La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bordeaux, mai 2006 Thierry Chanier Université de Franche-Comté, Discours multimodal et comportements des acteurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bordeaux, mai 2006 Thierry Chanier Université de Franche-Comté, Discours multimodal et comportements des acteurs."— Transcription de la présentation:

1 Bordeaux, mai 2006 Thierry Chanier Université de Franche-Comté, Discours multimodal et comportements des acteurs dans un dispositif d'apprentissage synchrone en groupe Colloque CMT « La langue de la communication médiatisée par les technologies de l'information et de la communication »

2 Préambule Richesse des modes et modalités et perceptions des interlocuteurs

3 T Chanier, Bordeaux 06 3 Il va être question de … conversations et dialogues dans des environnements synchrones multimodaux conversations et dialogues dans des environnements synchrones multimodaux dans un contexte didactique dans un contexte didactique où lon verra que cette multimodalité contribue nettement à la prise de parole / de risque en langue étrangère. où lon verra que cette multimodalité contribue nettement à la prise de parole / de risque en langue étrangère. En surgénéralisant on pourrait croire que … En surgénéralisant on pourrait croire que …

4 T Chanier, Bordeaux 06 4 Plus il y a modes/modalités tel que promis par les développements technologiques … … meilleur serait (automatiquement) la qualité des conversations et de lapprentissage en ligne ??? Le top du transport multimodal !

5 T Chanier, Bordeaux 06 5 Ou, dit autrement Certains commencent souvent par dire : Certains commencent souvent par dire : la communication en ligne est loin davoir la richesse de celle en présentiella communication en ligne est loin davoir la richesse de celle en présentiel Le para verbal ny est pas, etc.Le para verbal ny est pas, etc. La CMT sinscrit donc en moins sans que lon en recherche les spécificités La CMT sinscrit donc en moins sans que lon en recherche les spécificités Et le présentiel est doté dattributs dont on ne reprécise plus ladéquation avec les objectifs (ici didactiques) Et le présentiel est doté dattributs dont on ne reprécise plus ladéquation avec les objectifs (ici didactiques)

6 T Chanier, Bordeaux 06 6 Quel est le but recherché ? Qualité du verbal : contenu linguistique, compétence dialogique, efficacité dans le dialogue ? Qualité du verbal : contenu linguistique, compétence dialogique, efficacité dans le dialogue ? Quantité du verbal : engagement, participation, symétrie ? Quantité du verbal : engagement, participation, symétrie ? Mais alors pourquoi rechercher le para verbal ? Mais alors pourquoi rechercher le para verbal ? La facilité du dialogue (subjectif) ? La facilité du dialogue (subjectif) ? Un bon étayage social ? Un bon étayage social ?

7 T Chanier, Bordeaux 06 7 Fonctions du geste dans la conversation NiveauFonctionsGesteIntérêts énoncé - Sémantique - Syntaxique - quasi-linguistique, illustratif - paraverbaux synchronisateurs - désambiguise, complète - scansion, accompagnement dialogique (à 2) Interac- tion Pragmatique interactionnelle Proxémie,posture, contact visuel - Soutien social - Aide interprétation énoncé - Perturbatrice, - ambiguë (faire croire quon écoute) Proces- sus Énoncia- tif Régulatrice (facilitation cognitive ; régulation homéostatique) Illustratifs, paraverbaux adaptateurs Adaptation de lindividu à leffort de verbalisation : personnel, intérêts pour les autres ? Extracomuni- cative Adaptateurs à soi ou à lobjet Perturbateurs (Calbris, Porcher, 1989 : 55)

8 Canal le plus limité et le plus réduit Le clavardage en apprentissage des langues

9 T Chanier, Bordeaux 06 9 Par rapport au présentiel : Par rapport au présentiel : Participation plus équilibrée, plus importanteParticipation plus équilibrée, plus importante Tous les types dactes de paroles présents (y compris) ceux à caractère sociauxTous les types dactes de paroles présents (y compris) ceux à caractère sociaux Plus de variétés lexicale, grammaticalePlus de variétés lexicale, grammaticale Plus de concentration (donc de fatigue)Plus de concentration (donc de fatigue) Une partie du paraverbal est verbalisé Une partie du paraverbal est verbalisé quelques marqueurs pragmatiques apparaissent en graphie (émoticons) quelques marqueurs pragmatiques apparaissent en graphie (émoticons) Le paraverbal perturbateur disparaît (aux yeux des autres) Le paraverbal perturbateur disparaît (aux yeux des autres) ;-) Rappel des recherches (Fitze, 2006, par exemple)

10 Et si on varie les temporalités et on augmente les modes / modalités que devient la perception des interlocuteurs ? (Pas encore le plan linguistique) (Nowak, Watt, Walther, 2005)

11 T Chanier, Bordeaux Questionnement Les gens préfèrent les systèmes de com. « riches », ceux avec des modes et modalités variées Les gens préfèrent les systèmes de com. « riches », ceux avec des modes et modalités variées Nous parlerons ici de richesses / pauvreté des « indices » Nous parlerons ici de richesses / pauvreté des « indices » Chacun peut (avec de lexpérience) adapter son comportement en situation de communication pour tirer le meilleur parti de nimporte quel système Chacun peut (avec de lexpérience) adapter son comportement en situation de communication pour tirer le meilleur parti de nimporte quel système Les caractéristiques du système influent-elles sur la perception quont les interlocuteurs du processus de communication ? Les caractéristiques du système influent-elles sur la perception quont les interlocuteurs du processus de communication ?

