La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013. dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 SOMMAIRE PHYSIOLOGIE ECHANGES GAZEUX ACCIDENTS DE DECOMPRESSION FORAMEN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013. dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 SOMMAIRE PHYSIOLOGIE ECHANGES GAZEUX ACCIDENTS DE DECOMPRESSION FORAMEN."— Transcription de la présentation:

1 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013

2 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 SOMMAIRE PHYSIOLOGIE ECHANGES GAZEUX ACCIDENTS DE DECOMPRESSION FORAMEN OVAL PERMEABLE ( FOP ) TOXICITE DE LOXYGENE ( O2 ) TOXICITE DE LAZOTE ( N2 ) TOXICITE DU GAZ CARBONIQUE (CO2) INTOXICATION AU MONOXYDE DE CARBONE ( CO )

3 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 Voies aériennes supérieures. Amènent lair au poumons Filtrent lair Réchauffent lair PHYSIOLOGIE ECHANGES GAZEUX ACCIDENTS DE DECOMPRESSION FORAMEN OVAL PERMEABLE ( FOP ) TOXICITE DE LOXYGENE ( O2 ) TOXICITE DE LAZOTE ( N2 ) INTOXICATION AU MONOXYDE DE CARBONE ( CO ) TOXICITE DU GAZ CARBONIQUE (CO2)

4 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 Les voies aériennes inférieures Poumons Bronches Bronchioles Alvéoles pulmonaires Assurent les échanges gazeux (hématose) avec le sang Surface de contact: 100 à 150 m²! Les organes mécaniques permettent la ventilation des voies aériennes Côtes Muscles intercostaux Diaphragme rachis PHYSIOLOGIE ECHANGES GAZEUX ACCIDENTS DE DECOMPRESSION FORAMEN OVAL PERMEABLE ( FOP ) TOXICITE DE LOXYGENE ( O2 ) TOXICITE DE LAZOTE ( N2 ) INTOXICATION AU MONOXYDE DE CARBONE ( CO ) TOXICITE DU GAZ CARBONIQUE (CO2)

5 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 O2 CO2 Sang Veineux Sang Artériel Alvéoles INSPIRATION EXPIRATION Fonctionnement des échanges gazeux au niveau d'une alvéole pulmonaire Les échanges gazeux se font toujours de la concentration la plus forte vers la plus faible PHYSIOLOGIE ECHANGES GAZEUX ACCIDENTS DE DECOMPRESSION FORAMEN OVAL PERMEABLE ( FOP ) TOXICITE DE LOXYGENE ( O2 ) TOXICITE DE LAZOTE ( N2 ) INTOXICATION AU MONOXYDE DE CARBONE ( CO ) TOXICITE DU GAZ CARBONIQUE (CO2)

6 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 Le sang : transporte des éléments nutritifs à nos cellules, les hydratent, repartit la chaleur et transporte les gaz (Azote et oxygène) et évacue les déchets en les acheminant vers les poumons (Gaz carbonique, Azote), notre corps contient 5 à 6 l de sang soit 7 à 8 % de notre poids total. VDVG ODOG Le cœur : cest un muscle creux, gros comme un poing, qui envoie le sang par des contractions à la manière dune pompe. Il bat environ au rythme de 60 et 80 pls minutes chez un adulte. Artères pulmonaires Veines pulmonaires La petite circulation : entre le cœur et les poumons permet déchanger le CO2 contre de loxygène. Artère aorte Veine Cave sup Veine Cave inf La grande circulation : irrigue lensemble de lorganisme par lintermédiaire des artères, des capillaires et des veines et prend le CO2 aux cellules et leur donne de loxygène. CO2 => O2 PHYSIOLOGIE ECHANGES GAZEUX ACCIDENTS DE DECOMPRESSION FORAMEN OVAL PERMEABLE ( FOP ) TOXICITE DE LOXYGENE ( O2 ) TOXICITE DE LAZOTE ( N2 ) INTOXICATION AU MONOXYDE DE CARBONE ( CO ) TOXICITE DU GAZ CARBONIQUE (CO2)

7 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013

8 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 lAzote dissout dans le corps reprend sa forme gazeuse dans le sang : Accident De Décompression (ADD) Peut se déclarer sous leau ou à la surface dans les quelques minutes ou plusieurs heures après la plongée. -Paralysie partielle ou totale -Difficulté ou impossibilité duriner -Trouble de la vision et/ ou de la parole -Trouble de léquilibre et nausées -Mettre la personne sous oxygène -Appeler les secours -Faire boire / Proposer de laspirine (si il est disponible) -Communiquer au responsable les paramètres précis de la plongée Causes Conséquences et Symptômes Traitement PHYSIOLOGIE ECHANGES GAZEUX ACCIDENTS DE DECOMPRESSION FORAMEN OVAL PERMEABLE ( FOP ) TOXICITE DE LOXYGENE ( O2 ) TOXICITE DE LAZOTE ( N2 ) INTOXICATION AU MONOXYDE DE CARBONE ( CO ) TOXICITE DU GAZ CARBONIQUE (CO2)

