La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Renouveler la relation éducative ? Le numérique, un intrus dans la relation éducative Poitiers 6 octobre 2010 1BD-CEPEC 6-10-2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Renouveler la relation éducative ? Le numérique, un intrus dans la relation éducative Poitiers 6 octobre 2010 1BD-CEPEC 6-10-2010."— Transcription de la présentation:

1 Renouveler la relation éducative ? Le numérique, un intrus dans la relation éducative Poitiers 6 octobre BD-CEPEC

2 Intervention de Jacques Ellul 2BD-CEPEC

3 Jacques Ellul 1/2 La technique n'a aucun intérêt pour ce qui sert l'homme, puisqu'elle présuppose que tout ce qui sert à l'homme sert l'homme. La culture n'existe que si elle soulève la question du sens de la vie et de la recherche des valeurs 3BD-CEPEC

4 Jacques Ellul 2/2 Ainsi ce ne sont pas seulement les Savoirs, les techniques et la sciences qui ne sont pas neutres, c'est leur transmission même – la pédagogie perfectionnée n'est pas neutre, la gestion par les savoirs accroît le contrôle social Plus la pédagogie devient techniquement parfaite et institutionnelle, plus elle devient un moyen politique de gouvernement 4BD-CEPEC

5 Déroulement 1 – Le fait numérique dans la société 2 – Et dans le système scolaire 3 – Evolutions en questions 4 – La relation éducative à lécole 5 – Vers une nouvelle relation éducative ? 6 – Des axes de réflexion et daction Bibliographie 5BD-CEPEC

6 Le fait numérique De quels « objets » parle-t-on ? Matériel (convergence) – Informatique – Audiovisuel – Téléphonie Logiciel (divergence) – Web statique – information/contenus – Web dynamique – communication/information – Jeux vidéos – seul/en réseau – Applications mobiles – nomadisme/ubiquité 6BD-CEPEC

7 Le fait numérique Des équipements et connexions généralisés Une omniprésence du numérique dans les actes dinformation et de communication Des pratiques personnelles à tous les âges Des pratiques choisies et des pratiques contraintes Des effets de mode Une irréversibilité acceptée Une évolution du vivre ensemble dans les sociétés 7BD-CEPEC

8 Leffet numérique Le numérique nest pas la cause, il nest quun des vecteurs, un révélateur, un catalyseur… La sociabilité – La présence et labsence – Limmédiateté – La distance – La vitesse – Lélargissement Lorganisation – Le réseau – Lhorizontalité – La dé-hiérarchisation – La mobilité La société – Le contrôle – Le filtrage 8BD-CEPEC

9 Attitudes émergentes Lusage de plus en plus fréquent du téléphone portable dans le cadre de la mobilité – Associé à Internet (smartphone), mobiquité Lusage nouveau des réseaux sociaux (web 2.0) – Développement de nouvelles communautés Evolution de la relation à lactivité professionnelle – Désengagement, fidélisation, concurrence Nouveaux rapports aux savoirs – Disponibilité des informations, formation constante La multiplication des usages ludiques et distractifs (jeunes adultes) – Rapport de plaisir et dutilité quotidienne (achats, jeux…) 9BD-CEPEC

10 Numérique et jeunesse Informatique 10BD-CEPEC

11 Numérique et jeunesse téléphonie mobile 11BD-CEPEC

12 Numérique et jeunesse Usages du téléphone mobile 1 - Conversation et SMS (100%) 2 - Musiques Photos Vidéos jeux (80%) 3 – Internet et ses usages ( 5%) 12BD-CEPEC

13 Attitudes émergentes des jeunes Lusage de plus en plus fréquent du téléphone portable dans le cadre de la mobilité – Associé à la messagerie instantanée sur Internet Lusage des réseaux sociaux (web 2.0) – à la place de la messagerie électronique La multiplication des usages des jeux vidéos en ligne et hors ligne 13BD-CEPEC