12 T Chanier, Bordeaux Combinatoire temporalités et indices Indices riches Indices limités SynchroneVidéoconférence 8 groupes x 4 p Clavardage 8 groupes x 4 p Asynchrone Vidéo asynchrone 8 groupes x 4 p Forums textuels 8 groupes x 4 p 5 semaines, 1 fois par semaine, tâche = préparation exposé

13 T Chanier, Bordeaux Questions sur perceptions Engagement individuel Engagement individuel Engagement des autres Engagement des autres Attraction sociale Attraction sociale Réduction de lincertitude dans les rapports (comportement, valeurs, émotions, attitudes, connaissance de lautre) Réduction de lincertitude dans les rapports (comportement, valeurs, émotions, attitudes, connaissance de lautre) Crédibilité sur la tâche (je peux mappuyer sur ce qui est discuté) Crédibilité sur la tâche (je peux mappuyer sur ce qui est discuté) Efficacité conversationnelle (réunions utiles) Efficacité conversationnelle (réunions utiles)

14 T Chanier, Bordeaux 06 14

15 T Chanier, Bordeaux Conclusion des auteurs Contradiction avec théories du genre « social presence theory » (en télécom, 1976): rapport mécanique entre richesse indices et richesse relations sociales. Contradiction avec théories du genre « social presence theory » (en télécom, 1976): rapport mécanique entre richesse indices et richesse relations sociales. Pas de relation automatique entre techno et perception individu mais chaîne causale : Pas de relation automatique entre techno et perception individu mais chaîne causale : Techno influe engagement qui influe perception efficacité conversationnelleTechno influe engagement qui influe perception efficacité conversationnelle Certains processus conversationnels sont donc essentiels pour influer sur facteurs sociaux Certains processus conversationnels sont donc essentiels pour influer sur facteurs sociaux Etudier influence techno sur ces processus Etudier influence techno sur ces processus

16 Bordeaux, mai 2006 Discours multimodal et comportements des acteurs dans un dispositif d'apprentissage synchrone en groupe Thierry Chanier Université de Franche-Comté, Partie 2 : Mode, modalité, plate-forme audio-synchrone Colloque CMT « La langue de la communication médiatisée par les technologies de l'information et de la communication »

17 Le discours multimodal En situation dapprentissage, En présentiel ou à distance

18 T Chanier, Bordeaux Sens et communication « Meaning is made in many different ways, in the many different modes and media which are co-present in a communicational ensemble. « Meaning is made in many different ways, in the many different modes and media which are co-present in a communicational ensemble. A past (and still existent) common sense to the effect that meaning resides in language alone A past (and still existent) common sense to the effect that meaning resides in language alone Or that language is the central means […] even thought there are […] « para-linguistic » things going on as wellOr that language is the central means […] even thought there are […] « para-linguistic » things going on as well is simply no longer tenable » (Kress & Leewen, 2001)

19 T Chanier, Bordeaux Multimodalité et situations didactiques en présentiel Kress et Jewitt (2001) : le langage n'est qu'un des modes, minoritaire même à leurs yeux, apparaissant en classe de science. Kress et Jewitt (2001) : le langage n'est qu'un des modes, minoritaire même à leurs yeux, apparaissant en classe de science. Le "mode action" est une composante fondamentale de la classe. Le "mode action" est une composante fondamentale de la classe. La communication multimodale, au cœur des processus d'enseignement et d'apprentissage, devrait faire l'objet d'une recherche didactique, La communication multimodale, au cœur des processus d'enseignement et d'apprentissage, devrait faire l'objet d'une recherche didactique, ce qui sous-entend la mise au point de méthodes de retranscriptions de cette multimodalité. ce qui sous-entend la mise au point de méthodes de retranscriptions de cette multimodalité.

20 T Chanier, Bordeaux Observer et décrire (Kress & Jewitt, 2001)

21 T Chanier, Bordeaux Observer et décrire (Kress & Jewitt, 2001)

22 Notre problématique de recherche Multimodalité et apprentissage des langues en ligne

23 T Chanier, Bordeaux Multimodalité et apprentissage langue Dans les environnements multimodaux considérés ici, les actes verbaux sont en correspondance permanente avec les non verbaux. Dans les environnements multimodaux considérés ici, les actes verbaux sont en correspondance permanente avec les non verbaux. Comment évaluer sa compétence en compréhension orale sans tenir compte de cela ? Comment évaluer sa compétence en compréhension orale sans tenir compte de cela ? Comment suivre ce discours et le retranscrire sans représenter les interactions entre les différents modes et modalités ? Comment suivre ce discours et le retranscrire sans représenter les interactions entre les différents modes et modalités ? Cette possibilité de choix de modes et de modalités de communication offerte à l'apprenant ne joue-t-elle pas comme un facteur important de la prise de risque à s'exprimer en L2 ? Cette possibilité de choix de modes et de modalités de communication offerte à l'apprenant ne joue-t-elle pas comme un facteur important de la prise de risque à s'exprimer en L2 ?

