La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 1 Microéconomie et Finance - Cours 2 - Théorie du consommateur : –Droite de demande –Externalités.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 1 Microéconomie et Finance - Cours 2 - Théorie du consommateur : –Droite de demande –Externalités."— Transcription de la présentation:

1 1 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 1 Microéconomie et Finance - Cours 2 - Théorie du consommateur : –Droite de demande –Externalités de réseaux

2 2 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 2 Points à aborder Demande individuelle Demande de marché Externalités de réseau Estimation empirique de la demande

3 3 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 3 Construction dune droite de demande individuelle: –En utilisant les graphes doptimum de consommation (point de tangence entre courbe dutilité et contrainte de budget), on peut trouver les optima en cas de changements des conditions de marché, tel que: impact dun changement de prix du bien impact dun changement de revenu du consommateur Demande individuelle

4 4 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 4 Effet dun changement de prix Nourriture Vêtements U2U2 U3U3 A B D U1U Trois courbes dindifférence distinctes sont tangentes chacune à une droite de budget. 10 Modification du prix de la nourriture, prix des vêtements inchangés.

5 5 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 5 Courbe Prix - Consommation Effet dun changement de prix U2U2 U3U3 A B D U1U La courbe prix-consommation relie les paniers maximisant lutilité pour les différents prix de nourriture. Nourriture Vêtements

6 6 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 6 Effet dun changement de prix Courbe de demande Prix de la nourriture H E G $ $1.00 $.50 Nourriture (unités par mois) Changement de référentiel : dans lespace prix/quantité, la courbe prix-consommation devient la droite de demande individuelle

7 7 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 7 Effet dun changement de revenu Courbe revenu-consommation 3 4 A U1U B U2U2 D 7 16 U3U3 Soit: P f = $1 P c = $2 W = $10, $20, $30 Nourriture (unités par mois) Vêtements (unités par mois) En cas de hausse de revenus, à prix constant, les consommateurs modifient leur consommation.

8 8 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 8 Effet dun changement de revenu Nourriture (unités par mois) Prix de la nourriture D1D1 E 10 D2D2 G 16 D3D3 H Pour une hausse de revenus de 10, 20, 30, à prix constant, les consommateurs déplacent leur demande vers la droite. Courbe de demande

9 9 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 9 Demande de marché Courbe de demande de marché –Courbe reliant la quantité demandée dun bien par tous les consommateurs dun marché, au prix de ce bien. –Sobtient en sommant les courbes de demandes individuelles –La demande de marché se déplacera vers la droite si dautres consommateurs entrent dans le marché. –Les facteurs qui influencent la demande de nombreux consommateurs, influenceront aussi la demande de marché.

10 10 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 10 Détermination de la droite de demande PrixIndividu AIndividu BIndividu CMarché ($)(unités)(unités)(unités)(unités)

11 11 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 11 Sommation pour obtenir la demande de marché Quantité Prix DBDB DCDC Demande de marché DADA

12 12 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 12 Estimation empirique de la demande Les interviews sont la façon la plus directe dobtenir de linformation sur la demande. Les consommateurs sont interrogés sur les produits quils veulent acheter et à quel prix. Problème : fiabilité des réponses en marketing direct, on propose des offres de ventes réelles afin danalyser les réactions sur place. Approche statistique destimation de la demande –Permet disoler les effets de différentes variables sur les quantités demandées. –Approche classique : régression OLS (Ordinary Least Squares - Moindres Carrés).

13 13 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 13 Année Quantité (Q) Prix (P) Revenu(I) Données de demande de … framboises

14 14 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 14 Soit le prix comme seul déterminant de la demande: Q = a - bP Q = P Soit linfluence du revenu (I) en plus: Q = a - bP + CI Q = P +0.81I Estimation empirique de la demande

15 15 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 15 Estimation empirique de la demande Quantité Prix D D représente la demande si P est le seul à la determiner. Alors, sur base des données : Q= P

16 16 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 16 Estimation empirique de la demande Quantité Prix d1d1 d2d2 d3d3 d 1, d 2, d 3 représentent la demande pour chaque niveau de revenu. En incluant le revenu dans léquation, on a : Q = a - bP + cI ou Q = P +.81I Il ne sagit plus dune seule courbe, mais de 3 courbes de demandes qui se modifient en fonction du revenu.

