La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE SANG Du symbolique à la thérapeutique.. Un peu dhistoire Tout au long de lhistoire de lhumanité, le sang a pris différentes valeurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE SANG Du symbolique à la thérapeutique.. Un peu dhistoire Tout au long de lhistoire de lhumanité, le sang a pris différentes valeurs."— Transcription de la présentation:

1 LE SANG Du symbolique à la thérapeutique.

2 Un peu dhistoire Tout au long de lhistoire de lhumanité, le sang a pris différentes valeurs.

3 Un peu dhistoire Valeur instinctive: rôle intuitif du sang Les pertes de sang trop importantes entrainent la mort. Valeur rituelle: sang humain ou animal Correspond à une alliance avec le divin.

4 Un peu dhistoire Valeur morale: courage, force, ardeur ou agressivité. Le sang dun adversaire particulièrement courageux est bu par le vainqueur. Les imprégnations par baignades furent également pratiquées.

5 Un peu dhistoire Valeur utilitaire. XV ème siècle. Pourquoi ne pas apporter force et jeunesse à une personne malade et affaiblie par du sang neuf? Innocent VIII ingurgita (ou reçu) le sang de 3 jeunes hommes pour remédier à un état de faiblesse grave. Les 4 périrent.

6 Un peu dhistoire Lidée vint ensuite dinjecter directement le sang du donneur porteur de vertus dans un organisme défaillant. 1616: W. Harvey ouvre les portes à la pratique transfusionnelle en décrivant la circulation du sang. Sa découverte sera publiée en 1628.

7 1667: première transfusion chez lhomme. Jean-Baptiste Denis médecin personnel de Louis XIV injecte le sang dun animal à un jeune homme atteint dune fièvre résistant aux saignées. Les 300 gr de sang artériel dagneau rendirent force et santé au patient. Un peu dhistoire

8 Au total en 1667 JB Denis transfuse 4 patients : les 2 premiers survécurent, le 3 ème mourut (autre cause) et le 4 ème fut JB Mauroy JB du Mauroy présentant des accès de folie est transfusé à 3 reprise avec du sang de veau. Il présentera les signes daccident hémolytique transfusionnel auquel il survivra. La polémique qui suivi cet accident aboutira à linterdiction en 1676 de réaliser des transfusion sous peine de punition corporelle. Cette décision plongea la transfusion en France dans loubli durant 150 ans.

9 Un peu dhistoire 19 ème siècle : premières transfusion de sang humains. Blundel: 1818 description des premières transfusions interhumaines. Sur 10 transfusions réalisées, 5 sont efficaces et 5 sont des échecs (incompatibilité ABO)

10 Un peu dhistoire 1900: Découverte des groupes sanguins par K. Landsteiner. Considéré comme le père de la transfusion. Prix Nobel de médecine en La transfusion: acte chirurgical nécessitant la dénudation des vaisseaux sanguin et la transfusion de « bras à bras ». 14 juin journée mondiale du don de sang.

11 Un peu dhistoire Première guerre mondiale. 1916: A Hustin découvre les propriété anticoagulantes du citrate + conservation du sang (4 j). Les conditions de conservation posent encore de nombreux problèmes => transfusions sur le terrain.

12 Un peu dhistoire Lentre 2 guerres: les débuts de la transfusion moderne. Fin progressive du « bras à bras » Contrôle des volumes transfusés 1 ère banque de sang en 1937 en Espagne Conservation du sang total: 10 jours.

13 Un peu dhistoire La 2 ème guerre mondiale Groupe RH 1940: Fractionnement de Cohn. Solutions dalbumine et de protéines plasmatiques 1943 : Mollison met au point la solution ACD =>augmentation du temps de conservation du sang (21j).

14 Un peu dhistoire De laprès-guerre à nos jour. 1952: premières poches plastiques (Walter et Murphy) technologie révolutionnaire). Utilisation dans les années 70. Prélèvements par aphérèse Solutions additives, etc..

15 Un peu dhistoire >A partir de 1956: les contrôles biologiques TESTS DATES DE MISE EN ROUTE Syphillis1972 (date légale) AgHBs1972 Ac HBc1985 ALT1985 (stop 01/2007) Anti HCV1985 Anti HIV Anti HIV DGV (HIV-HCV)2002 DGV HBVNov 2009

16 La transfusion en Belgique. Le service du sang de la croix-rouge dons de sang cytaphérèses plasmaphérèses donneurs

17 Le service du sang - SFS Le SFS est une entité de la Croix Rouge de Belgique dont lobjet est le prélèvement, la préparation, la conservation et la distribution de dérivés sanguins. Etablissement dUtilité Publique, son rôle est dapprovisionner les hôpitaux en sang et dérivés sanguins et dassurer lautosuffisance du pays. Il dépend du Ministère de la santé et fait partie du système des soins de santé.

18 La législation. Loi du 5 juillet 1994 – Loi relative au sang et aux dérivés du sang dorigine humaine. 4 avril 1996 – Arrêté royal relatif au prélèvement, à la préparation, à la conservation et à la délivrance du sang et des dérivés du sang dorigine humaine. + AR 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009.

