La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« La culture scientifique, enjeu majeur de notre société » En juin 2000, le PRESTE, plan de relance de lenseignement des sciences et de la technologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« La culture scientifique, enjeu majeur de notre société » En juin 2000, le PRESTE, plan de relance de lenseignement des sciences et de la technologie."— Transcription de la présentation:

1

2 « La culture scientifique, enjeu majeur de notre société » En juin 2000, le PRESTE, plan de relance de lenseignement des sciences et de la technologie à lécole, intégrant les acquis de lopération « La main à la pâte », engage une réforme en profondeur et crée une puissante dynamique fondée sur le questionnement et sur lexpérience conduite par les élèves eux-mêmes. Lenseignement scientifique a toujours été lune des grandes préoccupations de lécole primaire. Paradoxalement, celui-ci avait régressé en raison de la conviction que le temps qui lui était consacré était pris sur celui des apprentissages fondamentaux : parler, lire, écrire, compter. Ce plan permet de dépasser cette contradiction en proposant une méthode sintégrant pleinement dans ces apprentissages : la Science savère non seulement une source de connaissances, mais aussi une école de la pensée, de lexpression et du comportement. Lengagement immédiat de la circonscription de Valenciennes-centre Rentrée 2001 : Commande massive de matériel scientifique destiné à être emprunté, et création dun défi scientifique, guidant élèves et enseignants vers la découverte de la démarche dinvestigation Rentrée 2003 : Création dun axe « Sciences et technologie » adapté aux programmes de 2002 : un enseignant, animateur du réseau déducation prioritaire est chargé de développer le travail par projet, et en équipe Rentrée 2004 : Un local de lécole élémentaire Saint-Exupéry est aménagé et équipé, avec laide matérielle de la Mairie, pour accueillir, à terme, des classes de découvertes scientifiques

3 …Vers un pôle dexcellence … Depuis 2005, laccent est mis sur la cohérence, tant au niveau des actions mises en place que des outils élaborés par léquipe pour répondre aux besoins des enseignants et de leurs élèves… Rentrée 2005 : A la demande dAlain Dogimont, Inspecteur de la circonscription de Valenciennes-Centre, deux classes de découvertes scientifiques sont organisées pour les élèves du Réseau dEducation Prioritaire. Précédées dune fête inaugurale,elles marqueront un tournant dans lenseignement des sciences à Valenciennes, et le début du partenariat avec lUniversité et le monde de lentreprise. Un partenariat de qualité Développé avec larrivée des classes scientifiques, ses objectifs sont conformes aux besoins dune société industrielle en mouvement, et témoignent dune volonté de remédiation à la désaffection des formations scientifiques et techniques. Fabrice Robert et Jean-Paul Bécar, professeurs à lIUT-GE 2i, interviennent dans certaines classes scientifiques, et offrent à nos élèves des ateliers de qualité. La Fête de la Science, quils ont instituée, avec dautres collègues depuis 2007 sur le campus du Mont-Houy remporte un succès grandissant. La passion du partenariat Alain Verbrugge, professeur retraité du lycée Baggio de Lille, membre du C.I.R.A.S. (Comité dInitiation et de Recherche Aéro- nautique et Spatiale) est à lorigine de nombreux projets dans lAcadémie de Lille, dont ce ballon solaire fabriqué par une classe de CM2 de lécole de la Plaine de Mons. Didier Moraux, professeur de mécanique à lIUT de mesures physiques, premier partenaire des classes scientifiques

4 Le monde du travail Le dispositif E.D.I.V.A.L. école-entreprise permet aux élèves de découvrir le monde du travail, réalité qui vient souvent étayer certaines notions travaillées. Il est parfois intégré aux classes scientifiques lorsque leurs objectifs se croisent. Rentrée 2006 : 14 classes scientifiques sont organisées sur le modèle des classes transplantées, grâce au financement par le C.E.L. Elles dépassent le cadre du REP, et sétendent à toutes les classes de CM de la circonscription. Lécole « H.Q.E. » Jean Mineur devient centre daccueil accessible aux enfants en fauteuil. Une programmation est mise en place au cycle 3 pour lensemble de la circonscription, ainsi que lobligation dutiliser le cahier dexpériences, et de renseigner un livret de compétences « sciences et technologie ». Les classes de découvertes scientifiques et technologiques La transplantation de ces classes est une volonté de plonger les élèves, durant une semaine, dans un univers scientifique et technique, déveiller et de maintenir leur curiosité, de prendre le temps de résoudre les différents problèmes posés par la concrétisation du projet avec lequel chaque classe doit arriver. La familiarisation de lélève à utiliser la démarche dinvestigation et ses différents cheminements, le passage par la manipulation, la mise au point et linterprétation dexpériences, pour une construction solide des savoirs, tout cela consigné dans un cahier, en sont les objectifs majeurs. Lacquisition et le réinvestissement de cette démarche dans les autres disciplines font partie des atouts de lenseignement actuel. La ville de Valenciennes encourage le développement des classes scientifiques par sa participation financière aux transports et à la restauration nécessaires à la transplantation.

