La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mécanisme et Infrastructure de lenseignement. Mécanisme dapprentissage Mécanisme dapprentissage Démarches pédagogique Démarches pédagogique Approche pédagogique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mécanisme et Infrastructure de lenseignement. Mécanisme dapprentissage Mécanisme dapprentissage Démarches pédagogique Démarches pédagogique Approche pédagogique."— Transcription de la présentation:

1 Mécanisme et Infrastructure de lenseignement

2 Mécanisme dapprentissage Mécanisme dapprentissage Démarches pédagogique Démarches pédagogique Approche pédagogique Approche pédagogique Modèles, stratégies, méthodes et techniques. Modèles, stratégies, méthodes et techniques. Des exemples de stratégies avec leurs étapes : Des exemples de stratégies avec leurs étapes : Apprentissage basé sur la discussion Apprentissage basé sur la discussion Apprentissage par projet Apprentissage par projet Apprentissage par situation de problème Apprentissage par situation de problème

3 Pourquoi apprendre? Lapprentissage est nécessaire au savoir Le développement humain est basé sur lapprentissage Apprendre la parole cest le premier signe dapprentissage

4 Apprendre, oui mais comment?

5 Le rôle de la mémoire chez l'Homme est essentiel car il n'y a rien dans le cerveau humain qui n'ait pas été appris. Dès les débuts de l'hominisation Le rôle de la mémoire, constamment lié aux capacités d'apprentissage (chez l'Homme car, contrairement aux autres animaux, il naît avec un cerveau génétiquement immature) semble être très ancien. Par exemple, c'est sans doute bien parce Homo erectus a été capable de mémoriser des sons qu'à pu naître le langage. Rôle de la mémoire chez lhomme

6 Volume cérébral des Hominidés L'augmentation du volume cérébral et l'organisation neuronale, chez l'Homme, sont le résultat du développement de la mémoire.

7 Apprentissage et mémoire La mémoire et lapprentissage sont intiment liés au point de les confondre La mémoire permet l'établissement des fonctions primaires (vue, ouïe, par exemple) et secondaires (langage, communication etc...). Leur mémorisation, processus d'intégration et de fixation de l'information, est progressive et s'effectue toujours dans le même ordre, à des époques données.

8 Processus de la mémorisation Au premier jour de la vie, la mémorisation s'attache aux centres primaires (les 5 sens). Après, et à partir de cette première phase seulement, s'effectue la mémorisation fonctionnelle (reconnaissance des visages, langage etc...). Le langage, avant la fin de la première année de vie n'est autre que l'enregistrement de l'appareil bucco-laryngé ainsi que des fonctions d'information auditive.

9 Socle indispensable Sans ces deux premières étapes, il nous serait impossible de disposer de nos cinq sens et donc de pouvoir enregistrer par la suite les mots, les connaissances et les souvenirs. Cette aptitude à entendre, parler, sentir, voir, toucher, goûter nous semble toujours très naturelle voire instinctive, mais elle est bien le fait, déjà, d'un apprentissage et de la mémoire.

10 Modèle de la mémoire La psychologie cognitive a établi un modèle modal de la mémoire, basé sur la distinction : mémoires sensorielle, à court terme (temporaire) et à long terme Toutes trois fonctionnent différemment et pour conserver très longtemps une information, il est nécessaire de passer par les deux premiers états.

11 Mémoire sensorielle La mémoire sensorielle conserve les informations (stimulus) fournies par nos sens, elle ne nécessite aucune attention particulière. Si le message est visuel ou auditif, on parle alors de mémoire de représentation perceptive. Nous y trouvons deux sous-systèmes, à savoir la mémoire iconique (de la perception visuelle) et la mémoire échoïque de la perception sonore.

12 Mémoire sensorielle message est visuel Message auditif mémoire de représentation perceptive. mémoire échoïque la mémoire iconique

13 Mémoire temporaire, le message s'inscrit dans le cortex sous la forme d'un circuit neuronal. Elle vit moins d'une minute et nous permet de retenir, environ, de 5 à 9 éléments Ce circuit est caduc, mais grâce au phénomène de répétition il peut se graver de plus en plus profondément, on parlera alors de mémoire à long terme. Egalement appelée mémoire de travail,

14 La mémoire à long terme elle est constituée à la fois de faits anciens consolidés et de faits récents fragiles, dont le renforcement ne peut s'effectuer que par la répétition

15 Le cognitivisme classique a proposé une définition du processus de la mémorisation en trois étapes: L'encodage, Le stockage La restitution des représentations mentales

16 Les différentes mémoires à long terme La mémoire à long terme est divisée en mémoires déclarative (que l'on peut exprimer par le langage) et implicite (liée aux capacités motrices et émotionnelles).

