La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 QUELS INDICATEURS D ÉVALUATION DES BESOINS EN EFFECTIFS MÉDICAUX ET PARAMÉDICAUX DANS LES SERVICES DE LURGENCE ? Indicateurs et effectifs urgence. CAMU.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 QUELS INDICATEURS D ÉVALUATION DES BESOINS EN EFFECTIFS MÉDICAUX ET PARAMÉDICAUX DANS LES SERVICES DE LURGENCE ? Indicateurs et effectifs urgence. CAMU."— Transcription de la présentation:

1 1 QUELS INDICATEURS D ÉVALUATION DES BESOINS EN EFFECTIFS MÉDICAUX ET PARAMÉDICAUX DANS LES SERVICES DE LURGENCE ? Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

2 2 INTRODUCTION METHODOLOGIE Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

3 3 LES EFFECTIFS Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

4 4 DÉFINITION JOURNALIÉRE DU TEMPS DE TRAVAIL La durée de la journée de travail est obtenue en divisant la durée hebdomadaire par cinq jours ouvrés, du lundi au vendredi. Si vous travaillez 40h, la journée est de 8 heures. Si vous travaillez 40h, la journée est de 8 heures. Si vous travaillez 35h, la journée est de 7 heures. Si vous travaillez 35h, la journée est de 7 heures. Si vous travaillez 48h, la journée est de 9,6 heures. Si vous travaillez 48h, la journée est de 9,6 heures. Le nombre dheures obtenu est réparti différemment selon les modes dorganisation des différents lieux de travail. Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

5 5 Temps de travail annuel en heures dun médecin Temps de travail annuel en heures dun infirmier Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

6 6 Nombre dÉquivalents Temps Plein pour un Poste Médical ou Infirmier Continu (H24, 365j/an). Valeur brute, non corrigée. infirmier médecin Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

7 7 Extension de la notion de Poste de Travail Continu (PTC) Un service durgence doit assurer la prise en charge des patients 24h sur 24 et cela 365 jours par an. De cette spécificité naît la notion de Poste de Travail en Continu (PTC) (encore nommé Poste Médical Continu,PMC, pour les médecins). Un service durgence doit assurer la prise en charge des patients 24h sur 24 et cela 365 jours par an. De cette spécificité naît la notion de Poste de Travail en Continu (PTC) (encore nommé Poste Médical Continu,PMC, pour les médecins). Dans un service de lurgence tous les postes ne sont pas en activité continue. Mais pour uniformiser le calcul des effectifs, ces postes seront convertis en fraction de PTC. Dans un service de lurgence tous les postes ne sont pas en activité continue. Mais pour uniformiser le calcul des effectifs, ces postes seront convertis en fraction de PTC. La somme des postes obtenue intégrera donc le temps clinique ou de soins, mais aussi les temps supplétifs ( texturant, formation personnelle…) La somme des postes obtenue intégrera donc le temps clinique ou de soins, mais aussi les temps supplétifs ( texturant, formation personnelle…) Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

8 8 Mode de calcul du Nombre dÉquivalents Temps Plein pour un Poste Médical ou Infirmier Continu (H24, 365j/an). Valeur corrigée. À leffectif non corrigé, il faut ajouter: Leffectif pour le Temps Texturant (TXT) leffectif nécessaire pour lencadrement leffectif pour lActivité dIntérêt Général leffectif nécessaire pour lenseignement leffectif nécessaire pour le congé pompier leffectif nécessaire pour le congé syndical Leffectif pour larrêt maladie Leffectif en congés formation DEFINITION : Le TEMPS TEXTURANT (TXT) dans lorganisation dune structure professionnelle de soins : le temps de travail qui est dédié aux processus adjacents aux soins, médicaux et para médicaux, qui ont un impact sur la qualité des soins prodigués à la population. lévaluation de lensemble de ces Temps Supplétifs correspond à la création dun ½ PMC ou PTC supplémentaire pour chaque PMC ou PTC clinique du service Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