14 14BD-CEPEC

15 Page Facebook ados 15BD-CEPEC

16 Numérique et monde scolaire Entre distance et volontarisme 16BD-CEPEC

17 Le numérique et le scolaire Un volontarisme de plus en plus affirmé Un développement hétérogène Des incitations/recommandations fortes – Cahier de texte numérique – ENT – Livret de compétences – Dans les différentes didactiques – Les compétences TIC (B2i-C2i) Des réalités variées dusage 17BD-CEPEC

18 Lécole, le numérique et lélève Des initiatives en direction des élèves : – Le tableau blanc interactif – Lordinateur portable en classe – La liaison de travail au-delà du temps scolaire – La vie scolaire en ligne – Lévaluation et le suivi des apprentissages (livret de compétences, de suivi, dorientation) 18BD-CEPEC

19 Des situations et des problèmes Lusage du téléphone portable en classe Les attaques, critiques et diffamations envers lécole et ses acteurs sur la toile La concurrence des savoirs et propositions scolaires en ligne Les limites de la vie privée de lélève Le lien avec les familles à propos de lélève, son travail, son évolution, son suivi… 19BD-CEPEC

20 Paroles de jeunes 20BD-CEPEC

21 Lélève, le numérique et lécole le téléphone portable 21BD-CEPEC

22 Enjeux pour lEcole « Or l'école est actuellement le lieu d'affrontement de cultures concurrentes parce que la culture traditionnelle semble devenue formelle et que sont apparus d'autres types de culture, culture de masse due aux "médias" modernes que sont la télévision, la radio, les magazines, cultures d'avant garde, expression de la contestation de la culture traditionnelle ou que se sont réveillées des cultures régionales ou populaires... » (Postic 1979) 22BD-CEPEC

23 La relation éducative On parlera ici de la relation éducative en milieu scolaire. « La relation éducative est l'ensemble des rapports sociaux qui s'établissent entre l'éducateur et ceux qu'il éduque pour aller vers des objectifs éducatifs dans une structure institutionnelle donnée, rapports qui possèdent des caractéristiques cognitives et affectives identifiables qui ont un déroulement et vivent une histoire » (Postic 1979) 23BD-CEPEC

24 La relation éducative On distinguera relation éducative et relation daide 24BD-CEPEC

25 La relation éducative La relation éducative couvre le champ divisé entre acquisition de savoirs objectivés et l'appropriation pour un remaniement de son identité entre "soumission à la loi et capacité de transgression« l'objet de travail de la relation éducative c'est l'autonomisation, le processus infini de recherche de d'autonomie – (Vial 2010) 25BD-CEPEC

26 La relation éducative La relation éducative est dont située sur un continuum – entre « être au service de » et « piloter », – entre « être avec, accompagner » et être « au dessus, guider », – entre « prendre des risques » et « se rendre quitte d'une certaine professionnalité ». (Vial 2010) 26BD-CEPEC

27 Des évolutions Rapprochement et confusion des registres ? Amical Familial Des espaces confondus Scolaire 27BD-CEPEC

28 Des évolutions Rapprochement et confusion des registres ? Personnel Privé Professionnel public Dilution des repères 28BD-CEPEC

29 Des évolutions… Du numérique qui se décline désormais dans tous les espaces du quotidien et qui obligent le monde scolaire à questionner ses modes daction… Du numérique symbole dun progrès technique qui tente en permanence de bousculer ce qui est institué… Du numérique porté conjointement par le progrès, léconomie et la mode… Du numérique qui déplace les limites et les frontières, aussi bien dans les relations humaines que dans la relation aux savoirs et à leur appropriation 29BD-CEPEC

30 Une nouvelle relation éducative ? Ou plutôt un renouvellement dune relation éducative toujours présente – Fondée sur la continuité au-delà du temps et de lespace scolaire – Sappuyant sur de nouvelles formes de relation interpersonnelles – Se développant au sein de communautés vivantes et ouvertes – Acceptant la non-exclusivité comme donné de lacte éducatif – Simposant un cadre éthique réfléchit 30BD-CEPEC

