La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le concept de communauté urbaine : notions de base et repères essentiels Séance plénière de l'asbl Liège Demain Le 14 décembre 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le concept de communauté urbaine : notions de base et repères essentiels Séance plénière de l'asbl Liège Demain Le 14 décembre 2009."— Transcription de la présentation:

1 Le concept de communauté urbaine : notions de base et repères essentiels Séance plénière de l'asbl Liège Demain Le 14 décembre 2009

2 1. Bref historique de la supracommunalité en Belgique

3 Naissance de la coopération intercommunale dans la seconde moitié du XIX e siècle. Développement et essor d'une forte intercommunalité sectorielle (technique) Fusion de communes de 1961 à 1983 : passage de 2663 à 589 (dont 262 en Région wallonne). Agglomération et fédérations de communes (Art. 165 de la Constitution, Loi du 26 juillet 1971) La Belgique devient officiellement en 1993 un État fédéral Réforme en 2006 de la coopération intercommunale en Région wallonne : introduction de l'association de projet. Rationnalisation du nombre d'intercommunales en Région wallonne ( ) : actuellement il existe environ 115 intercommunales qui exercent leur activité dans divers secteurs (expansion économique, financement, environnement, énergie, eau, services, médico-social, déchets).

4 2. L'exemple français : une certaine évidence

5 Structure de l'État français en 2009

6 Les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI)

7 L'établissement public de coopération intercommunale (ECPI) : est un établissement public regroupant des communes soit pour assurer certaines prestations (ramassage des ordures ménagères, assainissement, transports urbains...), soit pour élaborer de véritables projets de développement économique, daménagement ou durbanisme. L'EPCI est une collectivité locale, et non territoriale. On distingue deux types d'intercommunalité : - la forme souple ou associative (technique, sans fiscalité propre) - la forme approfondie ou fédérative (de projet, avec fiscalité propre) Les ECPI ont des compétences spécifiques qui selon le cas leur sont confiées de façon obligatoire ou facultative (grande souplesse dans le transfert de compétences) Définition et présentation :

8 De l'intercommunalité sectorielle, technique à l'intercommunalité de projet : 1890 : 1 ère loi relative à la coopération intercommunale 1966 : création de la communauté urbaine 1992 : création de la communauté de communes 1999 : création de la communauté d'agglomération par la loi « Chevènement » qui simplifie le paysage intercommunal en limitant les structures à fiscalité propre à trois formes de groupement (les communautés de communes, dagglomération et urbaine). Cette évolution du cadre législatif intercommunal, couplée à celle en matière d aménagement du territoire, a favorisé le passage dune intercommunalité de gestion de compétences à une véritable intercommunalité de projet.

9

10 La communauté urbaine Définition

11 La communauté urbaine est un établissement public de coopération intercommunale regroupant plusieurs communes d'un seul tenant et sans enclave qui forment, à la date de sa création un ensemble de plus de habitants et qui s'associent au sein d'un espace de solidarité, pour élaborer et conduire ensemble un projet commun de développement urbain et d'aménagement de leur territoire.

12 La communauté urbaine Compétences

13 Compétences obligatoires Développement et aménagement économique, social et culturel de l'espace communautaire Aménagement de l'espace communautaire (SCOT, ZAC, PLD, transports urbains) Équilibre social de l'habitat sur le territoire communautaire (PLH, politique du logement) Politique de la ville dans la communauté Gestion des services d'intérêt collectif (eau, services d'incendie et de secours, cimetières et crématoriums, abattoirs) Protection et mise en valeur de l'environnement, politique du cadre de vie (déchets, lutte contre la pollution de l'air et les nuisances sonores)

14 Compétences facultatives D'autre compétences peuvent être attribuées à la communauté avec accord des communes des membres. Transfert possible par convention de l'exercice de tout ou partie des compétences d'action sociale attribuées au Département.

15 La communauté urbaine Organes

16 Le conseil de communauté Organe délibérant Composé de délégués élus au sein des conseils municipaux Minimum un délégué par commune Election indirecte Si plusieurs délégués représentant la commune : élection au scrutin de liste à un tour. La répartition des sièges entre les listes est faite suivant les règles de la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne.

17 Le Président de la communauté Organe exécutif Compétences exercées : La préparation et lexécution des décisions du conseil Ladministration de la communauté urbaine La direction des services de la communauté urbaine La liquidations des dépenses et la perception des recettes La représentation de la communauté urbaine en justice En pratique la gestion se réalise au travers du Bureau exécutif, regroupant le Président et Vice-Présidents

18 Le recours permanent au consensus Un état d'esprit dans la prise de décision L'accord de cogestion Les procédures de concertation et de règlement des différents entre communes et communauté urbaine. Exemple : la charte de fonctionnement de la CU de Nantes. Cette charte prévoit quelques grands principes relatifs au fonctionnement politique de la communauté, la gestion des désaccords communes / communautés, lorganisation des rapports communes / communauté, et la question des documents durbanisme

19 3. Etat de la question en Région wallonne, dans l'arrondissement de Liège

20 Rétroactes de la dernière décennie Mise en avant des groupements de communes et des agglomérations urbaines dans des documents de référence : SDER (1999), le Contrat d'Avenir pour la Wallonie, Le programme opérationnel FEDER du Gouvernement wallon... Études de l'ULg et de la CPDT sur les concepts de supracommunalité et de communauté urbaine. Émergence spontanée de communautés urbaines sui generis La Région wallonne de vient pleinement compétente en matières de pouvoirs locaux (2002)

21 Rétroactes de l'année 2009 Le plan urbain de l'agglomération liégeoise La Conférence des Bourgmestres de l'agglomération liégeoise engage un juriste et un géographe-urbaniste, et devient, en s'ouvrant à une délégation du Collège provincial, Liège Métropole-Conférence d'arrondissement des Bourgmestres et du Collège provincial de Liège Constitution de la Coordination provinciale de Liège des Pouvoirs locaux La Déclaration de politique régionale


Télécharger ppt "Le concept de communauté urbaine : notions de base et repères essentiels Séance plénière de l'asbl Liège Demain Le 14 décembre 2009."

Présentations similaires


Annonces Google