9 9 Nombre dÉquivalents Temps Plein pour un Poste Médical ou Infirmier Continu (H24, 365j/an). Valeur corrigée. Médecin 1 PMC brut+ ½ PMC supplétif=1,5 PMC corrigé 4,44 ETP+2,22 ETP= 6,60 ETP Infirmier 1 PTC brut+ ½ PTC supplétif=1,5 PTC corrigé 5,67 ETP+2,84 ETP= 8,50 ETP Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

10 10 LES INDICATEURS DÉVALUATION DES BESOINS EN PERSONNELS Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

11 11 Textes Réglementaires Effectif NON médical SAU pour passages (Circ. du 14/05/91) Cadre infirmier 1 Cadre infirmier 1 Infirmiers 2 matin, 2 après-midi, 1 nuit Infirmiers 2 matin, 2 après-midi, 1 nuit Infirmière d'Accueil et d'Orientation (IAO) 1 Infirmière d'Accueil et d'Orientation (IAO) 1 Infirmier psychiatrique 1 dans l'équipe Infirmier psychiatrique 1 dans l'équipe Aides-soignants 8 ETP Aides-soignants 8 ETP ASH 2 ASH 2 Travailleur social 1 à temps partiel Travailleur social 1 à temps partiel Agent du bureau des admissions 1 Agent du bureau des admissions 1 Secrétaire médicale 1 Secrétaire médicale 1 Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

12 12 Textes Réglementaires Effectif médical Les textes officiels décrivent qualitativement les effectifs médicaux et non quantitativement Exemple (Code de la Santé publique): Léquipe médicale du service des urgences doit être suffisante pour quau moins 1 médecin soit effectivement présent vingt quatre heures sur vingt quatre tous les jours de lannée et assure lexamen de tout patient à larrivée de celui-ci dans le service. Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

13 13 RECOMMANDATIONS : SAMU CENTRE 15 RECOMMANDATIONS : SAMU CENTRE 15 EFFECTIFS: < affaires/an ou < habitants, une équipe constituée < affaires/an ou < habitants, une équipe constituée d 1 Médecin régulateur + 1 P.A.R.M H affaires ou hab < 2 équipes < affaires affaires ou hab < 2 équipes < affaires ou hab au-delà, une équipe supplémentaire pour chaque affaires/an au-delà, une équipe supplémentaire pour chaque affaires/an ou hab par an. ou hab par an.REMARQUES: Lévolution récente de la permanence des soins, généraliste, entraîne une augmentation du nombre daffaires traitées par tranche de population. Lévolution récente de la permanence des soins, généraliste, entraîne une augmentation du nombre daffaires traitées par tranche de population. Il faudra à lavenir établir des recommandations qui distinguent, le nombre daffaires relevant de la médecine générale, du nombre daffaires qui relèvent de laide médicale urgente (AMU). Il faudra à lavenir établir des recommandations qui distinguent, le nombre daffaires relevant de la médecine générale, du nombre daffaires qui relèvent de laide médicale urgente (AMU). Dans les faits, lAMUF a constaté que les Permanenciers Auxiliaires de Régulation Médicale sapproche de 1,5 PTC pour 1 médecin H24. Dans les faits, lAMUF a constaté que les Permanenciers Auxiliaires de Régulation Médicale sapproche de 1,5 PTC pour 1 médecin H24. Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

14 14 RECOMMANDATIONS : SMUR RECOMMANDATIONS : SMUR Composition de léquipe: un médecin, un infirmier, un conducteur ambulancier. Pour le smur primaire : Une équipe UMH permanente 24H/24H jusquà 1000 interventions Une équipe UMH permanente 24H/24H jusquà 1000 interventions ou (< hab) Deux équipes UMH permanentes 24H/24H de 1000 à 3000 interventions Deux équipes UMH permanentes 24H/24H de 1000 à 3000 interventions ou (entre 100 et hab). Une UMH de plus par tranche de 2000 interventions annuelles Une UMH de plus par tranche de 2000 interventions annuelles (ou par tranche de hab) Pour le smur secondaire : Un SMUR qui a autorisation à pratiquer des interventions primaires et secondaires se doit de disposer de 2 équipes UMH permanentes, au minimum, quels que soient leurs nombres respectifs dinterventions. Un SMUR qui a autorisation à pratiquer des interventions primaires et secondaires se doit de disposer de 2 équipes UMH permanentes, au minimum, quels que soient leurs nombres respectifs dinterventions. Le nombre déquipes doit être adapté aux activités locales. Le nombre déquipes doit être adapté aux activités locales. Indicateurs et effectifs. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