24 Espaces et moyens de communication Dans une plate-forme audio- synchrone

25 T Chanier, Bordeaux Média Le média est une ressource matérielle utilisée dans la production / diffusion de produits ou événements sémiotiques. Le média est une ressource matérielle utilisée dans la production / diffusion de produits ou événements sémiotiques. Cette ressource correspond aussi bien au support matériel qu'à l'outil / dispositif technologique qui acquiert et diffuse l'information (Bellik & Teil, 1992; Kress & Leeuwen, 2001). Cette ressource correspond aussi bien au support matériel qu'à l'outil / dispositif technologique qui acquiert et diffuse l'information (Bellik & Teil, 1992; Kress & Leeuwen, 2001). Ex : encre, papier, caméras, ordinateurs ou gants, lunettes, stylos utilisés en réalité virtuelle.Ex : encre, papier, caméras, ordinateurs ou gants, lunettes, stylos utilisés en réalité virtuelle. Ici : médias d'entrée : le clavier, la souris et le microphone ; ceux de sortie : l'écran et le casque audio.Ici : médias d'entrée : le clavier, la souris et le microphone ; ceux de sortie : l'écran et le casque audio.

26 T Chanier, Bordeaux Modes Les modes sont des ressources sémiotiques qui concourent à la réalisation simultanée du discours et des interactions. Les modes sont des ressources sémiotiques qui concourent à la réalisation simultanée du discours et des interactions. Le mode textuel, le mode parole, le mode geste, le mode image, etc. renvoient à des systèmes de signes dotés chacun d'une « grammaire » qui en décrit l'organisation et l'usage. Le mode textuel, le mode parole, le mode geste, le mode image, etc. renvoient à des systèmes de signes dotés chacun d'une « grammaire » qui en décrit l'organisation et l'usage.

27 T Chanier, Bordeaux Modalité En IHM, mode d'abord perçu dans son aspect communication ; modalité comme une forme concrète particulière de communication. En IHM, mode d'abord perçu dans son aspect communication ; modalité comme une forme concrète particulière de communication. En sémiotique (aspect communication + construction de significations), la modalité est plus une relation qui, partant d'un ensemble de signes / d'un énoncé dans un mode donné, exprime la validité de la représentation qu'il réalise (Leeuwen, 2004). En sémiotique (aspect communication + construction de significations), la modalité est plus une relation qui, partant d'un ensemble de signes / d'un énoncé dans un mode donné, exprime la validité de la représentation qu'il réalise (Leeuwen, 2004). Cf. notion courante de modalité en linguistique, comme les verbes modaux.Cf. notion courante de modalité en linguistique, comme les verbes modaux. Suivant les acceptions choisies on classera alors la musique comme une modalité en IHM (Bellik & Teil, 1992) ou un mode (Kress & Leeuwen, 2001 ; Levine & Scollon, 2004). Suivant les acceptions choisies on classera alors la musique comme une modalité en IHM (Bellik & Teil, 1992) ou un mode (Kress & Leeuwen, 2001 ; Levine & Scollon, 2004).

28 T Chanier, Bordeaux Modes et modalités ici Modes texte, parole, graphique, icônes et « spatial » Modes texte, parole, graphique, icônes et « spatial » Nous parlerons des modalités attachées à chacun des modes (cf. IHM). Nous parlerons des modalités attachées à chacun des modes (cf. IHM). Mode texte apparaît dans les modalités clavardage, traitement de texte, voire carte conceptuelle ou tableau blanc.Mode texte apparaît dans les modalités clavardage, traitement de texte, voire carte conceptuelle ou tableau blanc. À un mode peut correspondre plusieurs modalités ou une seule (cas de la parole avec la modalité audio).À un mode peut correspondre plusieurs modalités ou une seule (cas de la parole avec la modalité audio). Un outil peut intégrer plusieurs modes (cas de la carte conceptuelle avec le texte et le graphisme).Un outil peut intégrer plusieurs modes (cas de la carte conceptuelle avec le texte et le graphisme). On parlera de communication multimodale, comme en IHM, On parlera de communication multimodale, comme en IHM, soit parce qu'elle fait intervenir plusieurs modes,soit parce qu'elle fait intervenir plusieurs modes, soit plusieurs modalités sont associées à un seul mode.soit plusieurs modalités sont associées à un seul mode.

29 T Chanier, Bordeaux Exemple Lyceum (Open University) 1 composant spatial 2 outils de communication 3 outils de production collaborative

30 T Chanier, Bordeaux Terminologie sur environnements Appellations courantes : Appellations courantes : « systèmes de visio/audio conférence »« systèmes de visio/audio conférence » « classes virtuelles », « classes virtuelles », Nous appellerons ces systèmes "plates-formes audio-synchrones" Nous appellerons ces systèmes "plates-formes audio-synchrones"

31 T Chanier, Bordeaux Fonctionnalités de l'interface utilisateurs Spatial (1) Outils de communication synchrone (2) Salles de réunion annexes7,5AudioNA Outils de production collaborative (3) Clavardage9,4 Traitement texte intégré8,6Icônes pour voter oui/non9,7 Tableau blanc7,7Icônes pour demander la parole8,9 Voir qui agit dans un outil7,7Bouton pour parler8,9 Carte conceptuelle6,3Savoir qui parle8,0 Distinguer les droits de parole3,7 (Appréciation des apprenants)

