 01/ Cas 1: contrôle acceptable ou optimal de lasthme -> Calendrier de suivi pratique en fonction de la dose journalière de corticoïdes inhalés (CI)

19 AE 01/ Calendrier de suivi pratique (patients contrôlés, en fonction de de cortico. ihnalés) Dose CIConsultations de suivi EFR Forte dose3 mois3-6 mois Dose moyenne ou faible 6 mois6-12 mois Aucune1 an1 an ou plus

20 AE 01/ Cas 2: contrôle inacceptable

21 AE 01/


Télécharger ppt "AE 01/2005 1. 2 Le contrôle de lasthme Cest lélément central du raisonnement Définition : Le contrôle de l asthme appr é cie l activit é de la maladie."

Présentations similaires


Annonces Google