La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DEFINITIONS.. BACTERIEMIE BACTERIEMIE SRIS ou SIRS SRIS ou SIRS SEPSIS SEPSIS SEPSIS SEVERE SEPSIS SEVERE CHOC SEPTIQUE CHOC SEPTIQUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DEFINITIONS.. BACTERIEMIE BACTERIEMIE SRIS ou SIRS SRIS ou SIRS SEPSIS SEPSIS SEPSIS SEVERE SEPSIS SEVERE CHOC SEPTIQUE CHOC SEPTIQUE."— Transcription de la présentation:

1 DEFINITIONS.

2

3 BACTERIEMIE BACTERIEMIE SRIS ou SIRS SRIS ou SIRS SEPSIS SEPSIS SEPSIS SEVERE SEPSIS SEVERE CHOC SEPTIQUE CHOC SEPTIQUE

4

5 SEPSIS SEVERE SEPSIS ASSOCIE A UNE DYSFONCTION DORGANE

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17 SIGNES CLINIQUES

18 TERRAINS A RISQUE Immunodéprimés, éthyliques, diabétiques Immunodéprimés, éthyliques, diabétiques Manœuvres et traitements invasifs: sondes, KT, ponctions… Manœuvres et traitements invasifs: sondes, KT, ponctions… Hospitalisations longues= infections nosocomiales Hospitalisations longues= infections nosocomiales

19 ETAT BACTERIEMIQUE = Hyperthermie ou hypothermie<36° frissons = Hyperthermie ou hypothermie<36° frissons =Moment propice aux hémocultures t°>38.5° ou frissons =Moment propice aux hémocultures t°>38.5° ou frissons Peut être rapidement et spontanément résolutif ou évoluer vers létat de choc septique Peut être rapidement et spontanément résolutif ou évoluer vers létat de choc septique

20 ETAT DE CHOC SEPTIQUE Chute tensionelle (connaître les chiffres antérieurs) Chute tensionelle (connaître les chiffres antérieurs) Tachycardie (compensation initiale de lhypovolémie)> 90mn Tachycardie (compensation initiale de lhypovolémie)> 90mn Polypnée (FR>20mn) Polypnée (FR>20mn) Désaturation (SaO2<95%) si hypoxie non compensée par la polypnée Désaturation (SaO2<95%) si hypoxie non compensée par la polypnée

21 ; Marbrures= hypoperfusion cutannée= mécanisme dépargne circulatoire Marbrures= hypoperfusion cutannée= mécanisme dépargne circulatoire Troubles de la conscience= hypoperfusion cérébrale Troubles de la conscience= hypoperfusion cérébrale Parfois syndrome hémorragique (purpura, CIVD) Parfois syndrome hémorragique (purpura, CIVD) Aucun symptôme spécifique, pas plus que pour la Aucun symptôme spécifique, pas plus que pour la

22 PARACLINIQUE HYPERLEUCOCYTOSE OU LEUCOPENIE (BGN) HYPERLEUCOCYTOSE OU LEUCOPENIE (BGN) Acidose métabolique (ph 2mmol/l) Acidose métabolique (ph 2mmol/l) PCR>10mg/l, PCT 10mg/l, PCT<0.5µg/l Paramètres témoignant dune souffrance viscérale secondaire(transas,urée,créat…) Paramètres témoignant dune souffrance viscérale secondaire(transas,urée,créat…)

23 BACTERIOLOGIE Hémocultures aerobies et anaerobies: précoces 2 dans la première heure puis en fonction de la clinique Hémocultures aerobies et anaerobies: précoces 2 dans la première heure puis en fonction de la clinique Recherche du foyer infectieux primitif: Recherche du foyer infectieux primitif: CBU CBU Broncho-aspirations,LBA par fibroscopie, CBC inutiles (germes bucaux) Broncho-aspirations,LBA par fibroscopie, CBC inutiles (germes bucaux) Prélèvements cutanés: plaies chirurgicales, point dentrée des KT, escarres? Prélèvements cutanés: plaies chirurgicales, point dentrée des KT, escarres? Prélèvements per opératoires Prélèvements per opératoires Mise en culture des KT,(sonde urinaire non) Mise en culture des KT,(sonde urinaire non) Ponction articulaires, dabcès, pleurales… Ponction articulaires, dabcès, pleurales…

