La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Médecine préventive chez lenfant. Vaccinations : voir ce chapitre par ailleurs Prévention des accidents –Intoxication –Traumatisme –Brulures ONE Office.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Médecine préventive chez lenfant. Vaccinations : voir ce chapitre par ailleurs Prévention des accidents –Intoxication –Traumatisme –Brulures ONE Office."— Transcription de la présentation:

1 Médecine préventive chez lenfant

2 Vaccinations : voir ce chapitre par ailleurs Prévention des accidents –Intoxication –Traumatisme –Brulures ONE Office de la Naissance et de lEnfance

3 Calendrier vaccinal de base Vaccin conjugué –Méningocoque sérogroupe C (MenC) 15 mois –Pneumocoque 7 valences (Pn7V) 2, 4 mois et 12n 13 mois Vaccin rotavirus oral 2 et 3 mois pour le Rotarix® 2,3 et 4 mois pour le Rotateq®

4 Prévention des accidents domestiques « accidents de la vie courante » Traumatisme Intoxication Brulures Corps étranger Noyade

5 « accidents de la vie courante » Statistiques belges INS et MS % de décès dus à des accidents domestiques par rapport au total des décès, par classe d'âge en Nouara Chaoui, Danielle Piette 1997 Ulb-PROMES

6 « accidents de la vie courante » Statistiques belges INS et MS Nombre de décès par accident non liés au transport pour habitants, par classe d'âge, en 1992,. Nouara Chaoui, Danielle Piette 1997 Ulb-PROMES

7 « accidents de la vie courante » Statistiques belges INS et MS Répartition des décès accidentels, par types d'accidents et classe d'âge, en Nouara Chaoui, Danielle Piette 1997 Ulb-PROMES

8 Prévention des accidents domestiques Entre 1 an et 15 ans les accidents sont la première cause de décès (50 à 100 décès/an) 50% des accidents mortels denfants de moins de 5 ans ont lieu à la maison

9 Prévention des accidents domestiques Facteurs favorisants Enfant –Anatomie et physiologie Tête lourde, hypotonie relative –Comportement Porte les objets en bouche Explorateur, imitateur, inexpérimenté Environnement –Maison (cuisine, wc, salle de bain, garage,buanderie, salle à manger, salle de jeu) –Automobile (occupant)

10 Prévention des accidents domestiques Facteurs favorisants Protection Education

11 Intoxication

12 Les intoxications sont la première cause daccidents dans la tranche dâge de 1 à 5 ans

13 Distribution intoxication par âge (centre anti-poison 2000)

14 Distribution des intoxications par toxique

15 Intoxication Connue (le plus souvent examen clinique normal) –Accidentelle (1à 5 ans, récente, toxique, quantité, heure dingestion connus) –Volontaire (plus de 12 ans, délais variables, toxiques multiples) Inconnue (examen clinique anormal) –Symptomatologie (neurologique, respiratoire, hemodynamique…) inexpliquée

16 Enjeux Intoxication connue chez 1 à 5 ans –Évaluer la possiblité de lintoxication (nature et quantité du toxique, délai depuis lingestion) –Prévenir lintoxication (décontamination gastrique, charbon de bois activé, antidote) –Surveiller –Traiter lintoxication Approche primaire ABC Appoche secondaire : symptomatique, antidote

17 Évaluer la possiblité de lintoxication –Nature usage médical –Non toxique (anti-acides, antibiotiques, contraceptifs, laxatifs, vitamines sans fer…) usage domestique –Non toxique (produits cosmétiques, nourriture pour animaux, encre, bougie, cirage, engrais, peintures à leau ou acrylique, craie, colles, … –Quantité connaître les doses unitaires potentiellement létales –Chronologie

18 Nature du toxique Toxique (usage médical) –Psychotropes: benzodiazépines NR, antidépresseurs NC, tricycliques NC, phenothiazines NC, amphetamines NC –Cardiotropes: digitaliques C, ß bloquants C, verapamil C, clonidine C, quinidine C –Analgésiques: paracétamol H, salicylés NR,opiacés NR –Anticoagulants: antivitamine K –Anti malariques: chloroquine C, quinine C –Sulfamidés hypoglycémiants:sulfonylurée NM –Theophylline NM

19 Nature du toxique Toxique (usage domestique) –Alcools: ethanol, methanol, ethylène glycol –Acides et bases fortes: Destop®, poudre lave vaisselle, détartrants… –Hydrocarbures: pétrole lampant, kérosène… –Pesticides :organophosphorés, anticoagulants…

20 Doses unitaires potentiellement létales médicaments dont la dose létale pour un nourrisson (10 kg) est la dose unitaire pour un adulte –chloroquine (nivaquine® 100 mg), quinine, dapsone –Méthadone (mephenon® 5 mg) –Vérapamil (isoptine® 40, 80, 150 mg), clonidine (catapressan® 150 mg) –Imipramine (tofranil® 10, 25mg), amitryptilline (redomex 10, 25, 50,75 mg) et autres cycliques –chlorpromazine, théophylline –sulfamides hypoglycémiants –fer

21 CENTRE ANTIPOISON Tel 070 / heures sur 24

22 Traumatisme Chutes Accidents automobiles –Sièges enfants Defenestration Prédominance des traumatismes craniens

23 Office de la Naissance et de lEnfance ONE Milieux daccueil Accompagnement –Consultation (prénatales, enfants) –Accompagnement à domicile –SOS enfants

24 Kind en gezin

25 Suicides des adolescents


Télécharger ppt "Médecine préventive chez lenfant. Vaccinations : voir ce chapitre par ailleurs Prévention des accidents –Intoxication –Traumatisme –Brulures ONE Office."

Présentations similaires


Annonces Google