La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CHAPITRE 3 LA DIVERSITÉ Gilles Bourbonnais Université Laval Partie 2.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CHAPITRE 3 LA DIVERSITÉ Gilles Bourbonnais Université Laval Partie 2."— Transcription de la présentation:

1 CHAPITRE 3 LA DIVERSITÉ Gilles Bourbonnais Université Laval Partie 2

2 1. Les Monères 2. Les Protistes 3. Les Mycètes 4. Les animaux 5. Les végétaux Animaux pluricellulaires Se divisent en une trentaine dembranchements (ou phylums) Spongiaires (éponges) Coelentérés (hydres, méduses) Plathelminthes (vers plats) Némathelminthes (vers ronds) Annélides Mollusques Arthropodes Échinodermes Cordés

3 Spongiaires (ou Porifères) Cnidaires (hydres, méduses) Plathelminthes (vers plats) Némathelminthes (vers ronds) Annélides Mollusques Arthropodes Échinodermes Cordés

4

5 Spongiaires (ou Porifères) Cnidaires (ou Coelentérés) Plathelminthes (vers plats) Némathelminthes (vers ronds) Annélides Mollusques Arthropodes Échinodermes Chordés = Méduses, hydres, corail

6

7 Ectoderme Endoderme

8 Spongiaires (ou Porifères) Cnidaires (ou Coelentérés) Plathelminthes (vers plats) Némathelminthes (vers ronds) Annélides Mollusques Arthropodes Échinodermes Cordés Vers au corps mince et plat

9 Spongiaires (ou Porifères) Cnidaires (ou Coelentérés) Plathelminthes (vers plats) Némathelminthes (vers ronds) Annélides Mollusques Arthropodes Échinodermes Cordés

10 Spongiaires (ou Porifères) Cnidaires (ou Coelentérés) Plathelminthes (vers plats) Némathelminthes (vers ronds) Annélides Mollusques Arthropodes Échinodermes Cordés Vers ronds et segmentés Ex. ver de terre, sangsue

11 Spongiaires (ou Porifères) Cnidaires (ou Coelentérés) Plathelminthes (vers plats) Némathelminthes (vers ronds) Annélides Mollusques Arthropodes Échinodermes Cordés

12 Spongiaires (ou Porifères) Cnidaires (ou Coelentérés) Plathelminthes (vers plats) Némathelminthes (vers ronds) Annélides Mollusques Arthropodes Échinodermes Cordés Centipèdes Millipèdes Crustacés Arachnides Insectes

13 Caractères généraux des Arthropodes Corps segmenté Appendices pairs segmentés Symétrie bilatérale Exosquelette chitineux

14 Exosquelette :soutien du corps hors de leau et protection contre le dessèchement limite laccroissement de la taille (solution = mue) Membres articulés : Permet la locomotion Certains sont modifiés en pièces buccales p. 3-35

15 Classe des Myriapodes O. Chilopodes (centipèdes) O. Diplopodes (mille-pattes) 2 paires de pattes par segment 1 paire de pattes par segment

16 Classe des Crustacés 2 paires dantennes La plupart ont 5 paires de pattes (O. des Décapodes)

17 Classe des Insectes (Hexapodes)

18 Spongiaires (ou Porifères) Cnidaires (hydres, méduses) Plathelminthes (vers plats) Rotifères Némathelminthes (vers ronds) Annélides Mollusques Arthropodes Echinodermes Chordés

19

20 Concombre de mer

21 Oursin

22 Crinoïdes Crinoïdes du Carbonifère

23 Spongiaires (ou Porifères) Cnidaires (ou Coelentérés) Plathelminthes (vers plats) Némathelminthes (vers ronds) Annélides Mollusques Arthropodes Échinodermes Cordés Groupe le plus important = sous-embranchement des Vertébrés qui se divisent en sept classes : Agnathes (poissons sans mâchoires) Poissons cartilagineux (raies, requins) Poissons osseux Amphibiens Reptiles Oiseaux Mammifères Squelette interne articulé Permet des animaux de grande taille

24

25 Agnathes (poissons sans mâchoires) Poissons cartilagineux (raies, requins) Poissons osseux Amphibiens Reptiles Oiseaux Mammifères

26

27 Agnathes (poissons sans mâchoires) Poissons cartilagineux (raies, requins) Poissons osseux Amphibiens Reptiles Oiseaux Mammifères

28

29

30 Agnathes (poissons sans mâchoires) Poissons cartilagineux (raies, requins) Poissons osseux Amphibiens Reptiles Oiseaux Mammifères

31

32 Acanthostega Ichthyostega Dévonien: 408 à 360 M années

33 Respiration par: Poumons (primitifs) Peau (doit demeurer humide)

34 Peau nue et humide Reproduction et ponte dans l'eau Stade larvaire aquatique

35 Agnathes (poissons sans mâchoires) Poissons cartilagineux (raies, requins) Poissons osseux Amphibiens Reptiles Oiseaux Mammifères

36 Œuf protégé par une membrane (coquille) résistante au dessèchement. Grande réserve de nourriture dans l'œuf. Systèmes circulatoire et respiratoire bien développés. Peau protégée du dessèchement par des écailles. Greererpeton Un des plus vieux reptiles connu (fin Carbonifère, ~ 400 MA)

