La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Limportance de léquilibre alimentaire dans les programmes minceurs Amine RAMI Syndicat Pharmaciens de Casablanca Casablanca, Jeudi 13 Mai 2010 Limportance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Limportance de léquilibre alimentaire dans les programmes minceurs Amine RAMI Syndicat Pharmaciens de Casablanca Casablanca, Jeudi 13 Mai 2010 Limportance."— Transcription de la présentation:

1 Limportance de léquilibre alimentaire dans les programmes minceurs Amine RAMI Syndicat Pharmaciens de Casablanca Casablanca, Jeudi 13 Mai 2010 Limportance de léquilibre alimentaire dans les programmes minceurs Amine RAMI Syndicat Pharmaciens de Casablanca Casablanca, Jeudi 13 Mai 2010

2 1 OBÉSITÉ ET SURPOIDS, DANS LE MONDE, EN FRANCE ET AU MAROC

3 2 Définitions IMC : Indice de Masse Corporelle

4 3 Lobésité dans le MONDE : 300 Millions dadultes Aujourdhui dans le monde plus dobèses que de personnes souffrant de malnutrition selon lOMS Depuis 1998 considérée comme une épidémie par lOMS LOBESITE, LE SURPOIDS DANS LE MONDE

5 4 "Lobésité est traitée comme la clef de voûte de toutes les priorités sanitaires car il sagit de la plus importante source de maladies chroniques Congrès international de lobésité (ICO, Sydney 2006) Des conséquences métaboliques graves, et des répercussions sur la santé publique: EN EUROPE: 6% des dépenses de soins 80% des diabètes de type 2 35% des cardiopathies ischémiques 55% des maladies hypertensives 1 Million de décès LOBESITE ET LE SURPOIDS, CONSÉQUENCES

6 5 OBÉSITÉ ET SURPOIDS EN FRANCE Résultats de lenquête ObÉpi 2006

7 6 OBÉSITÉ ET SURPOIDS EN FRANCE Enquête ObÉpi 2006: définition et objectifs Enquête épidémiologique de référence faisant suite à celles réalisées en 1997, 2000, Objectif: évaluation de la prévalence et lévolution de lobésité et du surpoids en France depuis 1997 Réalisée par TNS Healthcare SOFRES auprès de foyers : Porte sur personnes agées de 15 ans et plus, représentatives de la population francaise

8 7 OBÉSITÉ ET SURPOIDS EN FRANCE Enquête ObÉpi : Chiffres clés 2006 Confirmation de la prévalence de lobésité et stabilisation du surpoids – Obésité: 12,4% de la population adulte, soit 5.9 millions de personnes (soit +9.7% par rapport en 2003) avec une progression nette des formes graves – Surpoids: 29.2% de la population, soit 13.9 millions de personnes

9 8 Répartition de la population adulte par niveau dIMC en 2006

10 9 Stagnation du surpoids, progression de lobésité…. Evolution de lIMC depuis 1997

11 10 Le surpoids touche plus les hommes que les femmes Répartition de la population masculine et féminine par niveau dIMC depuis 1997

12 11 Définitions Le tour de Taille

13 12 Un tour de taille qui augmente… beaucoup plus chez les femmes Evolution du tour de taille depuis 1997

14 13 Obésité dans le Monde

15 14 OBÉSITÉ ET SURPOIDS EN FRANCE Enquête ObÉpi Chiffres clés Un effet générationnel: lobésité survient plus tôt dans la vie Influence des facteurs socio-économiques dans la prévalence de lobésité: inversement proportionnelle au niveau de revenu des foyers

16 15 OBÉSITÉ ET SURPOIDS EN FRANCE Les causes identifiées Un régime alimentaire déséquilibré et inapproprié "Notre nourriture a plus changé en 50 ans quen 50 siècles" La sédentarité