17 17 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 17 Externalités de réseau Jusquici, on a supposé que la demande dun consommateur pour un bien est indépendante de ce que font les autres. En réalité, la demande dun individu peut être affectée par le nombre de gens qui ont (ou nont pas) acheté le bien. Dans ce cas, on a une externalité de réseau: –positive : la quantité du bien demandée par un consommateur croît en réponse aux quantités achetées par dautres (effet de mode). –négative : effet de luxe

18 18 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 18 Externalité positive : Effet de mode (effet wagon) Quantité Prix D Quand les consommateurs pensent que plus de gens ont acheté le bien, la demande se déplace vers la droite. D D D D 100

19 19 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 19 Demande Externalité positive : Effet de mode (effet wagon) Quantité Prix D D 40 D 60 D 80 D 100 La demande de marché se retrouve en joignant les points des demandes individuelles. Elle est relativement plus élastique.

20 20 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 20 Externalités négatives Effet de luxe (Snob) –Correspond à une externalité de réseau négative. Réfère au désir de posséder un bien exclusif ou unique. La quantité demandée dun produit de luxe est plus grande si moins de gens le possède.

21 21 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 21 Externalité Negative : Effet de luxe Quantité 2468 La demande est moins élastique pour un bien de luxe et sa valeur est fortement réduite si plus de gens le possèdent. Les ventes décroissent en conséquence. Prix D2D2 $30,000 $15, D4D4 D6D6 D8D8 Demande Pur effet prix Effet de luxe Effet net Le demande initale est D2, quand les gens estiment les ventes à Si les ventes sont estimées à 4000, la demande se réduit à D4, et ainsi de suite.

22 22 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 22 Externalités positives - Exemples Effets de réseau, Externalités de réseau, Economies déchelle liées à la demande : synonymes de lavantage dappartenir à un grand réseau plutôt quun petit. Typique des produits technologiques : –Outils de télécommunications: téléphone (1878), fax (1843!), (1969) –Audiovisuel : télévision couleur, vidéo, CD, DVD (Digitale Versatile Disk) –Informatique : Mainframes (1950), Microsoft Windows, Intel Pentium...

23 23 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 23 Externalités de réseau Plus généralement -> spécificité de léconomie de l information Caractéristiques de la production d information –Premier exemplaire très coûteux à produire –Coûts fixes élevés, sunk costs après le prmier exemplaire (livre, logiciel, disque audio… –Coûts de repoduction très faibles -> CM quasi nul Conséquences –Marché ne pouvant pas être un marché concurrentiel –Coûts très importants à l entrée –Economies d échelle

24 24 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 24 Externalités de réseau Economie de l information - Production P=CM suicidaire => différenciation + effet de masse, réduction des coûts Fixation du prix de l information en fonction de sa valeur, non de son coût Gestion de la propriété intellectuelle (Hollywood et la vidéo; CD et internet) : choix des termes et conditions maximisant la valuer de la valeur de la propriété intellectuelle Qualité de l information révélée à l usage (réputation) Economie de l attention : se faire connaître dans la surabondance d informations -> économie typiquement oligopolistique (voir 4ème partie du cours)

25 25 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 25 Externalités de réseau Economie de l information - Technologie Importance de l infrastructure technologique pour l accès, la diffusion, et la valorisation de l information Maîtrise de l interface utilisateur (Edison) Les alliés (Sony-Phillips) et les entreprises qui frabriquent des produits complémentaires (Microsoft-Intel) comptent autant que les concurrents Coût de changement et verrouillage: –saut technologique impliquant un coût de changement important pour l uilisateur (video-DVD, vynil-CD, TV…) –aspect clé du standard qui s imposera –-> nécessité de l effet de réseau en soutien du changement technologique et de consommation.

26 26 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 26 Externalités de réseau Economie de l information - Effet de réseau Caractéristiques : –Processus dynamique qui fortifie les forts (et affaiblit les faibles) –Processus de diffusion en « S » (comme un virus) : départ lent, processus explosif, saturation –les consommateurs apprécient les technologies largement diffusées, comme les vastes réseaux de communication = externalité de réseau à l origine de l effet feed-back –les anticipations des consommateurs sont vitales dans l obtention d une masse critique nécessaire à la croissance –les entreprises doivent choisir entre performance et croissance dans leur type de migration technologique.

27 27 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 27 Externalités de réseau Economie de l information - Histoire Quatres exemples historiques de l effet feed-back : –L écartement des rails de chemin de fer : 5 pieds au Sud, 4 pieds 8 pouces au Nord (standard suite à la conquête de l Ouest). –Courant continu contre courant alternatif (standard en 1893, création de GE) –Réseaux et connections téléphoniques (suprématie d AT&T, initialement Bell en 1890) –Le télévision en couleur : guerre des standards et difficultés d implantation (paon NBC en 1960). Source : Economie de l information, C. Shapiro et H. Varian, tard., De Boeck ed., 1999.


Télécharger ppt "1 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 1 Microéconomie et Finance - Cours 2 - Théorie du consommateur : –Droite de demande –Externalités."

Présentations similaires


Annonces Google