9 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 Avant de plonger Pas de plongée -Si on est fatigué -En cas de nervosité ou danxiété *En cas de certains traitements médicaux (demander conseil à son médecin) Pendant la plongée -Pas de recherche de profondeur inutile -Surveiller sa pression dair et garder la réserve en secours (30 à 50 bars en fin de plongée) -Atteindre la plus grande profondeur en début de plongée -Pas defforts violents -Pas de multiples montée et descentes (pas de yo-yo) En fin de plongée -Respecter les vitesses de remontée (tables ou ordinateurs) -Pas de Valsalva à la remontée (FOP) -Respecter les paliers (bien se ventiler / pas dapnée) -En cas de froid / deffort / dessoufflement / de fatigue, augmenter les temps de paliers -Le palier de sécurité entre 3 et 5 m est toujours à préconiser Après la plongée -Ne pas faire defforts violents après la plongée -Ne pas faire dapnée avant un délai minimum de 6 h -Ne pas aller en altitude Avant un délai minimum de 6 h à 12 h -Ne pas prendre lavion avant un délai minimum de 12 h à 24 h Prévention !

10 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 Le Foramen Ovale Perméable est un orifice de communication qui se situe au niveau de la paroi séparant les oreillettes Dans le cas ou la pression intra thoracique augmente (lors de lapnée, du Valsalva ou tout effort nécessitant le blocage de la respiration), le sang du cœur droit (veineux avec microbulle) passe du côté gauche donc directement vers la grande circulation, les microbulles seront véhiculées vers le cerveaux avec un risque daccident neurologique très important. Artère aorte Veine Cave sup Veine Cave inf VDVG ODOG Artères pulmonaires Veines pulmonaires PHYSIOLOGIE ECHANGES GAZEUX ACCIDENTS DE DECOMPRESSION FORAMEN OVAL PERMEABLE ( FOP ) TOXICITE DE LOXYGENE ( O2 ) TOXICITE DE LAZOTE ( N2 ) INTOXICATION AU MONOXYDE DE CARBONE ( CO ) TOXICITE DU GAZ CARBONIQUE (CO2)

11 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 Causes -Lair que nous respirons comporte par convention 21% dOxygène. A 1 bar de pression absolue, la Pression partielle de lOxygène est de 0.21b NORMOXIE Au-delà nous sommes en HYPEROXIE, accepté par le corps à une valeur maxi de PPO2 = 1,6 bar Cette valeur est rarement atteinte en plongée loisir à lair car elle correspond à une profondeur moyenne de 66 mètres, mais elle peut être rapidement dépassée en plongée NITROX confirmé Conséquences Au-delà de 1.6 bar, lOxygène est Neurotoxique et provoque lEffet PAUL BERT, (premier chercheur à avoir étudié ce phénomène) le seuil précis de tolérance est propre à chaque individu Symptômes Loxygène attaque les centres nerveux et provoque une sorte de crise dépileptique qui comporte 4 phases distinctes -Phase dAlarme (facilement réversible en remontant de quelques mètres) -Phase apnée (contraction musculaire) -Phase convulsive (quelques minutes) -Phase post convulsive Retour progressif à la normale si la Pression Partielle dOxygène à diminué PHYSIOLOGIE ECHANGES GAZEUX ACCIDENTS DE DECOMPRESSION FORAMEN OVAL PERMEABLE ( FOP ) TOXICITE DE LOXYGENE ( O2 ) TOXICITE DE LAZOTE ( N2 ) INTOXICATION AU MONOXYDE DE CARBONE ( CO ) TOXICITE DU GAZ CARBONIQUE (CO2)

12 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 Traitement -Remonter le plongeur embout en bouche -Rejoindre la surface en respectant les procédures de décompression et en surveillant la ventilation -Sur le bateau, le déséquiper, le sécher le laisser se reposer Prévention -Respecter les profondeurs en fonction de la Pression partielle liée au mélange utilisé. -Pour les plongées au NITROX (NITR = NITROGEN = Azote) (OX = Oxygène), il est souvent préconisé de prendre 1,4 bars de PPO2 maxi à la place de 1,6 bars *Calcul de la profondeur plancher en fonction de son mélange P absolue = PPO2 max ÷ FO2 (Fraction de O2) Fraction de O2, soit 0,21 pour 21% Pour un NITROX de 40 / 60 (40% de O2 et 60% de N2) Avec 1,6 bar de PPO2 maxi Pabs = 1,6 ÷ 0.4 = 4 bars de P abs, soit 30 m Pour un NITROX de 40 / 60 (40% de O2 et 60% de N2 ) Avec 1,4 bar Profondeur max autorisé = 25m

