La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SOINS INFIRMIERS AUX GREFFÉS. - Introduction - Le bilan pré-transplantation (BPT), jusquà linscription sur les listes de l ABM. - Appel à la greffe, accueil.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SOINS INFIRMIERS AUX GREFFÉS. - Introduction - Le bilan pré-transplantation (BPT), jusquà linscription sur les listes de l ABM. - Appel à la greffe, accueil."— Transcription de la présentation:

1 SOINS INFIRMIERS AUX GREFFÉS

2 - Introduction - Le bilan pré-transplantation (BPT), jusquà linscription sur les listes de l ABM. - Appel à la greffe, accueil dans le service jusquau départ au bloc. - Retour de bloc… surveillance. - Education thérapeutique. -Devenir, suivi (bilans,consultations…)

3 Rein : premier organe couramment transplanté Difficultés de la greffe rénale liées à 3 facteurs :. Receveur ( complications IRC…). Rein transplanté ( état de santé du donneur mal connu). Traitements (corticoïdes et immunosuppresseurs) INTRODUCTION

4 BILAN PRE TRANSPLANTATION Dépister les pathologies susceptibles de : - Saggraver avec le ttt immunosuppresseur - Compliquer lanesthésie - Compliquer lacte chirurgical

5

6 BILAN PRE-TRANSPLANTATION Le BPT comprend : - un bilan biologique (général, sérologies…) - un bilan immunologique ( groupage sang, HLA…)

7 Anticorps anti-HLA : Fabriqués contre des antigènes HLA différents des siens. Produits dans les suites dune transfusion sanguine, dune transplantation ou dune grossesse. Groupage HLA : les Ag HLA représentent la carte didentité génétique de lindividu. Ils correspondent aux Ag dhistocompatibilité

8

9 APPEL A LA GREFFE Annonce de prélèvement par lABM Envoi de noms de patients par la coordination Choix par le néphrologue (en fonction du dossier) Appel du ou des patient(s)

10 BILAN PRÉ-OPÉRATOIRE Sanguin - iono, - nfp, - bilan coag, - Groupage - ACI, - autres (tps de coag, bilan lipidique, β HCG) - crossmatch… DANS LE SERVICE

11 Définition du crossmatch : Test qui cherche à mettre en évidence lexistence danticorps anti HLA chez le receveur, dirigés contre les antigènes HLA présents sur les lymphocytes du donneur. Les lymphocytes extraits des ganglions et de la rate sont mis en présence du sérum du receveur.

12 Suite du bilan si crossmatch négatif - TS - Prélèvements nez gorge - Pesée- poids de base - Constantes - ECG DANS LE SERVICE - Radio pulmonaire Préparation du bilan per op

13 AVANT LE BLOC : - Douche bétadinée - Tonte - Patient vu par le néphrologue… - Patient vu par lanesthésiste… - Prémédication DANS LE SERVICE

14

15 DÉPART AU BLOC Le patient part avec : -dossier + étiquettes -Résultats sanguins pré op -Radio pulm, ECG -Fiche de bloc avec pré-traitement -PCA morphine -Tubes du bilan per op

16

17 PENDANT LE BLOC Préparation de la chambre : - Scope - Vérifier O2 et aspiration - 1L de SG5% purgé - (Installation du système à PVC) - Set de narcan - 2 pousse-seringue - 2 cantines - Préparer les surveillances sur OPIUM

18 PENDANT LE BLOC Préparation du bilan post op : - Iono, NFP, bilan de coag - Bon de radio pulmonaire (VVC)

19 PCA Kt périphérique O2O2

20 RETOUR DE BLOC Installation du patient : -O2 si besoin - VVC : SG5% (noter et jeter quantités restantes du BO) PSE (PVC) Vérifier reflux, pansement - Scope - PCA

21 RETOUR DE BLOC Pansement : (fosse iliaque), agrafes surveiller propreté, renforcer si besoin Redon: quantité, aspect SAD : quantité, couleur, aspect jeter, repartir de zéro

22 RETOUR DE BLOC Prélever bilan post-op Faire radio pulm (si non faite au bloc)

23 SURVEILLANCE Toutes les ½ heures pendant 2h, puis toutes les heures pendant 4h… à espacer ou rapprocher suivant létat du patient. Générale : - Conscience - Constantes - Douleur - Pansement (évolution) - Redon - Reprise du transit

24 Spécifique : Équilibre hydrique : diurèse bilan entrées sorties protocole diurétique (PVC) surveillance oedèmes Surveillance FAV SURVEILLANCE

25 RISQUE DE DOULEUR Lié à lintervention PCA Morphine: (enlevée à J2-J3) Surveillance efficacité Surveillance effets secondaires Protocole antalgique

26 RISQUE HEMORRAGIQUE Lié à lintervention Surveillance clinique: Pansement Redon ( mobi J2 puis ablation J3) Hématurie (surtout post op immédiat) Pouls, TA NFP Surveillance paraclinique: écho abdo +/- doppler à J0-J1