32 T Chanier, Bordeaux Modalités et productions AudioClav. VoteMain levée Signal absence Trait. texte Carte concep. Tabl. blanc Gérer le dialogue Décider S'exprimer sur le plan socio- affectif Faire du remue- méninges ++NA +++ Produire ensemble en laissant une trace visible NA Montrer quelque chose de préparé NA +++ (appréciation des apprenants)

33 T Chanier, Bordeaux Terminologie, analyse du discours session Lyceum = suite de séquences ( changements de salles et de participants ). session Lyceum = suite de séquences ( changements de salles et de participants ). séquence = une ou plusieurs transactions ("conversations" dans une salle donnée). séquence = une ou plusieurs transactions ("conversations" dans une salle donnée). Une transaction = ensemble d'échanges (une conversation sur un thème général) Une transaction = ensemble d'échanges (une conversation sur un thème général) Un échange (plus petite unité mettant en scène l'interaction) Un échange (plus petite unité mettant en scène l'interaction) Au mini : un échange comporte deux tours de parole consécutifs impliquant deux locuteurs différents.Au mini : un échange comporte deux tours de parole consécutifs impliquant deux locuteurs différents. Un tour de parole = flux verbal exprimé en continu par un seul locuteur dans une modalité unique. Un tour de parole = flux verbal exprimé en continu par un seul locuteur dans une modalité unique. Un tour de parole est composé d'un ou plusieurs actes de langage.Un tour de parole est composé d'un ou plusieurs actes de langage. L'acte de langage est la plus petite unité du discours. On peut lui faire correspondre une intention de communication unique. L'acte de langage est la plus petite unité du discours. On peut lui faire correspondre une intention de communication unique. On parlera "d'actes" pour caractériser les actions élémentaires accomplies dans les modes non verbaux, actions qui viendront se mettre en correspondance avec les tours ou les actes de parole.On parlera "d'actes" pour caractériser les actions élémentaires accomplies dans les modes non verbaux, actions qui viendront se mettre en correspondance avec les tours ou les actes de parole.

34 Plate-forme et présupposé pédagogique Exemple Centra One : déployée par Ministère de lÉducation Nationale

35 T Chanier, Bordeaux Exemple Centra One

36 T Chanier, Bordeaux Environnement et présupposé pédagogique Statuts inégaux Espaces annexes limités Clavardage détaché Priorité aux diapos Tableau blanc : pas dobjets => Orienté transmission savoir / conférence

37 Partie 3 : Le multimodal soutient de la production orale en langue Extrait de : Anna Vetter, T. Chanier, Laseldi, Université de Franche-Comté Eurocall, août 2005, Cracovie Modalités audio et clavardage et présentation expérimentation Copéas

38 T Chanier, Bordeaux Peu détudes sur multimodalité en ALAO Les premières recherches rassemblant audio et clavardage mettent ces deux modes de communication en concurrence (Sykes, 2005) ou se limite à des échanges individuels apprenant-enseignant (Blake, 2005).

39 T Chanier, Bordeaux Questionnements Des faux débutants arriveront-ils à sexprimer à loral en environnement audio-synchrone ? Comment mesurer la participation orale ? Audio et clavardage Relation / équilibre dans production verbale Notion dégalisation applicable ? Note : on parlera de participation orale en incluant le clavardage (cf. étude de (Payne & Whitney, 2002))

40 T Chanier, Bordeaux Expérimentation Copéas Université de Franche-Comté et Open University (ACI ODIL) Anglais sur objectifs spécifiques Objectif : sexprimer en L2 sur thématiques professionnelles 20h en environnement audio-synchrone + plate-forme asynchrone Apprenants en master Foad

41 T Chanier, Bordeaux Hétérogénéité : durée de non pratique en L2 AT3 52 AT2 24 AT5 27 AT1 49 AT4 23 AT6 42 AT AR6 36 AR2 23 AR3 24 AR1 26 AR7 W30 AR4 24 AR

42 T Chanier, Bordeaux Hétérogénéité : diversité niveaux langue Faux débutants Niveau A Intermédiaire-avancé Niveau B (Cadre européen de référence)

43 T Chanier, Bordeaux Dispositif de formation 10 semaines (03/2005) 8 séances synchrones (1h à 1h30) 2 groupes 1 tuteur (natif) par groupe Instructions Analyse sites pédagogiques Parler sur notions professionnelles : interactivité, contexte, etc. (re)trouver le chemin de la parole à travers la production de discours oraux ou écrits : (-) correction formelle (+) apprenance

44 Mesure la participation orale Modalités audio et clavardage

45 T Chanier, Bordeaux Participation globale : audio ApprenantsTuteurSilencesTOTAL AudioTours de parole Moyen- ne (sec/ tour) AudioTours de parole Moyen- ne (sec/ tour) Audio et silences Faux débutants 3h ,2s3h ,8s5h3512h34 Intermédiaire - avancé 5h ,3s2h s3h3011h34 Silences ( dif. de pauses dans tour de parole): -Hésitations entre tour de parole -Ou concentration sur tâches production dans espaces plate-forme

46 T Chanier, Bordeaux Mesurer et apprécier participation audio Faux débutants T AT1AT2AT3AT4AT5AT6TutT 0:500:320:440:170:410:243:22 Intermd. avancé R AR2AR3AR4AR5AR6AR7TutR 0:370:560:271:050:430:592:40 AT3 : anglais au secondaire et pas de pratique depuis 30 ans, 44 minutes cumulées de parole = 292 tours de parole, soit entre 20 et 70 tours par séance.

