La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L.NIMAL IADE URCU 09/04 ETATS DE CHOCS. L.NIMAL IADE URCU 09/04 I/Définition Syndrome (ens de symptômes) se définissant comme une souffrance cellulaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L.NIMAL IADE URCU 09/04 ETATS DE CHOCS. L.NIMAL IADE URCU 09/04 I/Définition Syndrome (ens de symptômes) se définissant comme une souffrance cellulaire."— Transcription de la présentation:

1 L.NIMAL IADE URCU 09/04 ETATS DE CHOCS

2 L.NIMAL IADE URCU 09/04 I/Définition Syndrome (ens de symptômes) se définissant comme une souffrance cellulaire diffuse avec redistribution des flux sanguins et troubles de la micro circulation. Évolution constamment mortelle sans traitement. Hypo TA (Chute PA De 20%) Collapsus Pas<80 mmHg et état prolongé.

3 L.NIMAL IADE URCU 09/04 II/Diagnostic Critères de Wilson: Collapsus Mauvaise irrigation des tissus (marbrures- IC< 2.5l/min/m2 IC=DC/SC et DC=VESxFC Diurèse horaire <25 ml/h ou 0.5 ml/kg Acidose métabolique:Lactate>2.5 mmol/l Dépendance d agents pharmacodynamiques pour maintenir les fonctions vitales ETAT DE CHOC=3/5

4 L.NIMAL IADE URCU 09/04 III/Classification des différents états de choc Chocs non cardiogéniques (pression de remplissage basse) a/Hypovolémique(défaillance circulatoire primitive) b/Anaphylactique(hypovolémie relative par atteinte du lit vasculaire) Chocs cardiogéniques (pression de remplissage haute) A part: Choc septique mélange complexe des deux profils

5 L.NIMAL IADE URCU 09/04 IV/ Les différents états de chocs 1/Le choc hypovolémique a/Définition Il résulte d une diminution de la masse sanguine circulante dont la conséquence principale est une baisse du retour veineux et du débit cardiaque. Hypovolémie vraie/Hypovolémie relative

6 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) b/Physiopathologie (VC syst capacitif) (tachycardie hausse inotropisme) (VC syst résistif) ()Phénomènes compensateurs Baisse masse sanguine circulante Baisse du retour veineux (précharge) Baisse du DC Baisse de l inotropisme Baisse PA

7 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) c/Retentissement sur les différents organes Au niveau rénal (rein de choc) Baisse perf rénale Baisse filtration glomérulaire Oligo anurie Augmentation urée et créat sg IR fonctionnelle régresse si HD rétablie, sinon IR organique

8 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) c/Retentissement sur les différents organes Au niveau pulmonaire IRA SDRA (lésion gravissime de la membrane alvéolo-capillaire)

9 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) c/Retentissement sur les différents organes Au niveau hépatique Hépatomégalie (stase) Cytolyse Hausse des transa, Bilirubine Baisse facteurs de coag

10 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) c/Retentissement sur les différents organes Au niveau digestif Ulcération gastrique aigue (stress) Lésion de la muqueuse digestive de nature ischémique translocation bactérienne

11 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) c/Retentissement sur les différents organes Au niveau rhéologique Troubles de lhémostase:CIVD Baisse TP

12 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) c/Retentissement sur les différents organes Au niveau métabolique Insuffisance circulatoire Hypoxie tissulaire métabolisme anaérobie production et accumulation de lactates acidose métabolique

13 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) d/Clinique/Para clinique Clinique Cardio vasculaire Pouls filant/Tachycardie Bradycardie vaguale possible Baisse de la PA Veines plates et collabés

14 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) d/Clinique Cutanéo muqueux Pâleur (conjonctives) Extrémités froides Marbrures Sueur (syst sympat)

15 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) d/Clinique Rénal Oligo anurie Pulmonaire Hypoxémie/hypercapnie Polypnée

16 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) d/Clinique Neuro Tb de la conscience Anxiété, agitation, obnubilation,coma

17 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) d/Para clinique Cardio vasculaire Chute DC/IC

18 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) d/Para clinique Rénal Hausse urée et créat sg Pulmonaire Gazo perturbée (acidose métabolique)

19 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) e/ Traitement Geste dhémostase (la rapidité de ce geste prime) Arrêter ou limiter les pertes Compression dune plaie, dune artère Immobiliser les fractures

20 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) e/ Traitement Abords vasculaires 2 VVP de gros calibres 1 VV gros tronc veineux:Fémorale, JI Pas de cathéter central Interet davoir une voie dans le territoire cave sup et une dans le territoire cave inf

21 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) e/ Traitement Restauration de la volémie Surélévation des MI Grosses molécules CG (1 Hte + 1 à 3 %) Cell saver PVI si Pb coag Concentré plaq Hypothermie

22 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) e/ Traitement Maintien de lHoméostasie Oxygénation systématique Ventilation mécanique si nécessaire

23 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc hypovolémique (suite) e/ Traitement Autres Pose PAI ECG Sonde vésicale+DH Bilan bio: iono,urée,créat,prot,glyc,NFS,transa,lactate, gazo

24 L.NIMAL IADE URCU 09/04 IV/ Les différents états de chocs 2/Le choc anaphylactique a/définition Cest un choc allergique Conflit ag/ac libération (histamine- kinine) massive et brutale de substances endogènes ayant des propriétés vasodilatatrices et dépressives myocardiques

25 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc anaphylactique (suite) b/physiopathologie Premier contact obligatoire, pas de réactions à ce moment mais réaction explosive au deuxième contact Forme aigue/forme subaigue

