La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réalisé par : Fatima El Gadiri. Les racines de la didactique remontent à l'antiquité et au moins aux philosophes grecs et aux civilisations orientales.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réalisé par : Fatima El Gadiri. Les racines de la didactique remontent à l'antiquité et au moins aux philosophes grecs et aux civilisations orientales."— Transcription de la présentation:

1 Réalisé par : Fatima El Gadiri

2 Les racines de la didactique remontent à l'antiquité et au moins aux philosophes grecs et aux civilisations orientales (chinoise notamment) pour ce qui est des traces écrites. C'est l'adjectif didactique qui apparait le premier au Moyen Age: en 1554, rapporte le Grand Larousse encyclopédique. Quant au substantif féminin, la Didactique, c'est Le Robert de 1955 et "le Littré" dans son édition de 1960, qui citent la didactique comme "art d'enseigner".

3 Pour le petit LAROUSSE la didactique se définit comme une science ayant pour objet les méthodes d'enseignement. Pour le dictionnaire de didactiques des langues (R.Gallison/D.Coste,1976), nous apprenons qu'en France parmi les utilisateurs de l'expression didactique des langues, deux tendances se dessinent actuellement, qui en font un synonyme :

4 - soit de méthodologie de l'enseignement des langues, c'est-à-dire une discipline complémentaire de la linguistique appliquée 2e génération (linguistique qui répond à une demande méthodologique précise). - soit de linguistique appliquée 1ere génération, c'est-à-dire une discipline recouvrant l'ensemble des approches scientifiques de l'enseignement des langues et constituant un lieu de synthèse entre les apports différents de la linguistique, de la psychologie, de la sociologie, de la pédagogie.

5 Il faut dire que certains utilisent l'expression enseignement/apprentissage comme synonyme de ce terme et dans ce sens se posent des questions simples pour mieux définir la didactique. Parmi ces questions, on remarque les suivantes :

6 a) Pourquoi enseigner ? En d'autres termes, quels sont les objectifs d'un enseignement ? Pour définir ces objectifs, il faut prendre en compte plusieurs facteurs essentiels à savoir la discipline, le niveau auquel elle est enseignée, le type d'étude et le type de société concerné.

7 b) Quoi enseigner ? La question porte ici sur le contenu de l'enseignement. Le contenu des programmes doit être en accord avec les attentes du public pour permettre ainsi de satisfaire ses besoins individuels aussi bien sur le plan professionnel que personnel.

8 c) A qui ? Il s'agit de savoir à quel public s'adresse l'enseignement, et il est essentiel de prendre en compte des problèmes psychologiques qui varient selon le type d'élèves. Pour y parvenir tout enseignant doit connaître les processus généraux d'acquisition et les attitudes psychologiques nécessaires à l'acquisition de la discipline proposée.

9 d) Comment ? Cette question pose le problème de la pédagogie c'est-à-dire de la méthode et des techniques utilisées pour transmettre une connaissance. Car chaque discipline a ses propres techniques et l'on ne peut pas enseigner le français à une classe de 6e comme on enseigne les mathématiques dans une classe de CE1.

10 e) Avec quelle évaluation ? Il sera question de tester le public mais aussi les objectifs que l'on s'était fixés au préalable ainsi que les programmes élaborés et les méthodes utilisées pour les faire passer.

11 f) Par qui ? Il est tout à fait essentiel de savoir qui enseigne la discipline. En effet la formation de l'enseignant, sa manière d'aborder le sujet et la méthode qu'il utilise sont des facteurs non négligeables dans le cadre de son enseignement.

12 Il est évident que les réponses apportées à ces questions varient d'une société à une autre et à l'intérieur d'un même groupe d'une époque à une autre. Cependant il faut noter que les réponses adéquates à ces questions pourront considérablement influencer la réussite des apprenants.

13 Définition: Théorie, science de l'éducation des enfants. La Pédagogie est-elle une science ? Oui ! Mais ce nest pas une science exacte … -On doit faire des choix quant aux méthodes à utiliser. -Il existe des outils et règles élémentaires

14 La didactique est attachée aux contenus disciplinaires et à leur processus dapprentissage. La didactique est fortement ancrée dans sa discipline. la pédagogie donne un style denseignement sur le terrain. pédagogie traverse les disciplines par des méthodes, des actions et des attitudes.

15 La didactique est une réflexion sur la transmission des savoirs. la pédagogie est orientée vers les pratiques délèves en classe.

16 Le didacticien se demandera :Le pédagogue se dira : quelles sont les connaissances à faire passer ? comment les élèves vont-ils les intégrer ? quel est le processus dapprentissage à mettre en œuvre ? - Il se concentre sur sa discipline, il sinterroge sur les concepts à intégrer dans le niveau de formation requis et apprécie la cohérence entre les savoirs et leur progression. quelle organisation mettre en place ? quelle transmission des savoirs dans le cadre de la classe ? quel enchaînement dans les applications ? - Il cherche avant tout à répondre aux questions posées par les difficultés dapprentissage observées sur le terrain. Cest un praticien dont la source est laction et lexpérimentation.

17

18 peut être définie comme la branche des sciences humaines qui cherche à comprendre et à expliquer l'impact de la dimension sociale sur les représentations (façons de penser) et comportements (façons d'agir) humains. Ses objets de recherche sont très variés puisque les sociologues s'intéressent à la fois au travail, à la famille, aux médias, aux relations, aux réseaux sociaux, aux rapports de genre (hommes/femmes), aux statuts et fonctions, aux religions, ou encore aux formes de cultures et d'ethnicités...

19 Les sociologues et les didacticiens ont un terrain de rencontre, celui de la construction et de la transmission des savoirs scolaires. Ainsi, de nombreux concepts didactiques ont une dimension sociale, à commencer par celui de «transposition didactique».

20 À la différence de la sociologie, la didactique des disciplines est demblée centrée sur la question des savoirs (scolaires) et de leur enseignement (dans le cadre de linstitution scolaire). À lorigine plus modeste dans ses objectifs que la sociologie, plus « appliquée » aussi, elle est définie par une partie de ceux qui lenvisagent en tant que science non normative (plutôt que comme discours évaluateur ou discours prescripteur visant à livrer les recettes de lenseignement idéal dun savoir idéal) comme « la science qui étudie, pour un domaine particulier, les phénomènes denseignements, les conditions de la transmission de la « culture » propre à une institution et les conditions de lacquisition de connaissances par un apprenant. »

21 Est l'étude scientifique des faits psychiques et des comportements. Divisée en de nombreuses branches détude aussi bien théoriques que pratiques, la psychologie a des applications thérapeutiques individuelles ou collectives, sociales, et parfois politiques ou morales. Ayant pour objectif l'investigation de la structure et du fonctionnement du psychisme, elle s'attache donc à décrire, évaluer et expliquer les processus mentaux dans leur ensemble, en prenant en compte les manifestations de la subjectivité.

22 désigne soit le domaine de la philosophie des sciences qui étudie les sciences particulières, soit la théorie de la connaissance en général. L'épistémologie moderne tire donc son origine dans la philosophie de la connaissance kantienne. Mais elle puise également à des traditions plus anciennes, dont la cartésienne. C'est au début du XX e siècle que l'épistémologie se constitue en champ disciplinaire autonome.


Télécharger ppt "Réalisé par : Fatima El Gadiri. Les racines de la didactique remontent à l'antiquité et au moins aux philosophes grecs et aux civilisations orientales."

Présentations similaires


Annonces Google