37 Oiseaux et mammifères Proviennent des reptiles Homéothermes (contrôle de leur température) isolation thermique (plumes, poils) Soins des parents envers les petits

38 1. Les Monères 2. Les Protistes 3. Les Mycètes 4. Les animaux 5. Les végétaux Pluricellulaires photosynthétiques Algues Mousses Fougères Conifères Plantes à fleur

39 Les chlorophytes (algues vertes) Unicellulaires Coloniaires Pluricellulaires Ne peuvent vivre sans eau Peu de différenciation cellulaire Pas de racines, tiges ou feuilles véritables Reproduction asexuée ou sexuée par gamètes aquatiques

40

41

42 Mousses

43 Hépatiques

44 Les plantes vasculaires Vaisseaux du xylème Vaisseaux du phloème

45

46 Xylème

47

48 Xylème (ou bois) Phloème

49 Automne 2001 Printemps 2001 Automne 2000 Printemps 2000 Automne 1999 Printemps 1999

50 Bois du printemps 2004 Bois d'automne Bois d'été 2004 Bois d'été 2003 MoelleÉcorce

51

52 La structure des feuilles Cuticule Épiderme supérieur Épiderme Inférieur Nervure Stomates Mésophylle palissadique Mésophylle lacuneux

53 Mésophylle palissadique Mésophylle lacuneux Épiderme supérieur et cuticule Épiderme inférieur Stomates

54 Cooksonia, la plus ancienne plante vasculaire connue (~ 400 MA)

55 Prêles Presque tous les représentants de ce groupes sont disparus. Environ 25 espèces connues aujourd'hui.

56 Lycopodes Environ 1000 espèces existent encore aujourd'hui

57 Les fougères (Filicinées; ~ espèces)

58 Les Prêles, les Lycopodes et les fougères ont formé les premières forêts au Dévonien (370 M années). Ces forêts vont envahir la planète au Carbonifère.

59

60

61 Calamites Prêles arborescents du Carbonifère

62 Sigillaria Lepidodendron Lycopodes arborescents du Cartbonifère ( MA)

63 Fougère arborescente du carbonifère

64 Les plantes à graines : Gymnospermes et Angiospermes Les Gymnospermes (conifères) Gamètes aériens (grains de pollen) Embryon résistant au dessèchement : la graine

65 Grains de pollen

66 Les Angiospermes (plantes à fleurs)

67 La fleur Partie femelle = Pistil Stigmate Style Ovaire L'ovaire contient un ou plusieurs ovules. Partie mâle = Étamines Anthères : contiennent les grains de pollen Filet

68

69 Le carpelle est formé de un ou plusieurs pistils Disposition des ovules dans l'ovaire

70 Fécondation de l'ovule par le pollen Noyaux (2) du grain de pollen.

71 Graines (ovules fécondés) Péricarpe ( paroi de lovaire) Après la fécondation : Ovule fécondé graine (embryon + réserve de nourriture) La paroi de lovaire forme le péricarpe qui enveloppe les graines

72 Le péricarpe se divise en trois feuillets: lendocarpe, le mésocarpe et lexocarpe

73 Ici, la paroi de lovaire forme ce quon appelle la « pelure ». La partie juteuse comestible est formée de cellules qui emplissent chacune des cavité du carpelle.

74

75 Chacune des petites « bulles » de la framboise correspond à un ovaire. Le centre de la fleur est formé dun grand nombre dovaires. Les « petits poils » sont les styles de ces ovaires.

76 La pomme est un cas particulier: lovaire forme le cœur (la partie dure qui ressemble à une membrane mince de plastique correspond au péricarpe) et le reste (ce que lon mange se forme à partir du réceptacle (la base de la fleur). Péricarpe (ovaire) Graine (pépin) Réceptacle

77 Le fruit nest pas toujours charnu Péricarpe Graine

78 Certains fruits sont dispersés par le vent :

79 Certains flottent et sont transportés par leau

80 Le plus souvent, les graines utilisent les animaux pour se disperser : En saccrochant aux poils de la fourrure

81 En comptant sur les « oublis » Où ai-je encore mis ces *!*!*!$ * glands

82 En sassociant aux fourmis... Les graines de certaines plantes sont munies dun élaiosome, une petite excroissance riche en éléments nutritifs (protéines, glucides,...). Les fourmis transportent ces graines dans leur fourmilière pour se nourrir de lélaiosome. Elles rejettent ensuite la graine (quelles ne peuvent pas manger) avec les autres déchets de la fourmilière. La composition de lelaiosome est généralement adaptée aux goûts et besoins dune espèce spécifique de fourmis. élaiosomes Illustration : Meredith Waterstraat

83 Certaines graines doivent même séjourner dans le tube digestif dun animal pour pouvoir ensuite germer. En se faisant manger (le fruit est riche en sucres et la graine résiste aux sucs digestifs); cest le cas le plus fréquent À lire : les fruitsles fruits

84 Dicotylédone Monocotylédone Cotylédons

85 FINFIN FINFIN


Télécharger ppt "CHAPITRE 3 LA DIVERSITÉ Gilles Bourbonnais Université Laval Partie 2."

Présentations similaires


Annonces Google