17 Etapes de la mémorisation-1-

18 Etapes de la mémorisation-2-

19 Etapes de la mémorisation-3-

20 Etapes de la mémorisation-4-

21

22 Infrastructure de lenseignement

23 Méthodes denseignement Stratégies denseignemen t Modèlesdenseignement Techniques denseignement Démarches Pédagogique Inductive Déductive Direct Comportementaliste Constructivisme A.P.P A.B.D A.P.Pj ABD=apprentissage basé sur discussion APP=apprentissage Par Pb APPj=apprentissage par Projet

24 Modèles Stratégies MéthodesTechniques Rapport entre modèles, Stratégies, Méthodes; Techniques denseignements

25 3 Modèles dapprentissage Les modèles dapprendre Les modèles dapprendre 1. Modèle transmissif : 2. Modèle béhavioriste : 3. Modèle constructiviste :

26 Modèle transmissif Cest le modèle empirique de lenseignement Basé sur la transmission du savoir, et repose sur deux hypothèses fondamentales: La neutralité de lélève (tête vide) La non déformation du savoir

27 Rôles Rôle de lélève: écouter attentivement Rôle de lenseignant: expliquer clairement Les erreurs de lélève sont des accidents dues à une écoute insuffisante ou à une mauvaise explication

28 erreurs et remédiassions Les erreurs de lélève sont des accidents dues à une écoute insuffisante ou à une mauvaise explication On y remédie par: Une nouvelle explication (redoublement!) Et une écoute plus attentive

29 Avantages du modèle transmissif Economie du temps, et des moyens Elle convient à des apprenants motivés et attentifs (Cours Universitaires)

30 limites du modèle transmissif Ce qui est dit par lenseignant nest pas toujours entendu de la même façon par tous les apprenants

31 Modèle behavioriste Basé sur le fait quon peut pas savoir ce qui se passe dans la tête de lélève au cours de lapprentissage (boite noire) Lenseignant doit se baser sur les comportements observables de lapprenant (réponses, démarches…) Au lieu de dire lenfant sait, on dit plutôt lélève est capable de…

32 Modèle behavioriste Lobjectif dapprentissage est décomposé en sous objectifs Lenseignement est graduelle de létat de connaissance initiale à létat finale

33 Rôles Rôle de lenseignant: définir des sous-objectifs et de mettre en place des exercices progressifs permettant de franchir les différentes étapes sans difficultés. Rôle de lélève: pratiquer les exercices proposés en suivant litinéraire balisé

34 erreurs Les erreurs de lélève sont des accidents révélateurs de sous-objectifs mal ou insuffisamment décomposés

35 Avantages du modèle behavioriste Lenseignant est attentif aux possibilités et à lévolution individuelles de lélève. Il lui propose des activités bien adaptées. Lélève peut progresser à son rythme ; il est le plus souvent en situation de réussite. Les objectifs étant définis précisément, lévaluation est facilitée et clarifiée.

36 limites du modèle behavioriste Les tâches découpées cachent la vision densemble

37 Stratégie : activités pédagogiques, démarches, modèles, méthodes … De quoi parle-t-on ?

38 Activités pédagogiques On se propose de définir les activités pédagogiques par rapport à trois configurations de classe : en classe entière en groupe de TD en groupe de TP Quelle que soit leur nature, elles ont pour vocation de … apporter, structurer, organiser les connaissances de lélève …

39 Définir un parcours raisonné dapprentissage Il sagit de Il sagit de : o Choisir et organiser les activités pédagogiques, en sappuyant sur des démarches (= manière de conduire son action, de progresser vers un but) et des modèles dapprentissage. o Définir la manière dont sera « dispensé » le savoir au sein dune activité pédagogique, en sappuyant sur des méthodes.

40 Démarche déductive Elle fait appel à un raisonnement qui va du général au particulier. Le professeur présente dabord une loi, puis propose des exercices dapplication de cette loi, afin den renforcer la mémorisation et la compréhension.

41 Démarche Inductive Elle fait appel à un raisonnement qui va du particulier au général. Le professeur propose détudier des cas particuliers, à partir desquels les élèves vont « reconstituer » la loi. Elle favorise lapprentissage (« jai fait … je retiens ») Elle développe les stratégies cognitives de lapprenant (le pourquoi du comment ; lorigine dune connaissance factuelle, …) Elle favorise lapprentissage de lautonomie et la responsabilité …

42 Quel que soit le type dapprentissage, lenseignant doit se poser la question … Démarche déductive ou inductive ? Démarche déductive ou inductive ?

43 Choix de la démarche pédagogique Le choix dépend : de lobjet de lapprentissage, (savoir cognitif et/ou méthodologique, savoir-faire, savoir être) de la complexité et de la criticité du savoir visé, (mobilise-t-il de nombreuses entrées? est-il pré-requis de nombreux autres savoirs?) du niveau de performance attendu, (reproduire, réciter, retrouver une loi, appliquer, transférer, inventer, créer, choisir, argumenter, …) des caractéristiques individuelles et collectives de lapprenant.