47 T Chanier, Bordeaux Participation globale : clavardage ApprenantsTuteur Nombre de mots Tours de parole Moyenne (nb mots / tour) Nombre de mots Tours de parole Moyenne (nb mots / tour) Faux débutants , ,4 Intermédiaire- avancé , ,5

48 T Chanier, Bordeaux Répartition participation entre apprenants (groupe faux débutants) Audio Clavardage AT1 AT2

49 T Chanier, Bordeaux Conclusions: hétérogénéité et participation Prise de risque pour faux débutants : la prise de parole avec répartition qui tend à réduire les écarts de participation dans modalités audio et clavardage (égalisation combinée) Les apprenants du niveau faux débutant qui ont le plus participé revoient à la hausse leurs compétences linguistiques entre les deux positionnements sur le référentiel européen hausses perçues sur l'ensemble des compétences linguistiques et ne se sont pas concentrées sur une seule. Hétérogénéité des niveaux linguistiques et des parcours pas un frein à leur engagement dans la participation orale La richesse des jeux de langue dans environnement multimodal fortement incitatif à la prise de parole.

50 Bordeaux, mai 2006 Discours multimodal et comportements des acteurs dans un dispositif d'apprentissage synchrone en groupe Thierry Chanier Université de Franche-Comté, Partie 4 : Comprendre et analyser la multimodalité Colloque CMT « La langue de la communication médiatisée par les technologies de l'information et de la communication »

51 T Chanier, Bordeaux Pour suivre les exemples Objectifs : Objectifs : Suivre comportement des acteurs (apprenants, tuteurs)Suivre comportement des acteurs (apprenants, tuteurs) Identifier les situations et activités les plus propices aux apprentissages en L2, celles où apparaissent : Identifier les situations et activités les plus propices aux apprentissages en L2, celles où apparaissent : la complémentarité des modes, la complémentarité des modes, ou le choix récurrent d'un mode particulier (assignation), ou le choix récurrent d'un mode particulier (assignation), ou des redondances entre les modes, ou des redondances entre les modes, ou un choix indifférent de tel ou tel mode (équivalence). ou un choix indifférent de tel ou tel mode (équivalence). Cf. modèle CARE, conçu en IHM (Caelen, 2000) Cf. modèle CARE, conçu en IHM (Caelen, 2000) Complémentarité,Complémentarité, Assignation,Assignation, Redondance,Redondance, ÉquivalenceÉquivalence

52 1) Jeu entre modalités, qui viennent soutenir l'oral

53 T Chanier, Bordeaux ) Jeu entre modalités, qui viennent soutenir l'oral Contexte Contexte Groupe intermédiaire-avancé, 2 ème session, 1 ère séquence (R2S1) Groupe intermédiaire-avancé, 2 ème session, 1 ère séquence (R2S1) Discussion dans le hall sur ce que chacun a fait le week-end dernier Discussion dans le hall sur ce que chacun a fait le week-end dernier Données Données Vidéo et sonVidéo et sonVidéo et sonVidéo et son Fichier retranscriptionFichier retranscriptionFichier retranscriptionFichier retranscription

54 Liens entre tours de parole et actes Réponse + Question, AR4 (aud79) Question,TutR (aud80) Réponse, AR3,AR2,AR6 (vot22,23,24) Réponse, AR7 (vot21) Explication, AR4 (aud82) Explication, AR6 (clav23) Explication, AR3, AR2 (clav24,25) Explication, AR4 (clav26) Synthèse, Question, TutR (aud83) Réponse, TutR, AR1 (vot25,26) Acceptation, AR1 (clav27) Reponse,AR4 (vot27) Question,TutR (aud85) Réponse,AR1 (aud86) Commentaire,TutR (aud88) Acceptation,AR1 (aud89) Commentaire,TutR (aud90) AudioVote Clavardage

55 T Chanier, Bordeaux Les 3 modalités verbales + lever de main Laudio occupe le devant de la scène. Tout doit être fait pour libérer lespace sonore et pour la bonne organisation des tours de parole (lever la main) Laudio occupe le devant de la scène. Tout doit être fait pour libérer lespace sonore et pour la bonne organisation des tours de parole (lever la main) Vote indique clairement état compréhension (peut générer explications audio ou clavardage) Vote indique clairement état compréhension (peut générer explications audio ou clavardage) Clavardage permet de poursuivre dialogue sans gêner audio, en limitant ambiguïté prononciation, génère un autre « fil du discours » Clavardage permet de poursuivre dialogue sans gêner audio, en limitant ambiguïté prononciation, génère un autre « fil du discours » Mais ici contenu thématique unique dans les modalités : un seul polylogue Mais ici contenu thématique unique dans les modalités : un seul polylogue Polyfocalisation avec débit rapide mais limitation surcharge cognitive avec thème unique. Polyfocalisation avec débit rapide mais limitation surcharge cognitive avec thème unique.