24 TRAITEMENT

25

26

27

28

29

30 MODALITES DU REMPLISSAGE A la phase initiale :systématique, lobjectif recommandé est une PAM>65mmHg. Si le pronostic vital est engagé(PAD 65mmHg. Si le pronostic vital est engagé(PAD<40), recours aux amines immédiats Si le remplissage doit être poursuivi, il doit être monitoré :PVC, PICCO…( risque dOAP) Si le remplissage doit être poursuivi, il doit être monitoré :PVC, PICCO…( risque dOAP)

31 PLACE DE LA TRANSFUSION Si anémie: un taux de 8 à 9d/dl doit être visé Si anémie: un taux de 8 à 9d/dl doit être visé Si déficit en facteurs de la coagulation le plasma peut être employé Si déficit en facteurs de la coagulation le plasma peut être employé

32

33

34

35

36

37

38

39

40 REACTIONS INFLAMATOIRES COMPLEXES RESULTATS:VASODILATATION AUGMENTATION DE LA PERMEABILITE CAPILLAIRE ACTIVATION DE LA COOAGULATION AUGMENTATION DE LA PERMEABILITE CAPILLAIRE ACTIVATION DE LA COOAGULATION LIBERATION DE SUBSTANCES NOCICEPTIVES

41

42

43

44 OUTILS DEVALUATION HEMODYNAMIQUE EN REANIMATION

45 CATHETER ARTERIEL PERIPHERIQUE Donne la TA en continu(PAS et PAD) Donne la TA en continu(PAS et PAD) Permet les prélèvements sanguins Permet les prélèvements sanguins

46 LA PA DIASTOLIQUE Si PA diastolique< 40mmHg=vasoplégie= recours aux amines Si PA diastolique< 40mmHg=vasoplégie= recours aux amines

47 PRESSION ARTERIELLE DIFFERENCIELLE = PRESSION PULSEE = PRESSION PULSEE PAS-PAD si pincée remplissage ou inotropes positifs en cas de défaillance cardiaque PAS-PAD si pincée remplissage ou inotropes positifs en cas de défaillance cardiaque

48 PRESSION ARTERIELLE MOYENNE PAM = reflet de la perfusion des organes PAM = reflet de la perfusion des organes Constitue une cible à atteindre à elle seule, 65mmHg environ plus chez lhypertendu Constitue une cible à atteindre à elle seule, 65mmHg environ plus chez lhypertendu PAM= 1/3PAS + 2/3 PAD PAM= 1/3PAS + 2/3 PAD

49 VARIATION DE LA PRESSION PULSEE =DELTA PP =DELTA PP Variation de la pression pulsée en fonction des cycles respiratoires chez le patient intubé, ventilé, sédaté Variation de la pression pulsée en fonction des cycles respiratoires chez le patient intubé, ventilé, sédaté

50 PICCO NECESSITE: NECESSITE: KT artériel spécifique dans lartère fémorale KT artériel spécifique dans lartère fémorale VVC VVC Entrée du poids, taille, PVC du patient dans le moniteur Entrée du poids, taille, PVC du patient dans le moniteur

51 PRINCIPE Etalonnage par thermodilution Etalonnage par thermodilution Mesure en continue de la pression dans lartère fémorale Mesure en continue de la pression dans lartère fémorale Analyse du contour de londe de pouls Analyse du contour de londe de pouls

52 DONNEES FOURNIES Débit cardiaque en continu= index cardiaque= IC Débit cardiaque en continu= index cardiaque= IC Valeur des résistances artérielles systémiques= tonus vasculaire RVS Valeur des résistances artérielles systémiques= tonus vasculaire RVS Volume télédiastolique global= VTDG=reflet du remplissage Volume télédiastolique global= VTDG=reflet du remplissage Eau pulmonaire extravasculaire=EPEV=reflet dun oedème pulmonaire Eau pulmonaire extravasculaire=EPEV=reflet dun oedème pulmonaire … Importance des valeurs indexées au poids et à la taile Importance des valeurs indexées au poids et à la taile

53 MOYENS SIMPLES Epreuve de remplissage vasculaire Epreuve de remplissage vasculaire Epreuve de levée des jambes Epreuve de levée des jambes Permettent de savoir si le patient est hypovolémique Permettent de savoir si le patient est hypovolémique

54 DIAPORAMA DISPONIBLE SUR « reamartigues » Cours infirmiers


Télécharger ppt "DEFINITIONS.. BACTERIEMIE BACTERIEMIE SRIS ou SIRS SRIS ou SIRS SEPSIS SEPSIS SEPSIS SEVERE SEPSIS SEVERE CHOC SEPTIQUE CHOC SEPTIQUE."

Présentations similaires


Annonces Google