5 Le parcours H.Q.E. Un parcours programmé a été mis au point par lé- quipe, afin que les élèves de lécole Jean Mineur puissent bénéficier de toutes les opportunités pédagogiques quapporte la technologie « Haute Qualité Environnementale » Rentrée 2007 : Obtention de la création dun poste danimateur sciences de circonscription 23 classes de découvertes scientifiques sont ainsi possibles avec une extension vers les CE2 Un stage de préparation dune semaine réunit les 23 enseignants concernés Une charte des classes scientifiques leur est proposée, avec engagement de mener parallèlement une éducation à la nutrition en partenariat avec la société de restauration scolaire Stage de préparation des classes scientifiques Afin déviter de fournir des classes clés en mains, les enseignants bénéficient dun stage pendant lequel ils préparent leur projet en équipe, avec laide de professeurs dUniversité, dIUFM, de lanimateur sciences de circonscription,dun animateur du R R S et de la CPC. Le parcours de santé Un parcours de santé est mis en place pour tous les élèves de la circonscription. Cette programmation clarifie les savoirs et les compétences attendues du cycle 1 au cycle 3, en ce qui concerne la connaissance de son corps, le respect de soi et des autres, lhygiène, la santé, la sécurité… Léducation à la nutrition LEcole se doit, à lheure actuelle, et dans le cadre de la lutte contre lobésité, dapprendre à lenfant à bien se nourrir et cultiver son sens du goût. France-Anne Huard, nutritionniste, responsable du service diététique de la société Dupont Restauration, accompagne de nombreux projets visant à lui faire acquérir de bonnes habitudes alimentaires.

6 Année scolaire : 30 classes de découvertes scientifiques programmées 10 thèmes différents traités conformément à lesprit des programmes de 2008 : « Lair et les pollutions de lair » « Leau : une ressource » « Mélanges et solutions » « Lumières et ombres » « Le mouvement de la Terre » « Lénergie » « Circuits électriques » « Leviers et balances, équilibres » « Objets mécaniques, transmission de mouvements » « Approche écologique et découverte de la biodiversité » Education au Développement Durable Il est indispensable, à notre époque, de responsabiliser les élèves face à lenvironnement, au monde vivant, à la santé. Une approche sensible de la nature leur permet de connaître, de comprendre, et ainsi de respecter la biodiversité. Les classes scientifiques travaillent dans cette optique depuis leur création : Lutter contre les pollutions Les observations directes sur le terrain sont privilégiées pour une prise de conscience des diverses pollutions. Les actions de latelier scientifique du collège Carpeaux, animé par Alain Hourdry, tendant à familiariser les élèves à lobser- vation des bio-indicateurs que sont les lichens, sont appréciées lors des classes scientifiques de circonscription. - montrer que le développement durable correspond aux besoins des générations actuelles et futures,et engager les enfants à agir dans cette perspective, - pour cela, développer les attitudes énumérées dans le socle commun de compétences : sens de lobservation, curiosité, imagination raisonnée, esprit critique, intérêt pour le progrès, conscience éthique…

7 EDD et communication télévisuelle La communication en direction des parents Certains enseignants font appel aux animateurs, sciences ou RRS, pour les conseiller, les accompagner dans un projet scientifique, mais aussi pour les aider dans cette tâche de communication devenue indispensable à la compréhension des missions de lEcole. Mises au point et projection de diaporamas, de séquences vidéos, rédaction darticles de journaux, organisation de réunions sont proposées, afin dinformer les parents des objectifs et des contenus des projets. Le renforcement de la communication est aussi au programme En projet : visioconférences scientifiques entre classes Deux émissions télévisées, seront enregistrées lors dactions menées par lanimateur chargé des sciences dans les écoles de Valenciennes. La série, intitulée « Le tableau vert », destinée à être diffusées sur le canal local de la web TV de Valenciennes, continue sous légide de Madame Marie-Françoise Godon, Inspectrice de lEducation Nationale, chargée de mission départementale EDD. Autour de la thématique de leau, une de ces émission montrera le cheminement des élèves de lécole Henri Lemaître dans la fabrication dune maquette décluse, en partenariat avec le Syndicat Intercommunal de lAssainissement de Valenciennes et lassociation « Le Maillon ». Toujours dans le cadre du développement durable, la seconde traitera de lénergie, et sera tournée dans lécole H.Q.E., haute qualité environnementale, Jean Mineur.

8 « Ce niveau de développement de lenseignement des sciences et de la technologie na été possible que grâce au travail de toute lEquipe de circonscription : Jean-Yves Carlier, P.E., animateur sciences de circonscription Jocelyne Thiery, conseillère pédagogique de circonscription Sophie Lejeune, conseillère pédagogique de circonscription Alain Blin, conseiller en technologie de linformation et de la communication Isabelle Delgehier, coordonnatrice du Réseau de Réussite Scolaire Hervé Brayelle, P.E., animateur du Réseau de Réussite Scolaire, chargé des sciences, concepteur de ce diaporama Je tiens également à remercier vivement les enseignants qui, dans leur classe, ont relevé le défi, ainsi que les divers intervenants qui nous ont accordé leur confiance dans cette aventure scientifique. » Alain Dogimont Inspecteur de lEducation Nationale Valenciennes-Centre


Télécharger ppt "« La culture scientifique, enjeu majeur de notre société » En juin 2000, le PRESTE, plan de relance de lenseignement des sciences et de la technologie."

Présentations similaires


Annonces Google