56 2) Quand modes verbaux et non verbaux se répondent

57 T Chanier, Bordeaux ) Quand modes verbaux et non verbaux se répondent Contexte Contexte R6S3 : groupe intermédiaire-avan.R6S3 : groupe intermédiaire-avan. Carte conceptuelle préparée à lavance sur site gratuits/payantsCarte conceptuelle préparée à lavance sur site gratuits/payants Tuteur absentTuteur absent Nécessité de réorganiserNécessité de réorganiser Données Données RetranscriptionRetranscriptionRetranscription VidéoVidéoVidéo

58 T Chanier, Bordeaux ) Quand modes verbaux et non verbaux se répondent Mode verbal (modalité audio + vote) et non verbal (modalité carte conceptuelle) Mode verbal (modalité audio + vote) et non verbal (modalité carte conceptuelle) Pas de séquentialité entre modes mais intégration Pas de séquentialité entre modes mais intégration Actes dans la carte font l'objet d'une discussion et d'une approbation, l'acte pouvant : Actes dans la carte font l'objet d'une discussion et d'une approbation, l'acte pouvant : précéder la discussion (proposition dans un échange),précéder la discussion (proposition dans un échange), la suivre (acceptation),la suivre (acceptation), intervenir au milieu d'une transaction pour exprimer un désaccordintervenir au milieu d'une transaction pour exprimer un désaccord Un seule modalité verbale Un seule modalité verbale Cf IHM : personnes nhésitent pas à utiliser la multimodalité, mais ils évitent la multiplication des modes pour exprimer une commande précise (Oviatt, 1999Cf IHM : personnes nhésitent pas à utiliser la multimodalité, mais ils évitent la multiplication des modes pour exprimer une commande précise (Oviatt, 1999

59 3) Quand l'audio perd la voix ou la multimodalité textuelle

60 T Chanier, Bordeaux ) Quand l'audio perd la voix ou la multimodalité textuelle Contexte Contexte Groupe faux débutants (T6S2)Groupe faux débutants (T6S2) Tuteur demande de parler et écrire ensemble les 10 critères dun bon site pédagogiqueTuteur demande de parler et écrire ensemble les 10 critères dun bon site pédagogique Données Données RetranscriptionRetranscriptionRetranscription VidéoVidéoVidéo

61 T Chanier, Bordeaux ) Quand l'audio perd la voix ou la multimodalité textuelle Une écriture à plusieurs mains dans traitement de texte (TT) Une écriture à plusieurs mains dans traitement de texte (TT) Une conversation fractionnée où clavardage et TT se répondent Une conversation fractionnée où clavardage et TT se répondent Pourquoi pas daudio ? Pourquoi pas daudio ? Deux modalités textuelles, dont une orientée dialogue avec trait de loralDeux modalités textuelles, dont une orientée dialogue avec trait de loral Donc multimodalité mais acteurs cherchent à limiter complexité : éviter concurrence modes, se concentrer sur la tâcheDonc multimodalité mais acteurs cherchent à limiter complexité : éviter concurrence modes, se concentrer sur la tâche De laudio quand même … pour le tuteur De laudio quand même … pour le tuteur Ouvre transaction à l'audio, note le silence, la clôt à l'audioOuvre transaction à l'audio, note le silence, la clôt à l'audio Introduit règle explicite de conversation en clôturant avec redondance la transaction à laudioIntroduit règle explicite de conversation en clôturant avec redondance la transaction à laudio

62 T Chanier, Bordeaux ) La non utilisation de la modalité audio Tuteur : impression de parler dans le vide? Tuteur : impression de parler dans le vide? « 'I noticed [... ] that one of my groups preferred to work mainly using textchat rather than audio conference. At the beginning I hesitated, I did not know what to decide but I told myself in the end, well, if that is what they prefer, if they are much more relaxed in textchat, it is not up to me to intervene and to force them to speak'. «« 'I noticed [... ] that one of my groups preferred to work mainly using textchat rather than audio conference. At the beginning I hesitated, I did not know what to decide but I told myself in the end, well, if that is what they prefer, if they are much more relaxed in textchat, it is not up to me to intervene and to force them to speak'. « Effectivement le groupe écoute, suit immédiatement consignes (en restant dans mode texte) Effectivement le groupe écoute, suit immédiatement consignes (en restant dans mode texte)

63 4) Le pseudo mode spatial se repérer dans les différents espaces à la voix

64 T Chanier, Bordeaux ) Le pseudo mode spatial 3 échelles spatiales : 3 échelles spatiales : Dimension 1: fenêtres de l'écran de l'ordinateur de l'utilisateur (non compris celle de la plate-forme), ainsi que l'environnement matériel de l'utilisateur;Dimension 1: fenêtres de l'écran de l'ordinateur de l'utilisateur (non compris celle de la plate-forme), ainsi que l'environnement matériel de l'utilisateur; Dim. 2 : salles de l'environnement la plate-forme ;Dim. 2 : salles de l'environnement la plate-forme ; Dim. 3 : cadres d'une même salle.Dim. 3 : cadres d'une même salle. 4 ? (vue partielle sur cadre)4 ? (vue partielle sur cadre)