31 La relation éducative et le numérique Pour lenseignant cest : – Le souci de lémancipation de lautre Permettre lusage raisonné des TUC – Limportance donnée à la fonction détayage Accompagner de manière structurante des usages prescrits, ouverts – La responsabilisation de lélève Permettre à lélève « dassumer » son identité et son individuation – Le développement de lesprit critique, réflexivité et autoévaluation Mettre en avant le questionnement avant le résultat de la machine 31BD-CEPEC

32 La relation éducative et le numérique Pour lenseignant cest : – Reconnaître et faire reconnaître que lon a besoin de lautre (altération) Faire émerger la richesse des contacts et relations entre jeunes et avec les adultes – Co-construction dans une interrelation Favoriser en présence et en numérique les relations délaboration avec les élèves – Limportance accordée au dispositif global, à lenvironnement Privilégier un projet cohérent au brillant dun outil nouveau – Un questionnement éthique constant Mettre systématiquement le questionnement éthique dans tout usage des TIC en contexte scolaire 32BD-CEPEC

33 La relation éducative et le numérique Dans la classe cest : – Accompagner lélève au-delà des savoirs Autoriser les élèves à enrichir leurs connaissances avec des contenus en ligne – Avoir le souci de lappropriation et pas seulement de lapprentissage Sassurer que les élèves dépassent les apprentissages mécaniques et savent réinvestir ce quils construisent avec les TIC – Donner corps aux savoirs Permettre aux élèves de dépasser la forme numérique (lécran) pour aller vers lélaboration des savoirs (en ligne, ou non) 33BD-CEPEC

34 La relation éducative et le numérique Dans la classe cest : – Tenir son rôle dadulte dans la dissymétrie Assumer, même avec les TIC, le rôle du sens et des limites – Accélérer le changement de lautre, mais aussi de soi dans une transaction permanente Accepter nos méconnaissances pour permettre une progression plus rapide venant parfois des élèves eux- mêmes – Avoir le souci du « Bien Etre » de lautre Ne pas diaboliser les TIC pour permettre que lélève les institue dans une dynamique de respect et de « Bien Etre » de lautre 34BD-CEPEC

35 La relation éducative et le numérique Pour létablissement, linstitution cest : – Ne pas chercher à tout rationnaliser Garantir que toute technique à des limites et quelle ne peut rationaliser lhumanitude – Aller au-delà de la seule professionnalité Inviter léquipe éducative à dépasser les approches technicennes induites par les TIC pour retrouver de lhumain – Développer les dynamiques collaboratives Permettre aux équipes et aux élèves dutiliser les TIC pour entrer véritablement en collaboration, les encourager – Mesurer la place des effets de mode dans les projets Faire des choix entre limage que lon veut donner et lintention réelle pour les élèves 35BD-CEPEC

36 La relation éducative et le numérique Pour létablissement, linstitution cest : – Encourager la circulation et les réseaux ouverts Favoriser une véritable prise de conscience de limportance de la gestion des flux dinformation et encourager la mise en réseau au- delà des frontières physiques – Travailler en permanence « les limites » : Dans les limites comme frontières – En proposant un cadre pensé, structurant et rigoureux à lusage des TIC, Contre les limites comme seuil – En favorisant linterrogation bienveillante du cadre quand certains éléments nouveaux apparaissent et les bousculent Au risque des limites à dépasser – En permettant les expérimentations qui peuvent construire du sens et produire de nouvelles postures éducatives 36BD-CEPEC

37 Des axes de réflexion Initier des dialogues éducatifs à partir dactivités délaboration intégrant les TIC Développer la capacité de chaque membre de la communauté éducative à sinterroger sur sa relation réelle et personnelle aux TIC Encourager des projets TIC permettant de développer de lhumanitude et pas seulement des gestes techniques… Retrouver le sens du sacré 37BD-CEPEC

