La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La scolarisation des enfants de moins de trois ans (BO n° 3 du17 janvier 2013) Dispositif départemental Seine et Marne Annette Breilloux IEN avril 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La scolarisation des enfants de moins de trois ans (BO n° 3 du17 janvier 2013) Dispositif départemental Seine et Marne Annette Breilloux IEN avril 2013."— Transcription de la présentation:

1 La scolarisation des enfants de moins de trois ans (BO n° 3 du17 janvier 2013) Dispositif départemental Seine et Marne Annette Breilloux IEN avril 2013

2 Le contexte (1) Circulaire du Scolarisation des enfants de moins de trois ans Enjeux : -Priorité donnée au primaire dans le cadre de la refondation de lécole pour favoriser la réussite scolaire -Priorité aux écoles situées dans un environnement social défavorisé Objectif : favoriser la réussite scolaire des enfants dont la famille est éloignée de la culture scolaire pour des raisons sociales, culturelles ou linguistiques

3 Le contexte (2) Installer cette scolarisation Engager un travail partenarial La rendre effective Donner envie décole La rendre efficace Importance de la qualité des pratiques ordinaires pour garantir lirréversibilité des acquis de base

4 Dépasser les interrogations (1) Est-ce bon pour les enfants? Le cerveau nattend pas lécole pour se développer, le développement se fait en continu Rôle de protection Des effets positifs sur plusieurs années (trajectoires scolaires et de vie) Des effets positifs sur les apprentissages Les enfants «à risques » sont + sensibles aux effets positifs et négatifs

5 Dépasser les interrogations (2) Une évolution des politiques publiques vers la réponse à une logique de besoins : Que peut on faire à lécole pour que laccueil des petits devienne compatible avec leurs besoins? Comment lécole peut elle intégrer les besoins des familles? La maternelle, une école accessible à tous

6 Les éléments de consensus Qualités des interactions. Adéquation aux besoins individuels des enfants. Stabilité du personnel. Adéquation des locaux. Trouver un équilibre sur tous les aspects du développement du jeune enfant

7 La qualité des processus Laccueil : faciliter la séparation, une séparation en douceur avec ses parents une séparation nécessaire et la socialisation : des éléments dévolution à prendre en compte du personnel vers le plus collectif Des difficultés pour ceux qui nont pas le JE

8 Un enjeu fondamental Le langage, le lexique et la syntaxe et La découverte des différentes fonctions du langage Trois éléments fondamentaux de mise en œuvre : -Apprendre à raconter des histoires -Apprendre à les choisir -Aménager sa classe, créer un environnement Une forme pédagogique spécifique

9 Des besoins variés à respecter Les besoins physiologiques Les besoins moteurs Les besoins de découverte et de connaissance Les besoins affectifs et sociaux

10 La qualité structurelle Des choix qui impliquent léquipe Aménagement du temps : souplesse et régularité Aménagement de lespace : –Créer de la sécurité –Orienter les activités –Autoriser les initiatives –Favoriser les interactions

11 La qualité des partenariats Établir une relation de confiance avec le familles –Implication active (familles les plus éloignées de la culture scolaire) –Comprendre les attentes et exigences –Communiquer avec les personnels –Présenter le projet Travail en partenariat petite enfance école La présence régulière de lATSEM

12 Les principes de référence 1.Concerne les enfants dès l'âge de deux ans, 2.Un local adapté et un équipement en matériel spécifique, définis en accord avec la collectivité compétente. 3.La structure mise en place accueille prioritairement des enfants du secteur de l'école où elle est implantée 4.Le projet pédagogique et éducatif est inscrit au projet d'école. 5.Le projet pédagogique est présenté aux parents. 6.Le projet pédagogique et éducatif prévoit explicitement les modalités d'accueil et de participation des parents à la scolarité de leur enfant. 7.Les horaires d'entrée et de sortie le matin et l'après-midi peuvent être assouplis en conservant toutefois un temps significatif de présence 8.Les enfants de moins de trois ans sont comptabilisés dans les prévisions d'effectifs de rentrée. 9.Les enseignants qui exercent dans ces structures reçoivent une formation dont certaines actions peuvent être communes avec les personnels des collectivités territoriales. 10.Les formateurs, et notamment les conseillers pédagogiques des circonscriptions concernées par ces dispositifs, suivront une formation adaptée au niveau départemental ou académique pour faciliter l'accompagnement des équipes dans la définition et la mise en œuvre de leur projet.

13 Le dispositif départemental Pilotage du dispositif La DASEN –Etablit la liste des écoles situées dans un environnement défavorisé et dans lesquelles les dispositifs de scolarisation seront implantés –Assure une formation à lensemble des personnels affectés L IEN –Pilote local du dispositif avec les directeurs des écoles concernées –Veille lors de laffectation à la cohérence entre les nominations et les conditions du poste sollicité (pas de temps partiel, de décharge) –Garant de la concertation avec les collectivités territoriales –Evaluateur de la pertinence et de lefficacité du dispositif LE DIRECTEUR –Garant de la relation établie avec les parents délèves –Prend en compte les rythmes spécifiques de ces jeunes enfants –Participe aux travaux de la structure locale partenariales –Rédige le projet de la classe et linscrit dans le projet décole Accompagnement du dispositif : référent IEN maternelle Expertise, conseils techniques et cohérence départementale du pilotage Soutien qualitatif à la mise en œuvre Validation des projets rédigés par les équipes enseignantes Conception et mise à disposition de ressources

14 Éléments de mise en œuvre départementaux (1) La convention : signature Maire- IEN en 3 exemplaires, et envoi à la DASEN (fin année scolaire ou rentrée) La fiche préconisations permet détablir le dialogue avec les collectivités (besoins des enfants, éléments matériels) La fiche projet : en lien avec le projet décole, à renseigner en ligne tableau de bord 15/09/2013 Cahier des charges ATSEM : proposition fiche dialogue départementale au regard des missions

15 Éléments de mise en œuvre départementaux (2) Démarche : Accompagnement local des IEN et équipes de circonscription engagés dans ce dispositif en 2013/2014 Constitution et animation dun groupe de pilotage départemental et partenarial petite enfance (mise en place, suivi et bilan) 2013/ Formations départementales : –de formateurs –2012/2013 : des équipes des écoles engagées (directeur et enseignant) : les spécificités de cette scolarisation (en 2 groupes, 2 fois deux jours, semaine du 24 juin au 28 juin 2013) –2013/2014 : 9h00 obligatoires (dont 3h00 partenariales) Les ressources actuelles disponibles : Dossier cadre : textes et principes de référence Dossier pédagogique : Enjeux, besoins spécifiques, organisation respectueuse des besoins, le langage, la famille ainsi que des annexes précisant quelques points de vigilance.


Télécharger ppt "La scolarisation des enfants de moins de trois ans (BO n° 3 du17 janvier 2013) Dispositif départemental Seine et Marne Annette Breilloux IEN avril 2013."

Présentations similaires


Annonces Google