65 T Chanier, Bordeaux ) Le pseudo mode spatial ou se repérer dans les différents espaces à la voix Contexte Contexte Sous-groupe débutant (T5S3), apprécier interactivité sur site.Sous-groupe débutant (T5S3), apprécier interactivité sur site. Traitement texte avec questionsTraitement texte avec questions Tuteur explique consigne et quitteTuteur explique consigne et quitte Données Données RetranscriptionRetranscriptionRetranscription VidéoVidéoVidéo Interactivity quiz - (It takes two to tango! ) ENGLISH CLUB 1. The interactive elements of the English Club site include: Help, Games, Quizzes,Forums, chat room ESL / This mainly used to talk about student learning english while living in a English speaking country 2. The best of them is: Forums, chat room 3. The worst of them is: help only

66 T Chanier, Bordeaux ) Le pseudo mode spatial ou se repérer dans les différents espaces à la voix Tâche complexe, initiative apprenants : changer despaces Tâche complexe, initiative apprenants : changer despaces Limiter complexité : une seule modalité verbale pour communication Limiter complexité : une seule modalité verbale pour communication audio partoutaudio partout Clavardage ignoré (tuteur pas remarqué)Clavardage ignoré (tuteur pas remarqué) Mais efforts de correction sur verbal (« mainly « et correction sur « worst » à la fin)Mais efforts de correction sur verbal (« mainly « et correction sur « worst » à la fin)

67 T Chanier, Bordeaux ) Importance du mode « action » en classe de science Retour sur « action » de Kress en classe de science Retour sur « action » de Kress en classe de science « Although less developed than linguistic modes, action is nonetheless a system for meaning-making, with conventionalized form wich goes beyond the accepted function of carrying interpersonal relationship »« Although less developed than linguistic modes, action is nonetheless a system for meaning-making, with conventionalized form wich goes beyond the accepted function of carrying interpersonal relationship »

68 T Chanier, Bordeaux ) Importance du pseudo mode spatial Forme conventionnelle, pas pour relation sociale, contribue au sens : Forme conventionnelle, pas pour relation sociale, contribue au sens : Dimensions 2 : co-texte sonore pour la session (départ, entrée acteurs)Dimensions 2 : co-texte sonore pour la session (départ, entrée acteurs) Dimension 3 : vue partagée, co-texte dans lequel sinscrivent tous les actes à un instant donné (de parole ou autres) => notion despace-temps pour les retranscriptionsDimension 3 : vue partagée, co-texte dans lequel sinscrivent tous les actes à un instant donné (de parole ou autres) => notion despace-temps pour les retranscriptions Changements dans dimension 3 ou avec compléments dimension 1 : génère de nombreux actes de parole entre les acteurs (situation fréquente)Changements dans dimension 3 ou avec compléments dimension 1 : génère de nombreux actes de parole entre les acteurs (situation fréquente)

69 Faire le point Vidéo -> revenir sur lyceum et langue -> perceptions acteurs Vidéo -> revenir sur lyceum et langue -> perceptions acteurs (Nowak, Watt, Walther, 2005)

70 T Chanier, Bordeaux Le rêve de certains ! ;-)

71 T Chanier, Bordeaux Utile quand même ? Utile à 2 : pour lien social ou travail phonétique ? Utile à 2 : pour lien social ou travail phonétique ? Utile pour langue des signes Utile pour langue des signes Utile dans ancienne situation vidéoconférence (avec plusieurs personnes dans même lieu physique) Utile dans ancienne situation vidéoconférence (avec plusieurs personnes dans même lieu physique) Sinon pour travail/apprentissage, le premier geste dans Centra (par exemple) : débrancher la caméra ! Sinon pour travail/apprentissage, le premier geste dans Centra (par exemple) : débrancher la caméra !

72 T Chanier, Bordeaux Vidéo, geste, verbal et plate-forme audio-sycnhrone Geste ( Calbris : énoncé, interaction, processus énonciatif ) : Geste ( Calbris : énoncé, interaction, processus énonciatif ) : qui complète le discours est remplacé par les jeux de complémentarité entre modalitésqui complète le discours est remplacé par les jeux de complémentarité entre modalités qui aide à linterprétation, par liconique de gestion du dialoguequi aide à linterprétation, par liconique de gestion du dialogue Les gestes confus et ambigus sont masquésLes gestes confus et ambigus sont masqués Et le geste, soutien social ? (cf. recherche de Nowak sur indices faibles et clavardage)Et le geste, soutien social ? (cf. recherche de Nowak sur indices faibles et clavardage)

73 T Chanier, Bordeaux Multimodalité dans plate-forme synchrone intéressante pour … Choix individuel et prise de risque (audio / clavardage) : engagement individuel Choix individuel et prise de risque (audio / clavardage) : engagement individuel Modalité paraverbales pour gestion dialogue et libération canal audio : efficacité conversationnelle Modalité paraverbales pour gestion dialogue et libération canal audio : efficacité conversationnelle Augmentation concentration dans tâche, espace production et collaborative : crédibilité sur la tâche Augmentation concentration dans tâche, espace production et collaborative : crédibilité sur la tâche Vidéo pour montrer ce dont on parle (utile)Vidéo pour montrer ce dont on parle (utile) On a vu : pas trop de modalités, acteurs contrôle complexité. On a vu : pas trop de modalités, acteurs contrôle complexité.