17 16 OBESITE AU MAROC, quelques chiffres…. Surpoids : 22% de la population ( Urbaine/Rurale ) ( 1,7 Millions de diabétiques sont en surpoids ) Obèsité : 11% de la population ( > 3 millions ) – Diabétiques : 30 % ( 1 Million ), surtout type 2 – HTA : 50% ( 1,5 Milions ) – Dominante Urbaine Source : Enquête MS 2002

18 17 OBESITE AU MAROC, quelques chiffres…. Etude du laboratoire dépidémiologie de la Faculté de Médecine de Fes ( K. El Rhazi et Nejjari ),2008 Sur 2896 sujets âgés de plus de 18 ans – Age moyen : 41 ans – Sex Ratio :.98 – 43.6 % Actifs – 39% femmes au foyer – 43% Analphabètes – 69% Mariés -> Prévalence de lObésité : 13.5% avec 6% les Hommes et 21% chez les femmes

19 18 Autrefois, obésité associée à un signe dopulence, de bien-être et de richesse « Bayne aliha khir Baha » ou encore « rajelha mhilli fiha » Actuellement favorisée par une alimentation de plus en plus occidentalisée, influence des médias… Plus de sédentarité, pas le temps pour lactivité physique… Dans le Sud du Maroc : consommation élevée de corticoïdes et de cyproheptadine

20 19 Lobésité est une maladie chronique LOBESITE Lobésité est un excès de masse grasse entraînant des inconvénients pour la santé

21 20 COMPLICATIONS MAJEURES HTA DIABETE ARTICULATIONS CANCER – Tissu adipeux -> Augmentation de la Secrétions dhormones -> Favorise la prolifération de cellules cancéreuses. – Cancer Colorectal – Cancer du sein – Cancer du pancréas – Cancer de la prostate

22 21 SURPOIDS: LAPPORT MAJEUR DES SLIM-data

23 "" De la perte de poids à la " Mémoire-Minceur " De lIndex Calorique à lIndex Métabolique (SLIM-data) Proposition dun nouveau "Concept-Santé" adapté à lalimentation du XXIème siècle Qualité nutritionnelle (raffinage, etc…) Carences à court terme Compléments alimentaires Qualité moléculaire (génie alimentaire, …) Modification neuro-hormonale à moyen terme Réapprivoiser les aliments Notre nourriture a plus changé en 50 ans quen 50 siècles …

24 50 Kcal de glucides = 50 Kcal de protides = 50 Kcal de lipides … en "pouvoir" énergétique … mais pas en pouvoir de digestion et de "stockage" énergétique ! Plume ou plomb !!! ??? Clef de la Minceur-Santé du XXI ème siècle : aliments classés en fonction de leur pouvoir de stockage = SLIM-data (I. calorique + I. enzymatique + I. glycémique) … dialogue avec ladipocyte Lipides 9 kcal/g Glucides 4 kcal/g Protides 4 kcal/g Sd Glucides >> Sd Protides (à calories égales) Permet de bien différencier … ce que je mange (index calorique) … ce que je métabolise (aliment + insuline) … et finalement ce que je stocke (SLIM-data de laliment … ou du repas = index métabolique) Surpoids : nécessité dune réalité métabolique cohérente

25 LIndex glycémique (IG) et lindex insulinique (II ou I 2 ) seront équivalents dans notre discours et décriront : "lintensité de la sécrétion dinsuline liée à la prise dun aliment (IG-aliment) ou dun repas (IG global)". ECHELLE DES IG/I 2 : – Léchelle va de 0 à 100 (0 à 120 pour certaines écoles) – I 2 des protéines est toujours bas : poisson, poulet, viande < 30 – I 2 des lipides est toujours bas : les huiles < 30 – I 2 des sucres dits "lents" : 45 < I 2 < 65 – I 2 des sucres dits "rapides" : 65 < I 2 < 100 = glucose pur et alcool Toutes les combinaisons alimentaires sont évidemment possibles avec un I 2 résultant sensiblement égal à la moyenne arithmétique des I 2 en présence. Index glycémique (IG) et insuline : une clef et un verrou minceur

