La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Socle commun et élèves en difficulté scolaire. « Le socle commun d é termine ce que nul n'est cens é ignorer en fin de scolarit é obligatoire sous peine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Socle commun et élèves en difficulté scolaire. « Le socle commun d é termine ce que nul n'est cens é ignorer en fin de scolarit é obligatoire sous peine."— Transcription de la présentation:

1 Socle commun et élèves en difficulté scolaire

2 « Le socle commun d é termine ce que nul n'est cens é ignorer en fin de scolarit é obligatoire sous peine de se trouver marginalis é. » Socle commun et élèves en difficulté scolaire

3 « Le socle commun détermine ce que nul n'est censé ignorer en fin de scolarité obligatoire sous peine de se trouver marginalisé. À tout moment de la scolarité obligatoire, lorsquil apparaît quun élève risque de ne pas maîtriser les connaissances et les compétences indispensables à la fin dun cycle, le directeur décole ou le chef détablissement propose aux parents ou au responsable légal de lélève de mettre en place un programme personnalisé de réussite éducative. » De laide individualisée au Programme personnalisé

4 « Le socle commun détermine ce que nul n'est censé ignorer en fin de scolarité obligatoire sous peine de se trouver marginalisé. À tout moment de la scolarité obligatoire, lorsquil apparaît quun élève risque de ne pas maîtriser les connaissances et les compétences indispensables à la fin dun cycle, le directeur décole ou le chef détablissement propose aux parents ou au responsable légal de lélève de mettre en place un programme personnalisé de réussite éducative. Ce dispositif vient renforcer les efforts des enseignants en matière de différenciation pédagogique au sein de la classe au profit des élèves pour lesquels la maîtrise des compétences et connaissances du socle commun nest pas assurée. » De laide individualisée au Programme personnalisé

5 Quelle évolution du métier denseignant? De laide individualisée au Programme personnalisé Les trois pouvoirs de la parole Les trois instances du groupe-classe Donner la parole

6 De laide individualisée au Programme personnalisé

7 Du point de vue de lenseignement - Pédagogie différenciée ou individualisée ? - Prescription anonyme De laide individualisée au Programme personnalisé

8 Du point de vue de lenseignement - Pédagogie différenciée ou individualisée ? - Prescription anonyme Du point de vue de léquipe éducative - Concertation - Travail collectif de léquipe éducative De laide individualisée au Programme personnalisé

9 Du point de vue de lenseignement - Pédagogie différenciée ou individualisée ? - Prescription anonyme Du point de vue de la formation - Comment articuler le travail personnel et les interactions à lintérieur de la classe? - Comment articuler le travail scolaire et les interactions sociales? Du point de vue de léquipe éducative - Concertation - Travail collectif de léquipe éducative De laide individualisée au Programme personnalisé

10 Les trois pouvoirs de la parole

11 La parole politique é mane de la volont é populaire et qui est en quelque sorte la parole des pairs" r é unis en assembl é e pour d é signer leurs repr é sentants Les trois pouvoirs de la parole

12 La parole politique é mane de la volont é populaire et qui est en quelque sorte la parole des pairs" r é unis en assembl é e pour d é signer leurs repr é sentants La parole scientifique parole des experts Les trois pouvoirs de la parole

13 La parole politique é mane de la volont é populaire et qui est en quelque sorte la parole des pairs" r é unis en assembl é e pour d é signer leurs repr é sentants La parole scientifique parole des experts La parole po é tique Lieu de possibilit é d'expression de l' é motion. Les trois pouvoirs de la parole

14 La parole politique é mane de la volont é populaire et qui est en quelque sorte la parole des pairs" r é unis en assembl é e pour d é signer leurs repr é sentants La parole scientifique parole des experts La parole po é tique Lieu de possibilit é d'expression de l' é motion, en tant que lieu de r é v é lation d'un certain nombre de sentiments humains fondamentaux. « Pour qu'une soci é t é soit d é mocratique, il faut que nous, enseignants, nous maintenions le droit de parole à ces trois pouvoirs, et un droit de parole qui soit aussi un droit d'interpellation de chacun de ces pouvoirs sur l'autre » Henri Atlan É ducation et V é rit é Les trois pouvoirs de la parole

15 Les trois instances du groupe-classe

16 Le groupe de travail Les trois instances du groupe-classe

17 Le groupe de travail Le groupe de base « Société en miniature » Communauté en puissance Les trois instances du groupe-classe