15 15 RECOMMANDATIONS médecin: SERVICE DACCUEIL ET DURGENCES RECOMMANDATIONS médecin: SERVICE DACCUEIL ET DURGENCES RECOMMANDATIONS D.H.O.S : 1 ETP Non Corrigé pour passages avant 2003 ( avant RTT…). 1 ETP Non Corrigé pour passages avant 2003 ( avant RTT…) passages après 2003 par an, par praticien temps plein. RECOMMANDATIONS A.R.H. ILE DE FRANCE : Selon la durée de travail effective dun ETP : 1968h, à partir de Selon la durée de travail effective dun ETP : 1968h, à partir de Selon le temps nécessaire passé auprès du malade : 30mn par malade. Selon le temps nécessaire passé auprès du malade : 30mn par malade. Selon la répartition des flux dans la semaine et lannée. Selon la répartition des flux dans la semaine et lannée. RECOMMANDATIONS AMUF Il est établi un nombre de passages par PMC clinique Il est établi un nombre de passages par PMC clinique (1 PMC jusque ), avec un PMC supplémentaire pour chaque tranche de passages annuels. Lavantage, le nombre de PMC est indépendant de la durée de travail (35, 39 ou 48h), le nombre dETP découle du nombre de PMC. Lavantage, le nombre de PMC est indépendant de la durée de travail (35, 39 ou 48h), le nombre dETP découle du nombre de PMC. Lensemble des ces recommandations donnent des résultats analogues en terme d effectifs. Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

16 16 RECOMMANDATIONS médecin : Unité Hospitalisation Courte Durée RECOMMANDATIONS médecin : Unité Hospitalisation Courte Durée Les textes recommandent linstallation dune unité de surveillance de courte durée de 3 à 5 emplacements par tranche de passages pour un SAU. (A.R.H. Ile de France) Les textes recommandent linstallation dune unité de surveillance de courte durée de 3 à 5 emplacements par tranche de passages pour un SAU. (A.R.H. Ile de France) Lunité de surveillance de courte durée fait partie intégrante du service durgences et le personnel médical et paramédical est polyvalent pour lensemble du service. (A.R.H. Ile de France) Lunité de surveillance de courte durée fait partie intégrante du service durgences et le personnel médical et paramédical est polyvalent pour lensemble du service. (A.R.H. Ile de France) LA.R.H. Ile de France propose des effectifs médicaux minimum fonction du nombre de lits portes : LA.R.H. Ile de France propose des effectifs médicaux minimum fonction du nombre de lits portes : Pour une zone de 4 à 8 lits portes : 0,5 ETP le jour du lundi au samedi de 8H30 à 18H30 Pour une zone de 8 à 15 lits portes : 1 ETP le jour du lundi au samedi de 8H30 à 18H30 Les effectifs proposés sont à ajouter à ceux calculés à ceux des urgences pour avoir leffectif global du service (A.R.H. Ile de France). Les effectifs proposés sont à ajouter à ceux calculés à ceux des urgences pour avoir leffectif global du service (A.R.H. Ile de France). Le temps de travail de nuit, dimanche et jours fériés, nest pas intégré dans cette recommandation, il faut donc en tenir compte lors du calcul final de leffectif. Le temps de travail de nuit, dimanche et jours fériés, nest pas intégré dans cette recommandation, il faut donc en tenir compte lors du calcul final de leffectif. Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

