La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Circulaires : n° 2008-081 du 5 juin 2008 parue au BOEN n°25 du 19 juin 2008 n° 2008-042 du 4 avril 2008 sur la rentrée scolaire 2008 Academie de la Martinique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Circulaires : n° 2008-081 du 5 juin 2008 parue au BOEN n°25 du 19 juin 2008 n° 2008-042 du 4 avril 2008 sur la rentrée scolaire 2008 Academie de la Martinique."— Transcription de la présentation:

1 Circulaires : n° du 5 juin 2008 parue au BOEN n°25 du 19 juin 2008 n° du 4 avril 2008 sur la rentrée scolaire 2008 Academie de la Martinique

2 Laccompagnement éducatif est un dispositif daide périscolaire proposé aux enfants volontaires scolarisés du CP au CM2 et destiné à favoriser leur réussite scolaire et leur épanouissement. Laccompagnement éducatif est un prolongement du service public de léducation. Il constitue une offre éducative complémentaire aux enseignements obligatoires. Il est composé de trois volets : – laide aux devoirs et aux leçons – la pratique sportive – la pratique artistique et culturelle Laccompagnement éducatif est un dispositif daide périscolaire proposé aux enfants volontaires scolarisés du CP au CM2 et destiné à favoriser leur réussite scolaire et leur épanouissement. Laccompagnement éducatif est un prolongement du service public de léducation. Il constitue une offre éducative complémentaire aux enseignements obligatoires. Il est composé de trois volets : – laide aux devoirs et aux leçons – la pratique sportive – la pratique artistique et culturelle Academie de la Martinique

3 Le directeur décole, pilote du dispositif Il recrute les intervenants volontaires, veille à la composition des groupes délèves et à la cohérence de lorganisation des activités proposées aux élèves. Il veille à la coordination des différents dispositifs : PPRE, Accompagnement éducatif, Aide personnalisée, soutien scolaire mis en place par la ville … Il est linterlocuteur privilégié des familles Le directeur décole, pilote du dispositif Il recrute les intervenants volontaires, veille à la composition des groupes délèves et à la cohérence de lorganisation des activités proposées aux élèves. Il veille à la coordination des différents dispositifs : PPRE, Accompagnement éducatif, Aide personnalisée, soutien scolaire mis en place par la ville … Il est linterlocuteur privilégié des familles Academie de la Martinique

4 Les enseignants Ce sont les principaux intervenants du dispositif. Ils sont recrutés sur la base du volontariat. Ils travaillent en liaison avec les enseignants des élèves concernés. Ils définissent en concertation, en fonction des besoins des élèves, le cadre de leur intervention. Les enseignants Ce sont les principaux intervenants du dispositif. Ils sont recrutés sur la base du volontariat. Ils travaillent en liaison avec les enseignants des élèves concernés. Ils définissent en concertation, en fonction des besoins des élèves, le cadre de leur intervention. Academie de la Martinique

5 Les élèves Ils bénéficient dune aide aux devoirs et aux leçons (aide méthodologique ou autre). Ils peuvent aussi sinscrire aux activités sportives culturelles ou artistiques. Ils sengagent à suivre les activités proposées tout au long de lannée scolaire. Les élèves Ils bénéficient dune aide aux devoirs et aux leçons (aide méthodologique ou autre). Ils peuvent aussi sinscrire aux activités sportives culturelles ou artistiques. Ils sengagent à suivre les activités proposées tout au long de lannée scolaire. Academie de la Martinique

6 Les intervenants extérieurs des milieux culturels, artistiques et sportifs Ils ne se substituent pas aux enseignants, mais apportent leur expérience, leur savoir faire. Ils sont recrutés de préférence au sein des associations des quartiers. Ils sont titulaires dun brevet détat (accompagnateurs sportifs) Les intervenants extérieurs des milieux culturels, artistiques et sportifs Ils ne se substituent pas aux enseignants, mais apportent leur expérience, leur savoir faire. Ils sont recrutés de préférence au sein des associations des quartiers. Ils sont titulaires dun brevet détat (accompagnateurs sportifs) Academie de la Martinique

7 Les parents Ils doivent être convaincus de lefficacité du système afin dapporter leur soutien à leur(s) enfant(s). Ils respectent leur engagement dassiduité, vont récupérer leur(s) enfant(s) à lheure sur le lieu de laccompagnement éducatif. Les parents Ils doivent être convaincus de lefficacité du système afin dapporter leur soutien à leur(s) enfant(s). Ils respectent leur engagement dassiduité, vont récupérer leur(s) enfant(s) à lheure sur le lieu de laccompagnement éducatif. Academie de la Martinique

