La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 PANDEMIE GRIPPALE nouveau virus A/H1N1 ADF 1er juillet 2009 Dominique TRICARD (mission dappui IGAS) Sophie LE BRIS (PJJ) Anne-Marie TAHRAT (DGAS)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 PANDEMIE GRIPPALE nouveau virus A/H1N1 ADF 1er juillet 2009 Dominique TRICARD (mission dappui IGAS) Sophie LE BRIS (PJJ) Anne-Marie TAHRAT (DGAS)"— Transcription de la présentation:

1 1 PANDEMIE GRIPPALE nouveau virus A/H1N1 ADF 1er juillet 2009 Dominique TRICARD (mission dappui IGAS) Sophie LE BRIS (PJJ) Anne-Marie TAHRAT (DGAS)

2 2 Les virus grippaux Résistance: 105 j dans les fientes 60 j dans leau 24 h à T° ambiante sur surface dure aux Ac non spécifiques de H ou N Sensibilité: à la chaleur (5 min à 60°C) au pH extrême aux antiseptiques, à lalcool, à leau de javel aux Ac anti-H et/ou anti-N aux médicaments anti-N

3 3 Les hôtes naturels des virus grippaux L Homme, les oiseaux, le porc, le cheval. Virus A rencontrés chez lHomme actuellement: H1N1, H3N2, nouveau virus A/H1N1 Virus A rencontrés chez les oiseaux actuellement: H5N1, H7N7… Virus A rencontrés chez les porcs actuellement: H1N1,H2N2

4 4 Contagiosité du virus de la grippe 1 j avant 7 j après le début des symptômes Incubation J-7

5 5 Comment se contamine-t-on? (Modalités de transmission du virus) Transmission par voie aérienne : –par voie de gouttelettes : de salive ou de sécrétions émises lors de la toux et des éternuements d un malade grippé –par voie aérosol : transmission aéroportée du virus sur fines particules (respiration, parole) Transmission indirecte par contact : –par lintermédiaire des mains –par les surfaces contaminées dans l entourage dun malade: tables, chaises, poignées de porte, vêtements, téléphone etc….

6 6 La contamination Excrétion :

7 7 Mais on ne se contamine pas par lalimentation...

8 8 Comment évite-t-on la contamination ?

9 9 Mesures « barrières » générales Se laver les mains fréquemment +++ Ne plus se serrer la main ! Ne plus sembrasser ! Eviter les regroupements Décider dune éventuelle fermeture des écoles Limiter les transports Porter un masque (selon les situations ) Porter un masque « chirurgical » en cas de symptômes Isoler les malades (distance de protection sanitaire plausible:2mètres )

10 10 Pandémie grippale

11 11 Les leçons de lhistoire les plus récentes 1918 – 1920 : Grippe espagnole A(H1N1) 40 à 50 millions de morts dont morts en France Un milliard de malades Excès de mortalité USA : 529/ pas de mesure de surveillance, pas de mesure de protection 1957 – 58 : Grippe asiatique A(H2N2) Excès de mortalité USA : 39/ – 69 : Grippe de Hong-Kong A(H3N2) morts en France Excès de mortalité USA : 8/ PANDEMIE = 3 conditions : nouveau virus transmission interhumaine absence dimmunité

12 12 HaNb H1N Emergence du virus H1N1 en 1918 par mutation dun virus aviaire qui sest adapté à lHomme COMMENT PEUT APPARAÎTRE UN NOUVEAU VIRUS ? Deux possibilités: MUTATION ou RECOMBINAISON La pandémie grippale

13 13 Pandémie à A/H1N1 Premier cas vers le 15 février 2009 au village de la Gloria-Véracruz (Mexique ) Passage en pandémie (niveau 6 de OMS ) : le 11 juin 2009 Sujets jeunes : âge médian 20 ans (seulement 5 % des malades ont plus de 50 ans ) Diffusion mondiale rapide favorisée par le transport aérien