44 La méthode pédagogique est la technique basée sur les besoins de l'apprenant, et sa participation active, avec un contenu et des outils adaptés à la matière enseignée.

45 Méthodes dapprentissage Bien que très nombreuses, on peut retenir la macro classification suivante Bien que très nombreuses, on peut retenir la macro classification suivante : Expositive : – Cest la méthode la plus traditionnelle … lenseignant expose. « Il suffit denseigner pour que lélève apprenne » ( ce dernier doit faire preuve de volonté dapprendre, et doit être très attentif). Interrogative : – Elle consiste à utiliser des techniques danimation en questionnant lélève pour guider sa réflexion et lamener à trouver des solutions. – Lélève peut avoir limpression de découvrir quelque chose (et en retirer une certaine satisfaction) … mais cest toujours lenseignant qui conduit la réflexion. Active : – Lélève est lacteur principal de son apprentissage. – Lenseignant prend en compte la motivation de lélève, ses besoins, ses attentes et lui propose des techniques à travers lesquelles il est amené à chercher, à créer, à produire (ex : les TPE).

46 En fonction des choix effectués, la stratégie va plutôt conduire : 1. vers un conditionnement des apprenants, 2. ou vers le développement de lautonomie et la valorisation de la créativité des apprenants.

47 Susciter lappel de connaissance. Mettre les élèves en position de recueillir ce savoir. AvantApporter le savoir Permettre à lélève dutiliser ce savoir pour construire la connaissance. Permettre à lélève de prendre conscience de son appropriation. Après Phases « clé » dune stratégie pédagogique … Phase dactivation Phase de découverte Phase de transfert

48 Phase dactivation Susciter la nécessité dun savoir nouveau. Phase de découverte du savoir Activité dintroduction pour Préparer à ou apporter un savoir nouveau. Activité(s) de confrontation pour Faire découvrir ou faire appliquer la connaissance nouvelle. Activité de synthèse afin d Etablir le bilan sur les apprentissages nouveaux. Phase de transfert Permettre dancrer la connaissance nouvelle. Valider lacquisition de cette connaissance. Phase de réinvestiss ement Valider lacquisition et donner un sens à lapprentissage de la connaissance nouvelle.

49 La pédagogie par projet: Cest une situation action où lon peut aborder pleinement la complexité des problèmes et envisager des solutions (résolutions) concrètes. Le projet relève nécessairement dune pédagogie centrée sur lapprenant, partant de ses représentations. Cest une pédagogie active, qui permet à lapprenant de construire ses savoirs en interaction avec ses pairs, et lenvironnement; Lenseignant joue le rôle de médiateur pédagogique

50 Avantages Les participants apprennent en faisant, Ce mode dapprentissage est stimulant et entraîne la motivation. Les apprenants travaillent souvent davantage dheures sur leur projet que ce quils font habituellement. En plus, ils développent leur capacité à penser indépendamment, à analyser de façon critique les problèmes et à les résoudre ; Ils apprennent à travailler de façon coopérative, en groupe, à devenir des participants actifs à lintérieur dune communauté. Ces compétences sont aussi importantes que le savoir factuel quand les participants entrent dans la vie adulte.

51 Etapes de lapprentissage par projet: Mise en situation Définition du projet Planification du projet Réalisation Cueillette et traitement de linformation Elaboration du projet Présentation Intégration Objectivation et soutien au transfert Evaluation au partage Réinvestissement

52 Apprentissage par problème (APP) Les apprenants sont regroupés par équipe (6 à 8) Travaillent ensemble pour résoudre un problème proposé par lenseignant. Les etapes: Les etapes: 1. Première lecture 2. Déceler les objectifs de recherche 3. Émettre des hypothèses: 4. Recherche des réponses: 5. Retour sur la situation problème 6. Bilan des acquis Problème Groupes RechercheRecherche Solution Bilan

53 Apprentissage dans un groupe de discussion Echange entre les apprenants sur un sujet donné, pendant un temps donné sous la supervision de lenseignat Le groupe de discussion est une formule sociocentrée Les étapes de du modèle de discussion. 1.Lire les documents et préparer les questions. 2.Planifier et regrouper les questions. 3.Mener la discussion. 4.Revoir le processus et résumer les observations des élèves. 5.Évaluer la discussion (facultative).

54 Merci pour votre attention … Jai adopté une méthode expositive. Lobjet de lapprentissage est un concept (définir une stratégie pédagogique) associé à des principes et des modèles. La démarche est déductive. Le moyen pédagogique est un diaporama. Zahraoui Souad


Télécharger ppt "Mécanisme et Infrastructure de lenseignement. Mécanisme dapprentissage Mécanisme dapprentissage Démarches pédagogique Démarches pédagogique Approche pédagogique."

Présentations similaires


Annonces Google