8 Objectifs Les objectifs poursuivis visent particulièrement le pilier 6 et 7 du socle commun. Les activités doivent permettre de développer lautonomie des élèves, de les rendre acteurs de leurs apprentissages en leur apportant une aide méthodologique susceptible de les aider à développer des procédures intellectuelles de base. Trois objectifs – Permettre aux élèves de faire leurs devoirs – Permettre aux élèves dapprendre leurs leçons – Permettre aux élèves dapprofondir le travail fait en classe Objectifs Les objectifs poursuivis visent particulièrement le pilier 6 et 7 du socle commun. Les activités doivent permettre de développer lautonomie des élèves, de les rendre acteurs de leurs apprentissages en leur apportant une aide méthodologique susceptible de les aider à développer des procédures intellectuelles de base. Trois objectifs – Permettre aux élèves de faire leurs devoirs – Permettre aux élèves dapprendre leurs leçons – Permettre aux élèves dapprofondir le travail fait en classe Academie de la Martinique

9 La pratique artistique et culturelle vise les compétences du socle commun en proposant aux élèves des situations valorisantes dapprentissage et de réussite. Elle offre aux élèves la possibilité de pratiques dexpression artistiques pouvant aboutir à des réalisations concrètes. Elle permet aussi de découvrir des œuvres, des lieux culturels, des musées mais aussi daller à la rencontre dartistes … Les partenariats de proximité sont à privilégier. La pratique artistique et culturelle vise les compétences du socle commun en proposant aux élèves des situations valorisantes dapprentissage et de réussite. Elle offre aux élèves la possibilité de pratiques dexpression artistiques pouvant aboutir à des réalisations concrètes. Elle permet aussi de découvrir des œuvres, des lieux culturels, des musées mais aussi daller à la rencontre dartistes … Les partenariats de proximité sont à privilégier. Academie de la Martinique

10 Textes officiels Circulaires du ministère de lEducation nationale : n° du 13 juillet 2007(BOEN du 19 juillet 2007) n° du 5 juin 2008 relatif à la généralisation de laccompagnement éducatif à compter de la rentrée 2008 à tous les collèges. Circulaire CNDS n° du 15 novembre 2007 Circulaire CNDS n° du 18 avril 2008 Circulaire CNDS n° du 30 avril 2009 Circulaire CNDS n° du 16 novembre 2009 Circulaire CNDS n° 2011-DEFIDEC-05 du 4 avril 2011 Textes officiels Circulaires du ministère de lEducation nationale : n° du 13 juillet 2007(BOEN du 19 juillet 2007) n° du 5 juin 2008 relatif à la généralisation de laccompagnement éducatif à compter de la rentrée 2008 à tous les collèges. Circulaire CNDS n° du 15 novembre 2007 Circulaire CNDS n° du 18 avril 2008 Circulaire CNDS n° du 30 avril 2009 Circulaire CNDS n° du 16 novembre 2009 Circulaire CNDS n° 2011-DEFIDEC-05 du 4 avril 2011 Academie de la Martinique

11 Finalités du dispositif : Valorisation de la pratique associative dans sa dimension éducative et sociale, prévention des problèmes de santé dus à la sédentarité (hygiène de vie, obésité..) Epanouissement physique et intellectuel des élèves par la pratique sportive Lutte contre la violence et les incivilités Finalités du dispositif : Valorisation de la pratique associative dans sa dimension éducative et sociale, prévention des problèmes de santé dus à la sédentarité (hygiène de vie, obésité..) Epanouissement physique et intellectuel des élèves par la pratique sportive Lutte contre la violence et les incivilités Academie de la Martinique

12 Public visé : Tous les élèves volontaires, toutes les classes du CE2 au CM2, après acceptation des parents. Un groupe délèves compris entre 10 et 16 maximum selon la spécificité de la discipline. Les jeunes en situation déchec sont prioritaires (difficultés scolaires ou sociales). Pas de certificat médical ni de licence sportive à fournir. Public visé : Tous les élèves volontaires, toutes les classes du CE2 au CM2, après acceptation des parents. Un groupe délèves compris entre 10 et 16 maximum selon la spécificité de la discipline. Les jeunes en situation déchec sont prioritaires (difficultés scolaires ou sociales). Pas de certificat médical ni de licence sportive à fournir. Academie de la Martinique