38 Merci de votre attention BD-CEPEC

39 Bibliographie Postic Marcel, La relation éducative, PUF 1979 (1ere édition) Vial Michel (Sous la direction de), Le travail des limites dans la relation éducative : Aide? Guidage ? Accompagnement ?, Analyses de pratiques, l'Harmattan 2010 Maubant Philippe et Roger Lucie (Sous la direction de), De nouvelles configurations éducatives, Entre coéducation et communautés d'apprentissage, PUQ, 2010 Casilli Antonio, Les liaisons numériques, Vers une nouvelle sociabilité ? Seuil, 2010 Lardellier Pascal, Le pouce et la souris, Enquête sur la culture numérique des ados, Fayard, Paris, 2006 Pasquier, Dominique, Cultures lycéennes. La tyrannie de la majorité, Ed. Autrement, Coll. « Mutations », Gaillard Jean Paul, Enfants et adolescents en mutation, mode d'emploi pour parents, éducateurs, enseignants et thérapeutes. ESF éditeur, 2009 Ellul, Jacques, Le bluff technologique, Hachette, BD-CEPEC

40 Annexes Dimensions éthiques en établissement – Quelle prise en compte de l'antériorité, de l'histoire de l'autre ? – Quel type de regard je m'autorise sur le travail de l'autre ? – Quelles traces je décide de faire produire par l'autre pour quel projet ? – Quelle confidentialité je préserve sur les informations que j'ai obtenues au sujet des autres ? – Quelle exposition de moi même je m'autorise ? – Quels propos je tiens en ligne sur les autres ? – Quels liens je fais (je construis techniquement aussi) entre des informations disparates au sujet d'une personne ? – Quelle distance critique je mets avec les outils qui me rapportent les traces de l'autre ? – Quels dispositifs je construis pour regarder l'autre (à son insu ou pas) – Quel pouvoir je donne à l'autre sur mes projets pour le suivre dans ses traces numériques ? – BD-CEPEC

41 Annexes - éducative 2.2 Des propositions Permettre aux enfants de parler de ce qui les impressionne proposition n°1 : Je sais que trop souvent nous mettons nos enfants en face dimages choquantes ou violentes, cest pourquoi je nhésite pas à en parler avec eux au dès quelles ont été vues, ou quand les enfants demandent des explications Sassurer que les enfants comprennent la mise en place des filtrages et des contrôles proposition n°2 : Connaissant les limites et les insuffisances des logiciels de contrôle parental je ninstalle ceux-ci quen laccompagnant dun dialogue avec mon enfant sur leur utilité, leur efficacité et les réglages que lon va choisir Favoriser les contacts amicaux des enfants en ligne dans un cercle restreint proposition n°3 : Jincite mon enfant à utiliser les stratégies et les logiciels qui lui permettent de nêtre en contact quavec les amis quil connaît bien Permettre aux enfants de connaître les codes de vie sociale qui les protègent proposition n°4 : Jexplique à mon enfant que sur Internet, comme dans la rue, je parle à quelquun que je ne connais pas si : - Je ne lui donne ni mon nom ni mon adresse quand je ne le connais pas. - Jen parle aussi à un adulte de confiance, si je veux mieux connaître cette personne. - Jinforme mes parents ou un adulte des échanges que jai avec cette personne Développer le sens de la vérification et du questionnement par rapport aux informations proposition n°5 : Jincite mon enfant à ne pas se contenter des premières informations quil trouve sur Internet. De plus je lui conseille de toujours comparer les informations quil trouve sur le net avec plusieurs autres sources avant de penser quelles sont vraies et utilisables.humaine 41BD-CEPEC