14 14 La préparation à une pandémie grippale

15 15 Préparation à une pandémie grippale Le plan OMS la recommandation à chaque pays : préparez vous ! Une première dans lhistoire de lhumanité La France : –Le plan national de prévention et de lutte pandémie grippale et ses fiches techniques –régulièrement testé et actualisé

16 16

17 17 En cours de réactualisation Fiches techniques A - Organisation de l État B - Mesures de santé animale C - Mesures de protection sanitaire des personnes D - Conduites à tenir devant des suspicions de cas E - Organisation des soins F - Suivi épidémiologique G - Organisation de la vie collective : mesures barrières, continuité des services collectifs et de l économie H - Information et communication Plan national : Fiches annexées

18 18 Fiche G2 : Comportement civique et mobilisation sociale Chacun devra se prendre en charge en s adaptant au contexte réel Un comportement civique individuel de respect des règles et recommandations Une mobilisation : –Poursuite de la participation à la vie économique –contribution à la solidarité familiale et de voisinage –Participation sociale (bénévolat …)

19 19 Les produits de santé Masques Antiviraux Vaccins

20 20 Les masques Fiche C4 du plan national

21 21 Les masques Les masques chirurgicaux (antiprojections) (1 Milliard stockés pour les malades, distribués gratuitement avec le tamiflu) Les FFP2: plus de 600 millions stockés par la santé Fiche C4 du plan national Circulaire DGT du 18/12/2007

22 22 4 grands types dexpositions Circulaire Travail Travail à distance Protections adaptée population Exposition en interne Masques anti-projection Exposition répétée et importante Masques FFP2 au contact du public Exposition aggravée au Masques FFP2 virus (risques biologiques)

23 23 FFP2 pour le secteur S et MS Circulaire Intérieur/DGS/DGAS : gestion des stocks du secteur santé(dont ESMS) Des FFP2 pour les professionnels susceptibles dêtre au contact des résidents et usagers grippés Etablissements et services sociaux et médicosociaux concernés: –Les établissements assurant lhébergement des PA ou PH –Les SSIAD –Les structures assurant un hébergement visées aux 8°, 9° et 13° du I de larticle L CASF –Les organismes assurant les maraudes

24 Types de masques selon lactivité 24 CASNiveaux déquipement Malades CCas possibles ou confirmésMasques anti-projections Activités de type familiales F Personnes vivant dans lentourage immédiat dun cas possible ou confirmé et contribuant aux soins Masques anti-projections Activités de vie collective V1Personnes se rendant dans des lieux publicsMasque anti-projections ou masque grand public V2Personnes se déplaçant en transport en communs pour se rendre a son travail ou pour des activités professionnelles Masque anti-projections ou masque grand public Activités de types professionnels 11Les intervenants peuvent êtres ou sont exposés régulièrement au public Masques FFP2 12Les intervenants peuvent être ou son exposées (régulièrement) a des cas possibles ou confirmés Masques FFP2 Gants de Protection 13Les intervenants peuvent être ou son en contact étroit ave des cas possibles ou confirmés ou avec des prélèvements issus de tels cas Masques FFP2 Gants de protection Lunettes de protection Vêtement de protection

25 25 Les antiviraux Tamiflu et Relenza 33 millions de traitement Administrés en curatif précoce Sur prescription médicale Circuits de distribution habituels (officines) Gratuité

26 26 Les vaccins Les premières doses de vaccin contre la grippe pandémique ne seront disponibles que dans les 3 mois à 5 mois suivant la réception des souches de lOMS Les premières doses de vaccin contre la grippe pandémique ne seront disponibles que dans les 3 mois à 5 mois suivant la réception des souches de lOMS Etablissement de priorités vaccinales Etablissement de priorités vaccinales En cours d élaboration : le calendrier vaccinal, les conditions de mise en œuvre sur le terrain En cours d élaboration : le calendrier vaccinal, les conditions de mise en œuvre sur le terrain

27 27 Organisation des soins en situation de pandémie grippale Fiches de recommandations du ministère de la santé annexées à la circulaire DHOS du 26 mars 2007) La stratégie nationale :les malades grippés (sauf complications vitales) sont soignés à domicile Hôpitaux: plan blanc - annexe pandémie Le médecin généraliste est en première ligne Des structures ad hoc seront créées