74 T Chanier, Bordeaux Pour revenir à Now & Walther Remarque : Tâches ici plus longues (formation) que dans lautre expérience Remarque : Tâches ici plus longues (formation) que dans lautre expérience Daccord avec les auteurs : influence de la technologie nest pas automatique Daccord avec les auteurs : influence de la technologie nest pas automatique Technologie offre potentialités qui se révèleront dans un rapport dual : perception utilisation Technologie offre potentialités qui se révèleront dans un rapport dual : perception utilisation Mais la réussite de cette dynamique est conditionnée par Mais la réussite de cette dynamique est conditionnée par expérience animation du dialogue (tuteur ou apprenants), dialogue dans et hors tâcheexpérience animation du dialogue (tuteur ou apprenants), dialogue dans et hors tâche scénarisation pédagogique adéquatescénarisation pédagogique adéquate

75 T Chanier, Bordeaux Autrement dit OK : Chaîne causale sur perception des acteurs (engagement perso -> efficacité conversationnelle…) et influence technologie sur début chaîne (indice faible -> engagement des autres …) OK : Chaîne causale sur perception des acteurs (engagement perso -> efficacité conversationnelle…) et influence technologie sur début chaîne (indice faible -> engagement des autres …) Mais la réalité du travail accompli dans une conversation efficace influe sur engagement Mais la réalité du travail accompli dans une conversation efficace influe sur engagement Et cette réalité s appuye sur les potentialités multimodales des plates- formes audio-synchrones Et cette réalité s appuye sur les potentialités multimodales des plates- formes audio-synchrones Cf. modèle collaboration Cf. modèle collaboration

76 T Chanier, Bordeaux La dynamique de la collaboration Collaboration Engagement - appartenance -Cohésion - productivité Communication des idées - exprimer les idées - établir les liens - structurer les idées Coordination -organisation du travail -Organisation des lieux Engagement communication coordination (Henri & Lunbgren, 2001)

77 T Chanier, Bordeaux Références Caelen, J. (2000). 10 ans de recherches en multimodalité(s). Colloque sur les Interfaces Multimodales - 09/10 Mai IRIT. Toulouse. clips.imag.fr/geod/User/jean.caelen/transparents_fichiers/Multimo dalite2000.ppt Caelen, J. (2000). 10 ans de recherches en multimodalité(s). Colloque sur les Interfaces Multimodales - 09/10 Mai IRIT. Toulouse. clips.imag.fr/geod/User/jean.caelen/transparents_fichiers/Multimo dalite2000.ppthttp://www- clips.imag.fr/geod/User/jean.caelen/transparents_fichiers/Multimo dalite2000.ppthttp://www- clips.imag.fr/geod/User/jean.caelen/transparents_fichiers/Multimo dalite2000.ppt Calbris, G. & Porcher, L. (1989). Geste et communication. Crédif / Hatier : Paris. Calbris, G. & Porcher, L. (1989). Geste et communication. Crédif / Hatier : Paris. Chanier, T. & Vetter, A. (2006). "Multimodalité et expression en langue étrangère dans une plate-forme audio- synchrone". Apprentissage des langues et systèmes d'information et de communication (Alsic), vol 9. edutice.ccsd.cnrs.fr/edutice Chanier, T. & Vetter, A. (2006). "Multimodalité et expression en langue étrangère dans une plate-forme audio- synchrone". Apprentissage des langues et systèmes d'information et de communication (Alsic), vol 9. edutice.ccsd.cnrs.fr/edutice http://archive- edutice.ccsd.cnrs.fr/edutice http://archive- edutice.ccsd.cnrs.fr/edutice Fitze, M. (2006). "Discourse and Participation in ESL Face-to-Face and Written Electronic Conferences". Language learning and Technology, vol. 10, 1. pp Fitze, M. (2006). "Discourse and Participation in ESL Face-to-Face and Written Electronic Conferences". Language learning and Technology, vol. 10, 1. pp Kress, G. & Jewitt, C. (2001) Multimodal teaching and learning: the rhetorics of the science classroom, Continuum : Londres. Kress, G. & Jewitt, C. (2001) Multimodal teaching and learning: the rhetorics of the science classroom, Continuum : Londres. Nowak, K. L., Watt, J., and Walther, J. B. (2005). The influence of synchrony and sensory modality on the person perception process in computer-mediated groups. Journal of Computer-Mediated Communication, 10(3), article 3. Nowak, K. L., Watt, J., and Walther, J. B. (2005). The influence of synchrony and sensory modality on the person perception process in computer-mediated groups. Journal of Computer-Mediated Communication, 10(3), article 3.


Télécharger ppt "Bordeaux, mai 2006 Thierry Chanier Université de Franche-Comté, Discours multimodal et comportements des acteurs."

Présentations similaires


Annonces Google