42 Annexes Favoriser lexplication par lenfant de ce quil fait proposition 6 : Chaque fois que loccasion se présente, jexplique à mon enfant comment fonctionnent les différents logiciels et matériels quil peut utiliser. Sinon je lui demande de me les expliquer Faire connaître la différence entre privé et public et en comprendre les conséquences proposition 6 bis : En échangeant avec mon enfant à propos de plusieurs situations que je connais sur Internet, je lui montre que ce qui est écrit peut être vu de tous et que tout ce quil écrit peut être rassemblé pour construire son portrait numérique Inciter les enfants à parler en confiance aux adultes de ce quils font proposition n°7 : Quand je pense que mon enfant passe trop de temps sur Internet, jessaie de comprendre pourquoi et jengage le dialogue avec lui sur les activités quil aime et le temps quil y consacre afin quil construise les règles dont il a besoin Montrer à lenfant que les adultes sont vigilants pour eux sur les dangers quils rencontrent proposition n°8 : Quand je me promène avec mon enfant dans la rue, je lui montre les dangers quil peut rencontrer et lui explique en quoi il y a danger en faisant le parallèle avec Internet Permettre à lenfant de se rendre compte quêtre marqué affectivement et émotionnellement est normal proposition n°9 : Lorsque mon enfant est exposé à certaines informations qui me semblent choquantes, jen parle avec lui et agis de telle manière quil puisse me questionner et comprendre pourquoi je suis choqué. Je lui montre la variété des informations et la difficulté à accepter tout ce qui se dit sans se poser de questions Inviter les enfants à comprendre le sens de la loi et limportance de ladapter au quotidien proposition 10 : Chaque fois que loccasion se présente quand jutilise ou il utilise Internet, je parle avec mon enfant du droit des médias. Lorsquil utilise lui même Internet pour lire ou pour écrire, je parle avec lui de la loi mais aussi de léthique de la communication humaine 42BD-CEPEC

43 Annexe - enseignants Remarques de cadrage : Les habitudes enseignantes ont longtemps rejeté les pratiques familiales dapprentissage du monde scolaire, comme Jules Ferry lexpliquait en 1880 pour éloigner les jeunes de linfluence néfaste des familles Le pouvoir du système scolaire vient surtout du fait quil transmets un savoir dont il détient les clefs que seul il a le droit dutiliser en particulier pour reconnaître les apprentissages mais aussi conduire leur trajectoire Dépasser lespace temps du « cours » (temps, lieu action) sans le contrôler (par les devoirs et les leçons) est une source de danger pour linstitution scolaire et le travail des enseignants Prendre en compte dans le contexte scolaire des apprentissages effectués en dehors est potentiellement déstabilisant cest pourquoi ces formes dapprentissages non scolaires sont ignorées Limportance connue du contexte familial comme favorisant la réussite scolaire se trouve potentialisé avec les TIC, le système scolaire sinterdit de le voir au nom dun modèle égalitaire théorique Prescrire des usages des TIC en dehors de lécole est pour lenseignant le moyen dinciter les élèves à apprendre par eux mêmes et aussi à apprendre à apprendre 43BD-CEPEC

44 Annexe - enseignants Proposition Inciter les élèves à la curiosité et à lélargissement des apprentissages A la fin ou en cours de chaque séquence (ensemble de séances, de cours) on propose aux élèves une liste de sites Internet quils peuvent consulter pour aller plus loin dans le sujet travailler et satisfaire leur curiosité Proposition Développer lattention des élèves sur lorigine des documents quils utilisent pour apprendre Lorsquun élève propose dapporter un document en classe on lui demande de préciser exactement la source (support, auteur, date, comment il se lest procuré) Proposition Inciter les élèves à travailler ensemble de manière constructive permettant dapprendre des autres Si lon propose aux élèves de faire un devoir à la maison on leur explique les différentes façons de se faire aider dans le travail. On leur propose une approche collaborative et de co-apprentissage Proposition Amener les élèves à découvrir et apprécier le contenu des documents quils utilisent pour apprendre Si lon demande aux élèves de faire des recherches à la maison on leur donne des consignes précises qui leur évitent de faire du copier coller : faire une synthèse courte du document et expliquer ce que le contenu du document apporte aux question posées en noubliant pas de préciser la source Proposition Développer la comparaison ordonnée comme mode dévaluation des informations Quand on demande aux élèves de répondre à une question à la maison en utilisant tous les moyens à leur disposition, on leur demande de comparer au moins trois sources différentes pour garantir leur réponse 44BD-CEPEC