28 28

29 29 Fiche G1 Continuité des activités économiques et des services publics et Prévention sanitaire Objectif en situation de pandémie : Concilier la garantie de continuité des activités du secteur public et du secteur privé, et la protection de la santé des employés, dans l intérêt du bon fonctionnement de la société dans son ensemble Élaboration de « plans de continuité » Adaptation du plan de prévention

30 30 Fiche G1 : Évaluation des enjeux Menace humaine mais aussi pour la société Concilier la continuité des activités et la protection des personnels si les conséquences sanitaires sont limitées : comportement solidaire pour que l activité soit aussi peu perturbée que possible si la pandémie fait de nombreuses victimes : priorité de sauvegarde des vies, réduction des activités non essentielles

31 31 Fiche G1 : Conséquences d une pandémie Diminution des effectifs sur 8 à 12 semaines Indisponibilité simultanée de dirigeants et responsables Difficultés d approvisionnement - défaillance fournisseurs et sous traitants Dégradation de services sensibles (transports...) Annulations de commandes ou autres demandes

32 32 Fiche G1 : Protection de la santé du personnel Code du travail (L.230-2) : le chef d établissement prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé de tous ses employés … les mesures comprennent des actions de prévention des risques professionnels, d information et de formation et la mise en place de moyens adaptés Évaluation des risques - programme annuel de prévention Intervention des instances représentatives du personnel Compétence médicale du médecin du travail

33 33 Fiche G1 Trame d un plan de continuité Analyse des missions - Continuité des fonctions de direction Méthodes et moyens de protection et d information du personnel : mesures dhygiène, protections adaptées, formation, stocks … Modes d organisation pour le maintien de lactivité : fournisseurs, stocks, transports, courrier, finances, moyens techniques et logistiques, restauration, organisation du travail, horaires de travail..

34 34 Les services de lEtat doivent élaborer leur PCA Une obligation pour les services de lEtat Une recommandation pour les autres acteurs publics et privés (Collectivités territoriales, grands opérateurs nationaux, entreprises, associations …) Mise en place dun classeur de protocole pandémie grippale

35 35 La préparation du secteur social et médico-social Les recommandations DGAS de mars 2007

36 36 Des personnes particulièrement vulnérables en pandémie (fiche G7) du fait de multiples facteurs : – l âge – l état de santé – d un handicap – de conditions de vie précaires – de l exclusion sociale – d un certain isolement géographique et qui vivent soit en institution, soit à domicile, et parfois à la rue...

37 37 Les établissements médico-sociaux et sociaux Tous resteront ouverts... sauf certains établissements d éducation spéciale, si les écoles sont fermées, et que l état de santé des enfants le permet qu ils soient substituts de domicile: établissements pour personnes âgées ou handicapées, centres dhébergement et de réinsertion sociale, centres d accueil pour demandeurs dasiles, maisons relais, centres provisoires d hébergement... ou structures d hébergement provisoire ou d accueil de jour pour personnes sans domicile fixe.

38 38 Les aidants en pandémie Essentiels pour le maintien à domicile (stratégie national de prise en charge...) En pandémie, il faudra suppléer à la possible défaillance des aidants et ce dautant plus que les besoins seront plus importants (pics épidémiques) PCA: Réorganisation du travail,recentrage sur les missions essentielles De possibles structures intermédiaires pour non grippés …

39 39 Conclusion : Préparation des CG La vie institutionnelle Les missions « habituelles » et leur devenir Les missions induites par une pandémie Le PCA du CG Les relations avec les autres acteurs (Etat, communes, organismes de protection sociale, secteur associatif …) La communication


Télécharger ppt "1 PANDEMIE GRIPPALE nouveau virus A/H1N1 ADF 1er juillet 2009 Dominique TRICARD (mission dappui IGAS) Sophie LE BRIS (PJJ) Anne-Marie TAHRAT (DGAS)"

Présentations similaires


Annonces Google