26 LI 2 dune céréale complète (riz complet) sera par exemple à 47. La même céréale semi-complète affichera un I 2 à 55. La même céréale raffinée, I 2 à 65 et la même céréale pré-cuite minute, un I 2 à … 90 ! Donc, une sécrétion insulinique du simple au double, pour le même apport calorique. Idem cuisson : pain complet : I 2 à 55 / pain grillé : 80 / biscotte : 90 pâtes complètes al dente : 55 / pâtes blanches "bouillies" : 85 ! Par contre, du sucre blanc en poudre (I 2 à 70) associé à un yaourt (protéine : I 2 à 28) affichera un I 2 global à 49 ! (protéine + glucose + fructose) La séparation traditionnelle entre sucres "lents et rapides" est donc aujourdhui totalement caduque et 2 remarques clefs simposent immédiatement Un constat de poids …

27 1.Les processus de raffinage peuvent modifier lI 2 du simple au double ! 2.Les associations ou dissociations alimentaires et les modes de cuisson (micro-ondes !) peuvent modifier lI 2 du simple au double ! … et deux remarques de poids Tous les mécanismes biologiques impliqués dans le surpoids moderne sont majoritairement liés à la modification qualitative et associative de nos aliments lors des 50 dernières années.

28 SLIM-data (USA) = IMG-data (Europe) (Slimness with the Lowest Index of Metabolism) = (Index Métabolique Global) SLIM-data = Index biologique (1 à 100) définit la "force de stockage réelle" de nos aliments au cœur de nos cellules graisseuses (adipocytes) : index adipocytaire 1 < SLIM-data < 50 = Poids contrôlé 50 < SLIM-data < 100 = Surpoids et déséquilibre métabolique Nouvelle classification alimentaire pratique en couleur composer un menu (ou juger un menu en un clin dœil) Sd = Disparition des notions de privations caloriques et de frustrations alimentaires (90% échec des régimes) au profit du jeu des associations alimentaires minceur (simples comme des recettes !!!)

29 Surpoids : lapport majeur des SLIM-data

30 Des menus minceur ludiques Phases I, II et III : la minceur à la carte (3 x 21 jours) Phase III = Tradition – Mémoire Minceur reprogrammée – Liberté alimentaire Remarque importante : La tentation est grande de modérer lapport calorique strict dès le début de cette nouvelle démarche minceur ( quantité privations stress échec !). Lexpérience prouve que cette diminution calorique (lors de la prise alimentaire) sinstalle delle-même après 12 à 17 jours de menus SLIM-data (léquilibre métabolique global favorise la réinscription des messages du centre de la satiété pendant les repas auto limitation !).

31 Conclusion PERFORMANCE XXème siècle PERFORMANCE CELLULAIRE Physique, Mentale, Sociale, Sexuelle, Lutte calorique HARMONIE CELLULAIRE XXIème siècle HARMONIE CELLULAIRE lApprivoiser les aliments SLIM-data lPrévention des carences cellulaires Compléments alimentaires La Minceur nest plus un but stressant, mais la conséquence dune prise de conscience alimentaire globale incluant la reconnaissance du complément alimentaire (de qualité et aux AJR) comme une nécessaire réponse dépoque.

32 31 La Chronobiologie LA CHRONOBIOLOGIE : influence des rythmes biologiques Jour - Nuit Activité – Repos Appétit - satiété ELIMINATION - STOCKAGE Des exemples : Quinte de toux au petit matin Colique néphrétique le matin Colique vésiculaire la nuit Hypoglycémie 11h 17h Règles : 28 jours,…

33 32 La Chronobiologie minceur RECHERCHE LOGIQUE grâce à la prise en compte des rythmes biologiques

34 Les Laboratoires FORTÉ PHARMA et PHARMA SHOP vous remercient pour votre attention + dinfos sur


Télécharger ppt "Limportance de léquilibre alimentaire dans les programmes minceurs Amine RAMI Syndicat Pharmaciens de Casablanca Casablanca, Jeudi 13 Mai 2010 Limportance."

Présentations similaires


Annonces Google