La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MONTRÉAL : VILLE INTERCULTURELLE GESTION DE LA DIVERSITÉ ETHNOCULTURELLE AU QUÉBEC: LA RÉALITÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL PAR ARLINDO VIEIRA 16 E CONFÉRENCE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MONTRÉAL : VILLE INTERCULTURELLE GESTION DE LA DIVERSITÉ ETHNOCULTURELLE AU QUÉBEC: LA RÉALITÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL PAR ARLINDO VIEIRA 16 E CONFÉRENCE."— Transcription de la présentation:

1 MONTRÉAL : VILLE INTERCULTURELLE GESTION DE LA DIVERSITÉ ETHNOCULTURELLE AU QUÉBEC: LA RÉALITÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL PAR ARLINDO VIEIRA 16 E CONFÉRENCE METROPOLIS PONTA DELGADA 12 au 16 Septembre 2011

2 Introduction Depuis plus de deux décennies, la Ville de Montréal a adopté le principe de linterculturalisme. Linterculturalisme, selon la vision municipale, sarticule autour de deux notions importantes : le droit à lexpression culturelle ainsi que linteraction et léchange entre les cultures en présence.

3 Montréal, métropole diversifiée et cosmopolite Montréal est la plus importante ville française dAmérique. Après la montée du cosmopolitisme dans les années 1900, la formation de quartiers ethniques dans les années 1960 prend son essor. Montréal, à laube des années 2000, entre dans une ère où la diversité devient une composante de plus en plus importante

4 Contrairement à beaucoup dautres villes du Canada et du monde, lenclave monoethnique est en pratique inexistant. Actuellement, la région métropolitaine de Montréal demeure la troisième région daccueil de limmigration du Canada avec la présence en 2006 denviron personnes nées à létranger. La population immigrante de la ville représente près de 31 % de la population totale de Montréal (environ habitants en 2006).

5 Selon les données du recensement de 2006, il y avait alors plus de personnes faisant partie de la catégorie de minorités visibles (26 % de la population totale de la ville). Parmi ces minorités, le groupe des Noirs (30 %) est le plus important suivi par les groupes Arabes (17 %), Latino-américains (13 %), Sud-Asiatiques (12 %), Chinois (11 %),Asiatiques du Sud-Est (7 %) et Philippins (4 %).

6 Les actions de la Ville de Montréal face aux enjeux et défis du pluralisme Pour faire face aux nombreux enjeux et défis liés à la gestion de toute cette diversité ethnoculturelle, la Ville de Montréal a entrepris différentes formes daction. Cette action est balisée par les lois du gouvernement du Québec et par sa loi fondamentale : la Charte de la Ville de Montréal.

7 Dautres outils développés par la Ville La Déclaration de Montréal contre la discrimination raciale en 1989, La Déclaration de Montréal pour la diversité culturelle et linclusion en 2004 La Charte montréalaise des droits et responsabilités en 2005

8 Les premiers jalons Des services spécialisés Les deux services spécialisés créés par la Ville de Montréal à cette époque sont : Le Bureau daccueil des nouveaux immigrants Le Bureau interculturel de Montréal (aujourdhui incorporé à la Direction de la diversité sociale). Instances consultatives En 2002, création du Conseil interculturel de Montréal (CIM).

9 Les nouveaux paramètres Le développement et la consolidation La deuxième phase dintervention en relations interculturelles ( ) a consisté, à consolider les interventions entreprises. La troisième phase dinterventions en relations interculturelles de la Ville de Montréal ( ) Marquée par les changements politiques et administratifs.

10 Les programmes de soutien et campagnes publiques Le Programme de soutien à la diversité des expressions culturelles - Festivals et évènements Le Programme de soutien aux initiatives communautaires liées à la diversité ethnoculturelle Le Mois de lhistoire des Noirs Etc.

11 Gouvernance et participation civique La Ville a soutenu la création de nombreuses structures de concertation locale et de consultation permettant aux citoyennes et citoyens de toutes les origines de participer au développement de politiques et de programmes par le biais de leurs recommandations. La plus importante est le Conseil interculturel de Montréal (CIM) institué en 2002 en vertu dune législation de lAssemblée nationale du Québec. Il est un organisme indépendant de consultation et déchanges en matière dintégration et de relations interculturelles au service de lAdministration publique montréalaise.

12 Conclusion Le déficit dintégration demeure important et Montréal. Plus que jamais, La Ville doit sengager à offrir aux populations immigrantes un cadre de vie de qualité et à soutenir leur intégration et le rapprochement interculturel et à favoriser une citoyenneté plus inclusive.

13 Fin Merci !


Télécharger ppt "MONTRÉAL : VILLE INTERCULTURELLE GESTION DE LA DIVERSITÉ ETHNOCULTURELLE AU QUÉBEC: LA RÉALITÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL PAR ARLINDO VIEIRA 16 E CONFÉRENCE."

Présentations similaires


Annonces Google