17 17 DISCUSSION sur les Indicateurs Plutôt que le Nombre de Passages, certains proposent dutiliser le Taux Ponctuel dOccupation qui correspond au nombre de patients en soin à un instant donné dans le service durgences. Donnée qui est plutôt utile pour adapter les effectifs à lactivité, sur le nycthémère, la semaine et lannée. Un outil informatique est indispensable. Plutôt que le Nombre de Passages, certains proposent dutiliser le Taux Ponctuel dOccupation qui correspond au nombre de patients en soin à un instant donné dans le service durgences. Donnée qui est plutôt utile pour adapter les effectifs à lactivité, sur le nycthémère, la semaine et lannée. Un outil informatique est indispensable. Les services dhospitalisation classique peuvent utiliser le SIIPS (Soins Individualisés Infirmier pour la Personne Soignée) qui mesure la charge de travail infirmière dans un service. Indicateur peu probant aux urgences, vu l'interpénétration de la grande labilité des flux et de la grande diversité des pathologies prises en charge. Les services dhospitalisation classique peuvent utiliser le SIIPS (Soins Individualisés Infirmier pour la Personne Soignée) qui mesure la charge de travail infirmière dans un service. Indicateur peu probant aux urgences, vu l'interpénétration de la grande labilité des flux et de la grande diversité des pathologies prises en charge. Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

18 18 Limites des recommandations Les recommandations actuelles servent de base de discussion dans le service durgence, et avec les tutelles. Lorganisation du service doit tenir compte de la réalité de leffectif. La polyvalence est la capacité qua acquis un professionnel dexercer plusieurs facettes de son métier ( par exemple, smuriste et urgentiste au SAU), objet du DESC et de la CAMU. La mutualisation conjointe est lorganisation dun service qui utilise la polyvalence dun professionnel sur un même poste ( par exemple, smuriste et urgentiste au SAU le même jour) La mutualisation adjointe est lorganisation dun service qui utilise la polyvalence dun professionnel alternativement sur un poste ( par exemple, smuriste exclusif un jour, urgentiste exclusif au SAU le lendemain) Le service durgence de Vichy, pris en exemple, utilise la polyvalence et la mutualisation conjointe des effectifs ce qui permet en partie de gérer le sous effectif La polyvalence et la mutualisation sont liées par lambivalence: La polyvalence nécessite un investissement important de formation collective et personnelle. Formation qui pour être de qualité nécessite un temps conséquent dans le service et hors service. La mutualisation permet de réduire les effectifs par rapport aux recommandations, elle optimise leffectif, mais dans des limites qui doivent exclure les cadences infernales, et préserver la sécurité des patients. Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

19 19 CALCUL DES EFFECTIFS DANS LE SERVICE DE LURGENCE Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy Exemple : le service durgence du CH de Vichy

20 20 LES EFFECTIFS MÉDICAUX Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

21 21 Bloc dincrémentation horaire du travail médical urgentiste Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

22 22 Lamufette Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

23 23 EFFECTIFS PARAMÉDICAUX Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

24 24 Calcul des effectifs non médicaux théoriques et réels avec 6,24 ETP (Équivalents Temps Plein) par PTC (Poste en Travail Continu) dans le service durgence de Vichy Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy Lastreinte infirmière et aide-soignante supplée au déficit en personnel

25 25 CONCLUSION Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy

26 26 La création dun référentiel des services de lurgence obéissant à des normes genre « ISO 9000» apporterait une rigueur dans la démarche dévaluation des besoins: Le service doit planifier et développer les processus nécessaires à la réalisation de prestations, accueil, prise en charge, orientation, en accord avec les autres processus ayant un impact sur la qualité, les activités texturantes… Ce référentiel serait réalisé nationalement en intégrant et respectant : Les textes et réglementations en vigueur Les textes et réglementations en vigueur Les représentations professionnelles et syndicales Les représentations professionnelles et syndicales Les autorités compétentes Les autorités compétentes Il doit avoir la qualité de sadapter avec souplesse aux réalités locales. Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy Une partie de ce travail sert déjà dargumentation auprès des tutelles pour certains services durgence sur le territoire national. Mais il est aussi une première approche de ce que pourrait être un référentiel des services de lurgence.