18 Le groupe de travail Le groupe de base « Société en miniature » Communauté en puissance Le groupe daction Le groupe classe = agrégat plus ou moins homogène dacteurs face à linstitution Les trois instances du groupe-classe

19 Donner la parole

20 Le groupe de travail Lieu privilégié de la parole « scientifique » Le groupe de base « Société en miniature » Communauté en puissance Lieu privilégié de la parole « poétique » Le groupe daction Le groupe classe = agrégat plus ou moins homogène dacteurs face à linstitution Lieu privilégié de la parole « politique » Donner la parole

21 Instituer les instances du groupe classe Dans le temps Dans lespace Dans leurs modes de fonctionnement - leurs objectifs - leurs règles Donner la parole

22 Instituer les instances du groupe classe Dans le temps Dans lespace Dans leurs modes de fonctionnement - leurs objectifs - leurs règles Instituer la parole - Reconnaître lexpression de chaque registre de parole dans toutes les instances du groupe-classe - Attribuer à chaque instance un registre privilégié Donner la parole

23 Lexemple du récit Un moment institutionnalisé: « Le quoi de neuf? » Donner la parole

24 Lexemple du récit Un moment institutionnalisé: « Le quoi de neuf? » Un moyen délucidation dans le « Conseil de coopérative » Donner la parole

25 Lexemple du récit Un moment institutionnalisé: « Le quoi de neuf? » Un moyen délucidation dans le « Conseil de coopérative » Un outil dapprentissage: « La narration de recherche » Donner la parole

26 Lexemple du récit Un moment institutionnalisé: « Le quoi de neuf? » Un moyen délucidation dans le « Conseil de coopérative » Un outil dapprentissage: « La narration de recherche » Un objet détude Donner la parole

27 Un sujet, c'est quelqu'un qui transforme des faits en é v é nements, c'est- à -dire qui inscrit des faits dans une trame, qui inscrit des faits dans une histoire qui leur donne du sens … Or, qu'est-ce que nous avons observ é chez des é l è ves en situation d'exclusion ? C'est leur incapacit é à relier les choses entre elles. Philippe Meirieu Cahiers pédagogiques « Éduquer à la citoyenneté » (N°340, janvier 1996) Donner la parole

28 Un sujet, c'est quelqu'un qui transforme des faits en é v é nements, c'est- à -dire qui inscrit des faits dans une trame, qui inscrit des faits dans une histoire qui leur donne du sens … Or, qu'est-ce que nous avons observ é chez des é l è ves en situation d'exclusion ? C'est leur incapacit é à relier les choses entre elles. [ … ]ce qui est important, c'est que je sois capable de me situer moi- même comme sujet de ma propre histoire, et cette propre histoire de la ressaisir, de l'inventer, de la r é organiser, de la restructurer pour, à partir de l à, é laborer un projet personnel. Philippe Meirieu Cahiers pédagogiques « Éduquer à la citoyenneté » (N°340, janvier 1996) Donner la parole

29 Quelle évolution du métier denseignant?

30 Une école organisée pour dégager des élitesUne école qui se donne lobligation de donner à tous les élèves les moyens de réussir 1

31 Une école organisée pour dégager des élitesUne école qui se donne lobligation de donner à tous les élèves les moyens de réussir Une école tendue vers lhorizon que dessinent des programmes ambitieux Une école centrée sur les fondamentaux de la citoyenneté 1 2

32 Une école organisée pour dégager des élitesUne école qui se donne lobligation de donner à tous les élèves les moyens de réussir Une école tendue vers lhorizon que dessinent des programmes ambitieux Une école centrée sur les fondamentaux de la citoyenneté Une pédagogie centrée sur les savoirsUne pédagogie qui prend en compte les savoirs, savoir faire et savoir-être 1 2 3

33 Une école organisée pour dégager des élitesUne école qui se donne lobligation de donner à tous les élèves les moyens de réussir Des savoirs fondés sur les disciplinesDes savoirs décloisonnés Une école tendue vers lhorizon que dessinent des programmes ambitieux Une école centrée sur les fondamentaux de la citoyenneté Une pédagogie centrée sur les savoirsUne pédagogie qui prend en compte les savoirs, savoir faire et savoir-être