19 Le circuit du sang. Gestion donneurs Prélèvements Laboratoire analyses Laboratoire PPSL Validation Distribution Assurance qualité - Métrologie Hémovigilance

20 LE CIRCUIT DU SANG. 1.Le prélèvement 2.Production 3.Analyses 4.Validation 5.Distribution

21 1ère étape: Linscription Informations pré-don: sur le SIDA, les comportements à risque et les maladies transmissibles par le sang (documents remis aux donneurs). Questionnaire médical: à compléter et signer avant CHAQUE don. Identification du donneur. Association: N° de donneur / N° de prélèvement. Etape clé de la traçabilité Edition du dossier

22 2ème étape: Lexamen médical Examen médical: Contrôle du poids et de TA, appréciation du pouls. Anamnèse concernant les comportements à risque, les problèmes de santés, es voyages, la prise de médicaments, etc… Remise du document dinformation post don.

23 Les contre-indications au don. Les contre-indications médicales au don sont dictées par les directives du service du sang elles-mêmes élaborées à partir: de la législation belge des recommandations Européennes Ne pas nuire au donneur Ne pas nuire au receveur

24 Les contre-indications au don. Age: de 18 à 70 ans. Poids minimum de 50 kg Valeurs dhémoglobines: entre 125 et 165 g/l chez la femme entre 135 et 180 g/l chez lhomme Tension artérielle entre 100 et 180 mm Hg Fréquence des dons: Sang total 4 x par an Plasma/Plaquettes: 26 x par an Critères généraux dacceptation:

25 LE PRELEVEMENT. Durées: -Sang total: +/- 8 min. ( max 12 min ) -Thrombaphérèse: 90 à 120 min -Plasmaphérèse: +/- 40 min Double désinfection du site de ponction Prélèvement des tubes échantillons en début de don.

26 Les produits prélevés. Le sang total: Sur plaques thermostabilisantes En attente dentrer en production. Le plasma: Congélation dans les 6 h à -30°.

27 Les produits prélevés. Les plaquettes: conservées à T° ambiante sous agitation constante.

28 Tubes: envoyés au laboratoire central Les produits prélevés. Les documents: Service gestion donneur, vérification, archivage

29 Réception des prélèvements Préparation des produits

30 Préparation des produits sanguins labiles – séparation.

31 Séparation des produits dérivés préparés

32 LABORATOIRE PPSL (préparation des produits sanguins labiles) Séparer le sang total en ses différents constituants. But: -Conservation des différents composants dans des conditions optimales -Transfusion sélective: ne donner au patient que ce dont il a besoin. Viro-atténuer. Plasmas: viro-atténuation au bleu de méthylène Plaquettes: viro-atténuation au psoralène.

33 PFC-VI Plasma frais congelé viro inactivé CED Concentré érythrocytaire déleucocyté CP Concentré plaquettaire déleucocyté (pool) CL Les concentrés Leucocytaires SEPARATION DU SANG EN SES DIFFERENTS COMPOSANTS

34 SSPP (alb.4%) Albumine 20% PPSB F VIII F IX F vW Ig polyvalentes Ig -CMV Ig -HBs PLASMA MATIERE PREMIERE

35 ANALYSES DE LABORATOIRE. Sur tous les dons: - HIV sérologie - HIV DGV - HCV sérologie - HCV DGV -Ag HBS - HBV DGV - Syphilis -groupe sanguin - analyses hémato.: Hb, Hct, VGM, GR, num. plaq., GB Analyses supplémentaires: -1er don: RAI et Achbc -Après comportement ou situation à risque: Achbc -Après grossesse, fausse couche, ou transfusion: Achbc et RAI -Après séjour en région tropicale: Recherche dAc. Anti-malaria

36 de tubes Analysés chaque année

37

38 VALIDATION DES PRODUITS. Fait suite aux analyses. Etiquetage des différents produits avant de les mettre à disposition des Hôpitaux.

39 Obligatoires: -Identification, volume -Déleucocyté -Ghroupe ABO Rh -Péremption -Anticoagulant -Conditions de conservation -Précaution transfusionnelles Supplémentaires: -Statut CMV -Transformation: irradiation, lavage,… -Phénotype: RhCDE, Kell et étendu

40 Stockage 50 colis chaque jour vers les hôpitaux produits à valider

41 Conservation: CED: 42 jours à 4° Plaquettes: 7 jours à 22° sous agitation constante. Plasma: 1 an à – 30° Distribution aux hôpitaux: Commande téléphonique avec confirmation par fax 24h/24h avec couverture de garde par un responsable du S.F.S DISTRIBUTION DU SANG.

42 Evolution relative de la consommation de CED

43 Remerciements. Nos précurseurs, Nos donneurs, A vous pour votre attention.


Télécharger ppt "LE SANG Du symbolique à la thérapeutique.. Un peu dhistoire Tout au long de lhistoire de lhumanité, le sang a pris différentes valeurs."

Présentations similaires


Annonces Google