27 27 Références Indicateurs et effectifs urgence. CAMU 14/10/2005. Dr D.Storme, Mme M.Baffier, Mme A.Jallet, infirmières. CH Vichy CODE DE LA SANTE PUBLIQUE, Livre Ier, Établissements de santé, Titre V, Personnels médicaux et pharmaceutiques. CODE DE LA SANTE PUBLIQUE, Livre Ier, Établissements de santé, Titre V, Personnels médicaux et pharmaceutiques. Publication au JORF du 5 janvier 2002, Décret n° du 4 janvier 2002,TITRE II : DES JOURS FÉRIÉS. Publication au JORF du 5 janvier 2002, Décret n° du 4 janvier 2002,TITRE II : DES JOURS FÉRIÉS. Article 5 Article 5 Normes, ratio, calcul effectifs infirmiers. Patrick MOULIN, infirmier général. Normes, ratio, calcul effectifs infirmiers. Patrick MOULIN, infirmier général. Recommandations SAMU de France, ARH Ile de France, DHOS. Recommandations SAMU de France, ARH Ile de France, DHOS. La Directive Européenne. Directive 93/104/CE du Conseil, du 23 novembre 1993, La Directive Européenne. Directive 93/104/CE du Conseil, du 23 novembre 1993, PROTOCOLE DACCORD SUR LAMÉNAGEMENT ET LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DES PERSONNELS MÉDICAUX HOSPITALIERS. Signé le 22 octobre 2001 avec les quatre organisations syndicales : CHG, CMH, INPH, SNAM. PROTOCOLE DACCORD SUR LAMÉNAGEMENT ET LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DES PERSONNELS MÉDICAUX HOSPITALIERS. Signé le 22 octobre 2001 avec les quatre organisations syndicales : CHG, CMH, INPH, SNAM. concernant certains aspects de l'aménagement du temps de travail concernant certains aspects de l'aménagement du temps de travail Journal officiel n° L 307 du 13/12/1993 p – Journal officiel n° L 307 du 13/12/1993 p – Arrêté du 18 décembre JO du 1er janvier Statut du samedi après-midi. Arrêté du 18 décembre JO du 1er janvier Statut du samedi après-midi. Arrêt de la Cour de justice Européenne dit « Jaeger » septembre Arrêt de la Cour de justice Européenne dit « Jaeger » septembre « un service de garde effectué à un endroit déterminé par l'employeur constitue dans son intégralité du temps de travail, même si le médecin est autorisé à se reposer sur son lieu de travail lorsque ses services ne sont pas sollicités ». « un service de garde effectué à un endroit déterminé par l'employeur constitue dans son intégralité du temps de travail, même si le médecin est autorisé à se reposer sur son lieu de travail lorsque ses services ne sont pas sollicités ». Diaporama Montauban, Organisation du temps de travail dun SAU. Diaporama Montauban, Organisation du temps de travail dun SAU. Drs P. BARBAZANGES, F. BRUEL et D.COPPIN du CH Montauban. Drs P. BARBAZANGES, F. BRUEL et D.COPPIN du CH Montauban. LAmufette ver0.4 : tableur de calcul du nombre déquivalents temps pleins selon lactivité dans les services urgentistes. LAmufette ver0.4 : tableur de calcul du nombre déquivalents temps pleins selon lactivité dans les services urgentistes. « La Stormette » ver (tableur Excel pour le calcul du temps de travail). Dr D. STORME « La Stormette » ver (tableur Excel pour le calcul du temps de travail). Dr D. STORME Circulaire DH/PM/99/ 609 du 29 octobre 1999, relative aux activités d'intérêt général contractualisées ou aux valences exercées par les praticiens hospitaliers des établissements publics de santé. Circulaire DH/PM/99/ 609 du 29 octobre 1999, relative aux activités d'intérêt général contractualisées ou aux valences exercées par les praticiens hospitaliers des établissements publics de santé. Décret n° du 6 juillet 1999 modifiant le décret n° du 29 décembre 1982 Décret n° du 6 juillet 1999 modifiant le décret n° du 29 décembre 1982 LOI no du 3 mai 1996 relative au développement du volontariat dans les corps de sapeurs-pompiers LOI no du 3 mai 1996 relative au développement du volontariat dans les corps de sapeurs-pompiers Certains de ces textes sont accessibles sur le site: Certains de ces textes sont accessibles sur le site:


Télécharger ppt "1 QUELS INDICATEURS D ÉVALUATION DES BESOINS EN EFFECTIFS MÉDICAUX ET PARAMÉDICAUX DANS LES SERVICES DE LURGENCE ? Indicateurs et effectifs urgence. CAMU."

Présentations similaires


Annonces Google