34 Une école organisée pour dégager des élitesUne école qui se donne lobligation de donner à tous les élèves les moyens de réussir Des savoirs fondés sur les disciplinesDes savoirs décloisonnés Une école tendue vers lhorizon que dessinent des programmes ambitieux Une école centrée sur les fondamentaux de la citoyenneté Une pédagogie centrée sur les savoirsUne pédagogie qui prend en compte les savoirs, savoir faire et savoir-être Un savoir qui a son sens en lui-mêmeUn savoir qui prend son sens dans les compétences quil donne

35 Une école organisée pour dégager des élitesUne école qui se donne lobligation de donner à tous les élèves les moyens de réussir Des savoirs fondés sur les disciplinesDes savoirs décloisonnés Une école tendue vers lhorizon que dessinent des programmes ambitieux Une école centrée sur les fondamentaux de la citoyenneté Une pédagogie centrée sur les savoirsUne pédagogie qui prend en compte les savoirs, savoir faire et savoir-être Un savoir qui a son sens en lui-mêmeUn savoir qui prend son sens dans les compétences quil donne Une transmission « descendante »Une transmission qui met lélève en mesure de construire ses connaissances

36 Une école organisée pour dégager des élitesUne école qui se donne lobligation de donner à tous les élèves les moyens de réussir Des savoirs fondés sur les disciplinesDes savoirs décloisonnés Une école tendue vers lhorizon que dessinent des programmes ambitieux Une école centrée sur les fondamentaux de la citoyenneté Une pédagogie centrée sur les savoirsUne pédagogie qui prend en compte les savoirs, savoir faire et savoir-être Un savoir qui a son sens en lui-mêmeUn savoir qui prend son sens dans les compétences quil donne Une transmission « descendante »Une transmission qui met lélève en mesure de construire ses connaissances Une progression linéaireUne progression « spiralaire »

37 Une école organisée pour dégager des élitesUne école qui se donne lobligation de donner à tous les élèves les moyens de réussir Des savoirs fondés sur les disciplinesDes savoirs décloisonnés Une école tendue vers lhorizon que dessinent des programmes ambitieux Une école centrée sur les fondamentaux de la citoyenneté Une pédagogie centrée sur les savoirsUne pédagogie qui prend en compte les savoirs, savoir faire et savoir-être Un savoir qui a son sens en lui-mêmeUn savoir qui prend son sens dans les compétences quil donne Une transmission « descendante »Une transmission qui met lélève en mesure de construire ses connaissances Une progression linéaireUne progression « spiralaire » Une évaluation normativeUne évaluation formative

38 Une école organisée pour dégager des élitesUne école qui se donne lobligation de donner à tous les élèves les moyens de réussir Des savoirs fondés sur les disciplinesDes savoirs décloisonnés Une école tendue vers lhorizon que dessinent des programmes ambitieux Une école centrée sur les fondamentaux de la citoyenneté Une pédagogie centrée sur les savoirsUne pédagogie qui prend en compte les savoirs, savoir faire et savoir-être Un savoir qui a son sens en lui-mêmeUn savoir qui prend son sens dans les compétences quil donne Une transmission « descendante »Une transmission qui met lélève en mesure de construire ses connaissances Une progression linéaireUne progression « spiralaire » Une évaluation normativeUne évaluation formative Une évaluation de lacquisition des connaissancesUne évaluation de lacquisition de compétences

39 Une école organisée pour dégager des élitesUne école qui se donne lobligation de donner à tous les élèves les moyens de réussir Des savoirs fondés sur les disciplinesDes savoirs décloisonnés Une école tendue vers lhorizon que dessinent des programmes ambitieux Une école centrée sur les fondamentaux de la citoyenneté Une pédagogie centrée sur les savoirsUne pédagogie qui prend en compte les savoirs, savoir faire et savoir-être Un savoir qui a son sens en lui-mêmeUn savoir qui prend son sens dans les compétences quil donne Une transmission « descendante »Une transmission qui met lélève en mesure de construire ses connaissances Une progression linéaireUne progression « spiralaire » Une évaluation normativeUne évaluation formative Une évaluation de lacquisition des connaissancesUne évaluation de lacquisition de compétences Un métier qui repose sur le talent et sur la « liberté pédagogique » de lenseignant Un métier qui repose sur la professionnalité et sur le travail déquipe


Télécharger ppt "Socle commun et élèves en difficulté scolaire. « Le socle commun d é termine ce que nul n'est cens é ignorer en fin de scolarit é obligatoire sous peine."

Présentations similaires


Annonces Google