13 Mise en œuvre : Durée indicative de 2 heures par semaine, hors temps scolaire Créneau défini par les textes : 16 h/18h est à rechercher en priorité. Peuvent néanmoins être éligibles les actions organisées dans le temps méridien. Un module est composé de 36 heures (ex 18 séances de 2 h = 36 heures) Mise en œuvre : Durée indicative de 2 heures par semaine, hors temps scolaire Créneau défini par les textes : 16 h/18h est à rechercher en priorité. Peuvent néanmoins être éligibles les actions organisées dans le temps méridien. Un module est composé de 36 heures (ex 18 séances de 2 h = 36 heures) Academie de la Martinique

14 Déroulement : Les activités peuvent se dérouler dans les différents lieux de lécole : salle de classe, gymnase, cour de récréation … Le propriétaire des lieux, en loccurrence la Mairie, engage sa responsabilité civile à légard des élèves accueillis et des intervenants. En dehors de létablissement scolaire, les élèves restent sous la responsabilité du directeur et il conviendra de préciser les modalités de déplacement du groupe délèves, de létablissement scolaire jusquau lieu de pratique de lactivité. Dans tous les cas, sassurer que lassociation détienne un contrat dassurance couvrant le risque afférent aux activités sportives en présence dun public non licencié. Déroulement : Les activités peuvent se dérouler dans les différents lieux de lécole : salle de classe, gymnase, cour de récréation … Le propriétaire des lieux, en loccurrence la Mairie, engage sa responsabilité civile à légard des élèves accueillis et des intervenants. En dehors de létablissement scolaire, les élèves restent sous la responsabilité du directeur et il conviendra de préciser les modalités de déplacement du groupe délèves, de létablissement scolaire jusquau lieu de pratique de lactivité. Dans tous les cas, sassurer que lassociation détienne un contrat dassurance couvrant le risque afférent aux activités sportives en présence dun public non licencié. Academie de la Martinique

15 Prise en charge des élèves Obligatoirement des enseignants qui sont volontaires Lenseignant est responsable des élèves dont il a la charge dès la fin des cours obligatoires et pour toute la durée de lactivité. Des intervenants extérieurs qualifiés (placés sous la responsabilité et lautorité du directeur), titulaires dun diplôme professionnel dencadrement (brevet détat). Il est recommandé de se rapprocher des structures ayant déjà des liens avec léducation nationale (USEP). Prise en charge des élèves Obligatoirement des enseignants qui sont volontaires Lenseignant est responsable des élèves dont il a la charge dès la fin des cours obligatoires et pour toute la durée de lactivité. Des intervenants extérieurs qualifiés (placés sous la responsabilité et lautorité du directeur), titulaires dun diplôme professionnel dencadrement (brevet détat). Il est recommandé de se rapprocher des structures ayant déjà des liens avec léducation nationale (USEP). Academie de la Martinique

16 Financement Les enseignants sont rémunérés sur la base dheures supplémentaires défiscalisées (HSE, heure supplémentaire effective, gérées par le collège jusquen décembre 2011, puis par le premier degré à partir de janvier 2012). Les intervenants extérieurs sont rémunérés par le CNDS. Financement Les enseignants sont rémunérés sur la base dheures supplémentaires défiscalisées (HSE, heure supplémentaire effective, gérées par le collège jusquen décembre 2011, puis par le premier degré à partir de janvier 2012). Les intervenants extérieurs sont rémunérés par le CNDS. Academie de la Martinique

17 Le projet daccompagnement éducatif fait lobjet dun volet spécifique du projet décole après validation de lInspecteur de léducation nationale. Il faudra évaluer limpact et lefficacité de laction pour chaque élève au niveau du comportement de lenfant et de ses résultats. De même, il faudra évaluer le dispositif mis en place au niveau de son organisation (problèmes rencontrés), de la fréquentation des élèves, de limplication des parents … Le projet daccompagnement éducatif fait lobjet dun volet spécifique du projet décole après validation de lInspecteur de léducation nationale. Il faudra évaluer limpact et lefficacité de laction pour chaque élève au niveau du comportement de lenfant et de ses résultats. De même, il faudra évaluer le dispositif mis en place au niveau de son organisation (problèmes rencontrés), de la fréquentation des élèves, de limplication des parents … Academie de la Martinique

18 Merci de votre attention. Bon courage pour la suite. Ghislaine MONDESIR – Secrétaire de Réseau circonscription de Trinité Téléphone circonscription – Ligne directe Academie de la Martinique


Télécharger ppt "Circulaires : n° 2008-081 du 5 juin 2008 parue au BOEN n°25 du 19 juin 2008 n° 2008-042 du 4 avril 2008 sur la rentrée scolaire 2008 Academie de la Martinique."

Présentations similaires


Annonces Google