13 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 La zone à risque commence normalement à partir de 40 mètres, mais les personnes sensibles peuvent ressentir une sensibilité dès 30 mètres Causes -Le manque daccoutumance -Fatigue, Stress, anxiété et certains médicaments -Descendre tête en bas -Eau trouble, froide ou sombres Conséquences -LAzote dissout dans le corps ralenti la connexion entre neurones et ralenti leurs activités La Narcose (ou Ivresse des profondeurs) est un trouble du système nerveux provoqué par lAzote Symptômes -Lenteur de la réflexion, difficulté à se concentrer et à mémoriser -Dialogue intérieur intense, idée fixe quelquefois morbides / Euphorie, intérêts pour des choses bénignes -Réactions non adaptées aux circonstances / Trouble de la vision / Perte de la notion montée / descendre Prévention -Ne pas plonger quand on ne se sent pas bien / Ne pas plongé profond sans une adaptation progressive -Descendre doucement après 30 mètres et la tête en haut Traitement -En cas de trouble remonter de quelques mètres, les symptômes disparaissent deux même PHYSIOLOGIE ECHANGES GAZEUX ACCIDENTS DE DECOMPRESSION FORAMEN OVAL PERMEABLE ( FOP ) TOXICITE DE LOXYGENE ( O2 ) TOXICITE DE LAZOTE ( N2 ) INTOXICATION AU MONOXYDE DE CARBONE ( CO ) TOXICITE DU GAZ CARBONIQUE (CO2)

14 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 INTOXICATION AU MONOXYDE DE CARBONE (CO) Lintoxication au monoxyde de carbone est généralement due à de mauvaises conditions de gonflage Le monoxyde de carbone est toxique à faible dose et empêche loxygénation du sang, PHYSIOLOGIE ECHANGES GAZEUX ACCIDENTS DE DECOMPRESSION FORAMEN OVAL PERMEABLE ( FOP ) TOXICITE DE LOXYGENE ( O2 ) TOXICITE DE LAZOTE ( N2 ) INTOXICATION AU MONOXYDE DE CARBONE ( CO ) TOXICITE DU GAZ CARBONIQUE (CO2)

15 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 PHYSIOLOGIE ECHANGES GAZEUX ACCIDENTS DE DECOMPRESSION FORAMEN OVAL PERMEABLE ( FOP ) TOXICITE DE LOXYGENE ( O2 ) TOXICITE DE LAZOTE ( N2 ) INTOXICATION AU MONOXYDE DE CARBONE ( CO ) TOXICITE DU GAZ CARBONIQUE (CO2) ESSOUFLEMENT Causes Conséquences Symptômes Prévention -Confronté à un effort le rythme de la respiration samplifie et la fréquence augmente, le système semballe, nous aspirons un petit volume à une grande fréquence sans laisser le temps de bien expirer pour éliminer le gaz carbonique. Un sentiment dasphyxie apparaît. -Panne dair (donc risque de noyade) -Accident de décompression si lair manque pour réaliser la remontée suivant les conditions adaptées -Surpression pulmonaire en cas de remontée rapide sans expirer correctement -Dès que la respiration saccélère, que la consommation dair augment il faut prévenir sa palanquée -Plonger en bonne condition physique / Limiter les efforts, -Pour les déplacements de surface ne pas trop gonfler son gilet qui fait prise au vent et aux courants -Ne pas descendre si on est essoufflé en surface

16 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 Conduite à tenir / Traitement En cas de début dessoufflement, -Arrêter tout effort -Prévenir sa palanquée -Se forcer à expirer -Attention de ne pas descendre (trouver un point dappui) Réagir face à un essoufflement -Calmer / tenir la personne -Demander que lessoufflé arrête de bouger -Vérifier la pression dair -Arrêt de la plongée -Remonter lentement sans palmer (respecter les paliers quitte à les augmenter un peu) -Arriver en surface desserrer le gilet enlever le lest si possible -Sur le bateau aider à déséquiper ouvrir la combinaison pour faciliter la ventilation ESSOUFLEMENT

17 dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013


Télécharger ppt "Dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013. dsc.asso.fr COURS N2 Saison 2012/ 2013 SOMMAIRE PHYSIOLOGIE ECHANGES GAZEUX ACCIDENTS DE DECOMPRESSION FORAMEN."

Présentations similaires


Annonces Google