26 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc anaphylactique (suite) c/Retentissement sur les différents organes Hypovolémie relative (vasodilatation) Hypovolémie par fuite capillaire

27 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc anaphylactique (suite) d/Clinique/para clinique Clinique Cardio vasculaire Tachycardie-collapsus Respiratoire Bronchospasme Oedeme laryngé

28 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc anaphylactique (suite) d/Clinique Cutanéo muqueux Prurit +++ Eruption,rash, urticaire géant Oedème de Quincke Larmoiements Rhinorrhée

29 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc anaphylactique (suite) d/Clinique Digestif Diarrhée Neuro Angoisse Agitation Coma Crises convulsives

30 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc anaphylactique (suite) d/Para clinique Para clinique Baisse SpO2 Gazo minable

31 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc anaphylactique (suite) e/Traitement Préventif Dépister les sujets à risque Connaître les agents responsables

32 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc anaphylactique (suite) e/Traitement Curatif Arrêt de ladministration de la substance antigénique ADRENALINE Trt adjuvant: remplissage (RL seulement) Corticoïdes(2 à 3 h de délai) O2 tjrs

33 L.NIMAL IADE URCU 09/04 IV/ Les différents états de chocs 3/Le choc cardiogénique a/définition Insuffisance circulatoire aigue due à une incompétence myocardique majeure quelle quen soit la cause.

34 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc cardiogénique (suite) b/Physiopathologie Anomalie de la pré charge Baisse de la contractilité Hausse de la post charge Troubles du rythme Choc hypokinétique : DC bas PVC et PCP élevés

35 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc cardiogénique (suite) c/Retentissement sur les différents organes d/Clinique/Para clinique e/Traitement PAIO2 SV+DHVC+sédation Swan GanzTt tb du rythme

36 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc cardiogénique (suite) e/Traitement (suite) Renforcer lactivité cardiaque par des agents inotropes CEE Soulager le myocarde en baissant la pression de remplissage Assister le myocarde:contre pulsion Ao cœur artificiel greffe

37 L.NIMAL IADE URCU 09/04 IV/ Les différents états de chocs 4/Le choc septique a/définition Choc infectieux entraînant une impossibilité pour la cellule dextraire lO2 contenu dans le sang (Hb). Ceci étant du à la sécrétion secondaire de toxines bactériennes libérés dans le sang

38 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc septique (suite) b/Physiopathologie La gravité de linfection est le fait dun déséquilibre entre un agent causal et la réponse immuno- inflammatoire de lhôte infecté. Il est évident que les capacités de lagresseur à dépasser les systèmes de lutte anti-infectieux sont fonction du nombre et de la virulence de cet agresseur mais aussi des défenses immunitaires de lhôte

39 L.NIMAL IADE URCU 09/04 Le choc septique (suite) e/ Traitement Diagnostic et trt précoce en fonction de létiologie Remplissage+ catécholamines VA Antibiothérapie (empirique ciblée) Eradication du foyer infectieux (peut être chirurgicale)

40 L.NIMAL IADE URCU 09/04 V/CAT IDE FACE A UN ETAT DE CHOC 1/Quelques petits conseils professionnels Bien surveiller les patients les découvrir régulièrement les toucher les regarder Les courber avec un œil critique et professionnel Utiliser les alarmes des appareils les vérifier les brancher et y répondre

41 L.NIMAL IADE URCU 09/04 V/CAT IDE FACE A UN ETAT DE CHOC 1/Quelques petits conseils professionnels (suite) Avoir des box bien équipés et bien remplis avec les drogues quil faut et en quantité nécessaire Vérifier son matériel (monitorage, aspi, ambu, respi) avant chaque admission et lors de chaque vacation Connaître lemplacement du chariot durgence et du défibrillateur, le vérifier régulièrement (protocole dorganisation de service)

42 L.NIMAL IADE URCU 09/04 V/CAT IDE FACE A UN ETAT DE CHOC 1/Quelques petits conseils professionnels (suite) Létat de choc est un syndrome quil convient de reconnaître suffisamment tôt afin dy faire face rapidement. Ceci est une urgence sang froid maîtrise de soi rapidité précision

43 L.NIMAL IADE URCU 09/04 V/CAT IDE FACE A UN ETAT DE CHOC 1/Quelques petits conseils professionnels (suite) Dans lurgence, il faut faire vite et bien; ceci nest pas donné à tout le monde. Connaître les locaux, le matériel et son emplacement, quelques numéros de téléphone, la dilution de certaines drogues peuvent faire gagner énormément de temps. Ne pas hésiter a appeler de laide ou à passer la main pour certains gestes

44 L.NIMAL IADE URCU 09/04 V/CAT IDE FACE A UN ETAT DE CHOC 2/Réception dun patient en état de choc en Réanimation Préparation complète du box et vérification du matériel Accueil du patient et installation Branchement des différents appareils (dans lordre) En fct des différents résultats et du diagnostic de première intention, mettre en route le traitement approprié sur PM Etablir une surveillance étroites en fct de l état du patient

45 L.NIMAL IADE URCU 09/04 V/CAT IDE FACE A UN ETAT DE CHOC TOUTES CES ACTIONS SE FONT DE FACON SIMULTANES PAR UNE EQUIPE SOIGNANTE PLURIDISCIPLINAIRE ET ENTRAINEE


Télécharger ppt "L.NIMAL IADE URCU 09/04 ETATS DE CHOCS. L.NIMAL IADE URCU 09/04 I/Définition Syndrome (ens de symptômes) se définissant comme une souffrance cellulaire."

Présentations similaires


Annonces Google