45 Annexe - enseignants Proposition Proposer aux élèves des repères pour travailler avec les enseignants après lécole Si lon donne son adresse électronique aux élèves alors on sengage à leur préciser ce quils peuvent en faire dans leurs apprentissages Proposition Amener les élèves à distinguer les outils, les activités et les contextes en sachant les mettre en cohérence Dans la classe on peut utiliser les mêmes outils quà la maison, mais on évite de confondre les deux dans les activités scolaires pour aider lélève à comprendre la séparation entre vie professionnelle et vie privée. Proposition Développer lautonomie des élèves tout en leur assurant un contexte rassurant Lorsque lon crée un espace de travail pour les élèves accessible aussi de la maison, on veille à ce quils y accèdent de manière sécurisée (code daccès et mot de passe) et on leur propose un variété dactivités structurées qui leurs permettent dapprendre en autonomie Proposition Permettre aux élèves de découvrir et dutiliser des balises fiables pour accéder à linformation en ligne Lorsque lon demande aux élèves de rechercher des documents ou de linformation sur Internet on précise suffisamment le travail à faire ainsi que quelques éléments de méthode de travail pour ne pas les exposer inutilement à des informations non souhaitables Proposition Lorsque lon recommande aux élèves dutiliser les TIC pour un travail scolaire on explique suffisamment la demande pour que les parents puissent se situer et comprendre le type dusage des TIC que lon veut développer Sassurer que les activités de travail scolaire des élèves à la maison soient aussi accessibles aux parents 45BD-CEPEC

46 Annexe Des objets dinterrogation (jp Gaillard) Le déplacement de lautorité – Refus de la soumission – La nouvelle forme de respect – Du mimétisme à légalitarité Passer du modèle imposé à lexemple reconnu La construction identitaire – Individuation, pas individualisation – Personnalisation, pas individualisation – De lhumiliation/humilité à la présentation de soi La co-construction de la relation – Réduction de la complexité relationnelle : tous égaux – La perte de lautre, virtuelle et tolérable, réelle et intolérable – Affectivation des liens – Importance de la reconnaissance 46BD-CEPEC

47 La relation éducative (compl) Pour lenseignant cest : – Le souci de lémancipation de lautre – Limportance donnée à la fonction détayage – La responsabilisation de lélève – Le développement de lesprit critique, réflexivité et autoévaluation – Reconnaître et faire reconnaître que lon a besoin de lautre (altération) – Limportance accordée au dispositif global – Co-construction dans une interrelation – Un questionnement éthique constant 47BD-CEPEC

48 La relation éducative (compl) Dans la classe cest : – Accompagner lélève au-delà des savoirs – Avoir le souci de lappropriation et pas seulement de lapprentissage – Donner corps aux savoirs – Tenir son rôle dadulte dans la dissymétrie – Accélérer le changement de lautre, mais aussi de soi dans une transaction permanente – Avoir le souci du « Bien Etre » de lautre 48BD-CEPEC

49 La relation éducative (compl) Pour létablissement, linstitution cest : – Ne pas chercher à tout rationnaliser – Aller au-delà de la seule professionnalité – Développer les dynamiques collaboratives – Encourager la circulation et les réseaux ouverts – Travailler en permanence « les limites » : Dans les limites comme frontières Contre les limites comme seuil Au risque des limites à dépasser 49BD-CEPEC


Télécharger ppt "Renouveler la relation éducative ? Le numérique, un intrus dans la relation éducative Poitiers 6 octobre 2010 1BD-CEPEC 6-10-2010."

Présentations similaires


Annonces Google