27 RISQUE INFECTIEUX Lié à toutes les portes dentrée Lié à limmunosuppression VVC: manip, pst (4 jrs, stérile), ablation vers J12. Cicatrice: pst à J2 puis ts les 2 jours ablation ½ agrafes J10, reste à J12 (sf diabétique) surveillance et prélèvements découlement KT: enlever dès que possible Soins de SAD

28 RISQUE INFECTIEUX Dépistage : surveillance + prélèvement écoulements observation signes inflammatoires température CRP autres signes cliniques Ttt médicamenteux préventif Urinaire (atb Rocéphine®) Pulm (atb Bactrim®) Digestif (antifungique Fungizone®) Antiviral (Cymévan® puis Rovalcyte®)

29 REPRISE DALIMENTATION À la reprise du transit (variable selon patient) Progressive Prise en charge par la diététicienne

30 RISQUE DANURIE Lié à la NTA Lié à un déséquilibre hydrique Lié à un obstacle Capacité à éliminer Calcul entrées-sorties (au bloc et dans le service) Surveiller : diurèse, (PVC), TA… Équilibre : protocole lasilix, albumine, SSI

31 PROTOCOLE DIURETIQUE LASILIX 1° si Δ = 0 : 250 mg / 4 heures (si poids >50 kgs) sinon 250 mg / 6 heures 2° 250 mg / 6 heures si Δ < 50 cc / heure soit 300 cc / 6 heures 3° 125 mg / 6 heures si 50 < Δ <100 cc / heure soit < 600 cc / 6 heures 4° 80 mg / 6 heures si 100 < Δ < 150 cc / heure soit < 900 cc / 6 heures 5° sinon, 40 mg x 2 sauf indication contraire 125 mg de lasilix : le faire en IVD 250 mg de lasilix : le faire au PSE en 30 mn vitesse 50

32 RISQUE DANURIE Capacité à épurer : Dépistage : créatinine, urée potassium

33 RISQUE DE PROBLEME VASCULAIRE - Thrombose : liée à une hypotension… liée à une hypovolémie… - Problème circulatoire : lié à lintervention lié au greffon et son arbre vasculaire - DEPISTAGE : Souffrance du greffon Echo doppler - TRAITEMENT héparine reprise au bloc

34 RISQUE DE REJET Lié au principe même de la greffe « un rein greffé, sans aucun traitement, se détruit en 15 jours » Prévention : Traitement immunosuppresseur Induction : SAL Entretien : ciclosporine (Néoral ®), tacrolimus (Prograf ®) sirolimus (Rapamune ® ) corticoïdes (Solupred ®), antimétabolites(Cellcept ®)

35 RISQUE DE REJET Dépistage : Signes variables : t°, créat, diurèse poids, oedèmes, Diagnostic par PBR Traitement : Bolus de fortes doses de corticoïdes Plasmaphérèse

36 REPRISE DAUTONOMIE J1 : toilette complète au lit 1 er lever, pesée Boisson J2 : aide à la toilette au lit ablation : scope, KT+PCA élargissement alim : yaourt compote… diminution apports par perfusion J3 : toilette au lavabo + aide mobilisation redon

37 REPRISE DAUTONOMIE J4 : déplacement seul dans la chambre boisson libre et alim normale ablation : redon, SAD J5-6 : VVC rincée (SAL la nuit) J10-12 : ablation VVC

38

39 GREFFE DONNEUR VIVANT Prélèvement sur personne vivante, apparentée ou non (cf loi) Date dintervention fixée Temps dischémie plus court Efficacité souvent rapide du greffon Temps dhospitalisation plus court Meilleure espérance de survie

40 Le cercle des donneurs vivants est étendu : la règle est que le donneur peut être le père ou la mère, et par dérogation avec comité dexperts, le conjoint, les grands-parents, les frères ou sœur, fils ou fille, oncle et tante, cousins germains ou cousines germaines, le conjoint du père ou de la mère, et toute personne apportant la preuve dune vie commune dau moins 2 ans avec le receveur.

41 GREFFE REIN PANCRÉAS Greffe moins fréquente Pour patients diabétiques et insuffisants rénaux Durée intervention plus longue (5-6 heures) Retour post op en réanimation (risque hémorragique +++) + PSE insuline + PSE héparine drains Intervention intra péritonéale : laparotomie, retard reprise de transit, augmentation temps dhospitalisation

42 Risque hémorragique plus important Risque de thrombose plus important Liés à la greffe pancréatique

43 GREFFE CŒUR ARRÊTÉ mort cérébrale Greffons branchés sur la machine de perfusion Reprise fonction rénale retardée (idem NTA) Suites post opératoires allongées Devenir à 5 ans…

44

45


Télécharger ppt "SOINS INFIRMIERS AUX GREFFÉS. - Introduction - Le bilan pré-transplantation (BPT), jusquà linscription sur les listes de l ABM. - Appel à la greffe, accueil."

Présentations similaires


Annonces Google